Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/07/2022

Il n'y a plus de rats dans Paris

surmulot.jpgAnne Hidalgo ne cessera jamais de nous étonner. Suite aux reproches qui lui sont faits de laisser les rats proliférer dans la capitale, la maire de Paris a donc décidé, d’un trait de plume, qu’il n’y aurait plus de rats dans sa ville : on les appellera désormais des surmulots, un mot "à consonance moins négative" (sic). Malin, non ? Alors, voyons, c'est quoi, cette histoire de prolifération du surmulot dans Paris ? Le temps de refaire toutes les études, les rapports, les expérimentations sur cette nouvelle invasion de rongeurs parisiens, on tiendra bien trois-quatre ans…

10:47 Publié dans Blog | Tags : hidalgo, rats, paris | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/04/2022

Hidalgo : un problème de légitimité

5d41b3a6c31c92ec708b4594.jpgLe résultat le plus pathétique de ce premier tour est évidemment celui d’Anne Hidalgo, qui s’est personnellement révélée, il faut le dire, très en-dessous du niveau exigé pour une telle aventure. Elle ne semble pas avoir compris, du reste, qu'elle a été rejetée par le suffrage ! Au soir de cette humiliation historique, elle repart au combat "pour redonner sa fierté à la gauche" ! On croit rêver. Dans la ville dont elle est maire, elle a obtenu 2,17 % des suffrages, ce qui correspond à 22.936 électeurs parisiens : la plus élémentaire décence ne voudrait-elle pas qu’elle démissionne ?

30/01/2022

Moi, si j'étais socialiste...

Taubira.jpgChristiane Taubira, aux européennes de 1994, avait rejoint la liste de Bernard Tapie dont le but était de torpiller la candidature Rocard (PS) à un an des présidentielles de 1995 – objectif atteint. Aux présidentielles de 2002, elle s’est présentée contre Lionel Jospin (PS) qui, du coup, n’a même pas été qualifié au second tour – résultat magnifique ! Et voici qu’aux présidentielles de 2022, grâce à une étrange "primaire populaire", elle pulvérise à bout portant la candidature d’Anne Hidalgo (PS). Moi, si j’étais socialiste, cette dame commencerait à m’escagasser grave…

10/12/2021

Le fiasco d'Hidalgo est préoccupant...

logo-ps_7.jpgPourquoi le pathétique fiasco d’Anne Hidalgo et du Parti socialiste est-il préoccupant ? Relisons l’histoire de France : à chaque crise politique grave, la colère populaire a été canalisée et transformée par la gauche républicaine : après la Commune, la mise en place de la IIIè République ; après le Front popu, les congés payés ; après mai 68, les accords de Grenelle. Si demain une nouvelle explosion sociale ébranle l’Etat et menace les institutions, qui endiguera la crise, qui la traduira en propositions concrètes capables de calmer le jeu ? L’extrême-droite ? J’en tremble d’avance…

14/11/2021

Les provinciaux ne sont pas d'accord

periph_0.jpgLe sujet revient à la Une. Ce n’était donc pas un gag. Anne Hidalgo veut réellement installer sur le périphérique parisien - où la limitation de la vitesse devra être abaissée à 50 km/h - des couloirs de bus, des passages cloutés et des feux rouges ! Seulement il y a un hic. C’est que 20 % seulement des usagers du périph sont des Parisiens. Tout le reste, ce sont des banlieusards, des franciliens et aussi, par centaines de milliers chaque jour, des provinciaux. Etonnez-vous qu’Anne Hidalgo, candidate aux présidentielles, reste scotchée à 4 ou 5 % des intentions de vote…

01/11/2021

Hidalgo : la dernière cartouche ?

anne-hidalgo-0@1x.jpegDepuis une petite dizaine d’années, être de gauche, c’est dire du mal d’Eric Zemmour. Anne Hidalgo n’a pas dérogé à cette règle fondamentale, hier, sur LCI. Ses propositions démagogiques (doubler le salaire des profs, abaisser le droit de vote à 16 ans, etc) n’étant prises au sérieux par personne, la quasi-totalité de la province excluant de voter pour une maire de Paris aussi calamiteuse dans sa propre ville, il ne lui restait plus, pour éviter le naufrage, qu’à retourner à la vieille doxa de la gauche militante et à s’exclamer, péremptoire : "Zemmour est un guignol !" Pas sûr que cela lui fasse gagner la présidentielle…

10/10/2021

Une escapade en enfer

paris-chantiers-travaux-circulation-trafic.jpgPremière escapade parisienne en voiture, pour raison familiale, depuis dix-huit mois. Le choc est rude. Embouteillages absurdes, avenues entières réservées aux vélos, cyclistes libres de tous droits, trottinettes débridées, multiples rues barrées pour travaux, innombrables chantiers déserts, itinéraires détournés, pas une seule place de stationnement, marquages au sol délirants, violence des altercations, insultes et bras d'honneur, absence totale de policiers, sans parler de la saleté incroyable des lieux touristiques ! Sûr qu’en 2022 les provinciaux, les banlieusards, les vieux, les malades et les pauvres ne voteront pas pour Hidalgo !

30/09/2021

Mais où est passé le PS ?

PS.jpgPourquoi Anne Hidalgo, candidate du PS, connaît une telle débâcle dans les sondages ? Aux grandes réflexions parisiennes et aux polémiques médiatiques hors sol, il faut toujours préférer la réalité du terrain.  Je lis dans mon journal local, L’Yonne Républicaine, le compte-rendu de l’élection du Premier fédéral du Parti socialiste pour le département de l’Yonne, le 23 septembre, qui a vu réélire un candidat unique par… 45 adhérents. Vous avez bien lu : 45 ! Autant dire que le PS de Mitterrand, Rocard et autres Hollande, en réalité, n’existe plus. Etonnez-vous que sa candidate n’ait aucune chance de devenir présidente de la République…

28/09/2021

Hidalgo : clap de fin ?

hidalgo.jpgRarement on aura vu une dégringolade électorale aussi rapide ! Anne Hidalgo était encore, il y a quelques jours, la candidate du PS aux présidentielles, ce qui n’est pas rien. Première déconvenue, elle apprend par son éditeur que son livre fait un flop phénoménal : cinq jours après la sortie, même pas 1.000 exemplaires vendus ! Deuxième choc : les derniers sondages lui accordent entre 4 et 7 % des voix, ce qui frôle le ridicule. Et voilà, ce soir, que les écolos ont désigné leur candidat, le consensuel Yannick Jadot, qui va lui piquer ce qui lui reste de jeunes sympathisants. Le retour à la mairie de Paris risque de ne pas être très glorieux… 

13/09/2021

Maire de Paris, un sacré handicap ?

001. COVER.jpgLa maire de Paris peut-elle séduire, en 2022, les électeurs de province ? La question s’était déjà posée pour Jacques Chirac… sauf que celui-ci, élu maire de Paris, avait été suffisamment gonflé pour rester député de la Corrèze ! Hidalgo traîne beaucoup de casseroles typiquement parisiennes – un style très bobo, une gestion très critiquée, notamment automobile, des alliés infréquentables, etc. Elle démarre sa campagne présidentielle avec un sacré handicap dans les régions comme la mienne qui n’ont aucune attirance, bien au contraire, pour la civilisation urbaine. Les premiers sondages vont être intéressants car, faut-il le rappeler, Paris n’est pas la France !

12/07/2021

Des forêts dans Paris : Hidalgo renonce

paris-forets-urbaines.jpgJ'apprends par Le Monde qu’Anne Hidalgo n’appliquera pas sa promesse faite avant les municipales de 2020 : créer des "forêts urbaines" dans Paris. Elle devait faire pousser des centaines d’arbres devant l’Hôtel de Ville, à la gare de Lyon, derrière l’Opéra et sur les berges de la Seine. Mais voilà : remplir de terre humide le premier étage des parkings souterrains concernés, débitumer une des deux voies sur berge, finalement, c'est impossible. Techniquement irréaliste et beaucoup, beaucoup trop cher ! Quand cette femme-là rêve d'entrer à l'Elysée, franchement, cela fait peur…

22:39 Publié dans Blog | Tags : hidalgo, paris, verts, écologie, 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/07/2021

Toute la France à 30 km/h ?

Hidalgo,province,2022,voitureAnne Hidalgo tient ses promesses. A Paris, la vitesse sera limitée à 30 km/h à partir du 31 août. C’était prévisible : aux dernières municipales, les Parisiens l’ont élue pour cela. Il faut dire que la moitié d’entre eux n’ont pas de voiture, et que les autres ne sont pas allé voter. Tout cela est cohérent. Ce qui est plus surprenant, c’est que la maire de Paris veuille maintenant se présenter aux présidentielles, c’est-à-dire solliciter les suffrages d’une population qui a mis le feu au pays il y a trois ans, quand il a été question de passer de 90 km/h à 80 km/h ! Pas sûr qu’elle déclenche l'enthousiasme au-delà du périphérique...

11:21 Publié dans Blog | Tags : hidalgo, province, 2022, voiture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/04/2021

"Une campagne de l'extrême-droite"

IV5AQHVFQKMI2P6LEEZKV44BTY.jpgC’est devenu un argument répétitif, systématique, obsédant, ridicule : "C’est une campagne de l’extrême-droite !" Même quand elle est critiquée pour la saleté de Paris, Anne Hidalgo répond : "C’est une campagne de l’extrême-droite !". Comme Jean-Luc Mélenchon, comme les écolos d’EELV, comme les militants islamo-gauchistes, néoféministes ou racialistes : toute critique à leur endroit, même quand elle est exprimée par des personnalités de gauche, est "une campagne de l’extrême-droite", point barre ! Et s'ils recueillent de si petits scores dans les sondages, tous ces polémistes à courte vue, c’est aussi la faute de l’extrême-droite ?

18/03/2021

Rachel Khan : seule contre toutes ?

R Khan.jpgFemme et noire, Rachel Khan est surtout athlète de haut niveau, danseuse passionnée, actrice de talent, juriste expérimentée et autrice à succès. Elle est, aussi, hostile à l’idéologie décoloniale et à l’indigénisme. C’est dire si elle va s’attirer les foudres de toutes les néo-féministes et autres racialistes qui n’ont ni son intelligence ni son talent. Déjà, à la Mairie de Paris, foyer de la cancel culture à la française, elle est la cible des militantes extrémistes de l’association La Place, dédiée au hip-hop, qu’elle dirige. La lutte qui s’engage, destinée à éliminer (cancel) cette empêcheuse de raciser en rond, risque d’être très violente. A suivre...

24/11/2020

Anne Hidalgo, comme Benoît XVI...

le-meurtrier-du-professeur.jpgUne fois n’est pas coutume : dans le nouveau clash opposant Anne Hidalgo et ses conseillers écolos, je donne raison à ces derniers. Les élus EELV – avec ou sans arrière-pensée politique, ce n’est pas le sujet – voulaient que soit respectée la vieille règle qui recommande d’attendre 5 ans avant de donner à une rue de Paris le nom d’un personnage contemporain, le temps que retombe l’émotion populaire. Savent-ils, ces écolos, que cette règle est inspirée de celle que l’Eglise a longtemps observée pour lancer un procès en béatification, puis en canonisation ? Le débat récurrent sur Jean-Paul II, trop vite canonisé par Benoît XVI , montre que cette règle avait du bon...

07/11/2020

Castex, Hidalgo : le livre, voilà l'ennemi !

1738980_marche - Copie_LI.jpgTerrifiante, l’anecdote racontée par l’écrivain Gordon Zola ! Ce week-end, à l’initiative d’Anne Hidalgo, la Mairie de Paris a réservé 96 places dédiées aux libraires parisiens sur les différents marchés de la capitale, afin qu’ils puissent y présenter le fameux "click & collect". Invité par un de ses amis libraires à dédicacer quelques livres sur son stand, l’ami Gordon est tombé de haut ! Un fonctionnaire municipal s’est immédiatement interposé : "IL EST INTERDIT DE VENDRE DES LIVRES !" Il y a donc, ce week-end, 96 types payés par la Mairie de Paris pour veiller à interdire la vente de livres sur les 96 stands dédiés aux libraires parisiens ! Pays de cinglés !!!

11:34 Publié dans Blog | Tags : livres, hidalgo, coronavirus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/10/2020

EELV : Derrière les provocations...

verts.jpgLes médias se régalent des provocations des maires EELV contre le Tour de France ou les sapins de Noël, mais commentent rarement leur stratégie de fond pour parvenir au pouvoir. Je n’ai pas entendu grand-chose sur la façon dont Eric Piolle et ses camarades, en coulisses, ont fait élire leur copine Johanna Rolland, maire de Nantes, à la tête de France Urbaine, l’association des maires de grandes villes – au détriment de François Rebsamen, maire de Dijon, qui s’y croyait déjà ! Prochaine étape : les régionales, ce scrutin quasi anonyme aux alliances discrètes et au fort taux d’abstention. Puis les présidentielles, avec Anne Hidalgo comme poisson pilote ?

25/07/2020

EELV : à quand l'âge de raison ?

girard.jpgLe grotesque dans lequel sont tombés hier les élus écolos du Conseil de Paris montre à quel point le parti EELV est resté immature. On comprend mieux, à cette aune, que ces ados attardés et irresponsables prônent absurdement, au nom de l’écologie, de lutter aveuglément contre la forme d’énergie la moins carbonée (le nucléaire), de saboter le seul moyen de réduire les files de camions obstruant les routes des Alpes (le tunnel ferroviaire Lyon-Turin), ou de sacrifier délibérément nos paysages au profit de multinationales qui reversent à leurs actionnaires les subventions offertes par l’Etat français aux fabricants d’éoliennes. Il n’y a donc aucun adulte dans ce parti ?

22/06/2020

Priorité aux piétons !

perof.jpgJ’ai d’abord cru que c’était une blague. Un gag. Une fake news. Eh non ! C’est une proposition très sérieuse émise par la maire de Paris, Anne Hidalgo, pour séduire les écolos avant les élections municipales de dimanche : installer des feux rouges et des passages piétons sur le boulevard périphérique parisien. C’est grand. C’est géant. C’est grandiose. Nul doute que cela corresponde, à Paris, à une puissante et massive volonté populaire ! Amis parisiens, répondez franchement à cette question toute simple : avez-vous jamais entendu quelqu’un, autour de vous, exprimer le désir de traverser à pied le boulevard périphérique ?

10:54 Publié dans Blog | Tags : paris, hidalgo, écolos, voitures | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2020

C'est la lutte finale...

drapeau pcf.jpgRéveillé ce matin, sur Europe 1, par un adjoint d’Anne Hidalgo nommé Ian Brossat annonçant, sans rire, que "la très grosse majorité des syndicats" (sic), "les Français" (sic) et "les salariés" (sic) allaient poursuivre le mouvement de grèves pour exiger le retrait de la réforme des retraites. Ledit Brossat est un des dirigeants du Parti communiste français, qui a remporté 2,49 % des voix aux dernières élections. Digne héritier de Lénine et Staline (son grand-père était un officier du GRU), il a évidemment le droit de prôner la dictature du prolétariat. Mais quand il parle au nom "des Français" ou "des salariés", il ne serait pas un tantinet excessif, le camarade en lutte ?