Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2019

PMA : la science et le marché

pma députés.jpgSi le projet de loi autorisant la PMA pour les couples de femmes va passer sans problème, malgré tous les risques anthropologiques qu’il comporte et les oppositions philosophiques qu’il suscite, c’est que deux forces puissantes poussent en ce sens : la science et le marché. Ce que la technique permet aujourd’hui, au nom de quelle morale peut-on l’interdire ? La science est encore trop liée au "progrès" pour que la nature puisse lui résister. Quant au marché, il sera le grand bénéficiaire de ces avancées "bioéthiques" qui mènent irrépressiblement à la marchandisation du corps humain – laquelle représente un gigantesque pactole pour l’avenir !

22:57 Publié dans Blog | Tags : pma, science, marché, progrès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/07/2019

Logique ferroviaire

sncf,progrès,gare,train,service publicDésormais, dans ma région, on va pouvoir acheter ses billets de train dans les bureaux de tabac. Où l’on pourra même, tenez-vous bien, payer avec de l’argent. En revanche, faut pas pousser, on ne pourra ni les échanger, ni les faire rembourser ! La SNCF explique : il s’agit de "faciliter l’achat de billets". L'achat, OK ? J’entends déjà certaines mauvaises langues poser la question qui tue : mais pourquoi ne pas continuer à acheter son billet de train dans une gare ? Parce que les gares, elles, vont fermer. Pourquoi ? La SNCF explique : pour "mieux s’adapter aux attentes des clients". Ah ben oui, naturellement, suis-je bête !

14/05/2019

Glyphosate : et vous, vous croyez quoi ?

monsanto-s-roundup.jpgQue les scientifiques du monde entier ne soient toujours pas capables de dire si le glyphosate est un produit cancérigène, oui ou non, cela me laisse pantois. Après tant d’années de polémiques acharnées entre gouvernements, multinationales, agences sanitaires, écolos, agriculteurs, médecins et juges, on continue de dénoncer ce produit pour le risque qu’il fait courir, et non pour le danger qu’il présente concrètement ! Tous les propos tenus sur cet herbicide tiennent donc de la croyance : on le voue aux gémonies comme on condamnait jadis les sorcières ! On n’est pas en train de régresser, là ?

16/01/2019

Voyages, voyages !

gilets-jaunes.jpgJ’apporte ma pierre au Grand débat : je propose que les 10 milliards lâchés par le gouvernement en décembre servent plutôt à financer un voyage hors de France à quelques milliers de "gilets jaunes" tirés au sort sur les ronds-points. Ceux-ci découvriraient que tout est relatif en ce bas monde et que la France, si elle a évidemment des manques et des faiblesses, est, comme dit Sylvain Tesson, "un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer", qu’on y vit mieux plutôt qu’ailleurs, qu’aucun pays ne verse autant de prestations sociales, et que les trois quarts des habitants de la planète envient nos libertés !

05/03/2018

Le numérique vire au cauchemar

electricite-F.jpgD'après "Le Monde" d'hier, 13 millions de Français sont menacés par l' exclusion numérique. A la campagne, le "tout numérique" est un vrai cauchemar. Un exemple, pour le fun ? Un peu étonné du montant de ma facture d’électricité (+ 8 % en un an), je tape sur mon ordi "EDF heures creuses". Je sélectionne l’onglet "Particuliers", puis l’onglet "Electricité", puis "Heures pleines, heures creuses", ce qui me mène à une page "Connaître les plages d’heures pleines et d’heures creuses". Et là, ça se complique. Votre code postal ? Votre ville ? Je m’exécute. "Rechercher". Je clique. Et voici enfin la réponse : je suis invité à "retrouver ma plage horaire en haut et à droite de ma facture". Tout ça pour ça ! Ils sont payés cher, les types qui gèrent ces services ?

03/01/2018

Un recul de la civilisation

pub tr.jpgLe forfait a été commis sans bruit, comme par hasard, au matin du 24 décembre. L’arme du crime : un décret paru au Journal Officiel qui ouvre la voie à la publicité sur… les trottoirs ! Il restait peu d’endroits, en ville, où poser le regard sans être agressé par de la pub : pleurez pierrots, poètes et chats noirs, les trottoirs, c’est fichu ! Faudra-t-il attendre longtemps avant que la mairie de Paris cède aux annonceurs le Canal Saint-Martin, l’Arc de Triomphe, la façade de l’Elysée, le campanile du Sacré-Cœur de Montmartre, le lac du Bois de Boulogne, le Palais de justice, le Panthéon et le rocher du zoo de Vincennes ?

04/11/2017

Train : le progrès fait rage

pub.jpgAvant, pour aller de Dijon à Florence par le train de nuit, on s’adressait à un guichet en gare de Dijon et on achetait un billet Dijon-Florence. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, en gare de Dijon, personne ne sait comment joindre la société Thello seule capable, paraît-il, de rallier Dijon à Florence (en changeant de train à Milan). Aucune agence de voyage, à Dijon, ne peut vous renseigner. Et le site de ladite société Thello est incompréhensible. En fait, il faut aller à Paris (!) où, dans un petit bureau provisoire et surchauffé de la gare de Lyon, une jeune femme vous vend un billet pour le train de nuit qui s'arrête à Dijon à 22h47... ou à 21h47, on ne sait pas, excusez-nous, l’ordinateur n’arrête pas de buguer !

09/07/2017

Quel avenir pour l'humanité ?

einstein.jpgAu fond, soyons clair, il y a trois attitudes sociales majeures. La première, c’est céder au vieux et viscéral désir de retourner à l’état animal (la castagne, la loi du plus fort, la vulgarité). La deuxième, c’est défendre la civilisation qui nous a construits (la fourchette, le PQ, le respect de l’autre). La troisième, c’est courir après un progrès tentateur et sans garantie (le nucléaire, la PMA, la révolution). Cyrille Hanouna, le pape François ou Jean-Luc Mélenchon ? Donald Trump, Alain Juppé ou le groupe IAM ? Pas facile de trancher d’un coup, comme cela, au pied levé. Or c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu.

21/04/2015

Le progrès, c'est hier !

tract-PC-70.jpgEn comparant le programme de Marine Le Pen à "de vieux tracts du PC des années 70", dimanche, sur Canal +, François Hollande a commis une bourde politique, c’est sûr, mais il a aussi proféré une désolante évidence : c’est la même propagande franchouillarde, en effet ! Voir s’offusquer tous les dinosaures de la gauche archaïque – les Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Charles Fiterman, etc – montre bien dans quel passé vit toute une partie de la classe politique qui, un comble, se dit "progressiste" ! Si tous ces messieurs-dames voulaient bien se donner la peine d'entrer dans le XXIe siècle...

10:34 Publié dans Blog | Tags : progrès, pcf, fn, hollande, mélenchon | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/12/2014

Quand les bornes sont franchies...

bornes.jpgRetour du sympathique salon du livre de Roquebrune-Cap Martin. A chaque fois que je prends l’avion à Orly, je suis stupéfait par le nombre de voyageurs qui, de leur fait ou non, ne parviennent pas à utiliser les bornes interactives, ou le dispositif de dépose-minute. Plus on informatise, plus il faut prévoir d’agents dûment formés pour dépanner les braves gens que le numérique fait paniquer, ou qui tombent sur du matériel défectueux ! Et quand je vois des bac + 6 au bord de la crise de nerf devant des bornes capricieuses, j’ai une pensée pour les voyageurs sans diplômes, ou pour les étrangers de passage…

23:41 Publié dans Blog | Tags : orly, progres, informatique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/11/2014

Le progrès en marche arrière

poubelle.jpgLe progrès fait rage, comme disait naguère dans le poste l’ami Philippe Meyer. Pour ramasser les ordures, dans ma petite région de Puisaye, on a maintenant de beaux camions. Et de beaux règlements syndicaux qui interdisent à ces beaux camions de rouler en marche arrière, sécurité oblige. Résultat : ici ou là, le camion ne va plus jusqu’aux hameaux en cul-de-sac (en Puisaye, l’habitat est dispersé). Les malheureuses mamies qui habitent là doivent tirer elles-mêmes leur poubelle sur 400 mètres, par tous les temps. Et payer 80 € par semestre pour voir passer là-bas, au carrefour, les beaux camions à ordures…

18:22 Publié dans Blog | Tags : progrès, déchets, puisaye | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2014

Une pensée pour les sans-banc

gare-montparnasse.jpgQuand on voyage beaucoup – et quand on vieillit un peu – on est sensible à certaines dérives significatives du monde moderne. Ainsi, à chaque fois qu'on aménage une grande gare SNCF, genre Montparnasse ou Saint-Lazare, on réduit à peu de chose ce qui en faisait naguère le confort le plus basique : les bancs. Oui, rappelez-vous, ces vieux trucs qui servaient, dans une autre époque, à s'asseoir. Histoire de souffler, poser sa valise, ouvrir un journal, manger un sandwich,  vérifier son billet, donner du pain aux pigeons, que sais-je ! Aujourd'hui, s'asseoir est incongru. Se reposer, et puis quoi encore ? Debout, les vieux, les fatigués, les handicapés, les malades ! Debout, les damnés de la terre !  

21:29 Publié dans Blog | Tags : progrès, gare, banc, vieux | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/09/2012

La France est "en retard"

 pendule.jpgS’il y a vraiment un argument débile, tant à propos du mariage gay que du vote des étrangers aux municipales ou de l’euthanasie, c’est de dire que "la France, sur ce plan, est très en retard". En retard par rapport à qui ? "A d’autres pays européens". Et alors, Hector ? Si un "autre pays européen" décrète une connerie, et c’est fréquent, la France aurait le devoir de l’imiter bêtement ? Mais surtout, en retard par rapport à quoi ? A l’air du temps ? C’est un peu léger. Au "progrès" ? On a déjà donné ! A la mondialisation ? Sauve qui peut ! Au "politically correct" ? On n’est pas des boeufs ! Engager de telles ruptures, de nature anthropologique ou institutionnelle, parce qu’on est "en retard", non mais, ho ! On se moque de qui ?