Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2018

Feu sur l'état-major !

Besancenot,Mélenchon,Le Pen,Syrie,guerre,armes chimiquesLa France a participé cette nuit à une opération militaire très risquée, dans une région extrêmement compliquée, pour des raisons morales et diplomatiques complexes. La moindre des choses, dans une configuration aussi délicate, est de faire preuve de prudence, sinon de solidarité. C’est pourquoi les réactions violemment négatives, voire insultantes, de tous les Besancenot, Le Pen, Mélenchon, Philippot, Boutin et autres Dupont-Aignan sont indécentes. Certes, on n’attend pas de ces gens-là qu’ils sortent de chez eux en chantant la Marseillaise, mais qu’ils comprennent qu’on est, là, dans la cour des grands, et que c’est un peu plus dangereux que de voter des motions débiles dans un amphi à Nanterre !

10/09/2013

Syrie : toujours la même histoire

 assad-2.jpgSi l’histoire n’était pas devenue une discipline secondaire, voire insignifiante, on ne s’étonnerait pas de constater qu’un dictateur menacé d’être bombardé… fasse tout pour éviter cette échéance ! Qu’il se dédouane malignement des crimes qu’on lui reproche, que ses alliés fassent soudain des propositions désarmantes, et qu'il utilise méticuleusement les informations que lui adressent ses ennemis. Tiens, un exemple : François Hollande ayant juré qu’il ne tuerait aucun civil, on parie qu’on va voir resurgir le concept de "boucliers humains" ? Cela aussi, c’est dans les livres d’histoire…

11:12 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : syrie, assad, hollande, guerre |  Facebook | | Lien permanent

06/09/2013

Un vote sur la Syrie ?

 Hollande-Syrie.jpgHollande souhaite donc faire intervenir la France en Syrie sans vote préalable au Parlement.Cela file un peu les chocottes. Car c’est bien lui qui, en février 2003, à propos de l’Irak, à l’Assemblée nationale, avait "demandé au nom des socialistes qu’un débat avec vote puisse être prévu au Parlement avant que la France n’ait à faire connaître sa décision" ? Il disait aussi : "Dans toute démocratie digne de ce nom, de tels arbitrages auraient été rendus après un vaste débat dans le pays et un vote solennel au Parlement". Un gars qui change aussi facilement d’avis, cela vous inspire confiance, à vous ?

18:48 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, syrie, parlement |  Facebook | | Lien permanent

01/09/2013

La guerre n'est plus ce qu'elle était

 Obama.jpgJe ne juge pas, je constate. Que le monde change et que la guerre n’est plus ce qu’elle était. Première observation : aujourd’hui, c’est nouveau, avant de partir en guerre, les chefs d’Etat demandent l’autorisation à leurs peuples et font mine de s’étonner, c’est ballot, que ceux-ci n’aient pas envie de la faire. Seconde observation : quand la première puissance du monde décide d’aller sauver la vie d’un peuple gazé par son tyran, son président demande à tous de bien vouloir attendre le retour des vacances de ses parlementaires. En espérant que son général en chef n’est pas en RTT…

11:22 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : guerre, syrie, obama |  Facebook | | Lien permanent

29/08/2013

Intervenir en Syrie ?

 assad.jpgJ’envie les beaux esprits qui sont "pour" ou "contre" l’intervention en Syrie. Bien sûr qu’on ne peut pas laisser un dictateur assassiner son peuple : le droit d’ingérence, inventé naguère par Bernard Kouchner, Alain Madelin, Claude Malhuret et quelques autres est un principe fondamental. Mais il y a la manière, la méthode, la stratégie. Que quelques Etats occidentaux déclenchent une guerre, même furtive, contre un Etat arabe, contre l’avis d’autres Etats aussi importants que la Chine et la Russie, me paraît difficile à justifier, tant sur le plan des principes qu’en termes d’efficacité. Oui, je sais, quand on a dit cela, on n’a rien résolu…

12:17 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : syrie, el-assad, ingérence |  Facebook | | Lien permanent