Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2017

Train : le progrès fait rage

pub.jpgAvant, pour aller de Dijon à Florence par le train de nuit, on s’adressait à un guichet en gare de Dijon et on achetait un billet Dijon-Florence. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, en gare de Dijon, personne ne sait comment joindre la société Thello seule capable, paraît-il, de rallier Dijon à Florence (en changeant de train à Milan). Aucune agence de voyage, à Dijon, ne peut vous renseigner. Et le site de ladite société Thello est incompréhensible. En fait, il faut aller à Paris (!) où, dans un petit bureau provisoire et surchauffé de la gare de Lyon, une jeune femme vous vend un billet pour le train de nuit qui s'arrête à Dijon à 22h47... ou à 21h47, on ne sait pas, excusez-nous, l’ordinateur n’arrête pas de buguer !

19/12/2011

Injustice sociale

grèves,transports,justiceLes agents de sûreté aéroportuaire ont donc décidé de pourrir la vie de milliers de braves gens qui devaient prendre l’avion à la veille des fêtes de Noël. Ils revendiquent des augmentations de salaire, ce qui est le privilège de ceux… qui ont un salaire. Leurs victimes, que les journalistes appellent les "naufragés du ciel", qui ne sont ni des riches ni des égoïstes, exigent du gouvernement, en se fichant qu’il soit de gauche ou de droite, qu’il instaure dare-dare un service minimum dans le transport aérien. La première injustice, en France, oppose ceux qui peuvent bloquer les communications, et les autres.

28/04/2009

Une lettre de la Sncf

Elle avait raté tous ses rendez-vous, Madame P., ce jour-là ! En ce 9 février 2009 neigeux, le TER Joigny-Dijon l’avait d’abord plantée en gare des Laumes-Alésia, où les voyageurs avaient ensuite poireauté une heure et demie devant des guichets fermés pour cause de déjeuner, par un froid de canard, avant d’être transférés vers Dijon, cahin caha, dans un bus ! Interpellée, la SNCF lui a répondu une longue lettre sur les matériels vieillissants, les travaux en cours, et sur le fait que le concept d’"engagement horaire garanti" s’applique, figurez-vous, aux "Grandes lignes", parfois, par dérogation, à des trains assimilés, mais pas aux "TER", ce serait trop simple. Conclusion de la lettre : "Un dédommagement de votre billet n’est pas possible". Tout ça pour ça

07/11/2008

Boycottons Air France !

Je mesure 1,91 m. Et je voyage beaucoup. Pendant toutes mes années de grand reportage et jusqu’à aujourd’hui, en enregistrant mes bagages à l’aéroport, je faisais du gringue à l’hôtesse en lui demandant de m’attribuer un siège près des issues de secours, afin de m’éviter de voyager plié en deux, les genoux contre les dents, sans pouvoir ni lire ni respirer. Eh bien maintenant, sur Air France, ce sera 50 euros ! Et toc ! Z’avez qu’à avoir de petits mollets ! Décidément, le mercantile sera toujours vulgaire. Et pourquoi ne pas faire payer l’accès aux toilettes ? Ou les petits sacs pour vomir ? Qu’une compagnie comme Air France pénalise ainsi les grands, voilà qui devrait intéresser la Halde, qui pourchasse toutes les formes de discriminations !