Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2013

La police de la pensée

 Roucas.jpgJe ne connais pas Jean Roucas et je me contrefiche de ce qu’il vote. Mais je m’inquiète de la montée, dans mon pays, d’une véritable police de la pensée. Depuis que l’ex-animateur du Bêbête-Show a dit sa préférence politique pour Marine Le Pen, la femme la plus invitée de France dans les médias (qui se l’arrachent) et qui représente légalement plus de 20 % des Français, ledit Roucas est insulté, vilipendé, condamné, notamment sur France 2 et Canal +, et même censuré dans son métier : à Gardanne, le maire a interdit le spectacle de l’humoriste ! Il n’y a pas que la popularité d’Hollande qui est en chute libre : la liberté d’expression suit la même tendance. Et c’est beaucoup plus grave.

11:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : roucas, fn, le pen, liberté, médias |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Justice, Education nationale, médias, milieu associatif, showbiz...des pans entiers et stratégiques de la société française sont infestés et contrôlés par les inquisiteurs de la Pensée unique.

Écrit par : Baobab | 23/09/2013

Les commentaires sont fermés.