Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2015

Les Républicains siffleurs

congres sarko.jpgPour se féliciter de s’appeler désormais Les Républicains, les dirigeants de l’ex-UMP ont fait un beau congrès, ce samedi. Et pour montrer à quel point ils étaient porteurs des valeurs "républicaines", forcément exemplaires, les amis de Nicolas Sarkozy ont copieusement sifflé ses concurrents minoritaires Alain Juppé et François Fillon quand ceux-ci sont montés à la tribune. En quelques images lamentables, ils ont annihilé tous les efforts faits par leurs chefs pour montrer à quel point ce parti avait changé. Caramba, encore raté ! S'ils recommencent l'opération, je leur suggère un nouveau nom : Les Tolérants.  

18/12/2014

Voltaire, reviens, ils sont devenus fous !

Zemmour.jpgQue dire d’un pays où le porte-parole du parti au pouvoir demande officiellement l’interdiction d’un journaliste qui ne pense pas comme lui ? Où le premier ministre en personne insulte publiquement les centaines de milliers de lecteurs de ce polémiste ? Où la quasi-totalité des journalistes en place appellent au boycott professionnel de ce confrère qui vend plus de livres qu’eux ? Où une grande chaîne de radio suggère d’interdire un chroniqueur travaillant sur sa principale concurrente ? Où les talk-shows à la télé se transforment peu à peu en procès de Moscou à grand spectacle ? La réponse est évidente : ce pays, c’est la Russie de Poutine, bien sûr ! 

 

08/02/2014

Le PS devient fou !

baillon.jpgAprès l'émission Des paroles et des actes de jeudi, deux membres du Conseil national du PS (Mehdi Ouraoui et Naïma Charaï) ont saisi le CSA, considérant que les propos du philosophe Alain Finkielkraut face à Manuel Valls étaient "inacceptables". La police de la pensée se déchaîne ! Peut-être est-ce la goutte d’eau qui va provoquer un vrai schisme au PS, entre les totalitaires fanatiques qui veulent interdire de parole tous ceux qui ne pensent pas comme eux, et ceux (j’en connais) qui sont encore attachés à la liberté d’expression – encore faudrait-il que ces derniers se manifestent avant qu'il ne soit trop tard…  

20/01/2014

Frédéric Taddeï : à suivre...

taddei.jpgHeureux de voir que je ne suis pas le seul à hurler en apprenant que la télévision de service public sacrifie – à l’audimat ou à la bien-pensance, cela reste à voir –  l’un des derniers espaces de vraie liberté de parole restant à la télé, au point que la direction de France 2 a fait, ce week-end, un bond en arrière : l’émission de Frédéric Taddeï ne serait pas "supprimée" mais probablement "déplacée". Reste à savoir jusqu’à quelle heure de la nuit il faudra veiller pour être enfin interpellé, agacé, contredit, titillé, provoqué, choqué, insupporté, scandalisé… Vous progressez, vous, quand vos interlocuteurs sont tous de votre avis ?     

24/11/2012

De Benoît XVI à Najat Vallaud-Belkacem

 SSF-2012.JPGSamedi matin, au Parc floral de Vincennes, en ouvrant la deuxième journée de la session des "Semaines sociales de France", j’ai commencé ma synthèse des débats de la veille en soulignant que les 3.000 participants à ces journées, confrontés à un sujet aussi polémique que la différence des sexes, ont applaudi avec une égale ferveur Mgr Luigi Ventura, le nonce apostolique lisant un message du pape Benoît XVI, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre socialiste porte-parole d’un gouvernement militant pour le mariage gay ! Franchement, vous connaissez beaucoup d’enceintes où l’on rencontre une telle tolérance ?

16/01/2008

Intolérance à l'italienne

Après le veto mis au Paris-Dakar par des terroristes islamiques en Mauritanie, voici que des enseignants de la prestigieuse université de la Sapienza, à Rome, mettent leur veto à une conférence du professeur Joseph Ratzinger, pape de son état, prévue ce jeudi 17 janvier. C’est le recteur de la Sapienza qui a invité Benoît XVI à s’exprimer dans son grand amphi. On appréciera le degré de civilisation et de tolérance manifesté par cette poignée de sectaires barbus qui prévoient d’empêcher physiquement le pape de parler à leurs étudiants. Triste retour à la préhistoire - et non au moyen âge : l’université a été fondée à la fin du XIIIe siècle par le pape Boniface VIII !
Au fait, la Sapienza, en italien, cela veut dire "la sagesse".