Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2017

Le Tour, c'est sacré !

coureurs-à-lunettes-sur-le-tour-de-france.jpgNous étions plus de 5 millions, hier, à regarder le Tour de France à la télé en buvant de la bière et en mangeant des chips. Et à méditer sur le sens du sacré. Car le Tour, c’est sacré. Nul ne proteste contre cet indécent tsunami de publicité débile et polluante, contre le saccage de nos campagnes transformées en poubelles par des centaines de semi-remorques et de grosses bagnoles roulant au diesel (sans compter avions et hélicoptères), contre les gigantesques brassages d’argent ayant décidé du trajet et des villes-étapes, contre l’inhumaine robotisation de sportifs transformés en hommes-sandwichs esclaves de leurs oreillettes. Mais où sont-ils, les Insoumis, les Patriotes, les Cégétistes, les Ecolos, les contestataires de tout poil ? Devant la télé, à boire des bières en mangeant des chips ?

10:57 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : tour de france |  Facebook | | Lien permanent

28/07/2014

Le triomphe des Français !

vincenzo-nibali.jpgBien sur, moi aussi, je me réjouis de voir deux sportifs français aux places d'honneur du Tour de France. Mais trop, c’est trop ! Depuis hier matin, franchement, cette célébration obsessionnelle et franchouillarde du "triomphe des Français" (sic) dans les médias me gonfle. On en oublierait que le maillot jaune est italien, le maillot à poids polonais et le maillot vert slovaque ! Faut-il que les Français soient frustrés de leur grandeur passée, de leurs victoires d’antan et de leurs gloires oubliées pour s’autocélébrer ainsi, à la limite du ridicule, dès que l'un des leurs arrive deuxième ou troisième à une épreuve sportive !

30/09/2013

La France est un étrange pays (2)

 FranceTV.jpgJ’ai rappelé jeudi tout ce que la France invente pour dézinguer ce qu’elle a de mieux (magasins des Champs Elysées, grands vins, centrales nucléaires, etc). J’aurais pu rappeler, la veille de la plus belle épreuve sportive du monde, les efforts des sénateurs français pour rappeler que le Tour de France n’est que dopage. Mais arrêtons-nous sur le cas de France 2, que l’on a méticuleusement privé de ses ressources financières (la pub après 20h), puis d’un excellent président (de Carolis), puis de ses plus belles émissions (Taratata), avant d’y placer des directeurs incompétents, des animateurs sans talent et des émissions débiles. Si le tir de balle dans le pied était discipline olympique, la France serait médaille d’or !   

10:08 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : france 2, tour de france |  Facebook | | Lien permanent

15/07/2011

Eva ! Et le Tour de France ?

EvaJoly.jpgEva Joly veut supprimer le défilé du 14 juillet, cette manifestation militariste d’un autre âge. Bon. Mais il faut qu’elle soit cohérente. Il lui reste encore, avant 2012,  à interdire le Tour de France, emblème du capitalisme franchouillard ; à raser les châteaux de la Loire, résurgence populiste de la féodalité inégalitaire ; à supprimer la fête de Noël, odieux symbole de l’obscurantisme religieux ; à censurer la Marseillaise, ce chant guerrier sanguinaire ; et à interdire les aventures d’Astérix le Gaulois, ce manifeste impérialiste et réactionnaire !

15/07/2009

Pourquoi des oreillettes ?

Cette histoire d’oreillettes sur le Tour – qui s’est arrêté ce soir à Saint-Fargeau, au coeur de la Puisaye – est terriblement révélatrice. Les directeurs sportifs, dont le budget dépend de leurs sponsors, ont besoin d’oreillettes pour mieux lancer ici ou là telle ou telle échappée inutile, mais destinée à montrer aux caméras la marque qui les nourrit. C’est humain. Mais qu’ils mettent le tour en roue libre en affirmant que c’est pour la sécurité, c’est un peu excessif. Si les coureurs des années 1903 à 2007 avaient eu des oreillettes, il n’y aurait jamais eu la "légende du Tour". Que celui-ci soit davantage un spectacle qu’une épreuve sportive, on le savait depuis un moment. Mais que les coureurs se transforment peu à peu en robots aux ordres des entreprises qui les emploient, c’est un peu triste.

19/03/2008

Sarko-Anquetil, Bayrou-Poulidor

Les médias traitent les scrutins électoraux comme des étapes du Tour de France. Avant le départ, les spéculations : celui-ci est en forme, celui-là doit conforter son maillot vert, celui-là est suspecté de dopage. Pendant l’étape, les rebondissements : un tel est sorti du peloton, un autre a raté le coche, un troisième fait la course en tête. Puis l’arrivée, les commentaires : le vainqueur lève les bras, les vaincus font la gueule, tous disent des banalités dans les micros. Et les répercussions sur le classement général, c’est-à-dire le baromètre des sondages ! Sarko-Anquetil regagne un point, Bayrou-Poulidor dégringole, Ségo-Longo joue la montre. Tout cela est facile, peinard, ludique. On se fiche de se tromper : qui a jamais reproché à un journaliste de ne pas avoir prévu le vainqueur de l’étape ? Cela n’a aucune importance, ce n'est qu'un jeu.

17/07/2006

La télé en noirs et blancs

medium_roselmack-0606.jpgHarry Roselmack, le nouveau présentateur du JT de TF1, n’est pas noir. Dans notre pays, il n’y a ni blancs ni noirs. Le "modèle républicain" interdit aux démographes, statisticiens, économistes, douaniers et autres dermatologues de comptabiliser les blancs et les noirs. Dura lex, sed lex : Harry Roselmack est un journaliste qui n’a aucune particularité ethnique. Rien à voir, donc, avec le souhait de voir mieux représentées, ici et là, certaines minorités "visibles" !
Un souhait pourtant légitime. Prenez le Tour de France. Un vrai scandale. Pourquoi la Grande Boucle est-elle réservée aux blancs ? Pourquoi, en un siècle, jamais un noir n’a porté le maillot jaune ? Ne faudrait-il pas faire un peu de discrimination positive, là aussi ? Il faudrait en parler au directeur de la course. Il s’appelle Leblanc.