Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2018

A Versailles ! A Versailles !

Louis-XVI-Guillotin.jpgLes "gilets jaunes" exigent, depuis le début, que Macron les reçoivent, que Macron augmente leur pouvoir d’achat, ou, plus radicalement, que Macron démissionne. Ils brandissent, ici ou là, de petites guillotines. Faut-il rappeler ici que la France n’est plus une monarchie depuis deux siècles ? Que les citoyens français, tous égaux en droit, élisent désormais leurs représentants, parmi lesquels un président qui doit, lui aussi, respecter la loi de la République ? Quelqu’un pourrait-il expliquer, un jour, à la télé, que Macron n’est pas un monarque de droit divin, et, au passage, qu’il ne guérit pas les écrouelles ?

10:13 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : macron, président, roi, monarchie |  Facebook | | Lien permanent

02/06/2012

Monarchie et démocratie

reine.jpgA l’occasion du jubilé de la reine d’Angleterre, les quolibets fusent sur tous les écrans de la télé française : que tout cela est ringard, archaïque, etc ! Beaucoup de jeunes journalistes croient sincèrement qu’il n’y a de véritable démocratie que "républicaine", oubliant que la plupart des monarchies européennes (Angleterre, Espagne, Danemark, Suède, Luxembourg, Belgique, etc) sont des démocraties irréprochables ! Ils oublient que la France a été à deux doigts de devenir, elle aussi, une monarchie constitutionnelle, et que son histoire politique, peut-être, en eût été moins tourmentée…

07/04/2009

Les cathos marquent un point

Les cathos marquent un point. En ce moment, ce n’est pas fréquent. Et ce point n’est pas banal, jugez-en : les parlementaires britanniques vont bientôt abolir la loi qui, depuis trois siècles, interdit aux membres de la famille royale d’épouser un ou une catholique. Dans l’immédiat, cela ne changera pas grand-chose – le prince Charles vieillit – mais imaginez que son fils aîné William convole avec une jeune catholique, et, par respect ou par amour, baptise son propre aîné dans la confession de son épouse : vous imaginez, dans quelques années, un roi d’Angleterre catholique ? Dans un pays dont le monarque est, constitutionnellement, chef de l’Eglise anglicane !

14/01/2007

Un sacré sacre

Le "sacre" de Sarkozy. Quel journal français n’a pas titré sur cette formule facile, ce week-end, validant ainsi la spécificité monarchique de nos institutions ? Que ce sacre se déroule à la porte de Versailles, du reste, n’est pas anodin.
La France est une monarchie républicaine. Qui peut nier que de Gaulle et Mitterrand ont été des monarques ? Ils ont incarné la nation, protégé leurs sujets, défendu le territoire, garanti la justice. Ils n'ont pas guéri les écrouelles, parce que, depuis 1789, cela ne se fait plus. Pour être juste, cela ne se fait plus non plus dans les vraies monarchies : Espagne, Royaume-Uni, Luxembourg, Pays-Bas, Suède, Norvège, Danemark…
Sauf que dans les vraies monarchies, la situation est plus saine : c’est le premier ministre, réellement responsable devant le Parlement, qui gouverne ! Qu'en pense Madame Royal ?