Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2018

Foot : où sont les femmes ?

foote.jpgTenté ce soir un exercice difficile : lire dans le "Figaro" le long papier où le philosophe Marcel Gauchet constate que la séparation des sexes appartient au passé et que la domination masculine n’existe plus… et, en même temps, regarder le foot à la télé. Impossibe ! Car, excusez-moi, pardon, mais j’entends peu de voix protester contre l’absence de femmes dans l’équipe de France (elles jouent entre elles, comme les handicapés) ou sur le banc de touche ! Trop d’argent en jeu, sans doute ! Savez-vous qu’au PSG, les footballeurs gagnent, en moyenne, 2.500 % de plus que les footballeuses ? Mais que font les Femen ?

 

23:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : football, féminisme, gauchet |  Facebook | | Lien permanent

09/07/2018

La révolution d'Octobre, et après ?

Couv Kritchevski.jpgLu avec passion les reportages de Boris Kritchevski, l’envoyé spécial de "l’Humanité" à Petrograd pendant la révolution d’Octobre. Je précise : tous ses reportages. Y compris ceux qu’il a envoyés après la prise du pouvoir par les bolcheviks, de novembre 1917 à janvier 1918, et qui ont été brutalement censurés par son journal. Ceux où il décrit, incrédule, la marche vers l’abîme d’une dictature sans scrupule qui n’a plus rien à voir avec l’idéal socialiste. Ces textes à la fois terrifiants et accablants viennent d’être publiés aux Editions de Fallois sous le titre : "Vers la catastrophe russe". A lire sans modération.

22:06 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 1917, octobre, l'humanité, russie |  Facebook | | Lien permanent

08/07/2018

Hop, il n'y a plus de races !

races.jpgLa très ancienne proposition communiste de rayer le mot "race" de la Constitution va enfin aboutir. Magnifique. Sauf qu’en supprimant ce principe constitutionnel, la République se prive d’un sacré argument pour lutter contre le racisme – Badinter, en son temps, s’y était vivement opposé. Au moment où nombre d’associations autoproclamées "antiracistes" poussent à "racialiser" la société, ce déni de réalité est-il bien opportun ? Ah, j'oubliais : dans l’expression constitutionnelle "sans distinction d’origine, de race ou de religion", on va remplacer le mot "race" par le mot "sexe". Le bon docteur Freud en aurait tiré de riches conclusions.

10:53 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : race, sexe, constitution, racisme |  Facebook | | Lien permanent

06/07/2018

Le foot, ça me gonfle ! (3)

foot.jpgJe suis très heureux pour nos footballeurs : ils ont touché chacun, ce soir, 150.000 euros de prime de match. En sus des salaires délirants que leur versent leurs clubs, en sus des contrats en or massif que leur offre la publicité. Je suis content pour Benjamin Pavard, engagé par le Bayern qui a accepté de régler, pour rompre son contrat actuel, la clause de 35 millions d’euros. Le foot, c’est d’abord des montagnes de pognon. On comprend qu'Emmanuel e Macron ait jugé que ce n’était pas le bon moment pour engager son "plan pauvreté" : peur du ridicule, sans aucun doute !

05/07/2018

Les paradoxes de l'histoire

-2694-8170a.jpgJuillet 1918. Il y a juste un siècle, rappelez-vous, la Russie de Lénine et Trotski est sur le point de sombrer sous les coups de l’armée allemande. Mais Guillaume II choisit de stabiliser son front oriental pour envoyer ses troupes reprendre l’offensive à l’Ouest… où il sera vaincu par les Français aidés par les Anglais, les Américains, les Australiens, etc. C’est grâce à tous ces gens-là que le communisme russe sera sauvé de justesse, le 11 novembre, par la capitulation de l’armée du Reich ! Oui, je sais : c’est loin, c’est compliqué et tout le monde s’en fout. Mais c’est un beau paradoxe de l’histoire, non ?

04/07/2018

Des élus, pour quoi faire ?

le-depute.jpgCe qui restera de l’affaire des 80 km/h, c’est le mépris du pouvoir exécutif envers les élus, notamment les élus des régions rurales. Or voilà que s’ouvre le débat constitutionnel sur la réduction du nombre des parlementaires, promesse électorale du candidat Macron - promesse évidemment démagogique, qui tourne à la farce dès lors qu'elle épargne le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Car le CESE ne sert rigoureusement à rien, alors que les députés territoriaux, qui passeront de 577 à 335, font vivre au quotidien la démocratie locale. Et sans l’appui de la démocratie locale, comment Macron aura-t-il l’appui des Français ?

01/07/2018

La France, quelle histoire !

panteon.jpgL’histoire du Panthéon est à l’image de la France. En 1744, c’est une église catholique que Louis XV dédie à sainte Geneviève. En 1791, la Convention en fait un temple déchristianisé, que se disputent les diverses tendances révolutionnaires. En 1806, elle redevient église sous Napoléon Bonaparte, avant que les Bourbons, en 1815, la rendent au culte catholique. Puis, après le Printemps des peuples de 1848, l’église redevient temple laïc. Elle redevient église ouverte au culte sous Napoléon III. Puis dépôt d'armes pendant la Commune. Puis temple républicain sous la Troisième République. La France, quelle histoire !

30/06/2018

Trop de livres tue le livre

RUC.jpgComme chaque année, la rentrée littéraire va occulter la crise du livre. On annonce la sortie de 567 nouveaux romans (!) qui rejoindront les 68.000 nouvelles parutions annuelles qui viennent s’ajouter aux 770.000 livres disponibles sur le marché français. Magnifique ! Sauf que, chez moi, en Bourgogne, c’est la cata : les Editions de l’Armançon, premier éditeur régional (330 titres au catalogue), viennent de rendre l’âme, et la librairie RUC, véritable institution au centre d’Auxerre, vient de fermer ses portes. Qui osera dire la vérité, à savoir que sur les 567 romans à paraître en septembre, une cinquantaine seulement seront réellement vendus dans ma région ?

11:41 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : livre, édition, librairies |  Facebook | | Lien permanent

29/06/2018

Une obstination incompréhensible

picture.jpgAmis ruraux, 96 % d’entre vous sont hostiles à la généralisation des 80 km/h dans vos territoires ? Eh bien, taisez-vous ! Ils savent mieux que vous, à Paris, ce qui va dans le sens du progrès, ce qui va améliorer vos vies ! Franchement, l’obstination du pouvoir dans cette affaire est incompréhensible. Macron ne voit-il pas qu’il perd un crédit précieux, à un moment difficile, auprès de la France profonde, celle qui fait les majorités ? Ne comprend-il pas que nous, les ruraux, les bouseux, les pas finis, les sous-hommes, les nouilles sous le gratin, à force de nous voir imposer des règles et des normes qui ne tiennent pas compte de la vie réelle, nous allons finir par nous escagasser ?

28/06/2018

Europe : un peu d'histoire svp !

europe,histoire,paix,migrants,macronLa crise de l’Europe est aussi vive que complexe : migrants, frontex, budget, zone euro, défense, élargissement, Brexit, fossé nord-sud, rupture ouest-est, etc. Comment voulez-vous que le téléspectateur moyen s’y retrouve et, partant, s’y intéresse ? Il faudrait pour cela que les grands médias ne renoncent pas systématiquement à faire un peu d’histoire : rappeler les raisons pour lesquelles on a fait l’Europe au lendemain de la Deuxième guerre mondiale (réconciliation, paix, marché commun, valeurs, démocratie) permettrait à des millions de gens de comprendre que l’explosion de l’Europe serait, vraiment, une catastrophe !

27/06/2018

Le foot, ça me gonfle ! (2)

foot,langage,Mondial,TVLe foot n’est pas seulement une hystérie collective qui dépasse en intensité les addictions les plus graves et les plus folles. Sur le plan du langage, il bat tous les records en déclenchant à chaque match, y compris chez des gens d'habitude raisonnables et cultivés, la plus gigantesque profusion de propos grotesques, de commentaires inutiles, de mots sans signification, d'analyses infantiles, de disputes infondées, de polémiques vaines, de recommandations creuses, de débats insensés, de conseils ridicules, d’affirmations contestables, de critiques gratuites et de pronostics absurdes !

11:00 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : foot, langage, mondial, tv |  Facebook | | Lien permanent

26/06/2018

Macron, le pape et les migrants

pape,Macron,Saint-Siège,migrants,EuropeC’est sur les migrants, surtout, que la visite de Macron au Vatican, plutôt réussie, a fait avancer les choses. D’un côté, le chef de l’Etat a abandonné l'attitude timorée qu'il avait eue dans l’affaire de l’Aquarius. De l’autre, le pape François est affolé de voir les très catholiques Pologne, Autriche et Italie se donner des dirigeants extrémistes hostiles à toute immigration. Les deux hommes cherchent un même point d’équilibre, au nom du bien commun, entre accueillir les pauvres gens… et ne pas déstabiliser les nations européennes. La question étant : est-il encore imaginable que tous les Européens s’accordent sur ce point d’équilibre introuvable ?

25/06/2018

Macron chez le pape François

macron_pape_francois.jpgComme à chaque visite présidentielle au Vatican, j’observe de près la façon dont les médias couvrent l’événement. Et j’enrage de voir que la question la plus souvent posée par mes confrères est : Macron va-t-il à Rome pour séduire les catholiques français ? Ne peut-on pas considérer que le président de la France, cinquième puissance économique du monde, puisse échanger avec le pape, représentant d’une communauté de 1,3 milliard de fidèles disséminés sur toute la planète, sans que ce soit dans l’intention sordide de grignoter quelques voix, d'ailleurs très aléatoires,aux prochaines élections européennes et municipales ? Et si on prenait un tout petit peu de hauteur ?

22/06/2018

Presse : l'étau se resserre...

lucet.jpgEst-ce la fin du journalisme d'investigation ? D’abord, la loi sur la protection du secret des affaires, adoptée hier, interdira désormais aux journaux de s’intéresser aux informations considérées comme secrètes par les entreprises. Ensuite, la loi sur les fake news, qui devrait être adoptée en juillet, leur interdira de parler de ce qu’ils ne seraient pas en mesure de prouver. N’importe quel lobbyiste, juriste ou dircom d’une grosse boîte – genre Lactalis, Servier, Monsanto ou Bolloré, au hasard – pourra ainsi attaquer en justice tout journaliste sur le point de sortir un dossier délicat ou de révéler un scandale. Nous entrons dans le temps de l’autocensure généralisée...

21/06/2018

Souvenir d'Ekaterinbourg

tsar.jpgToute la France a les yeux tournés, ce jeudi, vers Ekaterinbourg, au cœur de l’Oural. Mais peu de commentateurs rappellent, simplement pour info, que cette ville fut le théâtre d’un des crimes les plus atroces du XXème siècle, comparable à ceux d'Oradour-sur-Glane ou de Guernica. Le 17 juillet 1918, sur ordre de Lénine et Sverdlov, les bolcheviks de la ville ont massacré, dans des conditions effroyables de cruauté et d’inhumanité, la famille impériale russe : le tsar Nicolas II, l’impératrice Alexandra, leurs cinq enfants et quatre serviteurs. Allons ! Oublions cet épisode monstrueux de l’histoire ! Rappelons-en seulement le score, sans appel : communisme : 11, tsarisme : 0.

20/06/2018

Les passeurs ont trouvé le truc

Migr.jpgDans l’affaire de l’Aquarius, il y a un truc que je ne comprends pas. Les mafias de passeurs, quand elles embarquent des groupes de migrants sur des canots pneumatiques ridiculement fragiles, comptent sur les bateaux des ONG humanitaires pour les tirer de ce mauvais pas, sauf malchance, dès leur arrivée dans les eaux internationales – c’est-à-dire à 22 km de leur point de départ. Pourquoi ces bateaux, une fois les malheureux montés à bord, leur font alors traverser la mer pour les débarquer en Europe au lieu de les ramener sur la côte africaine ? Dans le désolant brouhaha politico-moral qui parasite tous nos écrans, j’ai dû rater l’explication…

18/06/2018

Comment ne pas parvenir au pouvoir

calmels.jpgL’éviction par Laurent Wauquiez de sa petite camarade Virginie Calmels, numéro 2 du parti Les Républicains, rappelle furieusement le mythique ouvrage "Que le meilleur perde !" de mon vieux pote Michel-Antoine Burnier, qui démontrait que le but secret des hommes et des femmes politiques est, en réalité, de ne pas accéder au pouvoir. Que l’aile droite de LR se prive brutalement de son aile centriste – sans laquelle LR ne peut gagner aucun siège nulle part – est une illustration aveuglante que Burnier avait raison : le gestion des affaires publiques est si difficile qu'en vrai, ces gens-là veulent à tout prix rester dans l'opposition !

16/06/2018

L'Amérique n'est plus l'Amérique

Kim.jpgA-t-on assez mesuré l’insondable bêtise des propos tenus par Donald Trump en rentrant de Singapour, à propos de son interlocuteur Kim Jong-Un ? A entendre le président américain qualifier le dictateur nord-coréen d’"homme à poigne", on comprend parfaitement qu’à ses yeux, Hitler et Staline étaient, eux aussi, des "hommes à poigne" qui, certes, avaient fait "de très mauvaises choses", mais "comme tant d’autres dirigeants", n’est-ce pas ? Et qu’importe la mémoire des millions d’opposants éliminés, de juifs déportés, de dissidents emprisonnés, de militants pourchassés, de croyants persécutés ou de démocrates torturés par tous les "hommes à poigne" de notre siècle !

15/06/2018

L'Europe dans cent ans...

aquarius.jpgDans cent ans, que diront les livres d’histoire ? Qu’autour de 2020, un exceptionnel afflux de migrants venus majoritairement d’Afrique a fait exploser l’Union européenne, deuxième puissance économique du monde, ses dirigeants ayant été incapables de s’entendre pour organiser la régulation de ce phénomène. En quelques années, les vingt-six Etats européens ont vu leurs élites traditionnelles remplacées par de puissants mouvements populistes sans expérience politique ni culture démocratique. Très rapide a été le déclin de tous ces petits pays isolés, devenus aujourd’hui des provinces chinoises très prisées par les touristes du monde entier.

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : europe, migrants, populisme |  Facebook | | Lien permanent

14/06/2018

Social : le tout ou rien ?

07-dialogue-social-entreprise-emploi-emmanuel-macron.jpgSur cinq colonnes à la Une, Le Monde titre : "Social : Macron se refuse à tout changement de cap". Egalement en Une et sur cinq colonnes, le Figaro titre : « Santé, emploi, retraites… Le big bang social de Macron ». Faudrait savoir. On ne touche à rien… ou on change tout ? Difficile, devant un kiosque, de se faire une idée globale du discours prononcé hier par Macron à Montpellier ! "Aura-t-il le cran ?", titre de son côté Le Point, qui rappelle que la France représente 1 % de la population mondiale et… 15 % des prestations sociales mondiales ! Le cran de quoi faire ? De ne toucher à rien ou de changer de cap ?

17:00 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : macron, social, réformes, budget |  Facebook | | Lien permanent