Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2015

Le FN à Dijon, et alors ?

Bourgogne-Franche-Comte-Le-FN.jpgEn Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel (FN) a donc toutes les chances de diriger la région dimanche prochain. Et visiblement, tout le monde s’en fout ! Les socialistes, arrivés en 3ème position comme dans le Grand Est, rasent les murs et se maintiennent, prenant tous les risques pour sauver leurs petits privilèges locaux. Les Républicains et l'UDI, paralysés par la stratégie du "ni-ni" de Sarko, n’y trouvent apparemment rien à redire. Les journaux locaux, ou ce qu'il en reste, sont atones. Les médias nationaux s’en tamponnent : la Bourgogne-Franche-Comté, combien de divisions ? Aucun hourvari. Aucune inquiétude. Aucun débat. Tout va bien. Je me demande vraiment pourquoi je m’énerve.

09:37 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fn, bourgogne, régionales, ps |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Peut-être que la victoire du FN arrangerait finalement une politique régionale qui n'a pas su fédérer derrière elle les différents départements. La fusion entre les deux régions arrangée entre les deux présidents de région, sans consultation des élus locaux, dans un contexte de méconnaissance des territoires aboutit à cela.
Notre Bourgogne ne doit pas virer FN! C'est impensable!

Écrit par : Gavory | 08/12/2015

Pour préciser mes propos sur FB, je pense que la droite et la gauche s'accommoderaient parfaitement de 3 régions bradées au FN. Histoire de préparer le terrain pour un second tour "abracadabrantes" à la Présidentielle. C'est tordu mais parfaitement plausible. Quant aux médias, je peux consulter le public Jean-Pierre ?

Écrit par : Philippe Meyruey | 08/12/2015

Les commentaires sont fermés.