Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2021

Eoliennes : qu'importent les juges ?

IMG_0056.jpgEn Bourgogne, décidément, les multinationales du vent se fichent complètement des habitants et de leur environnement. La société allemande Enertrag a décidé d’ignorer purement et simplement le recours lancé en 2020 par l’association locale "Les Hauts de l’Auxois" et les écolos de Cussy-les-Forges concernant l’impact de 5 éoliennes géantes sur les oiseaux et les chauves-souris du coin. A quoi bon attendre la future décision de la Cour d’appel de Lyon ? Celle-ci ne vient-elle pas de désavouer le préfet de l’Yonne dans sa défense des paysages du Chablisien au profit de la société espagnole Siemens-Gamesa ? C’est que les actionnaires s’impatientent…

15/10/2021

Eoliennes : le massacre continue...

img20211015_11040564.jpgEt pendant ce temps-là les multinationales du vent, pressées par leurs actionnaires, font le forcing pour nous imposer leurs éoliennes. Dans l’Yonne, le Chablisien avait échappé au pire (7 éoliennes de 150 mètres de haut, à Préhy) lorsque le préfet de l’Yonne, pour sauver ce paysage de vignes connu dans le monde entier, avait retoqué le projet en mai 2019. Eh bien, l’entreprise espagnole Siemens Gamesa a déposé un recours auprès de la cour administrative d’appel de Lyon qui, tenez-vous bien, a cassé l’arrêt du préfet de l’Yonne ! Les magistrats lyonnais, visiblement, préfèrent la sangria au chablis…  

28/08/2021

Eoliennes : les Sud-coréens débarquent !

stockage-energie-eolienne.jpgLes éoliennes, c’est d’abord une industrie capitalistique. Par les subventions qu’il offre et les profits colossaux qu’il génère, le marché français attire depuis longtemps les multinationales danoises, allemandes ou chinoises – qui se fichent complètement, faut-il le préciser, du patrimoine touristique et culturel de notre vieux pays ! Avez-vous entendu les écolos, "idiots utiles" des actionnaires de ces grosses sociétés étrangères, réagir au rachat de la filiale française du groupe britannique RES par le géant sud-coréen Hanwha ? Trop occupés par les futures présidentielles, sans doute ?

03/07/2021

Eoliennes : EELV à la manoeuvre

stockage-energie-eolienne.jpgLa région Bourgogne-Franche-Comté compte 2,8 millions d’habitants. Aux régionales, 67.618 d’entre eux ont voté pour la liste EELV (soit 2,6 % de la population). Le parti EELV, ne pouvant se maintenir au second tour, a fusionné in extremis avec la liste d’union de la gauche emmenée par Marie-Guite Dufay. Résultat de la manip : la politique de l’environnement de la région sera pilotée par une militante EELV. Et tant pis pour les 61 % d’habitants hostiles aux champs d’éoliennes (sondage OpinionWay du 8 juin). Et tant pis pour le tourisme, le patrimoine, les paysages et la qualité de la vie. Et tant pis pour la démocratie…

24/06/2021

Régionales : l'enjeu des éoliennes

paysages.jpgLa Bourgogne-Franche-Comté compte 2,8 millions d’habitants. Dimanche, 67.618 d’entre eux ont voté pour la liste EELV. Laquelle a fusionné avec la liste d’union de la gauche (PS, PCF, extrême-gauche) emmenée par Marie-Guite Dufay. En cas de victoire de celle-ci, la politique de l’environnement de la région sera donc pilotée par les militants d’EELV. Et tant pis pour le tourisme, première activité économique de la Bourgogne : nous aurons bien des éoliennes partout, par milliers, du Vézelien au Beaujolais, du Morvan au Sénonais, de la Bresse au Tonnerrois ! Vu, la catastrophe qui pointe à l’horizon ?

12/06/2021

Eoliennes : quand est-ce qu'on vote ?

60_660x281.jpgS’il y a un sujet qui se prêterait légitimement à un RIC (Référendum d’initiative citoyenne), c’est bien les éoliennes, non ? Or aucun écolo, aucun "insoumis", aucun de ceux qui manifestaient si fort pour le RIC ne propose cette idée, tiens, au hasard, dans ma région de Bourgogne-Franche-Comté, par exemple ! Serait-ce parce le sondage OpinionWay de mardi – fort peu relayé par les médias, à part La Tribune et La Croix – révèle que 61 % des habitants de cette région estiment que les éoliennes défigurent les paysages ? Et que seulement 11 % des sondés sont d’accord pour que des éoliennes soient plantées à côté de chez eux ? Alors, quand est-ce qu’on vote ?

02/06/2021

Le spectre des Gilets jaunes

BP dec 20.jpgIl aura donc fallu que le Figaro publie une longue tribune virulente de l’ami Stéphane Bern, à la fois vedette médiatique très populaire et incontournable expert en patrimoine, pour que le scandale des éoliennes intéresse enfin, au bout de dix ans, les rédactions des grands médias nationaux. Mais il ne faut pas s’y tromper : ce qui passionne les journalistes parisiens, avant tout, c’est l’aspect "gilets jaunes" du dossier (la colère contre les diktats de Paris qui impose brutalement sa politique aux élus et aux habitants des territoires ruraux). Les aspects économiques et juridiques du dossier, c’est trop compliqué…

01/06/2021

Paris n'est pas la France (air connu)

60_660x281.jpgAvez-vous remarqué que 99 % des responsables écolos invités sur les plateaux télé habitent en milieu urbain ? Qu’ils soient venus se faire élire en région parisienne, ou qu’ils occupent des mairies de grandes villes, que des citadins ! Ce matin, à la suite du coup de gueule de Stéphane Bern dans le Figaro d'hier, la chaîne LCI a invité, pour défendre la cause des éoliennes contre la colère de milliers d’associations locales qui se constituent pour lutter contre ce fléau, l’adjoint EELV au maire… de Paris ! Si les chaînes d’info, pour parler écologie, voulaient bien se donner la peine de franchir le périphérique…

 

23/05/2021

Marine découvre les éoliennes

IMG_5835.JPGLes grands médias parisiens n’ont toujours pas compris le ras-le-bol qui monte dans nos régions contre les éoliennes allemandes, chinoises ou danoises qui massacrent impunément notre patrimoine. En revanche, je lis dans le JDD de ce matin une idée qui, je vous le garantis, va faire son chemin : figurez-vous que défendre le patrimoine touristique français contre les multinationales du vent, c’est… faire le jeu du Rassemblement national ! Ben tiens ! Après l’immigration, après l'insécurité, vous allez voir que la défense de nos paysages va devenir, à son tour, un signe de coupable complicité avec les idées de la famille Le Pen !

12:43 Publié dans Blog | Tags : le pen, éoliennes, rn, jdd | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2021

Eoliennes : la colère monte...

IMG_5788.JPGCes infos-là n’intéressent pas les grands médias parisiens, mais elles se multiplient. Dans le Tonnerrois (Yonne), tout le monde se mobilise contre les nuisances sonores et les décès d’oiseaux dus aux éoliennes : plaintes de deux municipalités (Censy et Pasilly) et de de la Ligue de protection des Oiseaux, rapports de plusieurs bureaux d’études, appui de la Direction régionale de l’Environnement (Dreal) et même arrêté préfectoral imposant un bridage diurne… Mais les toutes-puissantes multinationales du vent (Gamesa-Siemens, en l’espèce) s'en tamponnent, elles sont au-dessus des lois ! Sachez qu’en province, la colère monte, monte…

17/03/2021

Eoliennes : trop, c'est trop!

000_arp1533479.jpgLes élus locaux sortent du silence. Notamment ceux qui comptent sur le tourisme pour développer leurs territoires. Le président de l’Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, a lancé une alerte contre les multinationales du vent qui engraissent leurs actionnaires en se fichant complètement des régions qu’elles massacrent : "Dans les zones vallonnées ou collinaires, à proximité des villages, des habitations ou des églises romanes, ce n’est pas acceptable", dit-il. Sa première exigence : qu’on cesse de violer le droit en limitant les recours, de plus en plus nombreux, contre ces entreprises qui ne respectent rien…

20/11/2020

Joigny défigurée !

Joigny-Photo.jpgAprès sept ans de résistance, les habitants de Joigny ont perdu le bras-de-fer qui les opposait à une multinationale ayant décidé d’implanter devant leurs yeux, sur 3,5 kilomètres, un champ d’éoliennes de 175 mètres de haut. Le Conseil d’Etat a rejeté leur dernier pourvoi, estimant que le paysage jovinien n’avait "aucune qualité particulière" (sic) et qu’on pouvait donc le massacrer ; et aussi, tenez-vous bien, que les grues cendrées qui migrent par là volaient toujours à plus de 175 mètres de haut (ce qui est faux, mais depuis Paris, les conseillers d'Etat savent tout cela mieux que nous) ! Quelle tristesse ! Pauvre Jovinien !

02/08/2020

Aucun ministre en Bourgogne ?

parc-eolien-mige - Copie.pngVu dans le Figaro la carte de France montrant où les ministres sont partis ou partiront en vacances cet été. Je note qu’aucun membre du gouvernement n’a choisi la Bourgogne pour se ressourcer quelques jours dans la France profonde ! Pourtant, la région offre de formidables havres de paix et de culture, de Cluny à la Puisaye en passant par le Morvan ! Je n’ose émettre une hypothèse : serait-ce parce nos paysages sont désormais hachés de champs d’éoliennes, du Vézelien au Bec d’Allier, d’Alésia à la Forterre, qui défigurent l’exceptionnel patrimoine bourguignon ? Et qui donnent, quand on est membre de ce gouvernement, comme un léger goût de remords ?

25/07/2020

EELV : à quand l'âge de raison ?

girard.jpgLe grotesque dans lequel sont tombés hier les élus écolos du Conseil de Paris montre à quel point le parti EELV est resté immature. On comprend mieux, à cette aune, que ces ados attardés et irresponsables prônent absurdement, au nom de l’écologie, de lutter aveuglément contre la forme d’énergie la moins carbonée (le nucléaire), de saboter le seul moyen de réduire les files de camions obstruant les routes des Alpes (le tunnel ferroviaire Lyon-Turin), ou de sacrifier délibérément nos paysages au profit de multinationales qui reversent à leurs actionnaires les subventions offertes par l’Etat français aux fabricants d’éoliennes. Il n’y a donc aucun adulte dans ce parti ?

25/06/2020

Un nouveau crime : l'écocide

parc-eolien-mige.pngMacron va-t-il nous faire voter, comme le souhaite la Convention citoyenne pour le climat, sur l’introduction dans notre droit du crime d’ "écocide" ? Encore faudrait-il s’entendre sur le mot. Quand des multinationales étrangères polluent nos paysages ruraux avec des éoliennes géantes, y a-t-il écocide ? Quand la fermeture d’une grosse centrale nucléaire en France provoque la réouverture de centrales à charbon dans les pays voisins, y a-t-il écocide ? Quand la lutte contre l’automobile à Paris provoque des embouteillages qui asphyxient tout le centre de la capitale, y a-t-il écocide ? Si la réponse est trois fois oui, je veux bien réfléchir à la question...

24/05/2020

Des vacances en France ? Sauf que...

eol.jpgDes millions de vacanciers vont donc découvrir, cet été, le retour à la nature, le charme de la campagne, les paysages de France. Sauf que... Sauf que pendant le confinement, en catimini, le 21 avril, les multinationales du vent (allemandes, danoises, chinoises) ont obtenu du gouvernement français l’adoption par décret d’un plan de prolifération des éoliennes, lesquelles vont passer de 8.000 à 20.000 sur notre territoire d’ici à 2028 ! Une formidable aubaine, notamment fiscale, pour les fonds d’investissement concernés. Un désastre pour nos paysages ruraux saccagés par des centaines de champs d’éoliennes de 20 à 25 mats mesurant 240 mètres de haut ! Mais chut, pas un mot là-dessus, cela pourrait réveiller les écolos...

 

18/07/2019

Eoliennes : qui va payer ?

IMG_3256.JPGEncore une info que vous ne retrouverez pas sur les grands médias parisiens. C’est le Journal du Centre qui la publie. A 40 mn de chez moi, il y a un parc éolien (Oisy-Clamecy) qui perd énormément d’argent et, c’est prouvé, qui ne sera jamais rentable. Aujourd’hui, c’est presque banal. Le problème, c’est que le journal n’a pas réussi à savoir qui va devoir, un jour, démanteler à grand prix toutes ces éoliennes. La société allemande ABO Wind explique qu’elle n’en est plus propriétaire depuis 2013. Tiens ! Mais alors, qui va devoir payer ? Les collectivités locales – c’est-à-dire les contribuables – embringuées dans ce mauvais plan ?

08/04/2019

La colère monte, monte...

eoliennes.jpgAprès "Envoyé spécial", "C Politique" a traité le sujet hier : les médias commencent à comprendre que le mitage du territoire français par les multinationales du vent risque fort de provoquer un jour, en dehors des grandes villes, une réaction semblable à celle des 80 km/h. A part les paysans qui se font acheter par les fabricants d’éoliennes (un chèque de 10.000 euros, c’est tentant), les ruraux amoureux de leurs paysages voient avec angoisse leur patrimoine abîmé, gâché, violenté, défiguré par ces milliers de mats géants subventionnés - un comble - par eux, les contribuables ! Macron et Philippe devraient faire gaffe. Je dis ça, je dis rien… 

24/10/2018

Bourgogne : visitez nos éoliennes !

parc-eolien-auxerrois.jpgSaône-et-Loire, Cote d'Or, Yonne : la Bourgogne est une région de passage. Toute la stratégie de ses responsables publics consiste à donner aux gens qui la traversent l’envie de s’y arrêter le temps d’une balade, d’une visite, d’un déjeuner au soleil, et plus si affinités. Le hic, c’est que les mêmes responsables publics continuent de border systématiquement l’A6, qui traverse la Bourgogne de part en part, d’impressionnants champs d’éoliennes : à la hauteur de l’abbaye de Fontenay, à l’entrée du vignoble de chablis, à la sortie qui mène à Vézelay, sur les hauteurs d’Auxerre, etc. Il n’y aurait pas comme une contradiction, là ?

07/09/2018

Vercingétorix contre les éoliennes

Vercingétorix.jpgVoilà deux ans que se livre à Alésia, en Bourgogne, une bataille terrible. En face du site rendu célèbre par la monumentale statue de Vercingétorix qu’y fit ériger naguère Napoléon III, une entreprise toulousaine a projeté d’implanter 5 éoliennes de 150 mètres de haut. Le préfet, pour une fois, a refusé le permis de construire, dénonçant une pollution visuelle inacceptable, surtout que 19 éoliennes (!) sont déjà implantées non loin de là, à Lucenay-le-Duc et Chaume-lès-Baigneux. Mais le constructeur d'éoliennes insiste, dénonce, conteste, attaque - au nom, bien sûr, de la défense de l’environnement !