Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2018

PMA : le poids des mots...

pma etc.jpgA l’ère de la com’, le choix des mots est essentiel. Voyez pour l’euthanasie : le "droit de mourir dans la dignité" rallie nombre de suffrages, mais une grande majorité de Français désapprouve l’institution du "droit de tuer". Voyez la PMA : peu de gens osent s’opposer à la "procréation médicalisée pour tous", mais 72 % des Français défendent le "droit à l’enfant d’avoir un père et une mère" ! Voyez la GPA : la "gestation pour autrui", pourquoi pas ? Mais la "marchandisation du corps de la femme", ah non, certainement pas ! Avant le débat sur la bioéthique au Parlement, je suggère d’obliger chaque député et chaque sénateur à s'acheter un dictionnaire…

16:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pma, euthanasie, gpa, langage |  Facebook | | Lien permanent

13/04/2018

Euthanasie : un peu de sérieux !

euthnasie.jpgQue l’on soit favorable ou hostile à l’euthanasie, on est en droit de considérer que c’est un sujet sérieux : instituer un "droit de tuer", justifié ou non, ce n’est pas rien ! En faire une bataille de polochons politicienne est désolant. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) – vous savez, ce barnum consultatif totalement inutile, composé de francs-maçons nécessiteux et de syndicalistes à la retraite – vient de faire un "coup" en publiant bruyamment un "avis" favorable à l’euthanasie que personne ne lui demandait, et dont les rédacteurs, à l’évidence, ne connaissent pas le dossier. Les grands sujets sociétaux, franchement, méritent mieux que cela !

10:35 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cese, euthanasie, fin de vie |  Facebook | | Lien permanent

02/03/2018

L'euthanasie, toutes affaires cessantes !

euthanasie.jpgIl y a un mystère, qui mériterait une enquête journalistique, dans la spectaculaire relance du dossier "euthanasie" sur la scène médiatique. Nul n’a oublié que le sujet, après de longs travaux, de nombreux débats, de larges consultations, a été réglé en 2016 par une loi Claes-Léonetti (votée à l'unanimité) qui a déjà fait évoluer la législation visant à mettre fin à la souffrance d’un malade incurable. Qu’est-ce qui anime donc les 156 députés exigeant soudain de revenir sur cette loi toute récente, pour y insérer une "aide active à mourir" (c’est-à-dire un droit de tuer, ce qui n'est pas rien) dès cette année, en urgence, toutes affaires cessantes ? Pourquoi cette étrange précipitation ?

17:01 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : euthanasie, vie, léonetti |  Facebook | | Lien permanent

22/11/2017

CESE : un machin inutile et partial

CESE,euthanasie,mariage gayVous vous rappelez le Conseil économique, social et environnemental (CESE), ce bidule qui sert à recycler anciens ministres, ex-syndicalistes, francs-maçons nécessiteux et amis du pouvoir ? Si ce barnum avait voulu pousser lui-même à sa suppression, il n’aurait pas fait autrement. Le voilà qui se saisit du dossier de l’euthanasie, dimanche, pour le motif qu’il a reçu 200.000 signatures en ce sens. Alors que tout le monde se rappelle qu'il y a quatre ans, il avait ostensiblement envoyé à la poubelle 700.000 signatures demandant un débat avant la loi sur le mariage gay ! Non seulement ce machin est scandaleusement inutile mais, en plus, par sa partialité, il déshonore la République !

00:17 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cese, euthanasie, mariage gay |  Facebook | | Lien permanent

29/06/2014

Les vieux coûtent de plus en plus cher

vieux-couple-jpeg.jpgAujourd’hui, le marché des seniors rapporte gros, mais celui de la fin de vie pèse sur l'économie. Que faire des vieux, heureux retraités, quand ils cessent de consommer des croisières, des cures thermales, des jouets pour chiens et des monte-escaliers ? Première étape : les regrouper, même contre leur gré, dans des endroits spécialisés souvent très chers, où on leur offre un choix illimité de médicaments et de soins divers – un pactole pour les labos, mais un gouffre pour la Sécu. Etape suivante : dépénaliser, mine de rien, les actes d’euthanasie active. C’est en cours. On progresse, on progresse…

12:24 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : seniors, vieux, euthanasie |  Facebook | | Lien permanent

19/12/2013

Supprimons le Parlement !

 assemblée.jpgAllez hop, circulez, une polémique chasse l’autre ! On ne parle déjà plus de cet étrange panel "citoyen" de 18 personnes politiquement et juridiquement irresponsables, qui a spectaculairement préconisé l’autorisation du suicide assisté, c’est-à-dire, excusez du peu, l’introduction du droit de tuer dans la législation française… par-dessus la tête du Comité national d’éthique et du Parlement ! Que vaut un tel "avis" ? Que dirait-on si un groupe de 18 individus pareillement réunis par l’IFOP – des gens "concernés", par exemple des parents de victimes de violeurs d’enfants – publiaient un "avis citoyen" favorable à 100 % au rétablissement de la peine de mort ?    

16/12/2013

Une nouvelle gouvernance

 Révolution.jpgDepuis un peu plus d'un an, on voit émerger en France une nouvelle forme de gouvernance démocratique. Sur le mariage gay : les représentants des religions critiquent le projet de loi Taubira ? On les vire du Comité national d’éthique ! Sur le voile à l’école : le Haut conseil de l’intégration dénonce le communautarisme ? Le gouvernement le jette au profit d’un "rapport" rédigé par des "commissions" composées à partir de militants et d’amis politiques ! Sur l’euthanasie : les experts défendent le principe de la loi Léonetti ? On leur préfère un "jury citoyen" composé d’une vingtaine d’individus, façon télé, élus par personne ! Comment ? La République ? Quelle République ?

26/04/2013

Le sociétal, c'est fini !

 20minutes.jpgJ’ai une pensée pour mes amis qui ont voté Hollande il y a un an : pourvu qu’ils n’aient pas lu l’interview de Jean-Marc Ayrault dans le journal 20 Minutes de ce matin, donnée en catimini pendant que le président est en Chine ! En deux mots : on a enfin compris que le mariage gay était une énorme erreur politique, alors, hop, on oublie fi-ça toutes les autres mesures sociétales : la PMA glissée dans la loi sur la famille, le droit à l’euthanasie, le droit de vote des étrangers, terminé, poubelle ! Repli général ! On arrête les frais ! Voilà qui va peut-être calmer une grande partie de la population, en effet, mais si j'avais voté Hollande, franchement, je l'aurais mauvaise… 

 

05/12/2012

"Mal nommer les choses..."

 1984.jpgLa "novlangue" d’Orwell, vous vous rappelez ? La façon dont on retourne le vocabulaire, en politique, pour abolir la différence entre le vrai et le faux ! Exemple : appeler "plan social" un licenciement collectif. On a deux cas récents à gauche, où on appelle "mariage pour tous" la déconstruction du couple parental classique, et "droit à mourir dans la dignité" l’euthanasie, c’est-à-dire l’aide au suicide. Mais on en a un, magnifique, à droite : les fondateurs du groupe divisant en deux l’UMP ont appelé celui-ci "Rassemblement UMP". Joli, non ? Faut-il à nouveau citer Camus : "Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde".

19/09/2012

La France est "en retard"

 pendule.jpgS’il y a vraiment un argument débile, tant à propos du mariage gay que du vote des étrangers aux municipales ou de l’euthanasie, c’est de dire que "la France, sur ce plan, est très en retard". En retard par rapport à qui ? "A d’autres pays européens". Et alors, Hector ? Si un "autre pays européen" décrète une connerie, et c’est fréquent, la France aurait le devoir de l’imiter bêtement ? Mais surtout, en retard par rapport à quoi ? A l’air du temps ? C’est un peu léger. Au "progrès" ? On a déjà donné ! A la mondialisation ? Sauve qui peut ! Au "politically correct" ? On n’est pas des boeufs ! Engager de telles ruptures, de nature anthropologique ou institutionnelle, parce qu’on est "en retard", non mais, ho ! On se moque de qui ?


10/04/2012

Les "questions de société"

mariage-gay.jpgLa campagne prend une tournure un peu étrange. Glissante, même. Comme les deux principaux adversaires évitent soigneusement d’annoncer les mesures draconiennes – à peu près similaires, au fond – qu’ils prendront pour éviter à la France de devenir la Grèce, voilà que le clivage électoral se déporte vers les "questions de société", c’est-à-dire, pour faire simple, l’euthanasie et le mariage homo. En gros : Sarkozy, méchant et réactionnaire, est contre ; Hollande, gentil et progressiste, est pour (cf video). Voilà, n'est-ce pas, une vraie différence entre la droite et la gauche ! Et c’est là-dessus que les électeurs les départageront le 6 mai ? On croit rêver.

29/01/2011

La famille, la vie, la mort...

famille.JPGLe Conseil constitutionnel a donc tranché. Accrochez-vous, tenez-vous bien : le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme. Voilà. C’est dingue. On n’arrête pas le progrès. Vous allez voir qu’on reconnaîtra officiellement, bientôt, j’en frémis d’avance, que le mieux pour un enfant, c’est qu’il ait un papa et une maman. C’est fou. Aussi fou que ce premier ministre qui, dans Le Monde de mardi, estimait, l’insensé, qu’il valait mieux aider les vieilles personnes à finir décemment leur vie que les euthanasier. Bon, je sais, la vie n'est as toujours aussi simple. Mais il n’est pas mauvais, parfois, de revenir aux fondamentaux.   

28/01/2011

Euthanasie et Maçonnerie

franc maçonnerie.JPGLu avec intérêt le papier de Sylvain Courage dans le Nouvel Obs, d’où il ressort que l’offensive législative en faveur de l’euthanasie, en ce mois de janvier 2011, résulte directement des débats menés en 2010 dans les 1.200 loges du Grand Orient de France, auquel appartiennent, dans le secret le plus total, un grand nombre de parlementaires socialistes, communistes et UMP. Et quelques journalistes influents. Qui ? Mystère. Secret absolu. Sur un sujet aussi important que le droit à donner la mort, il est impossible de savoir qui pense quoi, qui représente qui, qui est porte-parole de quoi. Et ce au cœur même du dispositif républicain ! Y a pas un problème, là ?