Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2018

Mai 68 vu d'en face

extr-droit.jpgTombé hier soir, en rentrant de Pars, sur un OVNI télévisuel : un documentaire, sur France 3, sur la façon dont la jeune extrême droite parisienne, fille aînée de l’Algérie française, résolument antigaulliste, a traversé intensément les événements de mai 68 pour éclater, ensuite, entre les purs et durs qui rallieront le FN, et les anticommunistes viscéraux qui rallieront les libéraux sous Giscard (Madelin, Longuet, Devedjian, etc). Sauf erreur, en cinquante ans, cette page d’histoire politique n’avait jamais été mise en images. Surprise : c’était passionnant !

19/05/2018

La lutte continue !

738_gettyimages-840440262_1.jpg50 ans après les barricades de mai 68, méditons un peu. Que tous les médias français, unanimes, se mobilisent pour le mariage du petit-fils de la reine d’Angleterre, voilà qui fait frissonner grave les héritiers affichés de la Révolution française ! Il est vrai que les mêmes médias, façon Versailles, ont diffusé pendant des jours, depuis Cannes, les avis de gens hyper-privilégiés sur des films que la populace, elle, ne verra pas avant des mois ! Et que dire du principal événement de la semaine, la publication de la liste des 23 demi-dieux multimillionnaires qui disputeront la prochaine coupe du monde de foot... au pays de Lénine et Trotski ?

08/05/2018

De commémoration en commémoration...

dqKSqkgSkd3TcfoqHs9j7YWVp0Y.jpgEt nous voilà en train de commémorer, encore et toujours ! Le 53è anniversaire de la victoire sur les nazis. Le cinquantenaire de mai 68. Le premier anniversaire de l’arrivée de Macron au pouvoir. Le bicentenaire de la naissance de Karl Marx. Le 68è anniversaire du Plan Schumann. J’ajoute, à Dijon, le cinquantenaire de la mort du chanoine Kir. Discours officiels, documentaires, débats télévisés, albums photos, etc. Nostalgie, manichéisme et simplification. Plus on occulte, notamment à l’école, l’Histoire compliquée et dramatique qui nous dérange dans nos certitudes, plus on en commémore, peinards, les quelques épisodes qui nous valorisent ! Pas sûr que cela améliore notre vision de l'avenir.

18/04/2018

Il y a 50 ans, mai 68...

affiche-mai 68.jpgExcellente rétrospective sur mai 68, mardi soir, sur France 2. L’auteur, Patrick Rotman, explique bien que ces événements ont commencé par l’offensive communiste du Têt au Vietnam, ont eu pour apogée dramatique l’assassinat de Martin Luther King à Memphis, et se sont achevés par le suicide de Jan Palach dans Prague occupée par les chars soviétiques. C’est dans ce contexte qu’ont eu lieu les manifs et les barricades du Quartier latin, la grève générale, le psychodrame de Baden-Baden et la reprise du pouvoir par les gaullistes. Merci à Rotman d’avoir très justement rappelé que Paris, en 1968, n’était pas le centre du monde ! 

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, rotman |  Facebook | | Lien permanent

09/04/2018

Nous sommes tous d'anciens lycéens

lycéens,manif,mai 68Les lycéens et les étudiants qui bloquent, le poing en l’air et en agitant des drapeaux, leurs propres universités, oublient un truc : c’est que les adultes, quel que soit leur âge, sont tous d’anciens lycéens qui ont assisté, voire participé, au blocage de leurs universités par quelques groupuscules quasi professionnels, à l’impuissance du corps enseignant face à la violence, à la dévaluation forcée des examens et concours, au recul du gouvernement affolé et au retour à l’immobilisme – tout ce qui fait que les études en France, d’année en année, sont de moins en moins cotées à l’étranger. Mais si, les gamins ! Demandez à vos parents !

09:22 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lycéens, manif, mai 68 |  Facebook | | Lien permanent

06/04/2018

"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !"

manif.jpg"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !" Désolé pour les lycéens et étudiants qui poussent à la "convergence des luttes" pour mieux renverser le régime capitaliste, mais leurs aînés, en mai 1968, avaient au moins des modèles pour entraîner les jeunes sur les barricades du Quartier Latin : Marx, Lénine, Mao, Ho Chi Minh, Trotski, Castro, cela avait de la gueule ! Aujourd’hui, quels modèles pour enflammer la jeunesse rebelle ? Quelles idéologies proposer pour remplacer la démocratie libérale ? Quels exemples de régimes prolétariens offrir à nos contemporains ? Va falloir faire preuve d’imagination, les gars, pour que la révolution soit crédible !

02/04/2018

Sous les pavés, la nostalgie !

Harum-Procol.jpgEt si l’évocation de mai 68 était surtout le prétexte à une grosse bouffée de nostalgie collective ? Jamais la France ne s’est mieux portée qu’à cette époque-là, ce qui conférait un aspect paradoxal aux manifs invoquant Lénine, Mao et Trotski ! Amis sexagénaires, avez-vous lu ces articles qui regrettent la disparition du slow – ce rite de passage qui a projeté dans une vie sexuée des millions d’adolescents, cette danse aussi démocratique qu’égalitaire qui, loin de tout harcèlement condamnable, autorisait préliminaires civilisés et audaces raisonnables avant le grand saut dans la vie adulte ! Ah ! Leny Escudero, Camillo, Procol Harum !

13:19 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, nostalgie, sixties, slow |  Facebook | | Lien permanent

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt |  Facebook | | Lien permanent

22/03/2018

Le "22 mars" pour les Nuls

22 mars.jpgL’avant-veille de ce fameux 22 mars 1968, des militants anti-impérialistes du Comité Vietnam ont été arrêtés par la police pour avoir saccagé, dans Paris, une agence de l’American Express. A la fac de Nanterre, une "assemblée générale" de 142 étudiants d’extrême gauche – dont Daniel Cohn-Bendit – exige leur libération et occupe les lieux. Ils sont communistes, communistes dissidents, castristes, trotskistes, maoïstes, libertaires, anarchistes, antimilitaristes, situationnistes : leur seul point commun, à tous, est qu'ils soutiennent le "peuple vietnamien", c’est-à-dire l’armée communiste de Ho Chi Minh alors armée par Mao et par Brejnev. Voilà. D’autres questions ?

21/03/2018

Mai 68, oui, mais lequel ?

mai 68,22mars,histoire,gaullismeDemain, 22 mars, c'est le début du cinquantenaire de mai 68. Attendez-vous à une stupéfiante variété des récits, interprétations, souvenirs et émotions de ceux qui l'ont vécu. L’un se rappelle les manifs et les barricades du Quartier latin. Un autre, les grèves couronnées par la hausse du Smic. Un troisième, le spectaculaire progrès économique qui avait caractérisé cette époque. Un autre encore, l’écrasante victoire des gaullistes aux législatives de juin. Sans parler de tous ceux, fort nombreux, qui ont vu tout cela de loin parce qu’ils étaient partis prématurément en vacances, ou parce qu’ils révisaient leurs examens à la campagne !

15/01/2018

Que c'est loin, mai 68 !

mai68.jpgIl y a 50 ans, il était "interdit d’interdire". Depuis, la France a fait un grand pas… en arrière ! La pensée progressiste, en 2018, consiste à interdire le plus de choses possible : les opéras comme Carmen qui finissent par la mort d’une femme ; les statues de pape surmontées d’une croix chrétienne ; les films où des cow-boys blancs tuent des indiens basanés ; les automobiles qui roulent au gazole ; le cinéma pour enfants, à Noël, où il est question de la Nativité ; les animaux que les gamins vont voir dans les cirques de village ; les humoristes qui délirent sur les homos ou les femmes battues… Dany, reviens, ils sont devenus fous !

18/12/2017

Mai 68 : rien d'officiel !

Mai 68.jpgIl semble que la décision soit définitive : il n’y aura pas, l’an prochain, de commémoration officielle des événements de mai 68. Déception ! J’aurais tant aimé voir, dans la cour de la Sorbonne, encadré par les Gardes républicains, un parterre d’ex-gauchistes septuagénaires ayant troqué le rouge de leurs drapeaux contre celui de leur Légion d’honneur, venus écouter sagement le jeune président Macron, flanqué de Daniel Cohn-Bendit, rappeler comment, aux cris de "CRS SS !" et sous les portraits de Trotski et Mao, quelques manifs échevelées ont abouti à un raz-de-marée gaulliste aux législatives de juin. Dommage, vraiment !

22:56 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : mai 68, cohn-bendit |  Facebook | | Lien permanent

20/10/2017

Des problèmes de mémoire ?

mai 68.jpgLe jeune Macron, né dix ans plus tard, veut donc inscrire Mai 68 dans les commémorations officielles de la République, l’an prochain. Drôle d’idée. Je ne vois pas en quoi cette date a davantage marqué l’histoire de France que la révolution d’Octobre, laquelle n’a pas fait l’objet, cet automne, du plus petit colloque, du moindre articulet officiel. Question : le congrès de Tours, Cachin, le PCF, le Front popu, Aragon, le Plan, la Fonction publique, Picasso, Thorez, Duclos, le CNR, l’Union de la gauche, Marchais, la Fête de l’Huma, toute cette histoire aurait moins compté que Cohn-Bendit, CRS-SS, les pavés de la rue Gay-Lussac et de Gaulle à Baden-Baden ? Cela se discute, non ?

26/05/2016

Un raz-de-marée pour le FN ?

68-2.jpgLa référence électorale est bien connue. En juin 1968, la même "chienlit" (grève des transports et pénurie d’essence) avait débouché sur un raz-de-marée électoral en faveur du parti gaulliste et de ses alliés (394 sièges à la droite, 91 à la gauche). En juin 2016, si la même situation débouchait sur une élection législative, la gauche y serait ratiboisée (selon les meilleurs experts, il ne resterait que 30 députés socialistes à l’Assemblée) mais surtout, c’est le FN qui raflerait la mise, à l’autrichienne. Et Hollande, mais oui, serait obligé d’appeler Marine Le Pen à Matignon pour dix mois de cohabitation ! Bon, je sais, la CGT s’en tamponne, mais, pardon, moi et quelques amis, cela nous soucie grave…

00:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, udr, fn, chienlit, cgt |  Facebook | | Lien permanent

07/04/2016

Du neuf avec du vieux

NUIT-DEBOUT-640x468.jpgLe mouvement "Nuit debout" est la dernière coqueluche médiatique. Il est directement inspiré des "Veilleurs" qui protestaient contre la loi Taubira, à la différence que les CRS, au lieu d'emmener fissa ces curieux manifestants au poste sans ménagement, attendent l'aube pour les faire gentiment dégager. Ces jeunes-là s'essaient, eux aussi, à une forme de contestation pacifique hyper-minoritaire qui allie le rêve à l'espérance en dehors des structures politiques existantes, de la gauche, de la droite, de Mélenchon, de Macron, du capitalisme, de la République, tout ça... Que les médias trouvent cela sympathique, je peux le comprendre. Qu'ils trouvent cela nouveau, je rigole un peu...

23/01/2015

La gauche bleu-blanc-rouge

mai 68,sécurité,gauche,arméeParfois, on doit se pincer pour y croire. Quand on entend les plus éminents représentants de la gauche française chanter et rechanter la Marseillaise, sacraliser le drapeau tricolore, porter l’armée aux nues, réclamer le rétablissement du service militaire, sanctuariser le budget de la police, exiger davantage d’écoutes et de caméras de surveillance, fustiger l’islamisme radical et dénoncer l’apartheid dans nos banlieues, ajouter l’indignité nationale à notre arsenal répressif et faire de la sécurité une grande cause nationale, on se dit que certains ont fait du chemin depuis mai 68 !

10:10 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : mai 68, sécurité, gauche, armée |  Facebook | | Lien permanent

14/01/2015

"CRS, SS !"

mai-1968.jpgIl faudra du temps pour mesurer ce que la journée du 11 janvier 2015 a changé dans notre conscience collective, dont le langage est le révélateur. Des expressions mythiques ont été effacées des mémoires et des banderoles, comme "CRS-SS". D’autres, jusqu’alors proscrites, ont jailli sur le devant de la scène, comme "identité nationale". D’un coup on a remisé au placard des centaines de débats stériles, de réflexes archaïques et d’indignations mal placées. Bon, évidemment, à regarder la télé, on ne peut qu’être perplexe : le langage a changé, mais ce sont exactement les mêmes qui en ont le monopole…

29/07/2013

Le vieux monde est derrière toi !

 JMJ-Veillée.jpgIl n’est pas choquant d’entendre comparer le pape François, ovationné par 3 millions de jeunes sur la plage de Copacabana, à une "rock star". L’image est parlante et le décor s’y prête. A condition de préciser : qu’il a rassemblé deux fois plus de jeunes que les Rolling Stones dans leur dernier concert historique organisé au même endroit en 2006, et qui passait pour le record du genre ; que la seule veillée de prière de samedi soir, à Rio, a rassemblé cinq fois plus de jeunes que le mythique festival de Woodstock en 1969, qui passait pour la référence historique indépassable, rappelez-vous : "Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi !" Ce slogan reste vrai. Faut pas se tromper de sens, c’est tout.

 

27/05/2013

Un "mai 68 à l'envers" ?

 mai68.jpgNon, le "mariage pour tous" n'est pas un "mai 68 à l’envers", concept façonné par quelques intellos sexagénaires, nostalgiques et instables. L’héritage de mai 68, c’est une société de consommation libéralo-libertaire qui formate des individus sacralisés, aux droits illimités et libérés de toute contrainte institutionnelle, c’est-à-dire isolés, soumis à leurs pulsions, faciles à séduire et prêts à consommer – et non des citoyens attentifs au bien commun, au collectif républicain, aux valeurs religieuses ou à la discipline de parti. Les libertés individuelles (l'égalité, le droit à l'enfant) contre les valeurs collectives (la famille, la morale), c'est bien la suite de mai 68, mais... à l'endroit !

13/09/2011

Masculin, féminin ?

godard.jpgLa polémique sur le "gender" m’ennuie. Quand j’étais petit, en mai 68, on "déstructurait" à donf pour saper les bases de cette saloperie de société bourgeoise. Bien fait pour elle. Mais comme on se référait au marxisme, on n'allait pas jusqu'à nier le masculin et le féminin. La révolution était une affaire d’hommes : à la guillotine, Olympe de Gouges ! Aujourd'hui, quelques lobbies enseignent, jusque dans les manuels scolaires, qu’on ne naît pas homme ou femme, qu’on le devient. Une incongruité qui indiffère 99 % des 6 milliards d’hommes et de femmes sexués qui peuplent la planète. On n’a pas de problèmes plus graves à traiter ?