Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2016

Bourgogne : suivez les éoliennes !

eoliennes.jpgC’est pratique : désormais, quand vous prenez l’autoroute du Sud, l’entrée en Bourgogne est marquée par un énorme bouquet d’une trentaine d’éoliennes dominant Auxerre : le vignoble du chablisien, c’est juste là, à l’est. Un peu plus bas, vous savez que vous approchez de Vézelay grâce à un autre bouquet d’engins en construction autour de Nitry. Vous en aurez bientôt d’autres, plus au sud, du côté de la Butte de Thil, qui seront visibles depuis le mont Beuvray, au cœur du Morvan. Le plan, en Bourgogne, c’est 600 éoliennes ! Et tant pis pour les vignobles, les châteaux, les paysages, les églises romanes, les sites préservés et tout ce qui faisait de cette région une destination touristique exceptionnelle !

19/02/2016

De la Guadalupe à Lourdes

Lourdes.jpgCette semaine, le pape François a visité le sanctuaire de la Guadalupe, près de Mexico, au milieu d’une foule incroyable. Peu de Français connaissent ce site qui accueille 20 millions de pèlerins par an. Soit quatre fois plus que Lourdes, où la fréquentation, du reste, est en forte baisse (– 25 % entre 2009 et 2014) pour trois raisons : la mauvaise volonté de la SNCF à proposer, comme avant, des prix pour les pèlerins ; l’immobilisme des commerçants qui bloquent l’aménagement des rues pour les handicapés ; les réticences de nombreux élus locaux pour ce qu’on appelle aujourd’hui le "tourisme spirituel". Restons français : la situation empire, surtout ne changeons rien !

 

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : guadalupe, lourdes, tourisme |  Facebook | | Lien permanent

25/04/2015

La Bourgogne défigurée

eolienne.jpgLa colère monte, en Bourgogne. Hier, à Dijon, une manif a rassemblé plus de 200 personnes – dont la restauratrice Dominique Loiseau qui défend ses forêts du Morvan – représentant 40 associations, toutes ulcérées de voir les paysages bourguignons menacés par un schéma éolien de 600 engins. Ce matin, coup de gueule du peintre Claude Stassart dans l’Yonne Républicaine : maintenant, quand on regarde la basilique de Vézelay depuis la croix de la Monjoie, on voit les éoliennes de Oisy ! Faut-il rappeler qu’après le vin, la principale richesse de la Bourgogne, ce sont ses paysages ?

13/04/2015

La cathédrale a 800 ans, et alors ?

auxerre,laïcité,tourisme,bourgogneAppris dans L’Yonne Républicaine de ce jour que la ville d’Auxerre ne célébrera pas le huit centième anniversaire de sa cathédrale, dédiée à saint Etienne. Pas de sous, pas d’intérêt, pas de volonté. A quoi bon mettre en valeur ce chef d’œuvre du gothique européen édifié en 1215 sur les ruines d’un des premiers sanctuaires chrétiens de la Gaule ? A quoi bon valoriser le splendide passé de la Bourgogne qui vaut à notre région un tourisme si actif ? Le journal rapporte qu’ainsi, la Ville "respectera parfaitement la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat". Que voilà une étrange remarque...

01/07/2014

Le recul de la Bourgogne

Solutre.jpgLu avec effroi dans le Journal du Palais les chiffres publiés par le Comité régional du tourisme sur l’année touristique 2013 en Bourgogne : – 2,2 % de fréquentation (– 1,1 % pour les hôtels, – 6,6 % pour les campings, – 3,8 % pour les gîtes, etc). Cette magnifique région qui n’a rien à envier, franchement, au Val de Loire ou à l’Alsace, est passée à la 14ème place des régions de destination des touristes français. Réaction typique des responsables bourguignons, publics et privés : "Il y a des signes encourageants pour 2014". Tout va bien, donc. On continue comme on a toujours fait. Surtout, on ne change rien !

09:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : bourgogne, tourisme |  Facebook | | Lien permanent

27/06/2014

Ingratitude bourguignonne

viollet.jpgJe découvre sous la plume de l’excellent Frédéric Valloire, chroniqueur à Valeurs Actuelles, que 2014 est aussi le bicentenaire d’Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879). Cela m’avait échappé. Sauf erreur de ma part, la presse bourguignonne n’en a pas dit un mot. Et rien n’a été organisé, au niveau régional, pour commémorer cet architecte autodidacte qui a sauvé, en 1840, le site le plus emblématique et le plus visité de la Bourgogne : la basilique de Vézelay, qui tombait alors en ruine ! Faut-il rappeler que ce monument magnifique et fascinant attire à lui seul, chaque année, près d’un million de touristes et de pèlerins ? Ingrats, les Bourguignons !

25/07/2012

Créons des commissions ! (suite)

 touriste.jpgIllustration parfaite de mon blog d’hier, le discours prononcé mercredi en Bourgogne par la ministre du tourisme, Sylvia Pinel. Je résume : 1) Tous les Français ne partent pas en vacances : on va créer une "mission" là-dessus, qu’on va confier à une "personne qualifiée", qui rendra ses "travaux" avant la fin de l’année. 2) L’offre touristique doit être améliorée, notamment en termes d’hébergement : une "concertation" sera organisée "dès septembre" entre collectivités et secteur privé. Sauf votre respect, Madame la ministre, toutes ces données sont archi connues et rebattues depuis des années par le Conseil régional, le CRT, les municipalités, les Offices de tourisme, etc, etc. Maintenant, on fait quoi ? 

 

 

23/06/2010

En passant par la Bourgogne

Solutré-2.JPG La Bourgogne, avec son patrimoine architectural, culturel et touristique, devrait être une des régions les plus fréquentées par les touristes français et étrangers. Or, le rapport de l’Insee paru hier nous apprend qu’elle reste une région "de passage". Pas étonnant. Ce week-end, j’ai sillonné la région de Solutré, en Saône-et-Loire : un dimanche de la mi-juin, à l’heure du déjeuner, impossible de trouver le moindre endroit où boire un coup ! Pas un restau, pas un troquet, pas même une camionnette garée au bord de la route, rien ! Dans les villages viticoles du coin, les très rares cafés sont fermés. Etonnez-vous que les touristes se contentent de faire quelques photos avant de repartir vers le sud !

13/12/2009

L'éolien, c'est du vent !

eoliennes.jpgPeu à peu, le grand public commence à comprendre que les éoliennes sont une formidable arnaque, et que les Verts, leurs promoteurs irresponsables, font le jeu des quelques multinationales européennes ou asiatiques qui, dans le but exclusif de faire du profit, ont jeté leur dévolu sur la France. Faut-il répéter, une fois encore, que l’éolien n’a quasiment aucun impact sur notre production électrique, qu’il ne crée aucun emploi, et surtout qu’il dévalue la seule richesse qui reste à des territoires défavorisés comme la Puisaye ou le Morvan, que je connais bien : leurs paysages ? Quand on en aura enfin pris conscience, qui s’occupera de nous débarrasser de ces immenses machins qui mitent et polluent, irrépressiblement, le patrimoine naturel d’un des plus beaux pays du monde ?  

30/08/2006

Pauvres étrangers !

Escapade à Aix. Halte traditionnelle à la terrasse des "Deux Garçons", sur le cours Mirabeau ensoleillé. Les "Deux G", comme on dit là-bas, font le plein. En cette fin août, la terrasse de la brasserie est noire de monde. Une majorité d’étrangers en vacances, à l’évidence. Mais les serveurs débordés sont pâles, désagréables, au bord de la crise de nerfs. Aucun ne sourit. Et surtout pas à ce couple d’Allemands qui a l’impudence de demander la différence entre "poisson" et "boisson". Qu’ils aillent au diable ! En représailles, les malheureux attendront 30 minutes leur daurade.
Impolitesse, stress, agressivité. Erreurs de commandes, serviettes humides. Manque de disponibilité, manque d’humour. Il paraît qu’ils sont 76 millions, les touristes étrangers, cette année, à faire l’expérience de l’accueil à la française !