Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2019

Mal nommer les choses...

Féminicide.jpgUn mot figure en Une de tous les journaux d’aujourd’hui : "féminicide". Etrange mot qui désigne le meurtre d’une femme pour sa qualité de femme (et non de conjoint). Il vient de la féminisation du mot homicide. Sauf qu’il n’y a qu’un "m" à homicide, le mot n’ayant rien à voir avec "homme" puisqu’il vient du latin homo (être humain, homme ou femme) et pas de vir (homme, par opposition à femme). Oui, je sais, le latin, tout le monde s’en tamponne, mais quand même ! Je pose une question, histoire de contribuer à mon tour, comme disait Camus, au malheur du monde : doit-t-on dire "féminicide", désormais, pour qualifier le meurtre d’un homo par son mari ? Ou bien ?

07/07/2019

Supplique à notre bon roi

féminicide,Etat,monarchie,Macron,Robin

La France, dans la tête des Français, est toujours une monarchie. Il est frappant de constater que la moindre manif de soutien aux femmes victimes de violences finit toujours par une adresse à notre monarque pour lui demander de consacrer à leur cause un peu du trésor royal. Je ne dis pas qu’il faille se satisfaire des violences faites aux femmes, évidemment, mais qu’il est illusoire de penser qu’on fera avancer le schmilblic – sur ce sujet comme sur tant d’autres –  en "exigeant" du chef de l’Etat qu’il saisisse sa baguette magique et prélève "un milliard" (sic) sur sa royale cassette, là, comme ça, pour régler le problème, hop !