Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2017

Explosée, la droite ?

fillon-et-juppe.jpgExplosée, la droite ? Oui, et alors ? La droite serait-elle plus divisée au temps de Juppé et Fillon qu’à l’époque de Thiers et Lamennais, Boulanger et Pétain, Maurras et Tardieu, de Gaulle et Pinay, Bayrou et Sarkozy ? Depuis la fameuse distinction réalisée à Versailles le 28 août 1789, la droite a regroupé d’abord les ennemis de la Révolution (jusqu’à la monarchie de Juillet), puis les gens hostiles à la République (jusqu’en 1914), puis les adversaires du socialisme (jusqu’à nos jours). Mais depuis que la gauche moderne, de Fabius à Macron, s’est ralliée à l’entreprise, à la nation et à la sécurité, il est clair que la droite a perdu, forcément, de sa cohérence. Car elle n'existe, en vrai, qu'en s'opposant à la gauche !

 

10:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : droite, gauche, fillon, juppé, lr |  Facebook | | Lien permanent

02/02/2017

Un plan B ? Mais avec qui ?

Jean-Louis-Borloo-Jean-Pierre-Raffarin.jpgUn plan B ? Mais concocté par qui ? Le conseil national des Républicains élargi à l'UDI ? Ce serait un retour à la IVe République ! Et pour désigner qui ? Déjà, pas un battu aux primaires : Juppé, NKM,Le Maire, exclus ! Bertrand ? Trop régional. Baroin ? Trop laïcard. Bayrou ? Carbonisé depuis 2012. Pécresse ? Un peu jeunette. Wauquiez ? Trop sulfureux. Chatel ? Un peu court. Et pourquoi pas le député Jean Lassalle, le berger mystique qu’on a vu récemment chez Ruquier ? Non, je déconne ! Dans le rôle du candidat de dernière minute qui puisse fédérer la droite et le centre, en fait, je ne vois que deux noms : Raffarin et Borloo. Je dis ça, je dis rien…

01/02/2017

Tous derrière Hamon et Fillon !

titanic.jpgLe gros de la troupe de nos dirigeants politiques – les élus du PS et les Républicains – vivent un véritable cauchemar. Les premiers, regroupés derrière Hamon, constatent avec horreur que c'est un autre candidat de gauche, Macron, qui peut prétendre à figurer au second tour ! Les seconds, tous unis derrière Fillon, comprennent que leur candidat a perdu quasiment toutes ses chances de remporter la bataille ! Que vont-ils devenir, les uns et les autres, si leurs champions sont battus ? Comment, avec quelle étiquette, avec quels soutiens vont-ils aborder les législatives de juin ? La classe politique française, aujourd’hui, c’est le Titanic...

09:30 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : hamon, fillon, 2017, macron, ps, lr |  Facebook | | Lien permanent