Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2019

Rembourser la PMA ?

cover-r4x3w1000-5797fa43eb468-01-10-12-securite-sociale.jpgLa Sécurité sociale, depuis 1945, rembourse les frais de maladie. La virulence avec laquelle les promoteurs de la PMA expliquent que celle-ci doit être remboursée par la Sécu est suspecte. Au minimum, ambiguë. Vouloir un enfant quand on est un couple de lesbiennes est un désir légitime, mais ce n’est ni une pathologie, ni un handicap : pourquoi cela entrerait-il dans le champ de l’assurance-maladie ? L’homosexualité, faut-il le rappeler, n’est plus considérée comme une maladie par l’ONU depuis 1992. A l'heure où l'on parle de dérembourser l’homéopathie, ou l’aide à domicile des seniors, exiger le remboursement de la "PMA pour toutes" est un peu curieux, non ?

02/04/2019

Benoît XVI avait tous les défauts !

Benoit-XVI.jpgJ’avais entendu dire que le livre "Sodoma" étrillait Jean-Paul II, aussi me suis-je fait un devoir de le lire jusqu’au bout. Surprise : le pape polonais n’y fait l’objet d’aucune attaque personnelle (contrairement aux seconds couteaux de l’époque, Casaroli, Dziwisz, Sodano, Trujillo, Marcinkus, tous accusés des pires turpitudes). En revanche, le malheureux Benoît XVI y est traité de tous les noms (pervers, schizophrène, homophobe maladif, obsédé, paranoïaque, cruel, hypocrite, diabolique, etc) sur des dizaines de pages (p. 485-521 et 538-549) où il est écrabouillé sous les insultes les plus crues, les révélations les plus étranges et les accusations les plus sordides. Quelle idée, aussi, de s'être opposé au mariage gay !

25/02/2019

"Sodoma" : pas convaincant !

71BwhK6B2-L.jpgSuis en pleine lecture de Sodoma (632 pages !). L’enquête-choc de Frédéric Martel sur l’homosexualité au Vatican est bien menée, bien racontée, mais elle a deux faiblesses majeures. 1) L’auteur veut tout expliquer par ce prisme, et il a bien tort : ses pages sur la théologie de la libération en Amérique du sud, par exemple, ne convaincront aucun de ses lecteurs. 2) Le livre contribue à la confusion générale en annonçant la disparition de la religion catholique sous le double poids de l’homosexualité et de la pédophilie. Or, ce méli-mélo sulfureux est insupportable : faut-il rappeler qu’un prêtre homosexuel n’est ni un malade, ni un criminel ? A suivre !

17/02/2019

Sex and scandal in the Sacristy

Sexe Abbate.jpgLundi : un film est annoncé, qui raconte comment l’Eglise, à Lyon, a couvert des crimes pédophiles. Mardi : un livre va paraître, qui explique que le Vatican est un nid d’homosexuels. Mercredi : les chaînes d'info consacrent des heures au nonce apostolique à Paris, accusé d’avoir la main baladeuse. Jeudi : toute la presse commente la réduction à l’état laïc d’un vieux cardinal américain homosexuel. Vendredi : un autre film va sortir, à la télé, sur les abus sexuels dont sont victimes certaines religieuses. Je pose la question : n'est-on pas injuste, franchement, quand on accuse les médias français de ne jamais s’intéresser à la religion ?

15/02/2019

Des homos au Vatican ! (suite)

Download.jpgLu ce matin dans Le Point les "bonnes feuilles" du livre-choc de Frédéric Martel, Sodoma, paru chez Robert Laffont. Il va falloir que je lise le livre lui-même, car je ne comprends pas, à la lecture de ces extraits, en quoi l’homosexualité de certains cardinaux peut expliquer le scandale de l’IOR, la théologie de la libération ou le scandale Vatileaks ! Ou l’encyclique de Paul VI contre la pilule en 1968 ! Ou encore, sous Jean-Paul II, la "complaisance" envers le pédophile Maciel de "l’homophile" Ratzinger (?). Et j’ai du mal à saisir, dans ces extraits, le rapport un peu confus que l’auteur établit entre homosexualité et pédophilie...

26/06/2011

Homos : le grand retournement

 

homo.jpgUn sondage IFOP réalisé par internet l’atteste : 63 % des Français sont favorables au mariage homo. Vendredi, le mariage gay a été légalisé à New York. Comme le temps s’est accéléré ! Qui se souvient qu’en France, l’homosexualité a été considérée comme un délit (art. 332-1 du code pénal) jusqu’en 1982 ? Que les homos, en France comme aux USA, ont été considérés comme des "malades mentaux" jusqu’en 1985 ? Et que les Nations Unies n’ont retiré l’homosexualité de la Classification internationale des maladies qu’en… 1992 !

23/01/2009

Karoutchi, homosexuel !

Ah ben voilà encore autre chose : Roger Karoutchi est homosexuel ! Vous allez me dire : on s’en fout un peu. Certes. Si au moins ce vieux gaulliste vivait avec un compagnon... de la Libération, mais non, même pas. Alors pourquoi ces deux longs feuillets de l’AFP et ce hourvari médiatique ? Parce que c’est une tradition politique : à chaque première fois qu’un homo fait son outing pour la première fois, c’est ainsi. Rappelez-vous André Labarrère, député-maire de Pau et ministre de Mitterrand. Rappelez-vous Bertrand Delanoë, député-maire de Paris. Si vous voulez que l’AFP fasse deux feuillets sur vous, faites votre coming out pour la premire fois. Ou bien attendez un peu : à coup sûr, bientôt, il suffira d’avouer son hétérosexualité pour passer à la télé…