Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2011

Le retour de la femme à Hollande

Trierweiler.jpgBon, les cantonales s’étant bien passées pour François Hollande en Corrèze, l’ex-patron du PS va donc annoncer sa candidature pour 2012. Mais, tiens, voilà qu’on annonce aussi que la nouvelle femme de sa vie, la journaliste Valérie Trierweiler, va lancer sur la chaîne Direct 8, le 2 avril, une émission 100 % politique. Ho ! Et la double jurisprudence Borloo-Schönberg et Montebourg-Pulvar ? Ho ! Qui peut sérieusement imaginer que la compagne officielle de François Hollande, candidat à l’Elysée, va faire des "portraits de campagne" totalement objectifs de chacun de ses concurrents dans la course à l'Elysée ?


01/06/2010

La retraite des journalistes

La retraite à 60 ans, en France, c’est un dogme immuable, un principe éternel, un symbole sacré. C’est ce qu’on entend souvent dans les médias, où les plus grands journalistes, éditorialistes et commentateurs savent de quoi ils parlent. Je pense notamment à Jean-Pierre Elkabbach (73 ans), Michel Denizot (65 ans), Alain Duhamel (70 ans), Catherine Nay (66 ans), William Leymergie (63 ans), Olivier Mazerolle (68 ans), Jean-Claude Narcy (72 ans), Michel Drucker (68 ans), Philippe Bouvard (81 ans), Etienne Mougeotte (70 ans), Philippe Alexandre (78 ans), Jean-François Kahn (72 ans), Christine Ockrent (66 ans), Patrick Poivre d’Arvor (63 ans), Claude Imbert (81 ans), Jean Daniel (90 ans), etc. Un dogme, un symbole, je vous dis !

 

 

02/05/2008

Ce bon vieux Georges !

La télé lave plus blanc. Après cette sacrée Arlette, ce bon vieux Georges : l’émission consacrée à Georges Marchais, hier soir, sur France 2, fut un nouvel exemple de révisionnisme télévisuel par omission nostalgique. Qu’il était sympa et malin, le chef du Parti communiste français ! Demandez à Duhamel et Elkabbach ! Un homme proche du peuple, roublard, d’une mauvaise foi délicieuse, qui avait compris, avant les méchants gaullistes et les horribles énarques, que la télé était un formidable outil de communication ! Pas un mot sur le soutien au système le plus mensonger de l’Histoire, l’archaïsme criminel d’une idéologie brutale et totalitaire, les fusées SS-20 pointées sur l’Europe occidentale, le goulag et les hôpitaux psychiatriques, la condamnation de Soljenitsyne et Sakharov, etc, etc. Nostalgie, quand tu nous tiens !