Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2020

La violence progresse, pas la confiance !

cfdt.jpegUne vingtaine de syndicalistes radicaux investissent physiquement les bureaux de la CFDT, une poignée de militants interdisent aux touristes l’entrée du Louvre, quelques jeunes excités interrompent une pièce de théâtre qu’est venu soutenir le chef de l’Etat, une infime minorité d’employés de la Sncf et de la Ratp continuent de bloquer le trafic… et la plupart des commentateurs télé expliquent doctement, depuis ce matin, que 66 % des Français sont d’accord avec tout cela ? Quelle blague ! Et s’ils se demandaient pourquoi, selon la très sérieuse enquête annuelle La Croix-Kantar publiée ce vendredi, 60 % des mêmes Français ne croient plus ce qui se dit à la télévision ?

17/01/2020

Oui mais là, c'est pas pareil...

autruche.jpgAssimiler "pédé" et "enculé" dans un stade de foot, c’est de l’homophobie. Mais dans un sketch sur France Inter, alors là, c’est pas pareil. Mélenchon, dans un discours sur le Brexit, s’en prend-il aux juifs ? Oui mais lui, c’est pas pareil. Un dirigeant RN a-t-il été victime d’une agression homophobe dans un bar de Sens ? Oui mais lui, c’est pas pareil ! Les grévistes de la CGT sont-ils coupables de harcèlement moral à l’égard de leurs collègues non-grévistes ? Oui mais eux, c’est pas pareil ! Cohn-Bendit prônait-il la pédophilie à la télé à l’époque où le père Preynat la pratiquait ? Oui mais lui, c’est pas pareil ! La grève des transports à Paris a-t-elle provoqué une pollution dramatique en Ile-de-France ? Oui mais là, c’est pas pareil, on vous dit !

16/01/2020

Matzneff : y a un malaise...

Matzneff A2.jpgY a un malaise. Hier soir, l’émission "La Grande Librairie" consacrée au livre de Vanessa Springora et à l’affaire Matzneff n’a pas évoqué, même d’un mot, l’affaire Preynat, qui remonte à la même époque et qui est jugée ces jours-ci à Lyon ! Pourquoi occulter soudain la pédophilie dans l’Eglise, qui défraie la chronique depuis des années ? Est-ce parce que la justice, le 30 janvier, risque de confirmer la condamnation du cardinal Barbarin à 6 mois de prison avec sursis pour "non dénonciation de crime pédophile", ce qui créerait une jurisprudence fâcheuse pour un certain nombre de personnalités connues qui n’ont pas dénoncé, depuis trente ans, les crimes de Matzneff ?

15/01/2020

France Inter touche le fond

Jésus est pd.jpgPour l’anniversaire de la tragédie de Charlie Hebdo, France Inter a touché le fond. La radio d’Etat a invité un comique inconnu s’en prenant, avec un courage admirable, à la religion… catholique ! Pas con : les cathos, eux, n’enverront pas un commando pour l’assassiner en criant "Allah Akbar". Mais surtout, la chanson dudit amuseur public, pulvérisant les frontières du mauvais goût, était d’une bêtise hallucinante : "Jésus est pédé, Jésus est pédé, il doit être enculé !" Et ses comparses, en studio, de glousser de rire en écoutant ce que le plus homophobe des supporters de football n’oserait crier dans un stade ! Et c’est moi, contribuable, qui les paye !

14/01/2020

SNCF : attention, sujet tabou !

ter suiss.jpgC’est fou, en période de tension sociale, le nombre de sujets tabous que les journalistes parisiens n’osent pas aborder. Tiens, prenez l’ouverture du transport ferroviaire au privé : cette année, les Conseils régionaux vont devoir ouvrir le marché des TER à la concurrence privée. Après l’invraisemblable gâchis dû aux grèves de cet hiver, qui ont durablement plombé l’image de la Sncf, il est absolument évident que celle-ci va perdre de sérieuses parts de marché, et que les Conseils régionaux, pas fous, vont nous faire rouler allemand, espagnol ou suisse. Mais ça, curieusement, personne n’en parle, allez savoir pourquoi...

08:56 Publié dans Blog | Tags : sncf, gèves, cgt, ter, régions | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/01/2020

On n'est pas sérieux quand on a 93 ans

FrancoisBenoit-XVI.jpgEn démissionnant, en 2013, Benoît XVI avait bien précisé qu’on ne l’entendrait plus. Du coup, on avait gentiment passé sur son désir de passer sa retraite dans l’enceinte du Vatican, de se faire appeler "pape émérite" et de se promener dans son habit de pape. Mais voilà, l'ex-cardinal Ratzinger, 93 ans, agacé par certaines orientations de son successeur, notamment sur le célibat des prêtres, ne peut s’empêcher de donner son avis, comme dans le livre qui sort demain chez Fayard ! Il va falloir, à Rome, prendre des décisions drastiques sur le statut des anciens pontifes, sauf à se retrouver bientôt avec des papes et des antipapes, comme au Moyen âge...  

10:55 Publié dans Blog | Tags : pape, vatican, benoît xvi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/01/2020

C'est la lutte finale...

drapeau pcf.jpgRéveillé ce matin, sur Europe 1, par un adjoint d’Anne Hidalgo nommé Ian Brossat annonçant, sans rire, que "la très grosse majorité des syndicats" (sic), "les Français" (sic) et "les salariés" (sic) allaient poursuivre le mouvement de grèves pour exiger le retrait de la réforme des retraites. Ledit Brossat est un des dirigeants du Parti communiste français, qui a remporté 2,49 % des voix aux dernières élections. Digne héritier de Lénine et Staline (son grand-père était un officier du GRU), il a évidemment le droit de prôner la dictature du prolétariat. Mais quand il parle au nom "des Français" ou "des salariés", il ne serait pas un tantinet excessif, le camarade en lutte ?  

11/01/2020

La France engagée... et l'autre !

manif.JPGRarement le contraste aura été flagrant entre la France réelle, où je vis, et l’autre, celle de la Grande ville et des écrans de télé. Il y a actuellement entre 1 et 2 millions de Français engagés, candidats aux municipales, de toutes opinions et de tous partis, qui ambitionnent de servir leurs concitoyens et qui font activement campagne, sur le terrain, dans la vraie vie. Cette République-là, généreuse et diverse, ne passe jamais à la télé – dont les écrans sont saturés par l’agitation de quelques milliers de syndicalistes maximalistes et d’une poignée de gilets jaunes (lesquels, rappelons-le, ont totalisé 0,5 % des voix aux dernières élections). Etonnez-vous que la France, la vraie, se défie des médias !

10/01/2020

Pédophilie : attention à la collision !

balance.jpgAttention, avis de collision imminente sur les plateaux télé ! 1) Le 13 janvier s’ouvre le procès civil de l'ex-père Preynat, accusé d’"abus sexuels sur mineurs" datant de la même époque que ceux dont on accable Gabriel Matzneff : y aura-t-il, dans les médias, égalité de traitement entre ces deux criminels ? 2) Le 30 janvier, la Cour d’appel de Lyon rendra son jugement dans l'affaire Barbarin : on saura si un homme coupable de "non dénonciation de crime pédophile" mérite ou non six mois de prison avec sursis : dans le cas Matzneff, cela risque de mettre beaucoup de gens connus en situation fort désagréable…

09/01/2020

Avec 46 ans de retard...

gabriel-matzneff.pngGabriel Matzneff a donc touché de l’Etat, au fil des ans, quelque 160.000 euros, comme ça, gratos, parce que c’était lui (et parce que c’était moi, car c’est l’argent de mes impôts, passons). D’un altier mouvement de menton, notre ministre de la Culture vient d'annoncer solennellement qu’il allait se renseigner fissa auprès du Centre national du Livre (CNL). Ouh la ! Aussi sec, le directeur dudit CNL a demandé publiquement (et instamment) au ministre de ne plus rien verser à Matzneff ! Pffui ! Voilà des dirigeants responsables, hommes de principes, à qui on ne la fait pas ! Vu la fermeté du propos, vu la noblesse du geste ? Alors que "Les moins de seize ans" sont parus depuis à peine 46 ans !

08/01/2020

Une censure qui fait peur

pub vita - Copie.jpgLa censure progresse, en France. A-t-on bien mesuré l’incroyable atteinte à la liberté d’expression que représente la décision de la maire de Paris d’interdire ex cathedra, par le seul fait du prince, la campagne d’affichage de l’association Alliance Vita – que je ne connais, pour ma part, ni d'Eve ni d'Adam – sur la maternité, la paternité, la différence… simplement parce que Mme Hidalgo n’est pas du même avis, sur la bioéthique, que les initiateurs de cette campagne ? Le Tribunal de Paris, en référé, a aussitôt cassé cette décision ahurissante, heureusement ! Mais Anne Hidalgo et ses amis LGBT n’en démordent pas : censure, censure, censure ! Franchement, ça fait peur.

07/01/2020

Un petit problème de représentativité

CGT-et-PCF-condamnés.jpgSi 97 % des travailleurs, en France, n’adhèrent pas à la CGT, il doit y avoir une raison. De même, si 97 % des électeurs français ne votent pas pour le Parti communiste français, ce n’est pas dû au hasard. Le problème, c’est que le blocage des transports, depuis un mois, est orchestré par un gars, Laurent Brun, qui est à la fois secrétaire de la CGT-Cheminots et militant du PCF. Le type est radicalement opposé à toute réforme des retraites, et son objectif est la destruction de la société capitaliste. C’est son droit. Mais on n’oublierait pas, parfois, dans cette affaire, les 97 % de gens qui pensent autrement ?

11:56 Publié dans Blog | Tags : cgt, pcf, grèves, syndicats, partis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/01/2020

Le monde nous regarde

Notin.jpgLe livre de Jean-Christophe Notin "Français, le monde vous regarde" (Tallandier) confirme ce que rapportent tous les Français qui voyagent : à l'étranger, on considère la France comme un pays de Cocagne, mais on dénonce notre arrogance (nous passons pour d’insupportables donneurs de leçons) et notre mauvaise humeur (nous râlons tout le temps). Ce qui devrait nous interpeller, c’est que tous, des Américains aux Ethiopiens, nous prennent, nous, les champions du monde de la grève, pour des fous furieux archaïques passant leur vie à jouer contre leur camp ! Oui, je sais, on ne va quand même pas prêter attention à ce que pensent les étrangers…

10:11 Publié dans Blog | Tags : grèves, étranger, france | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2020

La complainte du contribuable

facebook-impots-403627.jpgQuand l’Etat subventionne le régime spécial des cheminots, c’est avec mon pognon. Quand il promet aux commerçants de les dédommager financièrement, ce sera avec mes impôts. Quand il assure qu’il va mieux rétribuer les enseignants, chacun sait que ce sera avec mes sous. Quand il renoncera à l’âge-pivot de 64 ans, il n’aura plus qu’à équilibrer le système des retraites avec mon oseille. Et quand l’Etat devra renflouer l’Opéra de Paris, qui a perdu 12 millions d’euros en une seule grève, ce sera avec mes éconocroques. Une pensée commence à me tarauder : il va falloir, à l’évidence, que je travaille plus pour gagner plus...

04/01/2020

Ce sont des politiques !

philippe-martinez.jpgNon, il ne faut pas prendre les syndicalistes de la CGT et de FO pour des c… A part quelques grandes gueules un peu bornées qui s’époumonent à brailler des slogans ineptes, la plupart d’entre eux sont des politiques, et savent pertinemment : qu’ils sont extrêmement minoritaires ; qu’ils défendent des régimes injustes ; que leur vrai combat est interne au monde syndical ; qu’ils gênent essentiellement les gens pauvres ; et qu’ils plombent gravement l’économie française. Bon, évidemment, quand ils expliquent à l’envi qu’ils se battent pour le bien de tous, alors là, pour sûr, c’est à leur tour de ne pas nous prendre pour des c… !

10:30 Publié dans Blog | Tags : cgt, martinez, grèves, syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2020

Les vaches sacrées

DCB.jpgCe qui détend un peu, dans la très sordide affaire Matzneff, c’est la délicatesse infinie avec laquelle les animateurs de télé et de radio évitent, non sans acrobaties, de citer les noms de Jack Lang, Bernard Kouchner ou Daniel Cohn-Bendit dans leurs débats sur la pédocriminalité. Il est tellement plus facile, derrière un micro ou une caméra, de vilipender doctement un vieil écrivain pervers inconnu du grand public, que de citer à comparaître des "vaches sacrées" médiatiques adulées, invitées et parfois salariées, encore aujourd’hui, par les grands médias ! Depuis samedi, on dirait que le voile commence à se déchirer. L’affaire Matzneff ne fait que commencer…

02/01/2020

Rentrée sociale

cadeau.jpgJe reprends mon blog et qu’est-ce que je lis dans mon journal, en cette rentrée sociale 2020 ? Il paraît que le gaz va coûter environ 0,9 % moins cher ? Il semblerait que le Smic soit augmenté de 1,2 % ? Je lis aussi que les soins optiques et dentaires, désormais, seront entièrement remboursés par la Sécu ? Que pour deux tranches d’assujettis à l’impôt sur le revenu, celui-ci va baisser respectivement de 180 et 350 euros ? Et que les petites retraites, de nouveau indexées sur l'inflation, vont augmenter, elles aussi ? C'est insupportable. La réponse est non. D’ailleurs, les médias vous mentent. Macron est le président des riches. On ne lâche rien !

16:40 Publié dans Blog | Tags : grèves, budget, social, impôts | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/12/2019

Trève de Noël

Comme chaque année, le "Blog de Bernard Lecomte" s'interrompt à Noël, pour quelques jours de repos, de silence et de méditation... Amitié à tous !

11:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2019

A propos de la grève...

bandeau.jpgQuatre remarques, vite fait, sur l’actualité sociale : 1) Si la CGT bloque les transports, expliquent ses leaders, c’est pour renverser le capitalisme : la grève n’est pas près de finir. 2) A écouter les commentateurs s’affronter à la télé sur le projet de réforme des retraites, on comprend vite que les deux tiers d’entre eux n’en ont pas lu le texte. 3) Les innombrables sondages sur lesquels s’appuient les uns et les autres donnent raison aux uns et aux autres, ce qui les incite à s’insulter encore plus fort les uns, les autres. 4) Dans les centaines de débats sur le sujet, on n’entend plus jamais l’expression "Vous avez raison" qui est tombée, visiblement, en désuétude. A suivre.

23/12/2019

Noël, mais sans la Nativité !

creche-de-noel - Copie_LI.jpgLe 6 novembre dernier, le gouvernement communiste chinois a ordonné aux représentants des religions de mettre en conformité leurs textes fondateurs avec la vulgate marxiste et athéiste en vigueur à Pékin. On risque de voir là-bas des choses bien étonnantes : la fête de Noël, par exemple, sera désormais soigneusement expurgée de toute référence à la nativité du Christ ; les séries TV montrant des familles à Noël censureront la moindre allusion à l’Enfant Jésus ou à la Vierge Marie ; la première chaîne de télé du pays refusera de diffuser la Messe de minuit ; il sera interdit d’installer des crèches de Noël devant les Maisons du peuple… Pauvres Chinois !