Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2021

Le KGB n'est plus ce qu'il était

Navalny.jpgL’affaire Navalny, en Russie, est un incroyable feuilleton qui confirme, entre autres, le récit que je fais dans mon livre ["KGB, La véritable histoire des services secrets soviétiques", Perrin, 2020] de la difficile transition entre le KGB et le FSB : quand l’URSS a disparu, fin 1991, les meilleurs agents de la Loubianka ont fondé leurs propres sociétés de sécurité, ou sont entrés comme responsables de la sécurité dans de grosses boîtes allemandes ou américaines. Le résultat est frappant : ceux qui sont restés en place, ceux qui se retrouvent aujourd’hui à la tête des "organes" à Omsk ou à Khabarovsk, ce ne sont pas les plus intelligents…

13:41 Publié dans Blog | Tags : kgb, navalny, fsb, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2020

Vulgaire polar ou roman d'espionnage ?

De Taddeo.jpegSi l’affaire Griveaux est sordide à souhait, elle est aussi particulièrement glauque. Et ferait, avouons-le, un super polar, tant elle repose sur des mystères bien croustillants. Pourquoi les services russes ont-ils laissé partir si facilement le sulfureux Pavlenski pour la France en janvier 2017 ? Pourquoi François Hollande lui a-t-il accordé si vite l’asile politique en mai 2017 ? De quoi ont vécu Pavlenski, sa femme et ses enfants depuis cette date ? Comment Pavlenski a-t-il fait la connaissance en 2019 d’Alexandra De Taddeo (photo), la stagiaire à l'Unesco qui a piégé Griveaux en... 2018 ? Allez, les confrères, on continue d’enquêter…

10:46 Publié dans Blog | Tags : pavlenski, griveaux, svr, fsb, russie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/03/2018

Une affaire empoisonnante

poutine kgb.jpgJe n’ai aucune info particulière sur l’affaire de l’empoisonnement à Londres de l’ex-espion Skripal, mais j’ai assez d’expérience en ce domaine pour savoir : 1) Que certains vétérans des services secrets russes, par-delà les changements de régime, ne cesseront jamais de vouloir se venger, à tout prix, de certains agents qui ont trahi la cause. 2) Que Poutine, ancien agent de base du KGB (photo) et ancien patron du FSB, est "des leurs", et que jamais il ne dénoncera ni ne poursuivra des "tchékistes", même s’ils commettent dans son dos des crimes hors-la-loi, et même s’il se serait bien passé de la crise diplomatique que ces têtes brûlées ont bêtement provoquée à la veille de sa réélection !

21:52 Publié dans Blog | Tags : poutine, kgb, fsb, tchékistes, skripal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |