Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2015

Jamais sans Marine

marine-le-pen.jpgQue les attentats de Daech aient profité électoralement au FN, c’est une évidence. Que le FN et Daech soient des organisations comparables, c’est une sottise. Que cette polémique pourrie monopolise l’attention des médias, c’est navrant. Il n’y a donc pas de sujet plus important, actuellement ? Je sais bien – je l’ai dit cent fois ici – que les journalistes préfèrent mettre Marine Le Pen au centre de l’actualité, audimat oblige, plutôt que d’y placer, par exemple, la lutte contre le chômage. Mais je croyais que le résultat des régionales leur avait ouvert les yeux. Je me trompais : cette semaine, c’est au premier qui invitera Marine Le Pen à "s’expliquer" à son micro, en espérant, bien sûr, provoquer une nouvelle polémique imbécile !

09:43 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : le pen, médias, fn, audimat |  Facebook | | Lien permanent

29/09/2015

On se fout de Morano !

Morano.jpgL’affaire Morano résume assez bien l’affligeante dérive des médias d’aujourd’hui. Une élue de province qui n’engage qu’elle, remise en lumière pour avoir été insultée publiquement par un humoriste de gauche, prononce le mot "race" sur un quelconque plateau télé, et c’est à qui en fera l’événement politique du mois, de Ruquier à Morandini, de Barthès à Hanouna ! A tous ces bateleurs irresponsables qui font profession d’antiracisme au nom de l’audimat, mais qui invitent du matin au soir, week-end compris, les membres de la famille Le Pen, bon clients eux aussi, dans l’espoir d’un dérapage qui fera le buzz et alimentera les réseaux sociaux, je hurle : assez ! Morano, bon sang de bois, on s’en fout !

12:04 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : morano, ruquier, audimat, race |  Facebook | | Lien permanent

08/05/2015

Promo, audimat et faux débats

Todd.jpgLe sociologue Emmanuel Todd a écrit un livre en trente jours (donc forcément bâclé) où il assène quelques propos scandaleux sur la manif du 11 janvier – à laquelle il n’était pas, et, évidemment, sans disposer de statistiques ethniques ou religieuses ! Dans les "bonnes feuilles" qui font la Une de l'Obs, il y fustige les "catholiques zombies" qui auraient exprimé ce jour-là leur haine de l’islam, "religion des faibles" ! La promo du livre est bien conçue : contesté par tous, Todd est invité partout ! L’audimat se nourrit de ces "débats" qui n’en sont pas, qui brouillent la réflexion collective et qui prennent les millions de téléspectateurs pour des veaux.  

10:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : todd, promo, audimat, charlie, islam |  Facebook | | Lien permanent

21/11/2013

Fille à poil = audimat

 doria-tillier-a-poil.jpgLa miss météo de Canal + avait parié : "Si les Bleus se qualifient pour le Mondial, J'ANNONCERAI LA METEO A POIL !" Qu’allait-elle faire, hier soir, l’audacieuse et rigolote Doria Tillier ? Toute la journée, Canal + a fait un teasing monstre sur le fait que la miss tiendrait parole. Les Bourguignons se doutaient un peu de la chute : la jeune femme est allée faire son bulletin météorologique à l’entrée du village de Poil, dans la Nièvre. Bingo ! Voilà, c’était drôle. Sauf… qu’elle a fait exploser l’audience de la chaîne, à cette heure-là, à plus de 2 millions de téléspectateurs alléchés, confirmant le vieux principe médiatico-machiste : "Fille à poil = audimat". Oui, je sais, c’est moins drôle, mais bon.

09/07/2013

Sarko, sauveur de la presse

 sarko.jpgIl n’y a plus de doute : c’est un complot. Fomenté dans l’ombre par les directeurs de journaux, les responsables de chaînes et les grands éditorialistes : pour sauver la presse d’un déclin mortel, il faut faire revenir Sarko. A tout prix. Lui seul peut faire revenir le lecteur, doper les ventes, redresser l’audimat. Voyez son petit coucou furtif, hier, à l’UMP : trois jours que les journalistes ne parlent que de cela ! Ils ont mis le paquet pour le faire revenir sur la scène : et l’affaire Bettencourt, et le duel Copé-Fillon, et le juge Gentil, et l’argent de Kadhafi, et le Conseil constitutionnel, tous les moyens sont bons pour le maintenir sur la scène médiatique. En attendant 2017, désespérément.   


08/05/2013

Jésus en prime time

 jésus.jpgOui, oui, je sais, tout ça, c’est derrière nous. C’est le passé. Mais n’est-ce pas, justement, parce que cette histoire-là est derrière nous et que ce passé constitue nos racines, qu’on le veuille ou non, que nos contemporains sans repères, sans perspective et sans espérance s’y intéressent bigrement ? Hier soir, près de 5 millions de téléspectateurs ont regardé, sur France 2, l’émission de Stéphane Bern sur Jésus. Il ne faut pas être grand statisticien pour savoir qu’il n’y avait pas, devant les étranges lucarnes, que des catholiques pratiquants ! Jésus a donc fait 20 % de parts de marché : c'est un de ses meilleurs scores en deux mille ans.