Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2017

La barre au centre-droit

EP-FB.jpgLes législatives, c’est compliqué. Les sondeurs étant dans l’incapacité de mesurer les spécificités, les inconnues et les aléas de 577 élections locales, les éditorialistes parisiens tournent en rond. Pour ma part, je n’ai aucune raison de modifier mon pronostic d'il y a un mois : le gouvernement qui sortira des urnes le 19 juin sera, quoi qu’il arrive, orienté au centre droit ; ou bien les députés LREM seront les plus nombreux, et il sera toujours dirigé par Edouard Philippe avec une petite ouverture à droite ; ou bien les députés LR-UDI seront les plus nombreux, et il sera dirigé par François Baroin qui gardera quelques ministres de l’équipe actuelle. Désolé, les gens, il n’y a pas d’autre hypothèse.

09/05/2017

Qui va gouverner la France ?

macron.jpgQui gouvernera la France après le 18 juin ? Pas la gauche, en tout cas, qui sera réduite à un groupe PS d’une cinquantaine de députés et à une poignée de mélenchonistes. Pas le FN, dont le groupe restera dans l’opposition. La vraie question : les députés "En Marche" seront-ils plus ou moins nombreux que ceux de la droite LR-UDI ? Plus : Macron composera un gouvernement de fidèles élargi à quelques sociaux-démocrates et à la droite modérée. Moins : il invitera Baroin à composer un gouvernement LR-UDI ouvert à quelques "En marche". Dans les deux hypothèses, on pourra enfin souffler, avec un cabinet de centre droit rajeuni, européen, avec des têtes nouvelles. Enfin… si tout va bien !

30/03/2017

Baroin, quoi qu'il arrive ?

francois-baroin.jpgFrançois Baroin sera donc notre prochain premier ministre. D'abord, si François Fillon gagne l’élection présidentielle, c'est quasiment acquis. Mais je vous vois sourire : à trois semaines du premier tour, ce n'est pas l'hypothèse ! C’est plutôt Emmanuel Macron, le favori ! Et alors ? Vu que le jeune et sémillant président Macron ne parviendra pas à constituer une majorité parlementaire lors des législatives de juin, attendu que celles-ci seront très probablement remportées par Les Républicains alliés à l’UDI, je conclus qu'il y aura probablement cohabitation relative ou absolue (comme en 1993 et 1997). Et puisque Fillon, battu, se sera retiré de la vie politique, coucou, c’est Baroin qui sortira du chapeau et dirigera le gouvernement ! Cqfd !

05/02/2017

Qui sera "première dame" ?

M Laroque.jpgDans tout ce micmac électoral, quelle sera notre prochaine "première dame" ? La chanteuse Carla Bruni et l'ex journaliste Isabelle Juppé ont été éliminées lors de la primaire de la droite. La députée Aurélie Filipetti, la journaliste Nathalie Bensahel et la violoniste Anne Gravoin ont été écartées, à la primaire de la gauche, au profit de la femme d’affaires Gabrielle Guallar, désormais concurrente de Brigitte Macron et de… Louis Alliot (!). A moins que… A moins que Pénélope Fillon, si elle est exclue du concours, laisse la place à Michèle Laroque, compagne de François Baroin ? Michèle Laroque en première dame ? La classe ! Le charme, le talent et l’humour incarnés ! C’est décidé, je vote Michèle Laroque !

12/01/2017

Le journalisme mène à tout...

laurence-haim.jpg...à condition d'en sortir, disait naguère l'écrivain Jules Janin. Ma consœur Laurence Haïm, ex- correspondante de Canal + et de I-Télé aux USA, devient donc porte-parole d’Emmanuel Macron. Je rigole en entendant s’étrangler d'indignation Jean-Michel Apathie ou Guy Carlier (qui sont devenus des amuseurs publics, à égalité avec Roselyne Bachelot qui a fait le trajet inverse) ou Robert Ménard (qui a oublié qu’il fut journaliste). Faudrait-il condamner tous les Sérillon, Baroin, Lucbert, Baudis, Gerbaud, Cavada, Mamère et tant d’autres ex-confrères qui ont choisi la politique ? Eux, au moins, se sont coltinés à la vraie vie avant de prétendre améliorer celle de leurs concitoyens !

25/11/2015

Et pendant ce temps-là... (3)

creche.jpgL’actualité des attentats parisiens a fait quasiment passer sous silence l’étonnante proposition exprimée par le président de l’Association des maires de France. Le très laïc François Baroin – dont on sait la vénération qu’il voue à feu son père, grand maître du Grand Orient – veut qu’une loi interdise radicalement toutes les crèches de Noël dans les 36.000 mairies françaises ! Au moment où, face au danger terroriste islamiste, notre nation se rassemble autour de sa culture, ses racines, ses repères, voilà, avouons-le, une proposition appropriée ! Allez, chiche, au prochain attentat de Daech, on interdit les sapins de Noel ! Et au suivant, on exige de raser toutes les cathédrales du pays !

10/11/2011

Le syndrome du "Titanic"

titanic.jpgQuelle affaire ! Baroin, fatigué, a dit une bêtise : la gauche n’est pas arrivée au pouvoir en 1997 "par effraction", bien sûr, mais "par surprise", à cause d’une grosse boulette de Chirac. Bon. Franchement, on s’en tape le coquillard. Ces hourvaris indignés, ces polémiques à ressort, ces effets de manche ridicules, ces gros titres dans la presse, quelle farce ! On prend la pose, on s’étourdit, on fait mumuse pour oublier les vrais sujets à traiter. Cela me rappelle un épisode précis de notre histoire : vous vous rappelez, le Titanic, quand les grands-parents de tous ces gens-là dansaient sur le pont arrière ?

15/10/2011

Et la droite, elle est où ?

Baroin.jpgMarre, comme tout le monde, de n’entendre que le PS sur les télés et les radios. Mais la faute à qui ? Que font les dirigeants de l’UMP ? Tétanisés ? Planqués ? Déjà partis ? A part Coppé, il n’y a plus personne au téléphone ? Il n’y a donc rien à dire face aux promesses du couple Hollande-Aubry ? Vendredi matin, François Baroin chez Elkabbach : "Remettre en place la retraite à 60 ans, c’est un coût de 30 milliards d'euros, soit 1,5 point de PIB, c’est l’assurance que le triple AAA de la France saute aux yeux des marchés…" Eh bien voilà, ce n’est pas si compliqué de parler de choses sérieuses ! Et les autres, ils sont en vacances ?

03/09/2010

François Baroin à Matignon

baroin.jpgPour remplacer Fillon, il faut quelqu’un qui soit jeune, par exemple 45 ans, et maire d’une ville un peu difficile, par exemple Troyes. Qui soit proche des médias : par exemple, un ancien journaliste à Europe 1. Qui soit proche des francs-maçons : son père aurait pu être, par exemple, un ancien grand maître du GO. Qui soit proche du people : il serait sorti, par exemple, avec la nièce de Michel Drucker, avant d’épouser une actrice populaire, par exemple Michèle Laroque. Qui ramène à Sarko les villepinistes et les rebelles de l’UMP : un homme très proche, par exemple, de Chirac. Qui ait eu une vraie expérience du gouvernement, par exemple au budget, mais qui fasse un peu neuf : quelqu’un qui n’y serait rentré, par exemple, qu’en mars dernier. Ce sera donc François Baroin. Une autre question ?