Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2016

Manuel Valls a bien joué

valls.jpgManuel Valls ne voulait pas aller chez Ruquier, de peur d’exposer l’Etat qu’il représente aux quolibets et aux vannes faciles des amuseurs publics prompts à dézinguer le premier politique qui passe. Puis, curieusement, il a changé d’avis. Il a eu raison. Chez Ruquier, hier soir, il a pu justifier longuement sa politique, sans être quasiment interrompu, et sans avoir à répondre à des questions gênantes (comme sa carte de vœux à 36.000 euros, qui était dans tous les journaux ce matin-là). Mieux : si Jean d’Ormesson l’a égratigné avec élégance, Gérard Darmon, lui, a reproché aux médias d’être si sévères à l’égard d’un homme aussi formidable ! Que ne ferait-on pas, à la télé, pour avoir le Premier ministre sur son plateau !

15/01/2016

Hollande aura du mal

francois-hollande.jpgIl fallait s’y attendre. La cote de popularité de François Hollande, boostée par les attentats de novembre, est déjà retombée à pas grand-chose. Les Français ne sont pas des veaux. Ils voient en Hollande (mais aussi, par ricochet, en Sarkozy) le symbole expiatoire de l’impuissance des politiques à peser sur leur réalité quotidienne – celle du chômage, de l’insécurité et de la désertification médicale. Je vois bien, comme beaucoup d’observateurs, les calculs, les tractations, les renoncements, les astuces et les micmacs dont l’ex-premier secrétaire du PS est champion, et qui lui permettent d’espérer réitérer le coup de 2012. Mais là, franchement, je crois qu’il aura du mal…

10:44 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : hollande, 2017, sondages |  Facebook | | Lien permanent

14/01/2016

Un goût de France profonde

Obs-Mar-5.JPGIl y avait du monde, hier, aux obsèques de Bernard Maringe, l’ancien maire de Grandchamp (89). Entre 600 et 700 personnes, deux fois la population totale de son village ! Dans l’église archibondée, un tiers des gens connaissait les cantiques, un quart a communié, noyés dans une majorité de mécréants respectueux et recueillis, venus dire adieu à leur ami Bernard, lui-même très croyant. J’aimerais tant que mes confrères journalistes parisiens connaissent, au confluent du religieux et du culturel, cette France profonde, unie, plurielle, diverse et pacifique. Cette France qui a si peur qu’on lui impose un autre style de vie que le sien, et qui ne mérite pas le mépris que lui témoignent trop souvent les grands médias.

01:40 Publié dans Blog | Commentaires (5) |  Facebook | | Lien permanent

13/01/2016

Quel nom pour ma région ?

blason-pour-la-region-bourgogne-franche-comte.jpgLes élus des nouvelles régions ont jusqu’au 1er juillet pour adopter le nom définitif de celles-ci. Dans mon coin, c’est inextricable. Certes, le nom qui fédère le plus logiquement la Bourgogne et la Franche-Comté, c’est "Bourgogne-Franche-Comté". Or, ce nom en trois parties est trop long et trop compliqué pour parler à un Américain ou à un Chinois. Un nom, de nos jours, c’est une marque ! Réduire à l’anonyme "BFC" ferait un peu banque antillaise. L’enseigne touristique "Bourgogne-Jura" pénaliserait 3 départements sur 8. Je propose donc un nom connu dans le monde entier : "Bourgogne". Tout court. Mais au masculin.

12/01/2016

Liberté, égalité, célébrité

bowie.jpgDelpech, Galabru, David Bowie… Chaque fois qu’un people décède, les médias sortent de leur quotidien tristounet pour rendre un vibrant "hommage" au disparu, à coup de rétrospectives et de "spéciales" empreintes d’une nostalgie rassurante. Je me demande si je ne devrais pas disparaître, à mon tour, pour que France 2 revienne longuement sur mes Secrets du Vatican, pour que BFM-TV célèbre avec fracas ma bio de Gorbatchev, pour que La Croix consacre un numéro spécial à mon Jean-Paul II… J'hésite : quand je vois que Boulez, Courrèges et Turcat ont eu droit à deux lignes rikiki dans un bas de page, coincés entre Chez Laurette, le Gendarme de St-Tropez et Let’s Dance

11/01/2016

Les fabuleux mensonges de Mitterrand

francois-mitterrand.jpgLe documentaire sur la vraie vie de François Mitterrand, ce soir, sur France 3, n’a pas révélé tous les secrets du personnage (son argent, ses autres femmes, etc). Mais il a dû pourtant "halluciner" les téléspectateurs les plus jeunes : comment un président en poste pendant deux septennats (1981-1995) a-t-il pu si longtemps enfumer les médias en leur mentant sur sa santé (son cancer), sur sa famille (Mazarine) ou sur son passé (Bousquet) ? Aujourd’hui, piégé par les téléphones portables, démasqué par l’internet, balancé sur les réseaux sociaux et traqué par les chaînes d’info continue, il n’aurait aucune chance d’être élu, et, à plus forte raison, réélu !

10/01/2016

Charlie : une troublante ambiguité

johnny.jpgCharlie Hebdo, au regard de l’Histoire, c’était une poignée de radicaux anticléricaux, des anars aussi rigolos que marginaux (le journal, tiré à 60.000 exemplaires, allait disparaître). Qu’ils aient été décimés de façon horrible par d’autres radicaux, encore plus marginaux mais fanatiques et violents, a profondément ému tous ceux qu’ils prenaient pour cible (religion, Etat, showbiz, armée, police), qui les ensevelissent aujourd’hui sous les drapeaux français, les cocoricos, les lois sécuritaires et les légions d’honneur. Aveuglante ambiguïté : croire que l’unité du pays (le fameux "esprit du 11 janvier") puisse se faire autour des idées ultra-minoritaires de Charlie serait une grave erreur !

09/01/2016

L'incompréhensible affaire Taubira

christiane-taubira.jpgLe maintien au gouvernement de Christiane Taubira est absolument incompréhensible. D’autant plus incompréhensible que ce sera à la Garde des sceaux, un comble, de défendre la déchéance de nationalité qu’elle réprouve ! On se rappelle Jean-Jacques Servan-Schreiber, Jean-Pierre Chevènement (« Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne »), Arnaud Montebourg, etc. Certes, l'ancienne candidate à la présidentielle de 2002 nous a habitués, depuis trois ans, à traiter systématiquement et publiquement de "raciste" toute personne n’étant pas de son avis mais on n’ose imaginer qu'elle ait menacé François Hollande d'user à son égard ce cet insupportable chantage victimaire ! Alors, quoi ?

08/01/2016

SOS... racisme!

drucker.jpgMichel Drucker accuse : s’il est viré de France 2 demain, ce sera parce que la nouvelle patronne de France Télévisions est "raciste". Le présentateur, âgé de 73 ans, l’accuse précisément de "racisme anti-vieux". En faisant mine d’oublier que cette dame a déclaré qu’il y avait "trop d’hommes blancs de plus de 50 ans" à la télé. Et que Michel Drucker est blanc. Je vais vous dire, en essayant de ne pas m'énerver : si toutes ces éminentes personnalités arrêtaient de parler de "racisme" pour un oui ou pour un non, on n’en serait pas à se demander stupidement aujourd'hui, dans les médias, si les Français, des fois, ne seraient pas un peuple raciste !

07/01/2016

Petites affaires régionales

Dufay.jpgIl est, en province, des petits arrangements politiciens qu’on ne voit pas de Paris. Lundi, à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente socialiste de la région Bourgogne-Franche-Comté, a fait l’objet d’un désolant chantage : pour être élue à la majorité absolue (51 sièges sur 100) et non relative, elle a dû créer in extremis pour Patrick Molinoz, son encombrant allié radical de gauche, un poste de vice-président. Et lui confier à sa demande plusieurs grands dossiers régionaux, dont… la "laïcité" et la "lutte contre les discriminations". Deux préoccupations qui, il faut le savoir, n’entrent en aucune façon dans les compétences d’un conseil régional ! Mais qui s’en soucie ?

06/01/2016

Tout se complique

Rubik's_Cube.jpgVous vous rappelez l'album de Sempé qui s’intitulait "Tout se complique" ? Il me revient en mémoire quand je vois, dans la liste officielle des promus de la Légion d’honneur, que ma vieille copine Sylvie Pierre-Brossolette est qualifiée d’ "ancienne rédactrice-en-cheffe d’un journal" (sic) : ce double féminin insensé et acrobatique me plonge dans l’angoisse. Autre exemple : en raison de la fusion des régions et de l’instauration des communes nouvelles, je n’habite plus à Saint-Denis-sur-Ouanne en Bourgogne, mais à Saint-Denis-sur-Ouanne, commune de Charny-Orée de Puisaye, en Bourgogne-Franche-Comté. Ce qui me rend nerveux. La modernité commence à me fatiguer grave.

05/01/2016

Le triomphe de l'inculture

CharlieHeb.jpgJ’entends ici et là, à la radio et sur le net, les réactions à la couv de Charlie Hebdo, et je constate que le taux moyen de bêtises/minute auquel mène l’inculture religieuse, sur ce coup-là, a très vite été pulvérisé. Et comme d’hab, quand on ne connaît rien à rien, c’est l’insulte, l’amalgame et le rejet de l’autre qui triomphent. Sur la représentation du dieu judéo-chrétien et la non-représentation du dieu musulman, sur les causes non religieuses des violences au XXème siècle (guerre 14, communisme, guerre 39, shoah), sur la différence entre le fanatisme des groupuscules radicaux et la paix que proclament sur terre quelque 3,5 milliards de croyants, etc, etc, s’il vous plaît, par pitié, de temps en temps… lisez des livres !

 

04/01/2016

Tu charries, Charlie !

CharlieHebdo.jpgPlutôt mal inspirés, les confrères de Charlie Hebdo ! A voir la Une de leur numéro anniversaire, c’est donc le dieu des chrétiens, tel qu’on le représente depuis toujours, qui a assassiné leurs copains il y a un an ? Si c’est de l’humour, j’ai du mal à le comprendre. Un tel amalgame, intellectuellement tordu, dessert gravement leur cause auprès de tous ceux, croyants ou non, qui étaient "Charlie" l’an dernier, mais qui ont gardé un minimum de bon sens sur ce sujet. Un an après le drame épouvantable qui a décimé cette rédaction, et le jour où le journal reçoit la Légion d’honneur, en rajouter serait déplacé. Mais franchement, tu charries, Charlie !

03/01/2016

Michel Delpech, ou la réalité française ?

Delpech.jpgPourquoi cette vague d’émotion à la nouvelle de la mort de Michel Delpech ? Parce que sa famille habite dans le Loir-et-Cher. Parce que sa femme se fait jeter dans l’Indre par tout son fan club. Parce qu’il regardait, par-dessus l’étang, passer les oies sauvages... Delpech incarnait une certaine réalité française, fragile et profonde, loin des plateaux télé qui le trouvaient ringard – n’avait-il pas redécouvert la religion sur le tard ? Une voix, une élégance, une humilité en décalage avec les modes médiatiques – mais en connivence avec ces millions de vrais gens qui passent, eux aussi, parfois douloureusement, de la déprime à l’espérance, à qui ça a fait mal de divorcer, et dont la famille habite le Loir-et-Cher.

01/01/2016

Mes meilleurs voeux pour 2016

2016.jpgVœux à volonté ! Que la planète ralentisse un peu sa course, qui étourdit notre vieux pays habitué, depuis deux mille ans, à réfléchir avant d’agir. Que les Français se persuadent qu’ils ne sont pas voués à être submergés par les effets d’une mondialisation au demeurant inévitable. Que mes confrères journalistes, emportés par la vitesse de l’information, n’oublient pas qu’il y a souvent plus de vérité dans un seul livre que dans mille images. Que l’on écoute davantage le pape François quand il explique que le bonheur sur terre ne se trouve ni dans la production, ni dans la consommation. Que chacun garde au cœur la tendresse, l’ouverture et l’espérance qui sont, de nos jours, les conditions d’une vie heureuse !

13:57 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : voeux, 2016 |  Facebook | | Lien permanent

31/12/2015

Un voeu pour 2016 ?

HOLLANDE-SARKOZY-LE-PEN.jpgUn vœu pour 2016, là, au pied levé ? Que les caciques indéboulonnables qui nous gouvernent depuis vingt ans – avec les résultats qu’on sait – laissent la place à la génération suivante ! Si la France est dans l’ornière, c’est bien à cause du langage archaïque de ses dirigeants, du spectaculaire immobilisme de sa classe politique, de l’incapacité de ses élus à s’adapter au monde moderne. Une majorité de Français est désespérée à l’idée de devoir choisir, en 2017, entre Hollande, Sarkozy et Marine Le Pen. Alors, qu’on les remplace, balle pour balle, par Emmanuel Macron, Bruno Le Maire et Marion Maréchal-Le Pen, ne serait-ce que pour reprendre contact avec l’époque, avec la réalité, avec la vie !

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : politique, hollande, sarkozy, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

30/12/2015

Rétablissons la censure !

Je-suis-Charlie.jpgPauvre Charlie ! En France, pays des droits de l’homme, il y a de plus en plus d’associations militantes dont l’obsession est d’INTERDIRE tout ce qui bouge en dehors de leurs opinions. Une pétition fustige actuellement je ne sais quel livre, publié au Centurion, d’une Italienne inconnue qui semble prêcher, si j'ai bien compris, pour le retour de la femme au foyer. La pétition ne saisit pas la justice, comme il se doit dans une démocratie, mais exige l’intervention du gouvernement au motif que ce livre "totalement réactionnaire contrevient gravement à l'égalité des droits et menace toutes les femmes et les identités plurielles". Boudiou ! Et pourquoi pas rétablir la guillotine, direct ?

29/12/2015

Nationalité : un débat pas très net

teroriste.jpgQuand François Hollande annonça le 17 novembre sa volonté de déchoir de la nationalité française les auteurs d’attentats terroristes, j’étais plutôt contre, à l’instinct, estimant qu’un cinglé français restait malgré tout français, et que c’était ainsi. Mais depuis quelques jours, je n’ai plus d’opinion. Trop compliqué, trop retors, trop flou ! Je comprends surtout que cette polémique juridique ultra-complexe vise essentiellement à gérer tactiquement les divisions internes de la gauche tout en ménageant un rapprochement politicien avec le centre-droit en prévision de 2017... ce qui n’a plus rien à voir, franchement, avec la lutte contre le terrorisme !

28/12/2015

Des nouvelles du pape François ?

pape-bangui.jpgLe 30 novembre, à Bangui, bravant les menaces d’attentat dans ce coin dévasté par la guerre, le pape François s’est rendu dans la mosquée centrale pour y prêcher la réconciliation entre chrétiens et musulmans : pas un mot à la télé. A son retour d’Afrique, il a expliqué aux journalistes que le préservatif était "une des méthodes" de lutte contre le sida : pas un mot dans la presse. Puis il a ouvert, pour le monde, l’année de la Miséricorde : pas un mot sur les ondes. Puis il s'est vu décerner le prestigieux et très européen prix Charlemagne : silence radio. Or, surprise, voilà que tous les médias ont largement cité son homélie, assez conventionnelle, de vendredi. Ah, c’est vrai, pardon, c’était le jour de Noël !

10:16 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pape, médias, noël |  Facebook | | Lien permanent

22/12/2015

Un Sauveur nous est né !

Tapie.jpgUn Sauveur nous est né ! La bonne nouvelle nous est venue du pays des santons. Les journalistes de La Provence, suivant l’étoile du berger et une dépêche de l’AFP, se sont précipités vers la crèche… mais elle était vide : l’Association des maires de France avait ordonné que l’on conduise au poste Marie, Joseph, le bœuf et l’âne, qui s’étaient installés sur le domaine public. Les temps étaient durs, car un recensement avait révélé une forte progression du FN dans toute la région. Les rois mages, venus de Syrie, avaient été arrêtés à la frontière hongroise. Mais voilà, finalement, le Messie s’est enfin annoncé, il va sauver le monde, comme dans le dernier James Bond, seul contre tous, alléluia ! Son nom est Tapie. Bernard Tapie.

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : crèche, noël, tapie, provence |  Facebook | | Lien permanent