Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2018

Paul VI : l'exception française

paul VI.jpgSuivi ce matin, grâce au "Jour du Seigneur", la canonisation à Rome du pape Paul VI et de Mgr Oscar Romero, au cours d’une superbe cérémonie retransmise aux quatre coins de la terre. Enfin, pas tout à fait : en France, l’actualité politicienne était si intense, entre l’insupportable attente du remaniement et l'incroyable défection de deux vieilles gloires du PS, excusez du peu, que nos médias n’ont trouvé ni le temps ni la place d’évoquer le souvenir de Paul VI, francophone et francophile, ami personnel de Maritain, de Guitton, etc, qui avait une vraie vénération pour la France. Aurait-il pu imaginer, quarante ans après sa mort, l’indifférence totale des médias français à son égard ?

12/10/2018

Le retour de la pensée unique

Marc O.jpgSuite de mon blog du 8 octobre sur le refus de Marc-Olivier Fogiel, auteur d’un livre pour la GPA, de débattre avec la philosophe Eliette Abécassis, auteur d’un livre contre la GPA. Débattre risquerait sans doute de gêner la promo du livre… et de la GPA elle-même ? Depuis quelques jours, Marc-O est la vedette adulée de tous les médias, de Paris Match à C à vous, sans qu’aucun des journalistes qui l'interrogent ne lui pose la moindre question un peu gênante sur la GPA (tiens, par exemple, combien cela lui a coûté). Rarement les médias ont été à ce point les diffuseurs d’une "pensée unique" qui, à ce niveau, devient franchement insupportable !

16:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : gpa, fogiel, pluralisme, médias |  Facebook | | Lien permanent

10/10/2018

Etre ministre ou rien

ephilippe.jpgNe croyez pas ceux qui vous disent qu’ils ont refusé un poste de ministre. Je ne connais pas une seule personne engagée dans la vie publique qui ne rêve pas d’entrer un jour au gouvernement. La France, cette monarchie républicaine qui a sacralisé le pouvoir politique (au point d’ignorer superbement les lois de l’économie) continue de vivre au rythme des sondages inutiles, des petites phrases sans intérêt, des bisbilles superfétatoires et des polémiques insignifiantes. Un simple remaniement, aujourd’hui, rend les médias hystériques pendant une semaine. En France, même les ministres qu’on ne connaît pas encore font la une des journaux !

06/09/2018

Journalisme : attention, danger !

journalistes.jpgPour être souvent interviewé par des confrères suisses, canadiens ou polonais, je m’inquiète, par comparaison, de l’incompétence brouillonne et de l’inculture abyssale d’un grand nombre de jeunes journalistes français : questions bâclées, aucune préparation, méconnaissance du sujet, jamais lu un livre, orthographe défectueuse, français approximatif, etc. A qui la faute ? En premier lieu, aux patrons qui les embauchent. Allons ! Engager des gens qui savent écrire ? Former les journalistes à l’investigation ? Leur donner du temps pour enquêter ? Pourquoi pas les payer correctement, aussi, pendant que vous y êtes ?

28/08/2018

Improviser, c'est un métier !

hulot.jpgNotre monde change. A l’heure des portables, des chaînes d’info et des réseaux sociaux, on se croit obligé de répondre du tac au tac, de réagir à chaud, de prendre des décisions impromptues, etc. On n’a plus le temps de se poser, de réfléchir et de coucher ses idées par écrit. Il faut jongler sans cesse, à toute vitesse, et improviser avec des mots simples, des raisonnements basiques, des idées sommaires. Or tout le monde n’est pas taillé pour cette nouvelle gymnastique politique, médiatique et sémantique. Tiens, un exemple : le pape François… Tiens, un autre exemple : Nicolas Hulot…

11:36 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hulot, pape francois, médias |  Facebook | | Lien permanent

22/08/2018

Pédophilie : au-delà de l'émotion...

pape-triste.jpgJe suis avec consternation le dossier de la pédophilie dans l’Eglise. Et j’en veux aux médias de débiter, sur un sujet aussi grave, autant d'inexactitudes, d’idées toutes faites, de grosses bêtises et d’erreurs factuelles ! Comme si l’émotion, évidemment légitime, justifiait de confondre allègrement une accusation et une condamnation, un enfant et un adolescent, un délit et un crime, un grand jury populaire et un tribunal, un acte pédophile et la non dénonciation de cet acte ! Comment mesurer la gravité des faits, la douleur des victimes, la réaction de l’Eglise ou les propos du pape à partir de ce désolant gloubi-glouba intellectuel ?

13/08/2018

Les politiques plombent l'audimat

l-humeur-de-bachelot.jpgIl y a un an, dopés par les audiences dues à une présidentielle très suivie, de nombreux médias sont allé chercher des éditorialistes de luxe parmi les politiques battus ou en retraite : Filipetti, Guaino, Cresson, Cambadélis, Raffarin, Dray, Cypel, etc. A lire le Figaro de ce matin, ce fut un flop général : ces chroniqueurs-là, finalement, plombent l'audimat ! Le journalisme, c‘est un métier. Seule survivante de ce fiasco collectif : la talentueuse Roselyne Bachelot, qui fut ministre de 2002 à 2012, et qui n’a pas son pareil pour détourner d'un sourire ravageur toute allusion à la désertification médicale, à la crise des hôpitaux publics ou aux vaccins contre la grippe H1N1 !

22/07/2018

Une affaire d'Etat, vraiment ?

benalla.jpgLa fin du Mondial de foot a dû provoquer un sacré vide médiatique pour que l’affaire Benalla, rocambolesque à souhait, prenne soudain l’ampleur, au cœur de l’été, d’une affaire d’Etat ! Résumons : un cow-boy incontrôlable et un peu cinglé a outrageusement abusé de sa proximité avec le locataire de l’Elysée au point que certaines autorités policières l’ont laissé faire. Bon, il faudra évidemment juger, condamner et sanctionner ces abus et ces manquements. Mais comparer cette affaire de cornecul avec le scandale des Fuites ou l’affaire Ben Barka, ho ! Doucement avec la démocratie, les gars, c’est un truc fragile !

23:35 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : benalla, macron, elysée, médias |  Facebook | | Lien permanent

05/05/2018

Le triomphe des minoritaires

minorités,médias,Mélenchon,Besancenot,RuffinComment voulez-vous que la France profonde n’en veuille pas aux médias parisiens de faire la publicité des ultra-minoritaires de ce pays ? La pub des 80 "bloqueurs" d’une université de 40.000 étudiants ; celle des 1.200 casseurs plombant une manif de 30.000 personnes ; celle de la CGT qui réunit 2,6 % des salariés français ; de Besancenot, Poutou et consort, qui représentent entre 1 et 2 % de l’électorat ; de Mélenchon, arrivé 4è au premier tour des présidentielles de 2017 ; de la gauche en général, qui, toute entière, du PS aux trotskistes en passant par Hamon, les Insoumis et tous les autres, a rassemblé aux dernières élections générales… 21 % des électeurs ?

02/05/2018

La violence, quel spectacle !

macdo.jpgLes anars, les autonomes, les jeunes cagoulés qui veulent casser du flic, c’est une constante dans l’histoire. Mais nos sociétés, anesthésiées par des années de paix, de démocratie et de bien-être, ont occulté la violence. Résultat : un MacDo saccagé, deux vitrines brisées, une voiture brûlée, quelques fumigènes, et voilà les médias diffusant en boucle des "scènes de guerre" (sic) en plein Paris ! C’est exactement ce que cherchent les Black Blocs de Notre-Dame des Landes, de Tolbiac ou de la manif d'hier (incendier un CRS, s'il n'y a pas de caméra, ne présente aucun intérêt). Et comme l’objectif principal des forces de l’ordre, de nos jours, est de ne blesser personne, le spectacle est garanti.

22/04/2018

La presse française, ça vaut quoi ?

arnaud-lagardere.jpgOui, je sais, le marché, la mondialisation, tout ça. Mais l’héritier du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, n'aurait-il pas pu vendre Elle, Télé 7 Jours, France Dimanche, Art & Décoration et tout un tas de journaux et radios qui composaient naguère le groupe Hachette-Filipacchi… à un groupe français, plutôt qu'à un homme d’affaires tchèque ? Pourquoi pas à un milliardaire indien ou un fond de pension chinois ? Pour le fils Lagardère, les journaux sont des actifs comme les autres – les mauvaises langues disent qu’il en a peu lus dans sa vie – et qu’importe ce qu’ils contiennent, ceux qui les font ou ceux qui les lisent !

10/04/2018

Medias : y a comme un problème

macron-bernardins.jpgVoulez-vous savoir ce qui fausse le débat public ? Hier soir, alors qu’Emmanuel Macron prononce son discours devant les évêques aux Bernardins, les chaînes d’info parlent d’autre chose, des zadistes, de la Sncf, etc – après tout, c’est un choix éditorial. Mais soudain, breaking news ! Jean-Luc Mélenchon a pianoté un tweet rageur et insultant, de quatre lignes, sur ce qu’a dit le "chanoine Macron" sur l’Eglise et l’Etat. Sans plus attendre, partout, les invités sont priés de réagir au tweet de Mélenchon. Et les voilà tous, experts, élus, journalistes, en train de commenter avec passion le long discours de Macron… qu’aucun d’entre eux, et pour cause, n’a écouté !

00:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : medias, laïcité, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

20/02/2018

Le monde, ça fait peur !

autruche.jpgJ’enrage. Nous sommes à la veille des plus grands bouleversements de l’histoire du monde, au moins sur le plan de la démographie, ou dans le domaine des biotechnologies, et nos médias dissèquent, depuis quatre jours, les propos de comptoir tenus par Laurent Wauquiez ! Jamais sans doute les Français n’ont donné à ce point l’impression d’ignorer le monde qui les entoure. Jadis, les invasions barbares, la guerre de Cent ans, les Croisades, les grandes découvertes, la Réforme, les révolutions de 1789 ou de 1848 forçaient nos ancêtres à regarder au-delà des frontières. Et voilà qu’au XXIè siècle, alors que tout est devenu "global", nous ne voulons plus voir que nous-mêmes !

16/02/2018

Assez parlé de la famille Hallyday !

johnny.jpgMarre d’entendre les médias s’étendre avec délectation sur l’héritage de Johnny Hallyday ! Les journalistes sont-ils à ce point frustrés de leur train de vie qu'ils s'excitent comme des gavroches dès qu’on leur parle de propriétés à 10 ou 15 millions de dollars ? Que cette succession soit complexe, qu’elle suscite des jalousies, qu’elle oppose entre eux de riches people pas vraiment dans le besoin, qu’est-ce que cela peut nous faire ? En quoi cela justifie-t-il tant de dépêches affolées, de témoignages indécents, de commentaires indignés ? Chers confrères rédacteurs en chef, êtes-vous absolument certains qu’il n’y a pas de sujets plus importants dans l’actualité ?

03/02/2018

Quoi de neuf dans les médias ?

jeux-tv.jpgTombé par hasard, dans un hebdo, sur un jeu comme tous les médias en proposent à leurs lecteurs, auditeurs ou téléspectateurs. Le journal pose une devinette pas très difficile : "Un père de famille ayant trois fils possède un poirier, etc…" Les deux premiers lecteurs à lui envoyer la bonne réponse – cette semaine-là, M. Mancel, de Pont-Audemer, et M. Taupinard, d’Audeville – gagnent un abonnement gratuit ! Vous allez me dire que c’est banal, que tous les producteurs, qui fourmillent d’idées, fournissent en petits jeux de ce genre l’ensemble de la planète médiatique. Sauf que celui-là, je l’ai trouvé dans le journal L’Amusant, dans la rubrique "Charadadouilles", en… janvier 1881 !

00:06 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : médias, jeux, presse |  Facebook | | Lien permanent

01/01/2018

Les personnalités de l'année

personnalités.jpgLes sondages, souvent, battent en brèche les certitudes des medias parisiens. Auriez-vous deviné, en regardant la télé ou en écoutant la radio, que les deux personnalités préférées des Français en 2017, d’après l’Ifop, étaient, à égalité, Emmanuel Macron… et le pape François ? Vous savez, le pape, à Rome, le chef d’une étrange communauté comptant 1,3 milliard de fidèles homophobes et fascisants qui sont autant de contrevenants présumés à la laïcité et dont il est fortement recommandé, dans les rédactions, de ne parler que le dimanche de Pâques et le jour de Noël et encore, sans évoquer la Résurrection ou la Nativité, on n’est jamais trop prudent !

21/12/2017

C'est mineur, le fond !

delahousse.jpgA force de privilégier la forme sur le fond, de ne s’intéresser qu’aux détails, de se repaître de polémiques futiles, les medias ne font plus leur travail. Pendant deux jours, ils ont disséqué, commenté et critiqué la façon dont Laurent Delahousse a interviewé Emmanuel Macron dans les salons de l’Elysée : au final, vous savez ce que le chef de l’Etat a annoncé ce soir-là, vous ? Pendant deux jours, les mêmes médias ont disséqué, commenté et critiqué l’organisation et le coût du voyage officiel du Premier ministre en Nouvelle-Calédonie : au final, vous savez si ce territoire français est plus près de l’indépendance que de la guerre civile, vous ?

20/12/2017

Au-delà des polémiques imbéciles...

contradictions,médias,immigrés,antiracisme,chômageEt si, au lieu de polémiquer du matin au soir sur des tweets imbéciles, on s’attachait à résoudre les trois principales contradictions de notre époque ? 1) Plus le nombre d’immigrés augmente, plus le score de l’extrême-droite est important : comment concilier ouverture aux autres et responsabilité politique ? 2) Plus l’antiracisme se fait virulent dans les médias, plus le racisme progresse dans la société : comment concilier vigilance démocratique et progrès humaniste ? 3) Plus on fait appel aux technologies numériques, plus le chômage augmente : comment concilier efficacité économique et paix sociale ?

17/12/2017

Terreur médiatique

Les-Z-Amours-Quand-Tex-derape.jpgBoosté par le féminisme radical, le "politiquement correct" vire à la terreur médiatique. Ainsi, pour avoir sorti dans une interview une mauvaise blague sur les femmes battues, l'humoriste Tex, qui anime l’émission "Les Z’Amours" depuis 17 ans, vient d’être brutalement licencié par France 2 ! Et chacun a pu voir, hier, sur TF1, lors de l’élection de Miss France, les pathétiques séquences où les miss, sur un texte laborieusement rédigé par la production, jurent qu’elles sont contre les violences faites aux femmes ! Je tiens d’ailleurs à assurer solennellement ici que je suis résolument contre toute forme de harcèlement sexuel – après tout, je ne sais pas qui lit mon blog !

30/10/2017

Le pluralisme, voilà l'ennemi !

France Inter.jpgRigolo, le bras-de-fer entre Elisabeth Levy, de "Causeur", et la Matinale de France Inter, dont la quasi-totalité des chroniqueurs et humoristes pensent tout pareil, et exècrent les mêmes ennemis idéologiques ! Elargissons le propos : combien d’émissions, de "C à vous" à "Quotidien", combien d’animateurs, de Laurent Ruquier à Daphné Burki, se gaussent à l'unisson des mêmes têtes de turc : la Manif pour Tous, le FN, Zemmour, la religion, Finkielkraut, le pape et, désormais, Laurent Wauquiez ? Avez-vous compté les centaines de propos méprisants et de rires gras ayant suivi l'annonce de la retraite politique de Christine Boutin – dont, toute révérence gardée, on se tamponne le coquillard ?