Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2016

Politique : on touche à l'absurde !

montebourg.jpgL’incident qui a plombé l’émission politique de Laurence Ferrari (sur C8) dont la vedette, Arnaud Montebourg, était déjà engagée dans une autre émission politique (sur France 2), n’est que le premier d’une longue série : les chaines de télé et de radio, devenues folles, ne font plus qu’interviewer des hommes politiques sur ce qu’ont déclaré d’autres hommes politiques sur d’autres chaînes de télé et de radio, en espérant être reprises dans les autres émissions politiques, dans une concurrence aussi effrénée qu’absurde. Qu’apportent au débat citoyen ces centaines d’émissions inutiles, superficielles et redondantes ? Rien. Que dalle. Du bruit. Du superfétatoire. Du vide.

 

17/09/2016

Des charters pour la bernache ?

bernache.jpgLu dans l’Yonne Républicaine les difficultés, pour notre environnement, d’accueillir un certain nombre de nouvelles espèces qui envahissent et maltraitent notre faune bien à nous : la grenouille taureau, la coccinelle asiatique, l’écrevisse américaine, le rat musqué, la tortue de Floride, le frelon asiatique et, bien sûr, la bernache du Canada (à laquelle j’avais consacré mon blog du 9 décembre 2012 pour dénoncer, déjà, la frilosité de l’Etat face à leur prolifération problématique !). Que faire contre ces populations invasives ? Construire des lieux d’accueil ? Les renvoyer dans leur pays d’origine ? Ou demander à la Turquie, moyennant finances, de les récupérer et de les garder chez elle ?

15/09/2016

Des "confidences" stupéfiantes

Confid-Holl.jpgJe reste abasourdi devant le cynisme dont fait preuve François Hollande à la page 54 du livre des journalistes André et Rissouli : "Un journaliste, même un bon journaliste, on peut toujours le guider, l’orienter. Il suffit de lui donner le bon angle, la bonne information, parfois même une information bidon, ça fonctionne !" Je sais les faiblesses du métier de journaliste, et je ne vais pas m’insurger contre le fond du propos. Mais un tel mépris pour les journalistes politiques dans la bouche d’un chef d’Etat, c’est du jamais vu ! Mes confrères le feront-ils remarquer au candidat Hollande lors des interviewes à venir, ou s’écraseront-ils comme des carpettes... au risque de lui donner raison ?

14/09/2016

Les vrais problèmes des petites gens

formulaire.jpgParmi les innombrables promesses des innombrables candidats aux présidentielles, je n’ai pas vu la moindre réponse au désarroi de millions de nos compatriotes qui, de plus en plus, reçoivent des formulaires administratifs de mauvaise qualité, où les petites lignes sont rigoureusement illisibles, où les injonctions sont si mal rédigées qu’on n’y comprend rien, où les abréviations informatiques sont de vrais hiéroglyphes, où des numéros étranges à dix ou quinze chiffres sont inexpliqués ! Est-ce si complexe d'obliger les responsables, sous peine d'amende, à relire cette profusion de courriers qui déroutent le contribuable et terrorisent les personnes âgées ? Mais qui se soucie, dans cette folle course au pouvoir, de la vraie vie des vraies gens ?

13/09/2016

Les dangers de la dérision

eldin.jpgJe ne connais pas Cyrille Eldin. A le voir et le revoir, c’est un garçon talentueux, plutôt cultivé et assez drôle. Sauf qu’il s’est réduit lui-même, au fil des émissions où il pige, à un concept totalement dérisoire, voire ridicule : voler à des hommes politiques des petits phrases idiotes sur lesquels il bâtit des séquences comiques. Comme si la politique n’était pas assez risible en soi ! Or, quand une des victimes d’Eldin refuse de jouer au plus débile, comme Mélenchon hier, la dérision s’enraye, l’humour coince et tout le système s’effondre. Et comme le Petit Journal repose désormais sur Eldin, c’est toute la chaîne Canal + qui s’est retrouvée, hier, dans le fossé. Dure leçon.

12/09/2016

Les Français pris au piège

frondeurs.jpgRetour à la maison après trois jours de pause médiatique : ni journaux, radio, ni télé. Et ce lundi matin, en retrouvant l’info, impression que la France toute entière tourne à l’unisson, quasi exclusivement, autour des ambitions et des humeurs d’une toute petite catégorie de gens qui ont réussi à confisquer l’actualité, l’attention et la réflexion d’une population de 66 millions de personnes : les "candidats aux primaires" de gauche et de droite, et ceux qui les mettent en scène ou s'en nourrissent : journalistes, animateurs, humoristes, etc. Vertigineuse étroitesse d’esprit ! Incroyable régression culturelle ! Cela va-t-il vraiment durer encore des mois et des mois ?

08/09/2016

Attention, scoop papal !

Cover-B16-2011.JPGDans Die Zeit de ce jeudi, un scoop tonitruant : le pape Benoît XVI aurait été amoureux quand il était jeune ! Bon, en fait de scoop, je vous renvoie à ma petite bio de Benoît XVI, page 38, où je raconte que la fréquentation des jolies étudiantes de Fürstenried avait troublé le jeune Joseph Ratzinger, âgé de 20 ans, et l’avait forcé à se poser sérieusement la question du célibat. Mais, sur le fond, peut-on réfléchir une minute et admettre que tous les papes ont été jeunes et qu’ils ont tous été troublés, forcément, à un moment ou à un autre, par telle ou telle rencontre féminine ? C’est d’un banal !

07/09/2016

Hollande, décidément, n'est pas Mitterrand

Mitt-Holl.jpgOn les entend encore, les anciens ministres et collaborateurs de François Mitterrand (les Lang, Badinter, Dumas, Guigou, Vedrine et autres Attali), vanter avec émotion les mérites de leur grand homme sur les plateaux télé, dans des livres, etc. Avec François Hollande, c’est tout le contraire : on ne compte plus les ministres qu’il a nommés depuis 2012 (et pas seulement les Montebourg, Hamon, Taubira, Duflot ou Filippetti) qui le traitent de nul et critiquent tout ce qu’il a fait ! Cette peu glorieuse différence est significative : en 1995, Mitterrand est entré dans l’Histoire, alors qu’Hollande, en 2017, va quitter l’actualité…

06/09/2016

Le Grand Commentateur de lui-même

Hollande-presse.jpgA force de ne rien voir venir, depuis 2012, on se demandait ce que François Hollande faisait à l’Elysée. Maintenant, on sait. Il recevait des journalistes, à longueur de journées, et commentait avec eux, pendant des heures, son propre quinquennat. Après Conversations privées avec le président d’A. André et K. Rissouli (Albin Michel), on va voir sortir en librairie Un président ne devrait pas dire ça... de G. Davet et F. Lhomme (Stock), puis Ça n’a aucun sens d’E. Freyssenet (Plon), fruits d’une centaine d’entretiens (!!) accordés par Hollande aux auteurs de ces trois ouvrages. Lesquels finiraient par nous faire croire, du reste, que le mandat de François Hollande est déjà terminé - mais n’est-ce pas le cas ?

05/09/2016

I love French Television !

actuality.jpgLa télévision joue un rôle primordial face aux menaces qui pèsent sur les Français, leur culture et leur mode de vie. Le 19 août, ici même, je m’étonnais déjà que les dirigeants de chaîne manifestent tant de mépris pour la langue française, qui est pourtant un sacré facteur d’unité nationale : dans la ligne de Money Drop, The Voice ou Secret Story, la plupart des nouvelles émissions de TV sont baptisées en anglais ! Or, la situation empire : après Still Standing, Ninja Warior et Guess My Age, voici venir Actuality (sur France 2) et Punchline (sur C8) ! Quel responsable politique osera dénoncer cette lâcheté culturelle en arrivant sur le plateau d’une de ces émissions ?

 

02/09/2016

Macron, premier bilan

macron.jpgEmmanuel Macron a définitivement plombé Hollande, durablement évincé Valls et ringardisé la plupart des dirigeants de la gauche d’aujourd’hui – sauf, peut-être, Montebourg. Il a aussi bousculé la droite : il est plus moderne que Juppé, plus modéré que Sarko, plus centriste que Bayrou, plus dynamique que Fillon. Seuls Le Maire et, dans une moindre mesure, NKM n’ont rien à lui envier. Enfin, bien sûr, il est plus fréquentable que Marine Le Pen. Tout cela ne suffit pas à faire un président de la République, certes ! Mais cela me rappelle, dans ma prime jeunesse, un fringant ministre des Finances nommé Valéry Giscard d’Estaing…

00:20 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : macron, gauche, montebourg, gscard |  Facebook | | Lien permanent

01/09/2016

La Constitution, on s'en tape !

egalité,constitution,bareigts,république,outre-merLa Réunionnaise Ericka Bareigts devient donc "ministre des Outre-Mer" (un pluriel qui, à lui seul, défie la République pour laquelle la Nation est "indivisible", mais passons). Elle met fin, par ricochet, à son étrange "secrétariat d’Etat à l’Egalité réelle" ...sans qu’aucun journaliste n’ait jamais fait remarquer, depuis sa création en février, que ce sous-ministère prodigieusement inutile était surtout une aberration constitutionnelle : l’ "Egalité réelle", c’est le slogan que la gauche de la gauche de l'été 1789 (Sans-culottes, Enragés, etc) avait inventé pour contester la trop bourgeoise Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Or celle-ci est, que je sache, la première référence du préambule de notre Constitution ! Oui, je sais, tout le monde s’en fout. Moi, pas.

31/08/2016

Un peu d'espoir ne peut pas nuire

macron.jpgNous venons d’assister au décollage d’une fusée dont personne ne peut affirmer qu’elle atteindra son orbite. Macron est peut-être trop jeune, trop fragile, trop seul, trop centriste, l’avenir le dira. Son pari est qu’Hollande, qu’il connaît bien, ne se représentera pas. Si c’est le cas, on ne peut rien exclure. Il sait, Macron, que les Français sont terrifiés à l’idée de revoir en 2017 les mêmes Sarkozy, Hollande, Le Pen et consort leur promettre, juré, craché, qu’ils réussiront demain tout ce qu’ils ont raté hier. Macron incarne, de fait, l’espoir d’un renouvellement de la classe politique, d’une modernisation du logiciel étatique, d’un retour au bon sens économique et social. A suivre !

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : macron, 2017, hollande, politique |  Facebook | | Lien permanent

30/08/2016

Après les présidentielles, les législatives !

najat.jpgIl n'y a pas que des journalistes porte-micro. Merci à Luc Rosenzweig de nous expliquer minutieusement, dans Causeur, pourquoi Najat Vallaud-Belkacem a spectaculairement contredit son chef, Manuel Valls, à propos de l’interdiction du burkini sur les plages françaises. C’est que la ministre entend se présenter aux législatives de juin 2017 dans la sixième circonscription du Rhône, celle de Villeurbanne, une des rares que le PS devrait conserver en cas de désastre électoral à gauche… à condition de séduire la nombreuse communauté immigrée de la ville, plutôt encline, ces derniers temps, à choisir l’abstention. Rien de scandaleux dans tout cela, sans doute, mais autant le savoir.

29/08/2016

Attention, crise en vue !

Fraisesdeb.JPGLa terre, elle, ne ment pas. Cette année, je n’ai eu ni groseilles, ni cerises – quelques fraises des bois, et c’est tout. Et pas la moindre mirabelle. Venez faire le tour de mon verger : vous verrez qu'il ne nous annonce ni poires, ni pommes, et presque pas de noix – c’est la première fois que je vois cela ! Mes voisins agriculteurs font grise mine : l’orge, le colza, le blé ont donné des récoltes misérables. Il n’y a quasiment pas de miel. Quant au vin, allez faire un tour à Chablis dévasté par le gel, la grêle, les inondations et la canicule ! Quelqu’un peut-il prévenir Hollande et Valls qu’ils vont se prendre, dans quelques mois, une crise agricole majeure dans la tronche ?

27/08/2016

Le droit, pas la religion !

Burkini-3.jpgAu risque de me répéter, je pose deux questions : 1) Etes-vous d’accord pour interdire toute provocation manifeste émanant d’un groupe, d’une communauté ou d’un parti délibérément hostile à la République ? 2) Etes-vous d’accord pour interdire tout affichage ou proclamation prosélyte affirmant que la femme est impure et soumise à l’homme ? C’est cela, le sujet, dans un Etat de droit ! Y mêler obstinément ou insidieusement des critères religieux comme l’ "appartenance religieuse" (citée dans l'arrêt du Conseil d'Etat), l' "islamisme" ou la "laïcité" ne fait qu’obscurcir le débat et donner du grain à moudre à ceux dont le but est d’opposer les Français entre eux !

26/08/2016

Le Conseil d'Etat n'a rien résolu

burkini.jpgSi le burkini est considéré comme une provocation manifeste émanant d’un groupe, d’une communauté ou d’un parti délibérément hostile à la République, il faut l’interdire – comme on interdit le port d’une croix gammée. Si le burkini est l’affichage prosélyte que la femme est impure et soumise à l’homme, il faut l’interdire – comme on condamne les propos homophobes ou les actes antisémites. Si aucun de ces deux délits n’est avéré, alors, oui, le Juge est fondé à rappeler qu’on se baigne, en France, dans le vêtement qu’on veut. Seulement voilà : je n’ai pas vu trace de cette double hypothèse dans la décision du Conseil d’Etat... qui ajoute encore, du coup, à la confusion générale !

24/08/2016

Paris : le retour des embouteillages

Paris,Hidalgo,piétons,embouteillagesDans l’esprit de Mme Hidalgo, les provinciaux qui viennent à Paris ne peuvent être que des touristes désœuvrés qui voyagent en bus, les mains dans les poches. Moi, je suis longtemps venu à Paris avec des cartons pleins de livres – en voiture, bien sûr, comment faire autrement ? Et je me plantais déjà régulièrement dans les embouteillages, sur les quais, à hauteur du Chatelet. Quand je lis que Mme Hidalgo veut piétonniser tout ce quartier, y compris les voies sur berges, malgré le rapport d’une commission d’enquête radicalement hostile à cette folie, je me félicite de ne plus aller à Paris que pour raisons exceptionnelles…

23/08/2016

La presse est unanime !

sarko-2.jpgIl va bien falloir se poser la question : pourquoi les médias font-ils à ce point le jeu des politiques, toutes étiquettes confondues ? Aucun journaliste, en France, ne doutait que Nicolas Sarkozy fût candidat aux primaires de la droite, aucun ! Pourquoi donc la presse en fait-elle des tonnes et des tonnes, en plein mois d’août, quand il laisse entendre, par un nouveau livre prétexte, qu’il va bientôt confirmer officiellement, tenez-vous bien, qu’il est… candidat aux primaires de la droite ? Le talent d’un homme politique, aujourd’hui, se mesure à l’efficacité de son plan média. Le reste, c’est-à-dire ce qu'il peut faire, en vrai, pour la France et les Français, est très largement secondaire.

22/08/2016

Primaires : déjà le trop-plein ?

morano.jpgJe suis inquiet : aucun candidat aux primaires de droite ou de gauche ne s’est encore déclaré aujourd’hui. Que se passe-t-il ? Les candidatures de Nadine Morano, Jacques Myard et Jean Lassalle à droite, celles de Yannick Jadot, Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann à gauche, auraient-elles tant de poids intellectuel et moral qu’elles dissuaderaient leurs petits camarades de concourir à ce surréaliste hit-parade de l’ego politicien ? Ou bien les medias auraient-ils fait savoir qu’ils ont leur quota, pour un an, d’interviews répétitives et inutiles ? Ou bien... sont-ce les éditeurs qui n’ont plus assez de nègres pour écrire les livres que ces candidats vont montrer à la télé ?

12:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : primaires, 2017, morano, hamon, livres |  Facebook | | Lien permanent