Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2018

Pédophilie : on progresse

pédophilie,prêtres,cef,egliseJe reprochais récemment à mes confrères journalistes, ici même, de ne jamais avoir enquêté sérieusement sur le nombre de prêtres convaincus de pédophilie en France ces dernières années. Voici au moins quelques chiffres publiés ce matin par la Conférence des évêques de France (CEF) : depuis le 1er janvier 2017, sur environ 12.000 prêtres et 2.700 diacres, 129 clercs ont fait l’objet d’accusations ; 75 d'entre eux ont été "signalés" auprès de la justice, dont 45 pour des faits antérieurs à l’an 2000 ; 10 ont été mis en examen ; 4 prêtres sont en prison et 5 ont purgé leur peine. On progresse. Il serait opportun, maintenant, de vérifier, compléter, recouper ces chiffres…

18:28 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : pédophilie, prêtres, cef, eglise |  Facebook | | Lien permanent

27/10/2018

Il manque un chiffre...

739026.jpgIl y a un truc qui cloche. Depuis que les médias français couvrent les affaires de pédophilie dans l’Eglise, des dizaines de journalistes ont travaillé sur le sujet. Mais aucun d’entre eux, absolument aucun, y compris dans la presse confessionnelle, n’a cherché à connaître le nombre de prêtres incriminés. On cite toujours les mêmes cas remontant à un quart de siècle (Bissey à Lisieux, Castelet à Orléans, Preynat à Lyon) mais ne serait-il pas intéressant, dans le débat actuel, de savoir combien de prêtres catholiques, en France, depuis deux ans, ou cinq ans, ou dix ans, ont commis de tels crimes ?

00:00 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : pédophilie, prêtres, eglise |  Facebook | | Lien permanent

19/10/2018

Pas fous, les parlementaires !

enfant-stop-pc3a9dophilie-1.jpgSauf surprise, il n’y aura donc pas de commission parlementaire chargée d’enquêter sur les crimes de pédophilie en France. Pas fous, les élus du peuple ! Charger l’Eglise catholique, c’est sans danger. Mais si on élargit l’investigation à tous les secteurs de la société où des adultes côtoient des enfants, on va se mettre à dos beaucoup de monde. Aux Etats-Unis, les travaux du sociologue Philip Jenkins, qui font autorité, révèlent que pour 100 prêtres condamnés pour pédophilie, les tribunaux ont condamné 6.000 éducateurs, enseignants, profs de gym, entraîneurs sportifs, etc. Vu, la proportion ? Vu, la boîte de Pandore ?

15/09/2018

Une pensée pour les prêtres

Curé de camp.jpgAprès avoir dépouillé, comparé et rassemblé toutes les dernières révélations sur la pédophilie dans l’Eglise, je voudrais faire ici un petit signe d’amitié aux 96 à 97 % des 400.000 prêtres catholiques qui, aux quatre coins du monde, n’ont jamais été coupables d’aucun abus sexuel à l’égard de quelque enfant que ce soit. Souvent généreux, bienveillants et parfois admirables, ces hommes qui ont consacré toute leur vie au service des autres sont regardés aujourd’hui avec une suspicion qui doit être très dure à supporter. On ne lâche rien sur le reste, bien sûr, mais on pense à eux.

10:59 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : prêtres, pédophilie, eglise |  Facebook | | Lien permanent

18/08/2010

Spiritus délit

Sipiritus-Moin-simpl.JPGSamedi, sur le marché de Toucy, un air religieux passe en boucle. Un camelot vend des CD "Spiritus Dei", vous savez, les trois prêtres produits par Jean-Michel di Falco, l’évêque de Gap, qui font un incroyable tabac. Sauf que ce n’est pas le vrai CD, que ce sont pas des "prêtres" mais des "moines" (en cols romains !) qui sont présumés chanter, en guise d’appât, la célèbre scie de Haendel, et que c’est de la daube. Une contrefaçon franchement malhonnête. Le forain expliquait, derrière son étal, qu’il en vendait des centaines... à des centaines de braves gens qui, rentrés chez eux, ont constaté qu’ils s’étaient fait avoir et que leur CD était bon à jeter. Le monde est laid.

12/06/2006

Fogiel au secours de Benoit XVI

Invité chez Fogiel, hier soir, un jeune prêtre défroqué qui a cru avoir la vocation dès l’âge de huit ans et qui a craqué, deux décennies plus tard, peu de temps après son ordination. Un cas à la fois navrant et émouvant comme il y en a des milliers (le sacerdoce, dans nos sociétés occidentales déchristianisées, n’est pas une démarche facile). Mais le jeune homme, neuf mois après avoir laissé tomber la prêtrise, a pondu un livre à sensation contre l’Eglise qu’il a renoncé à servir. Neuf mois ! C’est dire s’il a pris le temps de méditer sur son erreur d’orientation avant d'offrir aux médias une bonne occasion de déblatérer contre cette Eglise ringarde qui s’obstine à maintenir ses prêtres dans le célibat (air connu).
Temps fort de l’interview : le gars s’est fait sexuellement harceler, au séminaire, par quelques condisciples homos trop entreprenants, ce qui a sérieusement plombé sa vocation. Rien ne pouvait mieux justifier la décision prise récemment par Benoît XVI (et vivement critiquée, alors, sur les plateaux de télévision) d’interdire l’accès des séminaires aux jeunes homosexuels affectivement immatures et incapables de maîtriser leurs pulsions !