Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2020

Aucun ministre en Bourgogne ?

parc-eolien-mige - Copie.pngVu dans le Figaro la carte de France montrant où les ministres sont partis ou partiront en vacances cet été. Je note qu’aucun membre du gouvernement n’a choisi la Bourgogne pour se ressourcer quelques jours dans la France profonde ! Pourtant, la région offre de formidables havres de paix et de culture, de Cluny à la Puisaye en passant par le Morvan ! Je n’ose émettre une hypothèse : serait-ce parce nos paysages sont désormais hachés de champs d’éoliennes, du Vézelien au Bec d’Allier, d’Alésia à la Forterre, qui défigurent l’exceptionnel patrimoine bourguignon ? Et qui donnent, quand on est membre de ce gouvernement, comme un léger goût de remords ?

25/07/2020

EELV : à quand l'âge de raison ?

girard.jpgLe grotesque dans lequel sont tombés hier les élus écolos du Conseil de Paris montre à quel point le parti EELV est resté immature. On comprend mieux, à cette aune, que ces ados attardés et irresponsables prônent absurdement, au nom de l’écologie, de lutter aveuglément contre la forme d’énergie la moins carbonée (le nucléaire), de saboter le seul moyen de réduire les files de camions obstruant les routes des Alpes (le tunnel ferroviaire Lyon-Turin), ou de sacrifier délibérément nos paysages au profit de multinationales qui reversent à leurs actionnaires les subventions offertes par l’Etat français aux fabricants d’éoliennes. Il n’y a donc aucun adulte dans ce parti ?

25/06/2020

Un nouveau crime : l'écocide

parc-eolien-mige.pngMacron va-t-il nous faire voter, comme le souhaite la Convention citoyenne pour le climat, sur l’introduction dans notre droit du crime d’ "écocide" ? Encore faudrait-il s’entendre sur le mot. Quand des multinationales étrangères polluent nos paysages ruraux avec des éoliennes géantes, y a-t-il écocide ? Quand la fermeture d’une grosse centrale nucléaire en France provoque la réouverture de centrales à charbon dans les pays voisins, y a-t-il écocide ? Quand la lutte contre l’automobile à Paris provoque des embouteillages qui asphyxient tout le centre de la capitale, y a-t-il écocide ? Si la réponse est trois fois oui, je veux bien réfléchir à la question...

24/05/2020

Des vacances en France ? Sauf que...

eol.jpgDes millions de vacanciers vont donc découvrir, cet été, le retour à la nature, le charme de la campagne, les paysages de France. Sauf que... Sauf que pendant le confinement, en catimini, le 21 avril, les multinationales du vent (allemandes, danoises, chinoises) ont obtenu du gouvernement français l’adoption par décret d’un plan de prolifération des éoliennes, lesquelles vont passer de 8.000 à 20.000 sur notre territoire d’ici à 2028 ! Une formidable aubaine, notamment fiscale, pour les fonds d’investissement concernés. Un désastre pour nos paysages ruraux saccagés par des centaines de champs d’éoliennes de 20 à 25 mats mesurant 240 mètres de haut ! Mais chut, pas un mot là-dessus, cela pourrait réveiller les écolos...

 

18/07/2019

Eoliennes : qui va payer ?

IMG_3256.JPGEncore une info que vous ne retrouverez pas sur les grands médias parisiens. C’est le Journal du Centre qui la publie. A 40 mn de chez moi, il y a un parc éolien (Oisy-Clamecy) qui perd énormément d’argent et, c’est prouvé, qui ne sera jamais rentable. Aujourd’hui, c’est presque banal. Le problème, c’est que le journal n’a pas réussi à savoir qui va devoir, un jour, démanteler à grand prix toutes ces éoliennes. La société allemande ABO Wind explique qu’elle n’en est plus propriétaire depuis 2013. Tiens ! Mais alors, qui va devoir payer ? Les collectivités locales – c’est-à-dire les contribuables – embringuées dans ce mauvais plan ?

08/04/2019

La colère monte, monte...

eoliennes.jpgAprès "Envoyé spécial", "C Politique" a traité le sujet hier : les médias commencent à comprendre que le mitage du territoire français par les multinationales du vent risque fort de provoquer un jour, en dehors des grandes villes, une réaction semblable à celle des 80 km/h. A part les paysans qui se font acheter par les fabricants d’éoliennes (un chèque de 10.000 euros, c’est tentant), les ruraux amoureux de leurs paysages voient avec angoisse leur patrimoine abîmé, gâché, violenté, défiguré par ces milliers de mats géants subventionnés - un comble - par eux, les contribuables ! Macron et Philippe devraient faire gaffe. Je dis ça, je dis rien… 

24/10/2018

Bourgogne : visitez nos éoliennes !

parc-eolien-auxerrois.jpgSaône-et-Loire, Cote d'Or, Yonne : la Bourgogne est une région de passage. Toute la stratégie de ses responsables publics consiste à donner aux gens qui la traversent l’envie de s’y arrêter le temps d’une balade, d’une visite, d’un déjeuner au soleil, et plus si affinités. Le hic, c’est que les mêmes responsables publics continuent de border systématiquement l’A6, qui traverse la Bourgogne de part en part, d’impressionnants champs d’éoliennes : à la hauteur de l’abbaye de Fontenay, à l’entrée du vignoble de chablis, à la sortie qui mène à Vézelay, sur les hauteurs d’Auxerre, etc. Il n’y aurait pas comme une contradiction, là ?

07/09/2018

Vercingétorix contre les éoliennes

Vercingétorix.jpgVoilà deux ans que se livre à Alésia, en Bourgogne, une bataille terrible. En face du site rendu célèbre par la monumentale statue de Vercingétorix qu’y fit ériger naguère Napoléon III, une entreprise toulousaine a projeté d’implanter 5 éoliennes de 150 mètres de haut. Le préfet, pour une fois, a refusé le permis de construire, dénonçant une pollution visuelle inacceptable, surtout que 19 éoliennes (!) sont déjà implantées non loin de là, à Lucenay-le-Duc et Chaume-lès-Baigneux. Mais le constructeur d'éoliennes insiste, dénonce, conteste, attaque - au nom, bien sûr, de la défense de l’environnement !

05/06/2017

Les vignerons sont furibards

YR-éoliennes.jpgLes viticulteurs de l’Yonne, notamment ceux d’Irancy, sont furibards. On les a fortement incités, depuis quelques années, à promouvoir leur terroir et à s’inscrire dans une démarche "œnotouristique" destinée à attirer dans la région les touristes français et étrangers. Et on voudrait qu’ils applaudissent à la défiguration de leurs paysages viticoles typiques par l’implantation de nouvelles éoliennes géantes surplombant leurs vignobles ? Ils sont déjà cernés par le plus grand champ d’éoliennes de la région Bourgogne-Franche-Comté (128 mâts installés entre le Vézelien, le Chablisien et l’Auxerrois) ! Les vignes ? Quoi, les vignes ? On s’en fout, des vignes !

10:08 Publié dans Blog | Tags : éoliennes, yonne, vignes, irancy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/11/2016

Les éoliennes, le peuple et les élites

non_aux_eoliennes.jpgLa cour d’appel du tribunal administratif de Lyon a annulé le Schéma régional éolien adopté par le Conseil régional de Bourgogne et validé par le Préfet en 2012. En apparence, c’est une victoire des nombreuses associations qui défendent les paysages du Morvan, de l’Auxois, de la Bresse, de la Puisaye et de tout ce qui fait la richesse touristique de ma région. Réaction immédiate des autorités (Etat et Région) : "Tant pis, on se passera du Schéma, on continue !" Réaction des multinationales qui fabriquent les éoliennes : "Si le Schéma est annulé, ses restrictions concernant l’environnement le sont aussi, alors on va en mettre partout !" Et vous vous étonnez que le peuple enrage contre ses élites ?

01/11/2016

La Bourgogne dans vingt ans ?

éoliennes.jpgRetour de Reims, hier, avec une suggestion : j’invite solennellement tous les Bourguignons insensibles à la prolifération d’éoliennes sur leur territoire à aller faire un saut en voiture sur l’A26 entre Troyes et Reims : cette région est aujourd’hui un invraisemblable champ d’éoliennes de 60 km de long où des centaines de mâts de 142 mètres de haut, par séries de vingt ou trente, transforment le paysage champenois en un interminable aéroport virtuel, où personne n’aurait l’idée d’aller se promener, visiter des maisons à vendre, ou même pique-niquer, ou ramasser des champignons ! Quand la Bourgogne, dans dix ou vingt ans, sera ainsi complètement saccagée, il sera trop tard pour pleurer…

 

16/06/2016

Bourgogne : suivez les éoliennes !

eoliennes.jpgC’est pratique : désormais, quand vous prenez l’autoroute du Sud, l’entrée en Bourgogne est marquée par un énorme bouquet d’une trentaine d’éoliennes dominant Auxerre : le vignoble du chablisien, c’est juste là, à l’est. Un peu plus bas, vous savez que vous approchez de Vézelay grâce à un autre bouquet d’engins en construction autour de Nitry. Vous en aurez bientôt d’autres, plus au sud, du côté de la Butte de Thil, qui seront visibles depuis le mont Beuvray, au cœur du Morvan. Le plan, en Bourgogne, c’est 600 éoliennes ! Et tant pis pour les vignobles, les châteaux, les paysages, les églises romanes, les sites préservés et tout ce qui faisait de cette région une destination touristique exceptionnelle !

22/07/2015

Des éoliennes qui rapportent

eolienne.jpgChacun d’entre vous se rappelle, bien évidemment, mon blog du 15 octobre 2013. J’y j’annonçais une longue suite de procès intentés aux élus locaux qui votent en faveur de l’implantation d’éoliennes sur le territoire de leur commune... comme par hasard dans le champ de leur frère ou de leur cousin. Eh bien ! La première condamnation pour prise illégale d’intérêts vient de frapper un conseiller municipal d’une petite commune normande de 215 habitants : 15.000 euros d’amende + 5.900 euros de frais pour une éolienne même pas encore installée sur un terrain appartenant à ses parents ! M'est avis qu'il va y en avoir d'autres...

25/04/2015

La Bourgogne défigurée

eolienne.jpgLa colère monte, en Bourgogne. Hier, à Dijon, une manif a rassemblé plus de 200 personnes – dont la restauratrice Dominique Loiseau qui défend ses forêts du Morvan – représentant 40 associations, toutes ulcérées de voir les paysages bourguignons menacés par un schéma éolien de 600 engins. Ce matin, coup de gueule du peintre Claude Stassart dans l’Yonne Républicaine : maintenant, quand on regarde la basilique de Vézelay depuis la croix de la Monjoie, on voit les éoliennes de Oisy ! Faut-il rappeler qu’après le vin, la principale richesse de la Bourgogne, ce sont ses paysages ?

24/01/2015

Le chablis est cerné !

éole.jpgEt pendant ce temps, en Bourgogne, les affaires continuent. Celles des fabricants d’éoliennes, au moins. On a découvert avec effroi, il y a quelques mois, la douzaine de monstres qui servent aujourd’hui, à la sortie de l’autoroute au sud d’Auxerre, d’ahurissant portail au terroir de chablis. A ceux qui s’imaginent qu’une partie du vignoble chablisien échappera au massacre visuel, je suis désolé de préciser que la Chapelle-Vaupelteigne, Beine, Bleigny, Lignorelles et Venoy verront bientôt, à leur tour, des éoliennes surveiller d’en haut la pousse du raisin le plus célèbre du monde. Quelle pitié !

05/11/2014

Contestation à géométrie variable

eoliennes.jpgJ’entends bien l’argument des écolos qui, à Sivens, contestent le pouvoir républicain détenu par les élus locaux qui confondraient souvent leurs mandats électifs et leurs responsabilités dans les syndicats intercommunaux et autres établissements publics gérant, par exemple, la construction de barrages. Pas faux. Sauf que les mêmes écolos sont étrangement muets quand cette confusion tourne à la prise illégale d’intérêt, comme l’a récemment révélé le Service central de prévention de la corruption (SCPC), dans le cas des implantations d’éoliennes en milieu rural. La révolution, oui, mais... à géométrie variable !

08/07/2014

Un peu lents, les juges ! (4)

eolienne.jpgFaudra-t-il bientôt abattre la moitié des éoliennes qui mitent nos paysages ? Le Service central de prévention de la corruption (SCPC), qui dépend du Garde des Sceaux, vient d’informer tous les parquets de France que des "dérives graves" se multipliaient dans nos campagnes : pour mieux convaincre les élus locaux, en effet, les fabricants d’éoliennes garantissent de substantiels revenus aux propriétaires des sols loués pour leurs engins, qui sont souvent… les élus eux-mêmes, surtout quand ils sont agriculteurs. Prise illégale d’intérêt, cela va chercher dans les 5 ans ! Quand les juges se mettront au travail, cela va faire du schprountz !

15/10/2013

Eoliennes : le vent du scandale

 eoliennes.jpgLe vent du scandale pourrait bien pimenter prochainement la lutte inégale que se livrent les défenseurs des paysages, avec leurs petits bras, et quelques entreprises capitalistes, en général allemandes, qui ne reculent devant rien pour implanter partout leurs éoliennes, avec le soutien actif de certains élus locaux. Or, parmi ceux-ci, comme par hasard, on trouve beaucoup de propriétaires de terrains qui, à titre personnel, louent ceux-ci… aux opérateurs d’éoliennes, moyennant de jolis pécules ! De telles prises illégales d’intérêt, dans la France profonde, il y en aurait des dizaines, voire davantage. On en reparle d'ici les municipales ? 

24/09/2013

La France est un étrange pays...

 sephora.jpgLa plus belle avenue du monde attire les touristes friqués de toute la planète ? On y oblige les magasins à fermer le soir et le dimanche ! (Les commerçants londoniens rigolent) La France produit les meilleurs vins du monde ? On limite la consommation et la vente du vin par tous les moyens légaux ! (Les viticulteurs australiens se marrent) Le nouveau statut d’auto-entrepreneur dynamise réellement l’économie ? Le nouveau gouvernement s’empresse de le démonter ! (Les plombiers polonais s'esclaffent) La France produit elle-même son électricité grâce au nucléaire ? On milite pour fermer les centrales ! (Les fabricants allemands d’éoliennes hurlent de rire) La France est un étrange pays...   

03/03/2012

Des éoliennes à Fontenoy ?

300px-Fontenoy_en_puisaye.jpgSuite de mon blog d'hier. L'ennemi se rapproche. Après le Mont Saint Michel et l'abbaye cistercienne de Fontenay, j'apprends que le site de la bataille de Fontenoy (25 juin 841), dans le nord de la Bourgogne, est menacé par les éoliennes. A la limite de la Puisaye et de la Forterre, l'endroit où est née la France - là où elle s'est distinguée de la Germanie - après la lutte homérique que s'y livrèrent les petits-fils de Charlemagne, risque fort d'être hérissé de ces immenses et absurdes moulinets venus d'Allemagne profiter des libéralités d'EDF. Les écolos applaudissent, les élus locaux s'en tamponnent et moi je me sens bien seul...