Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2015

Vaincu par la "race blanche" ?

Claude_Bartolone.jpgLes résultats contrastés du scrutin, hier soir, ont fait oublier la campagne électorale et ses dérapages révélateurs. Il faudra pourtant revenir sur les propos de Bartolone, quatrième personnage de l’Etat, qui accusa son adversaire LR-UDI-Modem de "défendre Versailles, Neuilly et la race blanche". Façon Morano, mais en pire. C’est bien plus grave que de promettre, comme le premier ministre, la "guerre civile" en cas de victoire du FN ! La France serait-elle donc coupée en deux, entre la "race blanche" et une population… métissée ? Les socialistes feraient peut-être bien de réfléchir avant de reconduire Bartolone au perchoir, comme on s’y attend, sous les applaudissements des caciques du PS !

10/12/2015

Une terrible responsabilité

Montel.jpgLes socialistes de Bourgogne-Franche-Comté ont donc pris une terrible responsabilité en refusant de se désister alors qu’ils sont bel et bien arrivés, dimanche, en troisième position. Bien sûr, on connaît la chanson, on l’entend déjà : si le FN emporte la région, ce sera la faute à Sarkozy, à Sauvadet, au Medef, à la droite, aux autres, comme d’hab ! Mais l’écume politicienne retombée, l’histoire retiendra que le PS local, tétanisé à l’idée de ne pas retrouver ses petits fauteuils régionaux, a joué à quitte ou double l’avenir d’une magnifique région qui ne méritait pas cela et qui, d’un coup, risque de perdre une grande part de son attractivité. A moins qu’un miracle, d’ici dimanche, nous épargne un tel gâchis ?

09/12/2015

Réforme territoriale : un franc succès !

valls-hollande.jpgLe score du FN, dimanche soir, tient aussi, en partie, à l’incroyable salmigondis institutionnel où nous ont conduits les initiatives brouillonnes de François Hollande et Manuel Valls : abandon du conseiller territorial, suppression du département, division par deux et mixité des cantons, chamboulement des intercommunalités, rétablissement du département avec changement de nom, passage en force de 22 à 13 régions, le tout sans jamais consulter la population ! Résultat : une confusion inédite dans l'histoire de la République. Le citoyen lambda s’est vite désintéressé de tous ces tripatouillages obscurs et souvent coûteux. Il a pensé qu’on se fichait de lui. A juste titre.

08/12/2015

Le FN à Dijon, et alors ?

Bourgogne-Franche-Comte-Le-FN.jpgEn Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel (FN) a donc toutes les chances de diriger la région dimanche prochain. Et visiblement, tout le monde s’en fout ! Les socialistes, arrivés en 3ème position comme dans le Grand Est, rasent les murs et se maintiennent, prenant tous les risques pour sauver leurs petits privilèges locaux. Les Républicains et l'UDI, paralysés par la stratégie du "ni-ni" de Sarko, n’y trouvent apparemment rien à redire. Les journaux locaux, ou ce qu'il en reste, sont atones. Les médias nationaux s’en tamponnent : la Bourgogne-Franche-Comté, combien de divisions ? Aucun hourvari. Aucune inquiétude. Aucun débat. Tout va bien. Je me demande vraiment pourquoi je m’énerve.

09:37 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fn, bourgogne, régionales, ps |  Facebook | | Lien permanent

07/12/2015

Identité française : l'erreur de 2010

TourEiffel.jpgParmi les causes du succès du Front National, il ne faut pas oublier l’énorme erreur commise par la gauche en février 2010, lors du grand débat lancé par le gouvernement Fillon sur l’identité nationale. Rappelez-vous : cette idée fut rejetée comme étant xénophobe, islamophobe, voire fascisante ! Or, on le voit bien aujourd’hui : il était fou d’abandonner aux extrémistes les inquiétudes identitaires, la Marseillaise, le drapeau bleu-blanc-rouge, le beaujolais nouveau et les chansons de Sardou. La réaction "tricolore" aux attentats du 13 novembre a bien montré que l’identité française n’était, en aucun cas, la propriété de la famille Le Pen. Cette erreur gravissime va être difficile à rattraper…

06/12/2015

Le point sur la Bourgogne-Franche-Comté

bourgogne-franche-comte.jpgA minuit, ce dimanche soir, la situation en Bourgogne-Franche-Comté est simple. Au premier tour des élections régionales, la liste FN (31,5 %) a largement battu la liste LR-UDI (24 %) et la liste PS (22,9 %). En toute logique, chiffres en main, en comptant les diverses réserves de voix, le FN gagnera le second tour dans une semaine, et gérera donc notre belle région pendant six ans. Je connais assez bien l’institution régionale pour prédire que ce sera, à coup sûr, une catastrophe. La seule façon d’éviter ce désastre, c’est que le PS, arrivé clairement en troisième position, accepte de se retirer, comme il l’a déjà fait en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en PACA. Tout le reste est littérature.

05/12/2015

Paris n'est pas la France

listeYonne.jpgFin de la campagne électorale. Il suffit d’avoir assisté à deux ou trois meetings et d’avoir attentivement regardé le grand débat régional sur France 3 Bourgogne pour mesurer à quel point les médias nationaux sont de plus en plus déconnectés des réalités françaises. Dans mon coin de l’Yonne, le problème n° 1 n’est pas le FN ou l’islam, dont personne ne parle dans les réunions, mais l’absence de médecins généralistes et de connexion internet dans de larges zones incapables, de ce fait, de communiquer avec le reste du monde et d’attirer les touristes ou les entrepreneurs ! Qui expliquera à mes amis et confrères parisiens que l’antiracisme n’est pas une compétence régionale, contrairement aux TER, aux lycées, au tourisme et à l’apprentissage ?

02/12/2015

Incantations pré-électorales

régionales,fnLe plan de l’Elysée contre le FN… Le Medef sonne la charge contre le FN... La Voix du Nord s'engage contre le FN... Valls mobilise contre le FN… Trente ans qu’on entend ça avant chaque élection, et le FN continue de monter ! Et si tous les spécialistes de l’incantation médiatique pré-électorale s’attaquaient aux causes de cette irrépressible progression ? Dans ma région, par exemple : la raréfaction des services publics en milieu rural, la désertification médicale, l’impuissance des élus face au chômage, la multiplication des cambriolages à la campagne, la hausse des impôts locaux, etc, etc. Oui, je sais, tout cela ne fait pas un débat sur Europe 1 ou France 2. Donc personne n’en parle jamais. Etonnez-vous que dimanche, dans l’isoloir…

22:29 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : régionales, fn |  Facebook | | Lien permanent

24/11/2015

Et pendant ce temps-là... (2)

FN-régionales.jpgAu moment où personne ne pensait plus aux régionales, vendredi, j’ai reçu dans ma boîte aux lettres le premier document de campagne, celui du FN. Il est intitulé "Fiers de nos régions", ce qui ne veut pas dire grand-chose. Sur 8 pages, il dénonce le gaspillage de l'argent public, le communautarisme religieux et la préférence étrangère, il prône le patriotisme économique, etc. Mais il ne dit rien des problèmes du Morvan, du partage des taches entre Dijon et Besançon, des transports dans le Jura, de l’avenir de la viticulture, de la désertification médicale dans la Nièvre, etc ! Rien sur la région elle-même ! Le FN est un parti "hors sol" qui, comme aux départementales, se fiche complètement de la réalité locale.

00:16 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fn, bourgogne, régionales |  Facebook | | Lien permanent

23/10/2015

Pas un jour sans un Le Pen ! (suite)

Marine-Le-Pen.jpg

 Bingo ! Beau résultat ! Ce matin, Marine Le Pen fait encore la une de tous les médias du pays ! Je persiste et je signe : il est irresponsable, de la part de la plus importante chaîne de télévision du service public, de choisir Marine Le Pen comme invitée principale de l’émission Des paroles et des actes à moins de deux mois d’un important scrutin régional où ladite Marine Le Pen est donnée gagnante dans une des régions les plus emblématiques du pays. Je persiste, je signe et je vitupère : il ne s’agit pas de censurer le FN,  il s’agit simplement – est-ce si difficile à comprendre ? – de ne pas en faire l’alpha et l’oméga de la vie politique française !

10:39 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : le pen, fn, france 2, pujadas |  Facebook | | Lien permanent

22/10/2015

Pas un jour sans un Le Pen !

marine-le-pen-afp.jpgLe pataquès autour de la présence de Marine Le Pen (en vedette, pour la cinquième fois) à l’émission Des paroles et des actes, ce soir, sur France 2, n’est qu’un révélateur de la schizophrénie des médias, qui passent leur temps à critiquer et diaboliser le Front National, mais qui font un boulevard médiatique à la famille Le Pen, du matin au soir, parce qu’elle fait de l’audimat. Qui peut nier que le FN serait sensiblement plus bas dans les sondages si on ne voyait pas tous les jours ses chefs à la télé ou à la radio ? Il ne s’agit pas de les censurer, bien sûr, mais en faire l’alpha et l’oméga de la politique française est irresponsable ! 

10:39 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fn, le pen, télé, france 2 |  Facebook | | Lien permanent

21/09/2015

Une peur indicible...

peur,fn,migrants,médiasCe qui frappe, quand on circule un peu dans le pays, c’est la montée d’une peur irrationnelle, confuse, presque honteuse, qui tient au sentiment d’impuissance des Français devant la finance internationale, les flux migratoires, le terrorisme islamiste et le dérèglement climatique – qui sont autant de menaces sur leur style de vie, leur confort, leurs références, leur culture, leur avenir. A Paris, dans les médias, on reste enfermé dans la sphère politicienne, on s’accuse ad nauseam de "faire le jeu du FN". Or,dans la vraie vie, on ignore les postures électorales, on n’attend rien des politiques et on se fiche bien du FN : on aimerait surtout que les médias expliquent et rassurent au lieu de mettre en scène, du matin au soir, cette peur indicible dont ils sont en partie responsables.

19:38 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : peur, fn, migrants, médias |  Facebook | | Lien permanent

15/09/2015

FN : le PS change de pied

Camba.jpgC’était bien la peine ! On a encore en tête les hurlements des socialistes vilipendant les candidats de droite ou du centre qui, aux élections, refusaient de voter PS pour barrer la route au FN au nom d’un sacro-saint "front républicain". Et voilà que le même PS, par la bouche de son chef, déclare tranquillement qu’aux prochaines régionales, il abandonnera cette stratégie anti-FN pour sauver désespérément quelques sièges régionaux en PACA ou dans le Nord-Pas-de-Calais ! Comment veut-on que la population, ballotée par ces changements de pied, ces reniements moraux et ces justifications à géométrie variable, prenne au sérieux le discours des partis politiques ?

28/08/2015

De la mesure avant toute chose...

photo.JPGLa participation de Marion Maréchal-Le Pen à une table ronde organisée lors d’une université d’été, dans le Var, par un groupe de cathos du coin fait débat. Normal : le FN n’est pas un parti comme les autres, et en même temps, l’invitée est une élue du suffrage universel qui représente 40 % des électeurs locaux. Qu’on en discute, donc. Mais de là à barrer la Une du Monde avec un titre choc : "UNE PARTIE DE L'EGLISE CHOISIT DE DIALOGUER AVEC LE FN" ! Ciel ! L’épiscopat français, gravement divisé, aurait-il secrètement décidé de passer un accord historique avec l'état-major du Front National ? Les anciens du journal, mercredi soir, se sont demandé si Edwy Plenel n’était pas de retour…

11:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : le monde, fn, eglise |  Facebook | | Lien permanent

29/05/2015

FN : on l'avait bien dit !

FN-Yonne.jpgOn l’avait bien dit ! On avait souligné le peu de sérieux des innombrables candidatures fantômes du FN aux départementales ! Mais la voix des médias nationaux annonçant le retour de la bête immonde a couvert les réalités du terrain. Dans l’Yonne, le seul binôme homme-femme ayant été élu en mars sous l’étiquette FN a déjà explosé. L’homme, Claude Thion, élu à Villeneuve-sur-Yonne, a abandonné son mandat au bout de deux mois, et la femme, Erika Roset, vient de quitter le FN ! Et voilà que le suppléant du premier refuse d'aller siéger : il va donc falloir revoter, un comble ! On ose espérer que les électeurs de Villeneuve-sur-Yonne auront compris la leçon…

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : fn, yonne, départementales |  Facebook | | Lien permanent

21/04/2015

Le progrès, c'est hier !

tract-PC-70.jpgEn comparant le programme de Marine Le Pen à "de vieux tracts du PC des années 70", dimanche, sur Canal +, François Hollande a commis une bourde politique, c’est sûr, mais il a aussi proféré une désolante évidence : c’est la même propagande franchouillarde, en effet ! Voir s’offusquer tous les dinosaures de la gauche archaïque – les Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Charles Fiterman, etc – montre bien dans quel passé vit toute une partie de la classe politique qui, un comble, se dit "progressiste" ! Si tous ces messieurs-dames voulaient bien se donner la peine d'entrer dans le XXIe siècle...

10:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : progrès, pcf, fn, hollande, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

24/03/2015

Si je tenais le crétin...

afficheFN.jpgSi je tenais le crétin qui, du fond de son cabinet ministériel, au nom du politiquement correct, sans rien connaître de la politique en milieu rural, a concocté le nouveau mode de scrutin départemental ! C’était suicidaire de fragiliser l’UMP et le PS en les forçant à recruter in extremis, dans des cantons doublés, c'est-à-dire trop grands pour tisser un lien de proximité, des femmes en général aussi peu connues sur le terrain que les binômes fantômes allégrement parachutés par Marine le Pen ! Les grands esprits socialistes qui ont élaboré un système aussi inepte – du nan nan pour le FN – n’ont, à l’évidence, jamais distribué le moindre tract en dehors du périphérique !

23/03/2015

Menace fasciste ou manque de médecins ?

Yonne-FN.JPGPlus les socialistes diabolisent le FN, jour et nuit, plus celui-ci progresse dans l’opinion. Cela devrait les faire réfléchir, mais non. Ils croient que la politique se fait à Paris, sur les plateaux télé et entre états-majors, et ils s’obstinent ! Alors que dans les départements, les électeurs protestent contre la désertification médicale, le manque de couverture wi-fi des zones rurales et le prix des transports scolaires, le PS brandit éperdument la menace fasciste, du matin au soir ! Valls, Le Guen, Cambadélis et les autres ne se sont donc jamais donné la peine de venir écouter les électeurs de l’Yonne ?

10:30 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : départementales, fn, ps, yonne |  Facebook | | Lien permanent

14/03/2015

Départementales : Valls a tort !

blog-dép.jpgMarre d’entendre Valls et les autres faire croire aux Français que le FN va gagner les départementales, et que c’est le problème numéro un de nos concitoyens ! C’est d’autant plus suspect que ce n’est pas vrai. Ce qu’on prévoit, sur le terrain, ce n’est pas tant la victoire du FN, mais : 1) le record absolu de la non-participation, qui soulignera le rejet de toute la classe politique, et 2) la spectaculaire marginalisation du PS (dans mon canton, il n’a même pas présenté de candidat !). En sus, oui, c’est vrai, 3) le FN devrait faire le même score qu’aux dernières municipales. Mais c’est la conséquence du 1) et du 2), ni plus, ni moins.

 

10:54 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : départementales, valls, fn, yonne |  Facebook | | Lien permanent

09/03/2015

Valls et les derviches tourneurs

valls.jpg"Le Front National à 30 %, c’est d’une extrême gravité !" Le premier ministre découvre la lune et tombe de l’armoire... avec quelques années de retard ! Au passage, il offre à la classe politique le prétexte à mouliner huit jours de plus (au moins) le sujet qui l'obsède et que tous scandent en boucle dans les médias, tels des derviches tourneurs : le FN ouh-la-la, le FN aïe-aïe-aïe, le FN bla-bla-bla ! C’est tellement plus simple de proférer des anathèmes contre le mauvais temps, la main sur le cœur, que de prendre à bras le corps, un par un, les vrais sujets politiques : la sécurité, l’emploi, l’immigration, la santé...

09:56 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : valls, fn, ps, politique |  Facebook | | Lien permanent