Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2017

Le troisième tour sera sanglant

législatives.jpgLe premier tour des présidentielles se joue dimanche. Mais le troisième tour obsède déjà le monde politique, car les législatives de juin seront sanglantes. Logiquement, trois candidats seulement sont certains de constituer un groupe parlementaire : Fillon (LR + UDI), Hamon (PS + EELV) et Le Pen (FN), aucun des trois ne pouvant prétendre à la majorité absolue. Macron, lui, n’aura de quoi constituer un groupe que s’il gagne la présidentielle ! Les autres, c’est-à-dire Mélenchon et Dupont-Aignan, et eux seuls, n’auront que deux ou trois élus (cas d’une personnalité très implantée ou d’une triangulaire hasardeuse) et ne pèseront en rien sur le quinquennat. Il y en a que ça va énerver grave.