Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2017

Le cauchemar absolu

Meluche-LePen.jpgDepuis quelques jours, les commentateurs se plaisent à évaluer les chances d’un second tour opposant Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Hypothèse peu probable, mais terrifiante. Car il n’est pas question de choisir entre ces deux candidats également négatifs et destructeurs : faudra-t-il voter pour celui des deux qui vomit le plus les journalistes, qui veut le plus la fin de l’Europe, qui déteste le plus la Cinquième République ? Quand j’entends évoquer cette hypothèse, je revois défiler toutes les séquences catastrophiques qui ont jalonné le XXe siècle, toutes dues au communisme, au nationalisme, et souvent aux deux. Mélenchon ou Le Pen ? Le cauchemar absolu.

20/02/2008

Europe : une gravissime absence

L’affaire du Kosovo est dangereuse. Elle montre à quel point les détracteurs de l’Europe font preuve d’un aveuglement irresponsable, voire criminel. En effet, si l’Union européenne avait collectivement accepté (ou refusé) l’indépendance du Kosovo, l’affaire aurait été pliée : l’ONU n’aurait pu que ratifier la décision européenne, et chacun se serait rallié à l'ONU avec plus ou moins d’enthousiasme. Au lieu de cela, l’auto-proclamation de l’indépendance du Kosovo donne des idées à tous les sécessionnistes transylvains, tibétains, palestiniens, basques, tchétchènes, abkhazes, etc, qui rêvent de profiter, à leur tour, de l’absence d’une autorité supérieure incontestable, seule capable de contenir à la fois l’arrogance des Etats et l’exaspération des minorités. Gravissime, l'absence de l'Europe !