Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2018

Les personnalités de l'année

personnalités.jpgLes sondages, souvent, battent en brèche les certitudes des medias parisiens. Auriez-vous deviné, en regardant la télé ou en écoutant la radio, que les deux personnalités préférées des Français en 2017, d’après l’Ifop, étaient, à égalité, Emmanuel Macron… et le pape François ? Vous savez, le pape, à Rome, le chef d’une étrange communauté comptant 1,3 milliard de fidèles homophobes et fascisants qui sont autant de contrevenants présumés à la laïcité et dont il est fortement recommandé, dans les rédactions, de ne parler que le dimanche de Pâques et le jour de Noël et encore, sans évoquer la Résurrection ou la Nativité, on n’est jamais trop prudent !

26/04/2017

Vote catho : Fillon, pas le FN !

vote.jpgVu les chiffres de "La Croix" sur le vote catho ? Ils confirment d’abord que les catholiques non pratiquants votent, à un poil près, comme tous les Français, et que le seul "vote catho" qui ait un sens est celui des pratiquants, lesquels s'expriment en fonction de valeurs spécifiques. Je note que ces cathos-là ont massivement préféré Fillon (44 %) à Macron (16 %) : qu’est-ce que cela aurait été sans les "affaires" ! Je note aussi que les cathos pratiquants – et non pas les militants divers qui prétendent les représenter – sont toujours beaucoup moins attirés par le FN (16 %) que l’ensemble de la population française (21,4 %) : si cela pouvait faire taire tous les commentateurs pour lesquels les cathos sont forcément proches des fachos !

19/10/2012

Peur des religions ?

 VduNord.jpgVoilà un sondage qui nous change de Mohamed Merah, des pains au chocolat de Copé et des covers de L’Express. A l’occasion du 50è anniversaire du Concile, la Voix du Nord a commandé à l’IFOP un sondage qui révèle d’abord que 64% des Français s’affirment "catholiques", mais 16% seulement "pratiquants", alors qu'ils sont 57 % à "croire en Dieu". Par ailleurs, 89% des personnes interrogées estiment que les religions peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives, et 63% qu'elles peuvent contribuer positivement aux grands débats de société. Un peu de bon sens, parfois, ne peut pas nuire.

 

03/05/2012

Les cathos sont out !

 vote-catho.jpgDans le "grand débat" Sarkozy-Hollande, les questions éthiques, sociétales et  vitales,  enjeux cruciaux de cette présidentielle, ont fait pschitt ! Or les débats sont vifs, ces dernières semaines, chez les croyants : jusqu’à quel point, de nos jours, un catholique pratiquant peut-il voter pour quelqu’un qui prône l’euthanasie et le mariage homo, au nom de la défense des valeurs chrétiennes "non négociables" (respect de la vie, dignité de la personne, défense de la famille) ? Les sondages indiquent que 47 % des catholiques pratiquants (qui représentent entre 8 et 10 % de la population, quand même) ont voté Sarko au premier tour, et 70 % le feront au second : les médias, unanimes, s’en tamponnent !

00:17 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : catholiques, kto, sarkozy |  Facebook | | Lien permanent

25/12/2011

USA : Jésus revient !

creche-nord.jpgL’Enfant Jésus - peut-on lui en vouloir ? - préfère le soleil aux pays froids. Voyez l’Amérique du nord. Au Canada, la déchristianisation est spectaculaire ; certaines administrations, cette année, au Québec, ont carrément interdit les décorations de Noël ! Mais plus on descend vers le sud, et plus c’est l’inverse. Aux Etats-Unis, il y a environ 78 millions de catholiques, or les "latinos", de plus en plus nombreux dans les Etats du sud, sont en train de renverser la tendance et donnent à penser qu’il y aura 110 millions de cathos aux USA au milieu du XXIe siècle, un record !

05/10/2010

Sarko au Vatican

pape-sarko.jpgNicolas Sarkozy, pour la deuxième fois, va rencontrer le pape en son palais. Pour séduire, dit-on, un électorat catholique qui s’effiloche. Rappelons que les catholiques "pratiquants", ceux qui mettent en concordance leur vote, leurs valeurs et leurs convictions, représentent environ 8 % de l’électorat. Ils votent, clairement, pour la droite et le centre-droit. Ils renâclent, en ce moment : le Fouquets’s, le bling-bling, l’affaire Frédéric Mitterrand, le virage sécuritaire et la stigmatisation des roms ont agacé ces cathos-là. Reste à savoir si c’est en allant voir Benoît XVI, qui a plutôt mauvaise presse en France, que Sarko va voir sa cote remonter dans les sondages. A moins d'un miracle ?

24/08/2010

Les cathos votent aussi

Urne.jpg Derrière les échanges du week-end entre l’Eglise catholique et le gouvernement français, il y a – aussi – un enjeu électoral. Mais attention à ne pas jouer, sur ce plan, à qui perd gagne ! Contrairement à quelques idées reçues, les cathos pratiquants réguliers, les vrais, ceux qui vont à la messe, votent très majoritairement à droite et au centre-droit (en 2007, ils ont clairement voté Sarko), peu à gauche (on n'est plus dans les années 70) et très peu à l’extrême-droite. Vouloir trop grossièrement récupérer le vote Le Pen en 2012, c’est risquer de perdre les cathos pour des raisons de fond, qui touchent aux valeurs et à la morale collective. C’est toujours comme ça avec le FN et l'immigration : on ne peut pas avoir le beur et l’argent du beur.