Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2016

La France unie et accueillante

maxnewsworldthree849424.jpgIl y a des jours, comme ça, où on finirait par se décourager. Comment quelques quarterons de syndicalistes ultra minoritaires peuvent-ils prendre en otage l’image de la France, la qualité de ses services publics et les efforts de ses habitants pour des revendications corporatistes auxquelles personne ne comprend rien (vous savez pourquoi les cheminots sont en grève, vous ?). Moi, l’Euro, ce n’est pas mon truc, mais quand même ! Pour une fois que les Français pouvaient donner d’eux l’image d’un pays uni et accueillant ! Ces avions qui refusent de décoller, ces monceaux d’ordures sur les trottoirs de Paris, quelle gâchis, quelle honte ! Cela me donnerait presque envie de prendre ma retraite, pas vous ?

07:57 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, euro, ordures, cgt, cheminots |  Facebook | | Lien permanent

04/06/2016

Solidarité à la française

inondations,grèves,charny,cgt,solidaritéSi vous connaissez un cheminot, un chauffeur de bus ou un pilote d’avion en grève, conseillez-lui d’éviter de passer par chez moi. A Charny (Yonne), où l’on se serait bien passé de faire la Une du JT de TF1, on évalue les dégats, on fait les comptes, on nettoie garages, caves et magasins, comme dans une vingtaine de départements voisins. Et quand on entend, à la radio, que la CGT n’a même pas daigné suspendre ses ordres de grève dans les trains, les bus et les avions, on est très, très colère ! La solidarité à la française : état d’urgence + état de catastrophe naturelle = blocage des transports ! Etrange pays.

28/05/2016

Ils avaient tous voté pour lui !

hollande,cgt,grèves,gaucheBon, je résume. En plein état d’urgence, sous la menace de nouveaux attentats djihadistes, à l’approche de l’Euro de foot et à l’ouverture de la saison touristique, des syndicalistes (gauchistes) ultraminoritaires (3 % des travailleurs du privé) paralysent tout le pays parce que le gouvernement (socialiste) a décidé d’imposer aux députés (de gauche) une vague loi sociale quasiment inutile puisque vidée de sa substance au point que personne n’en connaît plus le contenu. Cette bouffée d’absurdité, d’illégalité et de violence précipite en un gigantesque fiasco la fin du quinquennat de François Hollande… pour qui tous ces gens-là, sans exception, ont voté en 2012 !

10:32 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : hollande, cgt, grèves, gauche |  Facebook | | Lien permanent

25/05/2016

Ceux dont personne ne parle

penurie-de-carburant.jpgLes deux stations service de mon chef-lieu n’ont plus une goutte de gasoil. Je pense à la mamie près de chez moi qui ne dort plus à l‘idée que son infirmière, à court de carburant, ne pourra peut-être pas venir la voir le matin. Au jeune restaurateur, fraîchement installé, dont la salle est vide et dont la chambre froide est pleine. A cette jeune femme qui avait enfin décroché un entretien d’embauche à Dijon et qui ne sait pas si elle aura un TER pour s’y rendre. A la déconvenue du comité des fêtes d’un village qui va devoir annuler, dimanche, sa virée en autocar à Vézelay. Si l’Etat ne réagit pas, franchement, j’ai peur que cela tourne mal…

00:03 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, essence, cgt, syndicats |  Facebook | | Lien permanent

23/05/2016

La France en guerre, et alors ?

greve-sncf.jpgHollande et Valls nous l’ont dit et répété : la France est en guerre. Dans ce contexte d’attentats futurs, qui n’est pas à prendre à la légère, dites-moi quel est exactement le but des syndicats quand ils bloquent les trains et les avions ? Ou quand ils encerclent les raffineries qui alimentent le pays en énergie ? Quel est le but des "Nuit Debout" quand ses militants défient l’état d’urgence un peu partout en France ? Quelle est l’arrière-pensée des casseurs quand ils harcèlent la police de la République ? Vous comprenez qu’avec de tels défenseurs de la patrie, la France ait été si facilement envahie en 1815, 1870 , 1914, 1940 ? Vous entendez les djihadistes de Daech qui rigolent ?

19/05/2016

C'est le travail qu'on assassine...

travilleurs.jpgCe qui frappe, dans les grèves déclenchées en opposition à la "loi Travail", c’est qu’elles pénalisent exclusivement les Français qui… vivent de leur travail ! L’anarchie provoquée par le blocage des transports ne gêne que moyennement les fonctionnaires (qui prennent leurs RTT) ou les retraités (qui restent chez eux). En revanche, la grève coûte très cher à ceux qui n’ont pas les moyens d’arrêter, comme ça, leur activité : les livreurs, les infirmières, les fleuristes, la plupart des commerçants et des artisans, tous les travailleurs du tourisme, de l’alimentaire et du bâtiment, ceux qui bossent avec l’étranger, ceux qui luttent pour éviter la faillite… à qui il vaut mieux ne pas parler, en ce moment, de Hollande, de Nuit Debout et de la CGT !

07:00 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : travail, grèves, sncf, cgt |  Facebook | | Lien permanent

18/04/2015

Sncf : on finirait par ne plus réagir

Gare-2.jpgOn finirait par ne plus réagir. Avant-hier, à Bercy, surprise : le TER de 16h31 pour Joigny est supprimé. Il y a des grèves. Aucune explication. Il paraît qu’une demi-douzaine de cheminots manifestent à Dijon contre des suppressions de poste en centre ville. Il faut donc attendre le train suivant, qui roule au ralenti parce qu’il est archi-bondé, des voyageurs debout dans la plupart des voitures. Debout ! Comme en Haute-Volta ! Arrivé chez moi pour dîner, crevé, deux rendez-vous ratés. Les cheminots, vous savez, ces gens qui partent en retraite 12 ans avant les autres et dont les régimes spéciaux, un comble, sont financés par les impôts régionaux !

12:30 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : sncf, grèves, cheminots, joigny |  Facebook | | Lien permanent

16/06/2014

L'impuissance au pouvoir

Rails-1.jpgQue l’Etat soit incapable d’assurer le transport de ses 687.000 gamins qui vont passer le bac en dit long sur l’impuissance des hommes politiques. Du matin au soir, les médias diffusent frénétiquement les petites phrases, les promesses, les annonces, les prédictions, les assurances et les rodomontades de François Hollande, Nadine Morano, Cécile Duflot, Florian Philippot, Arnaud Montebourg et quelques dizaines d’autres… qui ne pèsent rien, on le voit bien, face à une poignée de cheminots ou d’intermittents du spectacles décidés à paralyser le pays ou saboter les festivals d’été ! L’Etat, c’est qui ?

08:47 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, sncf, intermittents, etat |  Facebook | | Lien permanent

11/06/2014

Solidarité avec les travailleurs !

greves.jpgA chaque fois que les cheminots paralysent le pays et m’obligent à prendre ma voiture pour aller honorer dans les embouteillages mes rendez-vous parisiens, je me demande pourquoi une partie de mes impôts régionaux sert à financer les "régimes spéciaux" qui permettent à ces gens-là de prendre leur retraite dix ans ou douze ans avant moi, et à des taux que je ne pourrai jamais espérer ! Et quand je vois ces festivals d’été sabotés par les intermittents du spectacle, je me demande pourquoi leur régime si coûteux et si particulier, qui suscite tant et tant de fraudes, est pompé sur le revenu brut de mon propre travail. Je dois manquer de solidarité.

17/06/2013

Voyages en train : gare !

 Gare-2.jpg"Mesdames, Messieurs, votre attention s’il vous plaît. Le train que vous vous apprêtiez à prendre ce matin pour arriver à temps à votre rendez-vous chez le médecin, est supprimé. Le suivant aussi. Les personnes âgées, les handicapés, les travailleurs indépendants en mission, les commerçants et artisans en déplacement professionnel, les jeunes allant passer le week-end chez leur papa et les personnes pressées pour toute autre raison, peuvent aller se faire foutre. Les touristes étrangers aussi, puisque cette annonce ne sera pas traduite en anglais. La Sncf vous remercie de votre attention."

10:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, grèves, train |  Facebook | | Lien permanent

11/12/2012

La Bourgogne paralysée

 Gare-1.jpgLes journaliste parisiens ont cessé de s’intéresser à cette actualité trop banale, et pourtant ! Les grèves répétées de la Sncf, quand on habite la province, sont une calamité insupportable en temps de crise : agendas à reprendre entièrement, rendez-vous médicaux à reporter, réunions familiales compromises, livraisons professionnelles annulées, etc. Et quand on ne peut faire autrement que de prendre sa voiture, il faut payer l’essence plein pot, braver le verglas ou la neige et perdre des heures en conduite inutile. Quelqu’un peut-il me dire pourquoi, exactement, les syndicats de cheminots enfoncent encore le pays dans la mouise ?  

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : sncf, grèves, cheminots, syndicat |  Facebook | | Lien permanent

19/12/2011

Injustice sociale

grèves,transports,justiceLes agents de sûreté aéroportuaire ont donc décidé de pourrir la vie de milliers de braves gens qui devaient prendre l’avion à la veille des fêtes de Noël. Ils revendiquent des augmentations de salaire, ce qui est le privilège de ceux… qui ont un salaire. Leurs victimes, que les journalistes appellent les "naufragés du ciel", qui ne sont ni des riches ni des égoïstes, exigent du gouvernement, en se fichant qu’il soit de gauche ou de droite, qu’il instaure dare-dare un service minimum dans le transport aérien. La première injustice, en France, oppose ceux qui peuvent bloquer les communications, et les autres.

10/08/2011

JMJ : salauds de jeunes !

baniere_jmj_madrid_2011.jpgDevinette : comment faire, quand on est syndicaliste et espagnol, pour se mettre à dos gratuitement, et sans coup férir, un million de jeunes du monde entier ? Fastoche : mettre le métro de Madrid en grève pendant les JMJ, entre le 18 et le 21 août. Motif officiel de la grève : les mesures d’austérité prises par le gouvernement Zapatero. Voilà un motif qu’il est justifié, non ? Elle n’est pas flagrante, la collusion des jeunes cathos européens et du PS espagnol pour réduire scandaleusement le pouvoir d’achat des conducteurs du métro madrilène ? Salauds de jeunes !

 


02/02/2011

Nouvelles de Marseille

grue.jpgRéveillé, ce matin, par la chronique d’Axel de Tarlé, sur Europe 1, qui mettait en perspective deux infos tristement convergentes : à Marseille, la CGT du port multiplie les grèves suicidaires (il cite les grutiers, qui gagnent 4.000 euros par mois et qui exigent de partir en retraite à 58 ans) en se fichant totalement de l’avenir de la ville ; toujours à Marseille, le patron de l'entreprise Ryan Air se vante d’avoir trouvé une combine juridique (n’avoir que des personnels tournants) pour ne pas cotiser à la Sécu ! L’intérêt général ? Vous plaisantez ! La solidarité ? La quoi, vous dites ?  

26/10/2010

Silence, on coule !

 

livre_ouvert.jpgA cause de la "journée d’action" du 6 novembre, le salon du livre régional de Lyon, "Place aux livres", a été annulé. Ce salon annuel est un rendez-vous important pour les petites maisons d’édition comme la mienne. Cette très mauvaise nouvelle s’ajoute à la paralysie de nos livraisons en région Bourgogne, au report de tous nos contacts nationaux depuis plusieurs semaines, etc. Les responsables de la CGT, de la CFDT et de FO s’en contrefoutent, on l’a compris. Ceux du PS aussi, hélas. Mais si les journalistes parisiens, au moins, voulaient faire l’effort de comprendre les mille et un désastres que toutes ces grèves causent sur le terrain, dans la vraie vie – par exemple dans le secteur du livre, de l’édition et de la culture !

25/10/2010

"Septembre fait le vin"

RaisinBlanc.jpgIl ne faut jamais désespérer. Prenez le vin. En Bourgogne, l’hiver avait été long et marqué par un gel mortifère. Le printemps, morose, avait alterné entre le chaud et le froid. L’été, chaotique, s’était terminé sous les orages. Et puis, début septembre, le soleil a réapparu. Les grains de raisin, petits, se sont gorgés de sucre. Juste à temps. La récolte n'a pas été abondante, disent les vignerons, mais 2010 sera un beau millésime. "Septembre fait le vin", dit-on dans les vignes. C’est comme en politique : un hiver chaotique, un été mortifère, des blocages tout l’automne, et puis l’opinion se retourne, on fait les comptes et on passe à autre chose. "Novembre fait le remaniement", dit-on dans les ministères.

22/10/2010

"Le Monde" contre les grèves

StoplaGrève.JPGPas content, le directeur de la rédaction du Monde ! Ecoutez-le pester, dans le numéro de jeudi, contre ces grèves à répétition qui constituent une action "intolérable" et "irresponsable", surtout dans des secteurs "en pleine révolution technologique doublée d’une crise économique majeure". C’est la "pérennité"  de nos activités, écrit-il, qui est "clairement menacée" par une frange de travailleurs "minoritaires et incontrôlés". Les auteurs de cette série de "mouvements sauvages" font courir à l’entreprise "un risque mortel" et, finalement, "restreignent le champ de nos libertés". Le directeur du Monde parle du Monde, bien sûr. Sait-il que depuis septembre, des dizaines de milliers de petites entreprises françaises sont exactement dans la situation de son journal ?

15/10/2010

Combien de manifestants ?

 

 

greve.jpgIl arrive que les journalistes fassent leur métier. Stimulés par les sempiternelles querelles de chiffres entre la police et les syndicats, certains médias (Mediapart, l’AFP et France Bleu à Marseille, France Soir, etc) ont donc organisé, chacun de son côté, le comptage minutieux des manifestants du 12 octobre. Les résultats sont stupéfiants. A Paris, où les syndicats annoncent 330.000 et la police 89.000, ils ont compté… 73.000 manifestants ! A Marseille, idem : 230.000 selon les syndicats, 24.000 selon la police, la vérité se situant entre… 17.000 et 21.000 ! Mais attendez, si les chiffres syndicaux de la participation aux dernières manifs doivent être divisés par 4, par 6 ou par 10, cela change tout, non ?  

14/10/2010

Le coup du manque d'essence

essence-2.jpgAh les naïfs ! Ils n’ont pas compris la manip ! Allons, un peu de lucidité : c'est Sarko, bien sûr, mine de rien, qui pousse au blocage des raffineries ! Il a de la mémoire, le président. Les lycéens, eux, ne peuvent pas se souvenir qu’en mai 1968, quand tout le pays a été bloqué, quand le pouvoir était cul par-dessus tête, ce sont… les pénuries d’essence qui ont exacerbé la population jusqu’à renverser le cours des choses. De Gaulle a dissout, hop, et en juin, le parti majoritaire, l’UMP de l’époque, a obtenu la majorité absolue aux législatives ! Et le PS, dont le candidat a fait 5 % aux présidentielles de 1969, a disparu pendant dix ans de la scène publique ! Il est malin, Sarko…

13/10/2010

Feignants, les Français ?

greve.jpgNon, les Français ne sont pas des feignants ! Voyez les efforts qu’ils déploient pour bloquer minutieusement l’activité économique du pays, voyez la peine qu’ils se donnent pour empêcher les dirigeants politiques élus en 2007 de gouverner la France ! Si les Français dépensaient autant d’énergie à créer, à produire, à innover, à inventer, à entreprendre, à exporter, nous serions plus riches que les Américains ! Pareil pour les lycéens : si tous ces gamins sympathiques consacraient à apprendre l’orthographe le même dynamisme qu’ils mettent à sécher les cours pour aller manifester auprès des cheminots et des ouvriers des raffineries, aurions-nous des cohortes de bacheliers incultes ? Bien sûr que non ! Tout n’est donc pas perdu !