Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2021

C'est quand, l'élection présidentielle ?

Panneaux 6.jpgVoilà six semaines que les médias ont lancé avec fracas la campagne présidentielle : débats, polémiques, disputes, etc. Friands de buzz, ils ont fait monter Eric Zemmour dans les sondages. Avides de clashs, ils exacerbent la moindre anicroche, le moindre dérapage verbal. Sur toutes les chaines, du matin au soir, on invective, on piège, on insulte, on condamne, on tacle… Pendant que l’immense majorité des Français, sur le terrain, en province, se fiche complètement de l’élection présidentielle qui aura lieu, rappelons-le, en avril 2022. Rarement le décalage aura été aussi flagrant entre les médias et la vraie vie !

12/10/2021

Pétain : deux poids, deux mesures ?

838_000_arp2405290.jpgQue mes confrères journalistes passent leurs journées à contester les propos d’Eric Zemmour sur Pétain, cela est légitime : on ne touche pas impunément à l’histoire de France. Mais que les mêmes journalistes soient absolument muets sur le sujet quand ils interviewent un autre candidat aux présidentielles, le dénommé Fabien Roussel, chef d’un parti (le PCF) qui fut clairement et concrètement allié à Hitler et Pétain pendant les deux premières années de la guerre et de l’occupation (d’août 1939 à juin 1941), cela me plonge dans la perplexité. Qu’est-ce qui justifie qu’il y ait à ce point, dans les médias, en matière d’histoire de France, deux poids et deux mesures ?

11/10/2021

Pédophilie : oublié, Cohn-Bendit ?

cohn_bendit_ina.jpgSuis-je tordu, dépassé, sénile ? Au moment même où tous les médias sont horrifiés par le rapport Sauvé sur la pédophilie dans l’Eglise, suis-je donc le seul journaliste à m’étonner de voir commenter tranquillement l’actualité sur LCI, hier, un chroniqueur nommé Daniel Cohn-Bendit, le même qui vantait sur Apostrophes, le 23 avril 1982, les caresses des petites filles de 5 ans ? Suis-je donc le seul journaliste à m’étonner que les intellectuels qui défendaient et prônaient la pédophilie il y a quarante ans, notamment dans Libération, soient exonérés, eux, d’avoir fait l’apologie des abus sexuels qu’ils reprochent aux prêtres de cette époque ? Y a pas un truc qui ne colle pas, là ?

27/09/2021

Trois jours sans Zemmour

eric-zemmour-le-22-avril-2021-a-paris_6312392.jpgJ'ai passé trois jours sans ouvrir un journal, sans regarder la télé. Ce matin, je reprends contact avec les médias : Zemmour, Zemmour, Zemmour ! Lequel lance chaque jour un thème nouveau repris aussitôt, massivement, par toute la presse : les prénoms français, les délinquants mineurs, les immigrés en prison, les prestations sociales allouées aux étrangers, les relations avec la Hongrie, etc. Pendant que Marine Le Pen se ratatine, que la gauche s’effondre en silence et que la droite républicaine se noie dans ses petits micmacs procéduriers : étonnez-vous que la campagne présidentielle, demain, porte sur les sujets fixés, balisés et cadrés par Eric Zemmour !

14/09/2021

Il n'y a pas de prénoms "français"

5c92c568240000b400c6f915.jpegLe débat sur les prénoms "français" lancé par Eric Zemmour et repris goulument par l’ensemble des médias, est complètement insensé. Parce qu’il n’y a pas de prénoms français : il y a des prénoms judéo-chrétiens, d’origine biblique, qu'on a donnés pendant des siècles à 99 % des bébés européens... et les autres ! Que le regain de prénoms islamiques provoque le débat, on peut en discuter. Mais en quoi s’appeler Magda, Antoni, Marcin, Anna, Jozef, Johnny, Mary, Ewa, Giovanni, Franck, Helen, Nikos, Julian, Nathan ou Bartolomeo poserait-il, en France, le moindre problème ? Ce sont tous des prénoms tirés des Evangiles !

06/08/2021

Les antivax à la Une

florian-philippot (2).jpgLa complaisance des grands médias envers les groupuscules antivax est incompréhensible. Ce matin, RTL a invité pendant 20 minutes l’antivax Florian Philippot, ancien bras droit de Marine Le Pen… mais au nom de quoi, grands dieux ? Demain, attendez-vous à ce que les chaines d’info mettent largement en valeur les manifestants qui saccagent les vaccinodromes et les vitrines des pharmaciens, qui intimident physiquement et insultent les journalistes couvrant leurs excès, qui traitent de "collabos" les personnels soignants, et qui s’affichent avec des étoiles jaunes en braillant des slogans révisionnistes. C’est donc cela, désormais, l’information ?

04/08/2021

Médias sans mémoire...

manif antivax.jpegAvez-vous remarqué que la nouvelle génération des présentateurs télé ne fait plus jamais référence au passé ? La preuve quand mes jeunes confrères s’extasient à longueur de débats sur les 200.000 malheureux manifestants qui défilent ici et là (chez moi : 750 à Auxerre, 150 à Sens) contre la "dictature" sanitaire. Il n’y a pas si longtemps, pour intéresser les médias à l’école libre, au CPE, au mariage gay ou à la réforme des retraites, il fallait largement dépasser le million de manifestants. Mais ça, c’était avant. Depuis les Gilets jaunes, une poignée de militants anonymes et déterminés suffit à remplir les écrans de télé pendant des heures et des heures…

29/07/2021

La télé, l'été, c'est que des rediff

antivax.jpg"L’actualité ce matin, c’est le passe sanitaire… Plus de la moitié de la population est vaccinée… 170.000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire… Macron est en train d’instaurer une dictature… Il faut respecter les anti-vax… Les manifestants sont des incultes antisémites… Il faut arriver à l’immunité collective… Je ne veux pas qu’on m’injecte un vaccin… La vaccination est le seul rempart contre le virus… La quatrième vague sera pire que la troisième… Le problème, c’est qu’on n’a pas de recul… Macron démission... Ce qui menace nos libertés, c’est le confinement…" Ceci était un petit résumé des débats à la télé depuis des mois et, à l’évidence, pour le reste de l’été. On la rallumera en septembre !

16/07/2021

Coup de chapeau à Dupont-Aignan

1434131-nicolas-dupont-aignan-est-l-invite-d-rtl.jpgIl n’y a pas de sot métier. Le proverbe m’est revenu ce matin en écoutant, sur RTL, une interview de Nicolas Dupont-Aignan, un homme public marginal et autoproclamé dont le métier est : dire du mal de Macron. Matin, midi et soir, quoi qu’il arrive, quelle que soit l’intensité du coronavirus, les menaces chinoises ou turques, le désastre sanitaire en Afrique ou le trou de la Sécu, Dupont-Aignan réalise méticuleusement l’objet de son autoentreprise : il dit du mal de Macron. La constance avec laquelle ce politicien rigoureusement inutile exerce son fascinant métier même pendant les vacances d’été méritait, franchement, un coup de chapeau.

11/07/2021

Le retour des coupeurs de tête

Manuel-Valls.jpgQue Manuel Valls soit recruté par BFMTV m’indiffère. Mais les cris d’orfraie que cette nouvelle a déclenchés me font peur. Quelle intolérance ! Quelle violence ! Nos nouveaux coupeurs de tête (en général d’extrême-gauche, mais pas que) avaient déjà "exigé" l’interdiction de certains chroniqueurs dérangeants comme Alain Finkielkraut ou Eric Zemmour, puis la fermeture de médias comme CNews ou Valeurs actuelles. Qu’on puisse aujourd’hui, en France, prôner la même censure radicale et la même terreur médiatique que Goebbels, Staline, Mao ou Pol Pot, voilà qui me stupéfie.

08/07/2021

Médias : le fossé se creuse...

current_3886.jpgL’un des principaux enseignements des dernières élections, c’est le désintérêt profond qu’éprouve la population envers les bisbilles partisanes et les polémiques stériles qui agitent la vie politique française. Or, avez-vous remarqué que les médias nationaux, des grandes radios aux chaines d’info, consacrent ces jours-ci 99 % de leurs journaux et de leurs débats aux rivalités au sein de la droite, aux prochaines primaires EELV et à la possible candidature de Zemmour en 2022 ? Question : le fossé a-t-il jamais été aussi profond entre les journalistes parisiens et la réalité du pays ?

09/06/2021

Une gifle qui fait causer

capture-de-cran-2021-06-08-a-18-22-59.jpgCe qui fait l'actu, ce n’est pas qu’un crétin royaliste ait voulu gifler le président de la République, car l’anecdote, en soi, est infinitésimale – il fut un temps, pas si lointain, où l’habitude était de jeter une bombe sous le carrosse du chef d’Etat de passage ! Ce qui frappe, en revanche, c’est l’incroyable déluge de commentaires absurdes, voire grotesques, provoqué par l’incident. Parmi lesquels, heureusement, quelques pépites de bon sens et de sagesse républicaine. Mais que de bêtises gratuites, que de raisonnements infantiles, que de conclusions insensées, que de prédictions délirantes ! Un vrai festival !

02/06/2021

Le spectre des Gilets jaunes

BP dec 20.jpgIl aura donc fallu que le Figaro publie une longue tribune virulente de l’ami Stéphane Bern, à la fois vedette médiatique très populaire et incontournable expert en patrimoine, pour que le scandale des éoliennes intéresse enfin, au bout de dix ans, les rédactions des grands médias nationaux. Mais il ne faut pas s’y tromper : ce qui passionne les journalistes parisiens, avant tout, c’est l’aspect "gilets jaunes" du dossier (la colère contre les diktats de Paris qui impose brutalement sa politique aux élus et aux habitants des territoires ruraux). Les aspects économiques et juridiques du dossier, c’est trop compliqué…

01/06/2021

Paris n'est pas la France (air connu)

60_660x281.jpgAvez-vous remarqué que 99 % des responsables écolos invités sur les plateaux télé habitent en milieu urbain ? Qu’ils soient venus se faire élire en région parisienne, ou qu’ils occupent des mairies de grandes villes, que des citadins ! Ce matin, à la suite du coup de gueule de Stéphane Bern dans le Figaro d'hier, la chaîne LCI a invité, pour défendre la cause des éoliennes contre la colère de milliers d’associations locales qui se constituent pour lutter contre ce fléau, l’adjoint EELV au maire… de Paris ! Si les chaînes d’info, pour parler écologie, voulaient bien se donner la peine de franchir le périphérique…

 

28/05/2021

Vive le journalisme !

image.jpgHier, sans prévenir, la télévision française a montré le meilleur d’elle-même. Le voyage de Macron au Rwanda faisait peur à tous les rédacteurs en chef. Trop loin, trop vieux, trop compliqué ! Et voilà que réapparaissent un à un, sur les plateaux, les journalistes qui ont couvert, à l’époque, cet événement hors normes : Jean Hatzfeld (photo), Patrick de Saint-Exupéry, Olivier Mazerolle, Vincent Hugeux, Nicolas Poincaré, Pierre Haski, etc. Tous respectueux, didactiques, sobres, mesurés : ni castagne, ni à-peu-près, ni piapias, ni insultes. Des récits terribles, des analyses fines, des commentaires nuancés. Du journalisme, quoi.

25/05/2021

Un choc de titans !

ef0df8e_5856446-01-06.jpgQuel lundi de Pentecôte, les amis ! Tous les médias ont mis le paquet, sans mesure, pour couvrir l’événement du week-end : un désaccord sémantique aussi croquignolesque que picrocholin entre un ministre (Darmanin) et une candidate aux régionales (Pulvar) à propos de je ne sais quel procès fait à la police. Un choc de titans ! Débats interminables, plateaux garnis, éditoriaux multiples, rebonds dans la presse écrite du matin, un vrai feu d’artifice ! Certaines mauvaises langues, dans les médias, expliquent le phénomène par le fait qu’aucun journaliste, en ce lundi de Pentecôte, ne savait situer la Biélorussie sur une carte de l’Europe…

15/05/2021

Le passé, quelle importance ?

mitterrand_minitel_videotex_1981-05-10_v3b_8bpp_3x-5308526.jpgTrès surpris, cette semaine, par la pauvreté avec laquelle nos grands médias ont commémoré le 40è anniversaire de la victoire de François Mitterrand et de l’Union de la gauche, le 10 mai 1981 – qui fut pourtant un vrai tournant historique pour notre pays. Deux ou trois émissions un peu pâlottes, trois ou quatre bouquins sans grand intérêt, peu de témoignages (à part l’omniprésent Jack Lang). Disparition des principaux témoins ? Désillusion générale de l’électorat de gauche ? Inculture politique de mes jeunes confrères ? Ou bien, plus grave encore : exclusion systématique, à la télé, de tout événement datant de plus de 48 heures ?

09:38 Publié dans Blog | Tags : mitterrand, gauche, médias, 1981 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2021

Alerte info !

Dans-une-lettre-a-Emmanuel-Macron-Bernard-Accoyer-denonce-l-entrisme-antinucleaire-dans-les-ministeres.jpg"Alerte Info !" Mon ordi s’agite. Il ne me laisse pas le choix. Qu’est-ce qui s’est passé ? "Alerte info !" L’info, en effet, est de taille : c’est une déclaration faite au Point par Bernard Accoyer. Bernard qui ? Accoyer. Faites l’expérience autour de vous : ce retraité de la politique, qui fut un fort honorable président de l’Assemblée nationale sous le règne de Nicolas Sarkozy, est aujourd’hui un anonyme. Quel est donc ce propos capital sur lequel le Point a décidé de titrer ? "Il faut à LR un sursaut de courage !" Bon sang, ça, coco, c’est de l’info. Tellement fier d'avoir exercé ce métier pendant quarante ans…

23:54 Publié dans Blog | Tags : journalisme, lr, politque, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/04/2021

Variant brésilien : on sait déjà...

624.jpgEntendu à la radio, avant de me lever, qu’un nouveau variant brésilien risquait de compromettre tous nos efforts pour juguler la pandémie. J’ai aussitôt coupé, chez moi, toutes les radios, télévisions et sites d’info, dont je connais déjà le contenu : inquiétude des médecins, propos rassurants du ministre Attal, reportage à Roissy, interview (par skype) de Brésiliens, attaque de Jean-Luc Mélenchon contre Macron, focus sur Bolsonaro, micro-trottoirs variant entre fatalisme et panique, attaque de Marine Le Pen contre Macron, statistiques contradictoires, débats (virulents) entre invités incompétents, attaque d’Anne Hidalgo contre Macron, etc. Je rallumerai ma télé ce soir à 20h.

11/04/2021

Sondage du JDD : Tout ça pour ça !

IMG_5776.JPGUn sondage du JDD, ce matin, donne 54%-46% pour Macron face à Le Pen, loin devant tous les autres, au second tour de 2022. Il confirme spectaculairement l’opinion des Français sur leurs grands médias : 1) Les milliers d’interviews mettant en scène tous les Jadot, Hidalgo, Mélenchon, Retailleau, Piolle et autres Dupont-Aignan sont totalement inutiles. 2) Les centaines de débats sur les alliances improbables entre LFI, EELV et le PS n’ont rigoureusement aucun intérêt. 3) Les innombrables éditoriaux sur le refus massif d’un second tour Macron-Le Pen en 2022 sont, eux aussi, du temps volé à d’autres sujets.