Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2017

Suicide, mode d'emploi

valls.jpgOn avait déjà assisté à un suicide politique magnifique, un suicide d’anthologie, celui de Yannick Jadot, qui a délibérément fichu en l’air sa victoire aux primaires EELV pour se fondre anonymement dans la campagne de Benoît Hamon, lequel a terminé, étrillé, à 6 % des voix. Celui de Nicolas Dupont-Aignan fut aussi spectaculaire : sachant que Marine Le Pen n’avait aucune chance de gagner, céder à la tentation d’être son futur premier ministre fut fatal au maire d’Yerres, désormais dans les poubelles de l’histoire. Mais la folle déclaration de Manuel Valls, mardi, qui a lâché le PS sans être sûr d’avoir l‘accord électoral de "En Marche", a failli lui faire remporter, haut la main, le César du plus beau suicide politique !

25/02/2017

Cécile Duflot, le retour !

Duflot,EELV,Jadot,HamonElle est très forte ! Elle m’épate ! Ecrabouillée par Yves Jadot lors des primaires écolos de novembre, Cécile Duflot était invitée à "dégager" au même titre que Sarkozy, Hollande, Juppé et autres Valls. Mais que nenni ! L’archi-battue s’est démenée comme un diable, en coulisses, depuis un mois, pour faire aboutir l’idée d’un ralliement du candidat écolo à Benoît Hamon – voilà, c’est fait ! Son véritable objectif étant, bien sûr, de décrocher un accord électoral avec le PS pour que celui-ci ne lui subtilise pas sa circonscription parisienne – voilà, c’est fait ! D'un coup, elle a fait disparaître son vainqueur, hop, et assuré sa réélection à l’Assemblée en juin. Elle m’épate, je vous dis, elle m’épate !

00:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : duflot, eelv, jadot, hamon |  Facebook | | Lien permanent

14/02/2017

Vers un retrait de Jadot ?

jadot-hamon-melenchon.jpgQuelles chances a le socialiste Benoît Hamon d’absorber ses concurrents de gauche, sauf à renoncer définitivement à figurer au second tour ? Du côté de Mélenchon, on voit mal le candidat "insoumis" rallier soudain le parti de Valls, Touraine ou El Khomri ! Du côté écolo, en revanche, on serait prêt, toute honte bue, à négocier le retrait de Jadot contre le soutien du PS à une douzaine de candidats écolos aux législatives de juin. Mais la manip ne suffira pas, loin de là, à faire une majorité de premier tour ! Alors, que faire ? S’allier avec qui ? Quand on a posé la question à Benoît Hamon, il a eu cette réponse : "Tout ça, ce sont des conneries de journalistes !" Si c'est lui qui le dit...