Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2016

Un terrifiant aveu d'échec

hollande.jpgMoi, je n’avais pas voté pour le candidat Hollande en 2012. Je n’ai donc pas à m’excuser en constatant qu’il a fait le parcours que beaucoup redoutaient : un quinquennat affligeant, une gouvernance désolante, une fin de mandat pathétique. On savait, pourtant, que ce petit apparatchik socialiste qui n’avait jamais rien fait de sa vie, n’était pas au niveau. Il n’a pas su rassembler les Français, il a laissé s’éparpiller la gauche, il a affaibli les institutions, il a dégradé la fonction présidentielle, il n’a fait aucune vraie réforme, il a laissé se désagréger l’Europe, il a donné de la France l’image d’un pays sans vision ni charisme. Triste bilan ! Son terrifiant aveu d’échec, hier soir, résonnait comme un glas.

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

26/11/2016

Ce que va dire Hollande

hollande.jpgHollande avait espéré la victoire de Sarkozy aux primaires, mais qu’à cela ne tienne, vous allez voir que ses arguments à peine retouchés vaudront pour Fillon : "Chers compatriotes, avec un tel candidat ultralibéral, réac, catho et limite facho, patati patata, la République est en danger ! L’égalité sera niée, la laïcité battue en brèche, la loi bafouée, les libertés menacées ! No pasaran ! Il faut, d’urgence, s’opposer à la dictature qui pointe à l’horizon, et qui d’autre que moi, président sortant, pourra faire barrage à ce dangereux extrémiste ?" Evidemment, il y a un hic : que dira le même Hollande s’il doit choisir, au second tour de 2017, entre Fillon et Marine Le Pen ?

08:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fillon, hollande, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

23/11/2016

Une compétition perverse

juppé-Fillon.jpg"Juppé tacle Fillon qui lui réplique vertement". C’était prévu. Le second tour des primaires est un piège pour leurs organisateurs puisque le futur candidat unique à la présidence de la République, pendant une semaine, se fait méchamment déglinguer par son challenger, ce qui complique sérieusement le travail de rassemblement qu’il aura à opérer avant la campagne de 2017. Comme on l’a vu lors des primaires de la gauche en 2011, ces échanges fratricides entre les deux champions de la droite et du centre permettent à leurs futurs adversaires, le PS et le FN, d’emmagasiner tout un arsenal de critiques et d’attaques d’autant plus meurtrières qu’elles viennent… de la droite et du centre ! C’est pervers, la politique !

00:01 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : primaires, fillon, juppé, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

20/11/2016

Primaires : trois remarques, vite fait

primaires-touge.jpgTrois remarques, vite fait, en cette soirée des primaires. 1) Ceux des observateurs et commentateurs qui sont tombés des nues en découvrant le score de Fillon ce soir sont des Parisiens qui n’ont pas franchi le périphérique depuis quatre jours. 2) Moi, si j’avais été Juppé, j’aurais tiré une conclusion "gaulliste" à ce scrutin parfaitement clair en me retirant, la tête haute, d’une compétition devenue inutile et contre-productive. 3) La première tentation des médias, cette semaine, va être d’opposer drastiquement deux hommes… dont personne ne pouvait distinguer les programmes, jusqu’alors, à deux ou trois bricoles près ! 

23:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, fillon, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

L'autre enjeu des primaires

Urne.jpgLe premier enjeu du vote d’aujourd’hui, c’est évidemment de faire en sorte que la droite et le centre présentent un candidat commun en 2017, afin de ne pas prendre le risque de laisser la gauche face au FN au second tour des présidentielles. Mais il y a un second enjeu : si ce scrutin se passe bien, s’il n’est pas contesté, et si les battus se rallient, comme promis, au vainqueur, il y a tout à parier que cette procédure va s’inscrire définitivement dans notre pratique démocratique. Avec les conséquences qu’on imagine, les bonnes (clarté politique), les mauvaises (saturation médiatique) et d'autres que personne n'imagine, car, heureusement, la vie est imprévisible !

20/10/2016

Rien + rien = pas grand chose

Duflot-2.jpgExit Cécile Duflot, archibattue aux primaires de son propre parti EELV. En voilà une qui ne va pas nous manquer en 2017, pour une raison simple que le scrutin d’hier a confirmée : elle ne représentait rien ni personne. Ce qui est toujours un handicap dans une démocratie représentative. Militante hors sol, moulin à paroles médiatique, tacticienne obsessionnelle, ambitieuse au-delà du raisonnable, elle aura seulement incarné la dimension écologique du quinquennat de François Hollande, c’est-à-dire pas grand-chose. La conclusion est sévère : il ne suffit pas de rêver chaque nuit de se présenter aux présidentielles pour rendre service au pays. A bon entendeur…

10:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : duflot, eelv, primaires, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

17/10/2016

Et les électeurs de Hollande ?

hollande.jpgLes invraisemblables confidences de Hollande aux journalistes l’ont définitivement plombé auprès de ses propres électeurs de 2012. J’observe autour de moi qu’une grande partie de ceux-ci, alors aveuglés par leur détestation de Sarkozy, ne savent plus où se mettre, tant leur champion s’est avéré un mauvais président ! La plupart d’entre eux ne voudront pas prolonger cette erreur de casting pendant cinq nouvelles années. En traînant les pieds, bon gré, mal gré, ils voteront Mélenchon ou Montebourg au premier tour, puis Juppé au second. Ou ils s'abstiendront. Sauf, évidemment, si Marine Le Pen a fait un score élevé au premier tour : on ne va pas à la pêche quand la mairie du village est en feu…

16:18 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, 2017, vote |  Facebook | | Lien permanent

14/10/2016

Un bon point pour la droite

débat.jpgPas mal. Un débat frustrant dans sa forme, mais clair sur le fond. Les sept candidats aux primaires ont donné une bonne image de cette droite qui, sauf surprise, reprendra la direction du pays l’an prochain. Mon palmarès personnel : Juppé plutôt convaincant, Sarkozy toujours agaçant, Fillon assez cohérent, Le Maire un peu décevant, NKM intéressante, Copé marginalisé et Poisson gentil mais inexistant. A part quelques piques, aucun excès, aucune insulte, aucun dérapage. Et l’assurance que tous ces gens-là se reporteront sur le vainqueur de la primaire : la droite, ce soir, n’était pas "la plus bête du monde". Dommage que cela ne lui arrive pas plus souvent.

00:47 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, droite, débat, 2017, juppé |  Facebook | | Lien permanent

30/09/2016

Les primaires de la droite

primaires,droite,2017,Juppé,SarkozyMe voilà bien embarrassé. Si je veux un homme d’expérience ouvert sur le monde, je vote évidemment Juppé. Mais si je souhaite un professionnel dynamique qui n’a peur de rien, je vote forcément Sarkozy. Si je rêve d’un homme plutôt sage, à la fois expérimenté et modéré, je vote naturellement Fillon. Mais si je veux un homme nouveau, moderne, aux idées raisonnables, alors je vote Le Maire, bien sûr. Et si j'étais tenté par une femme intelligente, un peu ébouriffante, rigolote et courageuse, je voterais NKM, direct ! Vous n’auriez pas un modèle synthétique, genre homme d’Etat, qui rassemble toutes les qualités de ces candidats-là ?

12/09/2016

Les Français pris au piège

frondeurs.jpgRetour à la maison après trois jours de pause médiatique : ni journaux, radio, ni télé. Et ce lundi matin, en retrouvant l’info, impression que la France toute entière tourne à l’unisson, quasi exclusivement, autour des ambitions et des humeurs d’une toute petite catégorie de gens qui ont réussi à confisquer l’actualité, l’attention et la réflexion d’une population de 66 millions de personnes : les "candidats aux primaires" de gauche et de droite, et ceux qui les mettent en scène ou s'en nourrissent : journalistes, animateurs, humoristes, etc. Vertigineuse étroitesse d’esprit ! Incroyable régression culturelle ! Cela va-t-il vraiment durer encore des mois et des mois ?

31/08/2016

Un peu d'espoir ne peut pas nuire

macron.jpgNous venons d’assister au décollage d’une fusée dont personne ne peut affirmer qu’elle atteindra son orbite. Macron est peut-être trop jeune, trop fragile, trop seul, trop centriste, l’avenir le dira. Son pari est qu’Hollande, qu’il connaît bien, ne se représentera pas. Si c’est le cas, on ne peut rien exclure. Il sait, Macron, que les Français sont terrifiés à l’idée de revoir en 2017 les mêmes Sarkozy, Hollande, Le Pen et consort leur promettre, juré, craché, qu’ils réussiront demain tout ce qu’ils ont raté hier. Macron incarne, de fait, l’espoir d’un renouvellement de la classe politique, d’une modernisation du logiciel étatique, d’un retour au bon sens économique et social. A suivre !

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : macron, 2017, hollande, politique |  Facebook | | Lien permanent

22/08/2016

Primaires : déjà le trop-plein ?

morano.jpgJe suis inquiet : aucun candidat aux primaires de droite ou de gauche ne s’est encore déclaré aujourd’hui. Que se passe-t-il ? Les candidatures de Nadine Morano, Jacques Myard et Jean Lassalle à droite, celles de Yannick Jadot, Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann à gauche, auraient-elles tant de poids intellectuel et moral qu’elles dissuaderaient leurs petits camarades de concourir à ce surréaliste hit-parade de l’ego politicien ? Ou bien les medias auraient-ils fait savoir qu’ils ont leur quota, pour un an, d’interviews répétitives et inutiles ? Ou bien... sont-ce les éditeurs qui n’ont plus assez de nègres pour écrire les livres que ces candidats vont montrer à la télé ?

12:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : primaires, 2017, morano, hamon, livres |  Facebook | | Lien permanent

07/08/2016

Hollande réélu en 2017 ?

hollande-rio.jpgDans l’avion qui le ramenait du Brésil, François Hollande a tranquillement expliqué aux journalistes qui l’accompagnaient la clef de sa stratégie pour 2017. Pour lui, c’est clair : 1) On n’est jamais élu sur un bilan, mais sur un projet pour l’avenir : son premier mandat n’aura donc aucune importance à l’heure du scrutin présidentiel. 2) En France, l’économie ne joue qu’un rôle marginal, surtout à l’heure de la menace terroriste : les électeurs choisiront entre le candidat de gauche protecteur de la démocratie (lui, en principe) et une forte tentation autoritaire menaçant les libertés (la droite et l’extrême droite). Tout le reste, à l’entendre, est littérature. Et s’il avait raison ? 

28/04/2016

Bienvenue sur le Titanic

hollande_sarkozy.jpgSi l’on regarde un peu au-delà de nos frontières, si l’on s’extirpe des incessantes mini-polémiques dérisoires qui polluent notre environnement politico-médiatique, on observe que dans un nombre croissant de pays européens (Autriche, Pologne, Hongrie, etc), un seul scrutin électoral a suffi pour voir les partis traditionnels (pour simplifier : les conservateurs et les sociaux-démocrates) s’effondrer d’un coup et laisser la place, émergeant des ruines, à des Ovnis plus ou moins inquiétants. Allons ! Qui peut imaginer, en France, que le PS et les Républicains, par exemple, pourraient disparaître, d’un coup, en 2017, du paysage politique ? Et pourtant…

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : 2017, ps, républicains, partis |  Facebook | | Lien permanent

15/04/2016

Un rideau de... fumée !

Jean-Marie-Le-Guen.jpgC’est quoi encore, ce gadget ? Pourquoi, soudain, comme ça, un an avant les présidentielles, le PS relance-t-il la vieille question de la légalisation du cannabis ? Le ministre Jean-Marie Le Guen souhaite précisément "lancer un grand débat" sur le sujet, et en faire un axe majeur de la présidentielle de 2017. Et pourquoi pas jusqu’à inscrire cette nouvelle "liberté" dans la Constitution, pendant qu’il y est ? Attrape-gogo en direction des jeunes ? Rideau de fumée pour faire oublier le chômage ? Quand on est impuissant en économie, mine de rien, on fait du sociétal, mais là, c’est tellement évident qu’on s’interroge : il a fumé quoi, Le Guen ?

22:48 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : cannabis, le guen, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

09/04/2016

L'alignement des planètes

Emmanuel-Macron.jpgIl n’y a rien à redire à la stratégie d’Emmanuel Macron. Contrairement à ce que disent tous ceux qu’il dérange, il se positionne d’une façon parfaite pour 2017 : si Hollande y va et parvient au second tour face à Marine Le Pen, il lui ralliera le centre droit qui le fera gagner à coup sûr, et deviendra premier ministre ; si c’est Juppé ou Sarko qui se retrouve face au FN, il leur apportera le centre gauche qui assurera la victoire de la droite républicaine, et deviendra premier ministre ; enfin, si Hollande n’y va pas, il a une extraordinaire fenêtre d’opportunité pour lui-même, surtout si Sarko gagne la primaire à droite. L’alignement des planètes, vous vous rappelez ?

10:13 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : macron, gauche, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

01/04/2016

Poisson d'avril !

poissons-d-avril.jpgChaque année, à cette date, c’est la même chose, on rit, on s’amuse : les journaux sont pleins de poissons d’avril. C’est le jour où on apprend que la Tour Eiffel va être déplacée à la Défense, que des extra-terrestres ont débarqué à Saint-Nazaire, que le Club Dorothée va faire son grand retour à la télé, que la France va remplacer la Marseillaise par un nouvel hymne national, etc. Le meilleur poisson d’avril, cette année, vient de l’entourage du président de la République, qui a convaincu quelques agences de presse et un grand nombre de journaux, tenez-vous bien, que François Hollande allait se représenter en 2017. Hilarant, en effet. C’est bon de rire un peu…

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : poisson, hollande, 2017, humour |  Facebook | | Lien permanent

25/03/2016

2017, le cauchemar absolu !

candidats-presidentielle-2012.jpgC’est un cauchemar. Alors que François Hollande, le vainqueur de 2012, envisage de se représenter alors qu’il a complètement raté son quinquennat, la cohorte de ses concurrents battus se reconstitue sur la ligne de départ pour 2017 : l’inutile Jean-Luc Mélenchon, l’inquiétante Marine Le Pen, l’inexistant Nicolas Dupont-Aignan, l’insignifiante Nathalie Arthaud, le pathétique Philippe Poutou, en attendant le revanchard Nicolas Sarkozy, l’insubmersible François Bayrou et, pourquoi pas, le ridicule Jacques Cheminade ! Ils sont tous de retour ! Exactement les mêmes ! Et on s’étonne que les Français soient le peuple le plus pessimiste du monde !

11/03/2016

Ils ne pensent qu'à ça !

DeGaulle.jpgLa cote de popularité abyssale de François Hollande à l'approche de 2017 rend hystériques les dirigeants de la droite et du centre. Au rythme où ça va, ils seront une trentaine à se présenter aux primaires, et une vingtaine à "refuser" d’y concourir... pour garder leur chance de se présenter à l’élection elle-même, façon Duflot ou Mélenchon dans le camp d’en face ! Ce scrutin présidentiel les rend tous cinglés. Que Michèle Alliot-Marie, 70 ans, dont 35 de vie politique, pense sérieusement que les Français vont la choisir pour sauver la France en 2017 montre que les primaires à venir relèvent beaucoup moins de la politique que de la psychiatrie.

01/03/2016

L'après-Hollande a commencé

Valls-Macron.jpgIncorrigible classe politique ! Martine Aubry ayant sciemment assassiné François Hollande, les voilà tous qui s’engouffrent dans la brèche : de Valls et de Macron, qui gagnera la future primaire du PS face à Ségolène et deux ou trois fantoches, genre Hamon, tandis que se multiplieront les petites candidatures passéistes à la gauche de la gauche, genre Mélenchon, Duflot, etc ? Et du coup, Sarko renonçant à sa revanche devenue caduque, Juppé ne sera-t-il pas remplacé par son double en plus jeune, Bruno Le Maire, dans le rôle du sauveur de la France face à la menace du FN ? Allons ! On s’occupera plus tard des agriculteurs, des médecins, des chômeurs, des migrants…

09:43 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 2017, macron, valls, le maire |  Facebook | | Lien permanent