Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2020

Joigny défigurée !

Joigny-Photo.jpgAprès sept ans de résistance, les habitants de Joigny ont perdu le bras-de-fer qui les opposait à une multinationale ayant décidé d’implanter devant leurs yeux, sur 3,5 kilomètres, un champ d’éoliennes de 175 mètres de haut. Le Conseil d’Etat a rejeté leur dernier pourvoi, estimant que le paysage jovinien n’avait "aucune qualité particulière" (sic) et qu’on pouvait donc le massacrer ; et aussi, tenez-vous bien, que les grues cendrées qui migrent par là volaient toujours à plus de 175 mètres de haut (ce qui est faux, mais depuis Paris, les conseillers d'Etat savent tout cela mieux que nous) ! Quelle tristesse ! Pauvre Jovinien !

24/10/2020

Quand l'écologie vire à l'absurde

saules.jpgLu dans mon journal local. En Bourgogne, écologie oblige, on développe partout les véloroutes, ces petites bandes de bitume qui serpentent à travers la campagne, notamment au bord de l’Yonne, à l’attention des cyclistes. Qui s’en plaindrait ? Sauf qu’à Villevallier, près de Joigny, on n’a pas hésité, pour faire passer ce ruban d’asphalte, à abattre trois grands saules d’une cinquantaine d’années et de trente mètres de haut ! Disparus, les grands arbres au bord de la rivière ! Folie bureaucratique ? Aveuglement idéologique ? Erreur logistique ? Les habitants de Villevallier, évidemment, sont furieux. Mais en matière d’écologie, qui écoute encore les habitants ?

10:42 Publié dans Blog | Tags : écologie, yonne, vélo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2020

Santé : retour au réel

soignant.jpgAllez, on oublie les bravos aux personnels soignants, les primes et les décorations, les invitations officielles au 14 juillet, on oublie le pompeux "Ségur de la santé" et les dizaines de milliards d’argent magique déversés depuis la crise sanitaire : en ce 31 juillet, retour au réel ! Amis de l’Yonne, essayez de vous faire faire une simple échographie avant le mois de septembre : à Auxerre comme à Sens, on vous rira au nez ! Le sous-équipement en matière de santé et la désertification médicale font que l’Yonne, à une heure et demie de Paris, ressemble de plus en plus, sur ce plan, au Burkina Fasso. Amis auxerrois, un petit bravo, ce soir, à 20 heures, au balcon ?

04/03/2020

Et tant pis pour les ruraux !

Enedis.jpgQuand on passe 28 heures dans sa maison de Puisaye sans électricité et sans pouvoir joindre quiconque à EDF (mon blog de vendredi), on tente de se renseigner ailleurs, dans les hautes sphères, là où on a des vieux amis, et on apprend incidemment… que EDF et sa filiale Enedis (qui répare les pannes de courant dans ma campagne poyaudine) vont bientôt réduire leurs effectifs et fermer leur antenne la plus proche de chez moi (sise à Toucy) ! Quand les dirigeants de ce pays jurent leurs grands dieux qu’ils luttent contre la fermeture des services publics en milieu rural, sachez, bonnes gens, qu’ils se fichent de vous.

10:26 Publié dans Blog | Tags : rural, edf, yonne, puisaye | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2019

Sncf : ça va mal finir...

ter.jpgCela va mal finir. Un jour prochain, un contrôleur de la Sncf va se faire écharper dans le TER-Bourgogne entre Châtel-Censoir et Paris, quand il voudra verbaliser un voyageur n'ayant pas de titre de transport… et pour cause, puisque la gare de Châtel-Censoir (Yonne) n’a ni guichet, ni distributeur ! On dirait un sketch de Raymond Devos ! Sachant qu’en Bourgogne, entre 18 et 22 % des habitants n’utilisent pas d’ordinateur, c’est donc 1/5 des habitants de Châtel-Censoir qui risquent d’avoir à payer, à chaque voyage, une amende de 50 euros ! En attendant que la Sncf supprime d’autres guichets sur cette ligne. Je vous dis que cela va mal finir…

10:38 Publié dans Blog | Tags : sncf, ter, internet, violences, yonne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2019

Ci gît le jaune

colza-2.JPGIl n’y a pas si longtemps, on voyait partout des taches jaunes. Et puis, le temps passant, on en voit de moins en moins. Pourtant, jusqu’en 2010, en France, l’Yonne était le premier producteur de colza. Cette année, le recul y est de… 80 % ! Un vrai sinistre ! En ce printemps 2019, il suffit de sillonner le département pour voir que le jaune du colza est remplacé par le vert des pousses de tournesol, de blé, d’orge et de pois. Après un automne trop sec, l’altise d’hiver et le charançon, de plus en plus résistants, ont réduit à rien ces giclées jaunes qui égayaient le paysage. Signe des temps ?

 

18:45 Publié dans Blog | Tags : gilets jaunes, colza, yonne, jaune | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2019

Irancy : un vin de légende

irancy.JPGOui, bon, c’est une broutille. Mais ceux d’entre vous qui ont lu "Paris n’est pas la France" (JC Lattès, 2005) savent que ces erreurs-là, fréquentes, sont significatives. Sous une photo représentant la visite dans l’Yonne des têtes de liste LR aux européennes, dans Le Figaro, un rédacteur indique, en légende, que le trio s'est arrêté "chez un vigneron d’Iragny". On comprend que ledit rédacteur n’est jamais venu dans l’Yonne, qu’il ne connaît rien aux vins de Bourgogne, qu’il n’a jamais entendu parler d’Irancy… mais qu’il ne va quand même pas prendre le temps de vérifier le nom d’un village paumé à 1h30 de Paris, ho ! Sauf qu’à Irancy et alentour, cette désinvolture énerve…

16:41 Publié dans Blog | Tags : province, irancy, figaro, yonne | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/12/2017

L'actualité loin de Paris

L'EScale.jpgOn n'est pas obligé d'habiter Paris pour être connecté avec la grande actualité. A 30 minutes de chez moi, à Migennes, le cabaret L’Escale n’a jamais oublié ce samedi 16 avril 1960 où, descendant du train de Paris, un gamin de 17 ans est venu chanter pour la somme de 500 F de l’époque : il s’appelait Johnny Halliday. Plus près encore, à 20 minutes de mon jardin, le château de Saint-Fargeau se rappelle, lui, un petit garçon bien élevé, fils d’ambassadeur et descendant du fameux conventionnel Lepeletier de Saint-Fargeau, qui y a passé tous les étés de sa jeunesse : il s’appelait Jean d’Ormesson.

14/06/2017

Une démocratie sans débat ?

panneau elct.jpgC’est quand même gênant, pour des futurs parlementaires, de refuser tout débat démocratique ! Un peu partout en France, on apprend que des candidats "En Marche" ont décliné l’invitation qui leur était faite par les medias locaux de débattre publiquement avec leur adversaire. C’est le cas dans l’Aube, à Lyon, à Versailles, dans l’Oise, à La Baule, en Indre-et-Loire, dans le Val de Marne, etc, et aussi chez moi, dans l’Yonne, où le candidat LREM a refusé, à son tour, de débattre avec le député sortant Guillaume Larrivé. A-t-on bien expliqué à tous ces novices qu’être député, en général, cela exigeait de discuter, de convaincre, de débattre du matin au soir, et pas toujours avec des amis ?

05/06/2017

Les vignerons sont furibards

YR-éoliennes.jpgLes viticulteurs de l’Yonne, notamment ceux d’Irancy, sont furibards. On les a fortement incités, depuis quelques années, à promouvoir leur terroir et à s’inscrire dans une démarche "œnotouristique" destinée à attirer dans la région les touristes français et étrangers. Et on voudrait qu’ils applaudissent à la défiguration de leurs paysages viticoles typiques par l’implantation de nouvelles éoliennes géantes surplombant leurs vignobles ? Ils sont déjà cernés par le plus grand champ d’éoliennes de la région Bourgogne-Franche-Comté (128 mâts installés entre le Vézelien, le Chablisien et l’Auxerrois) ! Les vignes ? Quoi, les vignes ? On s’en fout, des vignes !

10:08 Publié dans Blog | Tags : éoliennes, yonne, vignes, irancy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2015

Paris n'est pas la France

listeYonne.jpgFin de la campagne électorale. Il suffit d’avoir assisté à deux ou trois meetings et d’avoir attentivement regardé le grand débat régional sur France 3 Bourgogne pour mesurer à quel point les médias nationaux sont de plus en plus déconnectés des réalités françaises. Dans mon coin de l’Yonne, le problème n° 1 n’est pas le FN ou l’islam, dont personne ne parle dans les réunions, mais l’absence de médecins généralistes et de connexion internet dans de larges zones incapables, de ce fait, de communiquer avec le reste du monde et d’attirer les touristes ou les entrepreneurs ! Qui expliquera à mes amis et confrères parisiens que l’antiracisme n’est pas une compétence régionale, contrairement aux TER, aux lycées, au tourisme et à l’apprentissage ?

29/05/2015

FN : on l'avait bien dit !

FN-Yonne.jpgOn l’avait bien dit ! On avait souligné le peu de sérieux des innombrables candidatures fantômes du FN aux départementales ! Mais la voix des médias nationaux annonçant le retour de la bête immonde a couvert les réalités du terrain. Dans l’Yonne, le seul binôme homme-femme ayant été élu en mars sous l’étiquette FN a déjà explosé. L’homme, Claude Thion, élu à Villeneuve-sur-Yonne, a abandonné son mandat au bout de deux mois, et la femme, Erika Roset, vient de quitter le FN ! Et voilà que le suppléant du premier refuse d'aller siéger : il va donc falloir revoter, un comble ! On ose espérer que les électeurs de Villeneuve-sur-Yonne auront compris la leçon…

00:05 Publié dans Blog | Tags : fn, yonne, départementales | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/03/2015

Menace fasciste ou manque de médecins ?

Yonne-FN.JPGPlus les socialistes diabolisent le FN, jour et nuit, plus celui-ci progresse dans l’opinion. Cela devrait les faire réfléchir, mais non. Ils croient que la politique se fait à Paris, sur les plateaux télé et entre états-majors, et ils s’obstinent ! Alors que dans les départements, les électeurs protestent contre la désertification médicale, le manque de couverture wi-fi des zones rurales et le prix des transports scolaires, le PS brandit éperdument la menace fasciste, du matin au soir ! Valls, Le Guen, Cambadélis et les autres ne se sont donc jamais donné la peine de venir écouter les électeurs de l’Yonne ?

10:30 Publié dans Blog | Tags : départementales, fn, ps, yonne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2015

Départementales : Valls a tort !

blog-dép.jpgMarre d’entendre Valls et les autres faire croire aux Français que le FN va gagner les départementales, et que c’est le problème numéro un de nos concitoyens ! C’est d’autant plus suspect que ce n’est pas vrai. Ce qu’on prévoit, sur le terrain, ce n’est pas tant la victoire du FN, mais : 1) le record absolu de la non-participation, qui soulignera le rejet de toute la classe politique, et 2) la spectaculaire marginalisation du PS (dans mon canton, il n’a même pas présenté de candidat !). En sus, oui, c’est vrai, 3) le FN devrait faire le même score qu’aux dernières municipales. Mais c’est la conséquence du 1) et du 2), ni plus, ni moins.

 

10:54 Publié dans Blog | Tags : départementales, valls, fn, yonne | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/02/2015

De quoi se remonter le moral

Trichey.jpgDans une actualité sinistre, la presse régionale donne des raisons de ne pas sombrer dans la déprime. Ainsi l’Yonne Républicaine rapporte que la salle des fêtes de Trichey, un village de 39 habitants situé dans le Tonnerrois, a désormais des toilettes aux normes. Fini, la cabane à l’extérieur, avec un seau en guise de chasse d’eau ! Deux sénateurs et quelques candidats aux départementales entouraient les élus locaux, samedi, pour l’inauguration de cet équipement public qui a coûté 53.660 euros et qui n’aurait pu être réalisé sans… la fameuse "réserve parlementaire" du Sénat ! Vous voyez bien qu’en politique, il faut se garder des jugements trop hâtifs.

13:02 Publié dans Blog | Tags : yonne, sénat, élus locaux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/01/2015

Le chablis est cerné !

éole.jpgEt pendant ce temps, en Bourgogne, les affaires continuent. Celles des fabricants d’éoliennes, au moins. On a découvert avec effroi, il y a quelques mois, la douzaine de monstres qui servent aujourd’hui, à la sortie de l’autoroute au sud d’Auxerre, d’ahurissant portail au terroir de chablis. A ceux qui s’imaginent qu’une partie du vignoble chablisien échappera au massacre visuel, je suis désolé de préciser que la Chapelle-Vaupelteigne, Beine, Bleigny, Lignorelles et Venoy verront bientôt, à leur tour, des éoliennes surveiller d’en haut la pousse du raisin le plus célèbre du monde. Quelle pitié !

16/10/2014

Les écrits restent

hallyday.jpgLu dans l’Yonne Républicaine quelques anecdotes sur L’Escale, ce cabaret restauré et réouvert à Laroche Migennes il y a juste dix ans. On y avait applaudi, dans les années 50, entre deux changements de locomotive, les plus grands artistes de l’époque. Ainsi, le journal se rappelle-t-il les deux concerts mouvementés qu’un jeune chanteur avait donnés les 16 et 17 avril 1960. Le correspondant du journal, qui n’avait pas aimé "sa façon de se déchaîner dès qu’il gratte sa guitare", écrivait : "Il devra rapidement changer de genre s’il veut survivre à une simple mode". Le jeune chanteur s’appelait Johnny Halliday.

11:22 Publié dans Blog | Tags : yonne, johnny, musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/09/2014

La Puisaye n'a plus de sénateur

verien.jpgLa politique me désespère. Ma petite région de Puisaye, dans l’Yonne, avait un sénateur UMP, Pierre Bordier (de Saint-Fargeau). Largement battu au premier tour des sénatoriales, il a préféré ne pas se représenter au second tour, laissant la voie libre à une autre candidate de Puisaye, l’UDI Dominique Verien (de Saint-Sauveur), arrivée troisième à une poignée de voix de l’élection (photo). Eh bien ! un autre candidat de Puisaye, Jean-Philippe Saulnier-Arrighi (de Moulins-sur-Ouanne), pourtant arrivé largement derrière les autres, s’est maintenu, lui, empêchant l’élection de sa collègue ! Résultat : la Puisaye n’est plus représentée au Sénat. Je sais, ce n’est pas une tragédie, mais quand même…

12:01 Publié dans Blog | Tags : puisaye, sénatoriales, ump, udi, yonne | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/10/2013

Tripatouillage cantonal (suite)

mille-feuilles,canton,parité,yonne  Quand François Hollande a ordonné en 2012 d'opérer un tripatouillage cantonal aussi suspect qu’absurde, on s’est dit que ce n’était pas possible, que le bon sens finirait par triompher. Eh bien, pas du tout ! Le préfet de l’Yonne, où j’habite, vient de publier le nouveau découpage cantonal du département : mon canton (Charny) est fondu avec un canton voisin (Aillant) qui ne fait pas partie du pays de Puisaye, et dont les circuits de subventions ne sont donc pas les mêmes – bonjour la bureaucratie locale qui coûte si cher à la France en crise ! En sus, il va falloir trouver une femme pour doubler artificiellement chaque candidature : pourquoi pas aussi un handicapé, un homo, ou un candidat "issu de la diversité" ? On marche sur la tête !  

10/06/2012

Dans ma circonscription...

 guillaume-larrive.jpegIl est en train de se passer dans ma circonscription, la 1ère de l’Yonne, quelque chose de rare. Jean-Pierre Soisson, député depuis 44 ans, a décidé de se retirer – ce qui n’est déjà pas banal. Depuis plusieurs années, il a mis en orbite un jeune successeur, Guillaume Larrivé, qui a fait modestement ses classes, qui a su fédérer la droite locale et qui vient de boucler une campagne législative irréprochable. Le résultat est là : à la surprise générale, le jeune Larrivé fait jeu égal (34 % contre 35 %) avec le puissant maire d’Auxerre, Guy Férez, socialiste, que tout le monde donnait gagnant. Si Larrivé est élu dimanche, la sortie du vieux briscard Jean-Pierre Soisson deviendra un cas d'école !