Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2019

Le bon vieux temps du pluralisme

Parisien.jpgL’affaire Dupont de Ligonnès est révélatrice d’une bulle médiatique devenue folle, où l’ensemble des médias unanimes développent tous aveuglément la même info – vraie ou fausse, on vérifiera plus tard – simplement parce qu’ils ont tous reçu à la même minute la même dépêche de la même agence de presse ! Quand j’ai commencé à travailler au quotidien La Croix, en 1977, nous disposions de quatre agences, deux françaises (AFP, ACP) et deux étrangères (UPI, AP), ce qui réduisait considérablement les chances de commettre à l’unisson des confrères une bourde aussi énorme. Le pluralisme, c’était le bon temps…

22:49 Publié dans Blog | Tags : pluralisme, médias, presse, afp | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2019

Comment la GPA sera légalisée

manif 5 - Copie.jpgPas un mot dans les médias pour vous expliquer comment les promoteurs de la PMA ont prévu d'obtenir la légalisation de la GPA, l’année prochaine, malgré les promesses du gouvernement de ne pas tolérer la marchandisation du corps de la femme. Attendez-vous à voir surgir dans l’opinion la subtile distinction imaginée par le Comité des droits de l’homme de l’ONU entre la GPA dite "marchande", qui restera interdite, et la GPA dite "éthique" qui, elle, pourra être légalisée dès lors qu’elle ne fera pas l’objet, sur le papier, d’une transaction commerciale. Habile, non ? Pour assister en direct à ce tour de passe-passe, rendez-vous après le vote définitif de la loi autorisant la PMA…

10:14 Publié dans Blog | Tags : pma, gpa, femme, médias, onu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2019

Qu'attend-on des médias ?

info.jpgQue les journalistes fassent preuve de "moins de rapidité" et de "plus d’approfondissement" ; et qu’ils reviennent à "plus d’expertise et de pédagogie". Ces deux souhaits majeurs sont les principaux enseignements de la grande consultation organisée tout l’été sur internet via la plate-forme Make.org par cinq organes de presse et l’association Reporters d’espoirs (104.000 participants à cette enquête, c’est beaucoup). Ces résultats sont très significatifs. Lenteur, approfondissement, expertise ? C’est très exactement le chemin inverse que prennent aujourd'hui, en rangs serrés, la plupart des grands médias !

13:22 Publié dans Blog | Tags : médias, journalistes, presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/09/2019

Santo subito !

chirac.jpgJ’ai coupé ma télé vendredi matin, je la rallume ce matin, et je constate que le déluge médiatique sur Jacques Chirac n’a pas cessé, au contraire ! Tous ces commentateurs qui ont dit pis que pendre de lui pendant vingt ans sont en train de l’encenser ! Vous allez voir qu’ils vont le panthéoniser, le canoniser ! Je ne voudrais pas jouer les trouble-fête, mais je rappelle que Chirac, tant aimé des Français, n’a obtenu que 18 % de leurs suffrages en 1981, 19,9 % en 1986, 20,8 % en 1995 et 19,8 % en 2002 (et je parle des votants, pas des inscrits), ce qui laisse penser qu’un peu plus de 80 % des Français n’ont JAMAIS voté pour lui au premier tour…

13:21 Publié dans Blog | Tags : chirac, médias, politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/09/2019

PMA : un débat pas très clair

autruche.jpgIl y a deux trucs pas nets à propos de la PMA. Le premier, je l’ai déjà dit, c’est l’unanimité absolue des télés et des radios sur un sujet qui, pourtant, divise profondément la population française (un peu comme le référendum de 2005 ou la loi Taubira en 2013). Le second, c’est la stupéfianre apathie des trois cents députés LREM qui, comme des petits soldats, vont "remplir une promesse de campagne de Macron" qui ne concerne, après tout, qu’un "petit nombre de femmes seules ou lesbiennes", sans rien comprendre, visiblement, aux enjeux philosophiques et anthropologiques d’un tel bouleversement législatif !

11/09/2019

PMA : une unanimité qui fait peur

pma.jpgCe qui frappe le téléspectateur moyen, dans l’actuel débat sur la bioéthique, c’est que la totalité des présentateurs d’émission, animateurs de débats et autres éditorialistes sont favorables à la PMA. Tous ! Sans aucune exception ! Si une minorité d’entre eux sont des militants de la cause, les autres sont tétanisés à l’idée de passer, en posant la moindre question dérangeante, pour un homophobe, un ringard, un réac ou un catho intégriste. Faut-il s'étonner, en face d’une telle unanimité médiatique, que les rares invités opposés à la PMA aient un mal fou à exposer leurs arguments, et que l'opinion publique, du coup, n'y comprenne pas grand chose ? Franchement, cela fait un peu peur.

29/07/2019

La radio, un média fabuleux !

4600344-bernard-poirette-et-patrick-cohen-1200x630-2.jpgLa radio est un média fabuleux. Dès mes premiers reportages en URSS pour La Croix, j’allais régulièrement en faire profiter les auditeurs de RTL, à cent mètres de là, rue Bayard, au micro du regretté Jacques Chaput. Quarante ans plus tard, il reste quelques "voix" de radio : Patrick Cohen, Jean-Jacques Bourdin, Catherine Ney, Bernard Poirette, etc.  Mais disons-le, beaucoup de leurs successeurs, hommes ou femmes, ont aujourd’hui des voix banales, outre qu’ils manquent terriblement de répartie et nous infligent des rires de cour de récréation. On va finir par oublier que la radio est un media fabuleux. Fabuleux = qui transporte, qui envoûte, qui fait rêver…

14:36 Publié dans Blog | Tags : radio, journalistes, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2019

Avec deux jours de retard...

mamoudou_barry.jpgDeux poids, deux mesures. Qu’un président de l’Assemblée nationale (François de Rugy) fasse servir du homard à des dîners officiels, et l’ensemble des médias surexcités suivent, minute par minute, ce feuilleton désolant. Qu’un jeune enseignant guinéen (Mamoudou Barry) soit sauvagement assassiné à cause de la couleur de sa peau, en plein jour, à Rouen, par des supporters algériens, le jour de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, et les mêmes médias mettront deux jours à se demander, prudemment, s’il s’agit bien d’un crime raciste ! Il y a quand même un sacré problème dans le traitement de l’information, non ?

20/07/2019

Le triomphe de la politique-spectacle

Balance-ton-post.jpgOn gagne beaucoup plus d’argent à la télé qu’en politique. C’est Roselyne Bachelot qui l’avait expliqué en devenant chroniqueuse sur LCI. On comprend que Raquel Garrido (ancienne porte-parole de FI) et Laurence Saillet (ancienne porte-parole de LR) aient sauté le pas, à leur tour, pour se retrouver en septembre sur le plateau de Cyril Hanouna. Comme Sophia Chikirou (ex-communicante de FI), nouvelle chroniqueuse sur BFMTV. De mon temps, quitter les médias pour faire de la politique (rappelez-vous Baroin, Baudis, Mamère, Cavada, etc) était une sorte d’ascension sociale, une consécration. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Et, franchement, ce n’est pas bon signe.

22/06/2019

Allez les Bleues !

Coupe-du-monde-feminine-2019-qui-sont-les-Bleues.jpgSauf à être Finkielkraut, Zemmour ou Elisabeth Levy, champions du petit pont sociétal et du contre-pied politiquement incorrect, il serait suicidaire, aujourd’hui, de  parasiter le chœur ébaubi des commentateurs, unanimes à s’extasier devant le foot féminin, tellement plus beau, plus aimable et moins testostéroné que le foot masculin ! Il faut dire que les mêmes commentateurs, il y a encore trois semaines, se fichaient complètement des "Bleues" et trouvaient normal qu’au PSG, les footballeurs gagnent, en moyenne, 2.500 fois le salaire de leurs collègues footballeuses. O tempora, o mores !

10/06/2019

Le temps des interrupteurs

PASCAL-PRAUD.jpgCe qui importe aux médias, aujourd’hui, c’est l’information éphémère, l’émotion du moment présent, l’image inédite, le clash immédiat. Là, tout de suite, toute la vie du monde réduite à l’instant qui passe ! A quoi bon rappeler le passé, mettre en perspective, émettre un raisonnement, étayer un jugement, développer une vision ? Les journalistes de la télé et de la radio (sauf rares exceptions) l’ont bien compris et, pour éviter cette désolante dérive, utilisent un truc infaillible : interrompre tout interlocuteur, tout le temps, systématiquement, quel que soit le propos tenu ! Si l’époque est électrique, c’est la faute aux interrupteurs.

31/05/2019

Le peuple a tranché...

gj 2.jpgLe seul arbitre, en démocratie, c’est le peuple. Et dimanche dernier, le peuple a tranché. Encore faudrait-il que les grands médias acceptent le verdict des européennes et cessent d’inviter à tout-va sur leurs plateaux l’inconsistant Benoît Hamon (3,3 %), l’inutile Dupont-Aignan (3,5 %), l’archaïque Ian Brossat (2,5 %), la préhistorique Nathalie Arthaud (0,8 %), l'inexistant Florian Philippot (0,7 %) et tous ces parasites largement désavoués par le peuple, le vrai, celui qui vote ! On parie, hélas, que les médias vont continuer d’en faire des tonnes avec les "gilets jaunes" qui, dans les urnes, ont obtenu, au total, à peine plus de 0,5 % des suffrages ?

16/05/2019

On parlera de l'Europe plus tard

supremasiste-blanc.jpgA chaque jour sa petite polémique assourdissante : c’est le meilleur moyen de ne jamais parler de l’Europe ! Aujourd’hui, c’est cette photo, sur twitter, où Marine Le Pen, en Estonie, a fait un geste que certains jugent raciste. Hier, c’était la défection d’un type rigoureusement inconnu, passé de la France Insoumise au Rassemblement national. Demain, il faudra absolument commenter les affiches électorales LREM avec la tête de Macron. Après-demain, je vous fiche mon billet que Wauquiez, ou Loiseau, ou Hollande, dira une bêtise. Allons, il faut tenir encore dix jours…

22:10 Publié dans Blog | Tags : européennes, europe, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2019

Le ministre a parlé trop vite

Castaner.jpgCastaner, c’est incontestable, a parlé trop vite. Il ne s’agissait pas d’une "attaque" comme les gilets jaunes nous y avaient habitués avec tel ministère, telle préfecture ou tel grand café des Champs Elysées, mais d’une violente tentative d’intrusion dans un service de La Pitié-Salpêtrière (comme le montre la vidéo). Et voilà que caracole deux jours plus tard, dans tous les médias, l’exigence indignée et insistante d’une démission du ministre ! Dans les mêmes médias qui, toute la soirée de mercredi, eux aussi, sans prendre le temps de vérifier l’info, ont parlé d’une "attaque" de l’hôpital : on s’attend à une impressionnante série de démissions de journalistes…

25/04/2019

La télé, arme de destruction massive ?

tpmp-l-etonnante-gilets-jaunes.jpgPetite phrase de Jérôme Rodrigues, le "gilet jaune" le plus invité du PAF : "Les médias, on en a besoin car ils représentent l'arme de destruction massive du gouvernement, et c’est utile d'avoir les codes". Il serait opportun que tous mes jeunes confrères réfléchissent à ce propos aussi éclairant que révélateur : cela les dissuaderait peut-être de recevoir sur tous les plateaux, du matin au soir, à égalité avec des chefs de parti, des sociologues ou des sondeurs, des individus désignés par personne, venus de nulle part, dont l’objectif tactique n’est pas exactement d’éclairer l’opinion des téléspectateurs !

19/03/2019

Qui soutient les "gilets jaunes" ?

violences.jpgNe croyez pas les sondages qui vous expliquent que les "gilets jaunes" sont encore soutenus par une petite moitié de la population. Ils sont réalisés par des machines et commentés par des gens qui passent leurs journées devant un écran. Moi, depuis samedi après-midi, pendant deux jours, j’ai eu la chance de beaucoup circuler et de rencontrer des personnes de tous bords et de toutes conditions – dans la rue, dans le métro, dans les cafés, en banlieue, au salon du Livre, à la gare de Bercy, dans le TER puis dans ma campagne bourguignonne. Je vous donne le résultat de mon sondage perso : 100 % des gens estiment que "cela suffit !". Je vous jure, j’ai bien compté : 100 %.

09/03/2019

Le samedis se suivent...

gilets jaunes,médias,informationLe samedi, en France, est devenu jour de repos télévisuel. A quoi bon allumer la télé quand on sait ce qu’on va y voir ? Du matin au soir, sur les quatre chaînes d’info, des images de centaines de "gilets jaunes" anonymes en train de crier "Macron démission !". Parfois quelques volutes de gaz lacrymogènes. Et, pendant des heures et des heures, d’étranges commentateurs inconnus (les titulaires, pas fous, sont partis en week-end) blablatent doctement sur ces 0,0002 % de la population française qui occultent, chaque semaine, tout le reste de l'actualité. Le samedi, désormais, c'est lecture et jardinage !

21/02/2019

Sortir de l' "entre soi"

benalla-senat.jpgLes grands médias parisiens sont incorrigibles. Ils n’ont toujours pas compris pourquoi ils étaient frappés d’une telle défiance dans la France profonde. Un petit tour dans les rédactions permet de les observer passant leur temps à s'exciter comme des hystériques sur les moindres péripéties de l’affaire Benalla – affaire très parisienne à laquelle la plupart des gens, dans mon coin, ne comprennent plus rien. Ce sujet réduit le monde au triangle sacré Sénat-Elysée-Beauvau réservé à des initiés, à mille lieues des préoccupations des habitants de ce pays. L’Eglise n’est pas la seule à devoir s’extirper d’un "entre soi" désolant !

22:14 Publié dans Blog | Tags : banalla, medias, télévision | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2019

Sex and scandal in the Sacristy

Sexe Abbate.jpgLundi : un film est annoncé, qui raconte comment l’Eglise, à Lyon, a couvert des crimes pédophiles. Mardi : un livre va paraître, qui explique que le Vatican est un nid d’homosexuels. Mercredi : les chaînes d'info consacrent des heures au nonce apostolique à Paris, accusé d’avoir la main baladeuse. Jeudi : toute la presse commente la réduction à l’état laïc d’un vieux cardinal américain homosexuel. Vendredi : un autre film va sortir, à la télé, sur les abus sexuels dont sont victimes certaines religieuses. Je pose la question : n'est-on pas injuste, franchement, quand on accuse les médias français de ne jamais s’intéresser à la religion ?

12/02/2019

"Le premier qui dit la vérité..."

francois-berleand.jpgLe coup de gueule de François Berléand contre les "gilets jaunes" est révélateur : vous avez vu la distance frileuse prise par tous les médias, ouh la la, envers cet irresponsable - cousu d’or, bien sûr - qui ose dire ce qu’il pense, déclenchant un invraisemblable torrent d’insultes et de menaces à son endroit ? Rions un peu : quelle serait l’attitude des mêmes médias si la Manif pour tous (au hasard) commettait le dixième des exactions perpétrées par les "gilets jaunes" : violences, blocages, manifs illégales, attentats contre des élus, tabassage de journalistes, caillassage de magasins, quenelles, attaques contre la République, etc. Vous imaginez le tintouin ?