Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2016

La Bourgogne dans vingt ans ?

éoliennes.jpgRetour de Reims, hier, avec une suggestion : j’invite solennellement tous les Bourguignons insensibles à la prolifération d’éoliennes sur leur territoire à aller faire un saut en voiture sur l’A26 entre Troyes et Reims : cette région est aujourd’hui un invraisemblable champ d’éoliennes de 60 km de long où des centaines de mâts de 142 mètres de haut, par séries de vingt ou trente, transforment le paysage champenois en un interminable aéroport virtuel, où personne n’aurait l’idée d’aller se promener, visiter des maisons à vendre, ou même pique-niquer, ou ramasser des champignons ! Quand la Bourgogne, dans dix ou vingt ans, sera ainsi complètement saccagée, il sera trop tard pour pleurer…

 

04/07/2015

La France va-t-elle quitter l'Unesco ?

champagne_vin.jpgMauvaise nouvelle pour Marisol Touraine : les climats de Bourgogne et les caves de Champagne entrent au patrimoine mondial de l’humanité. Ainsi en ont décidé aujourd’hui, à Bonn, les experts de l’Unesco. Le vin et le champagne sont donc, plus que jamais, les ambassadeurs touristiques, culturels et économiques de notre vieux pays dans le monde entier. La ministre avait pourtant tout fait, depuis quelques semaines, pour expliquer que le vin et le champagne tuaient notre belle jeunesse, donnaient le cancer, et qu’il était criminel de vouloir en affiner la communication ! Comment va réagir le gouvernement ? La France va-t-elle quitter l'Unesco ?

22:22 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : vin, champagne, evin, unesco |  Facebook | | Lien permanent

11/10/2009

Les mots du champagne

Chateau-nuit.JPGHier soir, cérémonie d’intronisation dans l’ordre des Coteaux de Champagne, au château de la Marquetterie, près d’Epernay, à l’invitation du "commandeur" de l’ordre, l’ami Pierre-Emmanuel Taittinger. Puis dîner de gala au champagne dans les caves du château. Les Champenois ont le même génie des mots que les Bourguignons de la Côte pour décrire le nez, la robe et les bulles du grand cru Le Brun-Servenay et du Mumm de Cramant qui furent servis avant le dîner, puis du blanc de blancs Taittinger Comtes de Champagne 1998, du Brochet-Hervieux 2004 et du brut millésimé Laurent Perrier 1999 qui accompagnèrent les plats. Le champagne, lui aussi, génère le goût du langage. Et la méfiance envers les buveaurs d'eau.