Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2015

Le pape, la paix et le Nobel

prix-nobel-de-la-paix.jpg

Tous les ans, le 9 octobre, je publie le même texte : "Loin de moi l’idée de contester le choix des jurés Nobel : la cause défendue par les organisations tunisiennes primées ce matin à Oslo est inattaquable, bravo ! Je note simplement qu’en un peu plus d’un siècle, jamais le prix Nobel de la Paix n’a été décerné à un pape. Chaque année, ou presque, on trouve le nom du pape régnant dans la short list des favoris. De fait, personne n’aurait trouvé choquant de voir le prix attribué à un Benoît XV, un Jean XXIII, un Paul VI, un Jean-Paul II ou, à plus forte raison, au pape François. Les parlementaires norvégiens, protestants rigoureux et exemplaires, n’auraient pas un léger a priori contre le Vatican, des fois ? Sûr ?"  Cette année, pas mieux.

11:33 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : nobel, pape françois, pape, paix |  Facebook | | Lien permanent

08/10/2015

Le Nobel à Svetlana Alexievitch

Sv Alexeevitch.jpgC’était le 27 octobre 1998, au premier étage du restaurant Ladurée, à la Madeleine. L’Association des Journalistes France-Russie, que je présidais à l’époque, avait reçu une petite bonne femme impressionnante d’énergie intérieure. Cette jeune journaliste venue de l’ex-URSS avait publié un livre étonnant, La Supplication, fait de dizaines de témoignages de "liquidateurs", ces hommes chargés de vaincre la centrale explosée de Tchernobyl et qui savaient qu’ils allaient en mourir. Un récit bouleversant. Svetlana Alexievitch nous avait scotchés. Aucun d’entre nous, ce jour-là, n’imaginait qu’elle se verrait décerner dix-sept ans plus tard le prix Nobel de littérature ! Pozdravliaiou, Svetlana Alexandrovna !

07/10/2015

Trop d'indignation tue l'information

morano.jpgLa vie politique est devenue folle. Qu’une bourde lâchée devant un humoriste par une élue un peu vulgaire déclenche dix jours d’indignation médiatique et débouche sur un incroyable procès de Moscou dans son propre parti, voilà qui fait peur. Dans mon canton, personne n’a compris quel crime impardonnable a commis cette ex-candidate aux régionales : dans l’hystérie générale, aucun média n’a pris le temps d’expliquer l’historique du mot race, qui est pourtant très intéressante, et pas seulement depuis de Gaulle. Mais voilà : on ne peut pas s’indigner, tempêter, dénoncer, accuser, dresser des bûchers… et faire de l’information. C’est pourtant à cela que servait la presse, il n’y a pas si longtemps !

05/10/2015

Les libertés en recul

Sources.jpgSi la droite était au pouvoir, les socialistes hurleraient ! Seulement voilà, c’est la gauche qui aura réussi à faire voler en éclats, pour des motifs policiers, deux libertés fondamentales : le droit au secret des échanges entre un avocat et ses clients, et le droit au secret des sources des journalistes. Au regard de l’histoire politique de la France, c’est énorme. Depuis deux siècles, chaque gouvernement autoritaire a voulu rogner ces deux libertés, en vain : la coutume républicaine a toujours été plus forte que les lois d’opportunité. On verra ce qu’il en sera cette fois-ci. Et je ne parle pas des restrictions apportées à l'objection de conscience... 

04/10/2015

Synode : pourquoi la famille ?

Pape.jpgPourquoi l’Eglise consacre-t-elle tant de temps et d’énergie à la famille ? Parce que celle-ci est, de tous temps, le trait d’union entre l’individu et le reste de l’humanité. L’histoire en a forgé d’autres : la tribu, la nation, etc. Mais c’est au sein de la cellule familiale, dès le biberon, qu’on apprend l’ouverture à l’autre, la solidarité, la gratuité, la transmission, la confiance, le collectif. Dans un monde miné par l’individualisme, l’Eglise défend la famille éternelle – un papa, une maman, des enfants – comme un creuset d’humanité, une référence ontologique qui fonde bien plus que la seule morale. Ce qui ne la dispense pas d’appréhender la complexité du monde. D’où le Synode. D’autres questions ?  

03/10/2015

Gorby va mieux

GORBY-Cover.JPGGorbatchev va mieux. A 84 ans, l'ancien maître du Kremlin a connu, comme il dit, une "très, très mauvaise période" qui l’a cloué au lit pendant des semaines. Quand je l’ai joint grâce à mon ami l'écrivain Viktor Erofeev, il y a quelques mois, il avait répondu depuis une chambre d'hôpital. Dimanche dernier, au salon "Livres en Vignes", son ex-porte-parole Andreï Gratchev, qui l’a vu récemment à Moscou, nous a donné de lui des nouvelles rassurantes. Curieusement, l'homme de la perestroïka est sorti de la sphère médiatique, sans doute saturée par son lointain successeur Vladimir Poutine. Raison de plus pour ne pas l’oublier. Bonne santé, Mikhaïl Sergueevitch !

18:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : gorbatchev, gratchev |  Facebook | | Lien permanent

01/10/2015

La morale de l'info

RaphaelEnthoven.jpgC’est une très bonne idée que d’avoir glissé un peu de philosophie dans la tranche d’info, sur Europe 1, chaque matin. Le traitement de l’actualité s’est tellement racorni, depuis quelques années, qu’il est plaisant d’entendre le talentueux Raphaël Enthoven jongler avec les concepts, ouvrir sur d’autres mondes, secouer les idées toutes faites. Je reprocherai seulement à l’ami Raphaël de céder trop souvent à la tentation politicienne. Quand il parle de Manuel Vals ou de Nadine Morano, le voilà, lui aussi, qui s’enferme, condamne, tranche. Comme un militant, un journaliste ou un juge. Ce n’est pas ce qu’on attend de lui. La morale de l’info : un philosophe qui tranche, ce n’est plus un philosophe.

30/09/2015

Les "dossiers secrets" du Vatican

Les-dossiers-secrets-du-Vatican-HDTV-720p_Ec1Ru8N.jpgVu hier soir sur Arte un documentaire allemand intitulé "Les dossiers secrets du Vatican", qui explique minutieusement en quoi l’attentat contre Jean-Paul II, en 1981, fut une étape essentielle de la guerre froide. La recette est connue : interrogez quelques espions à la retraite, des ecclésiastiques un peu mystérieux et un ancien juge romain, filmez des dossiers poussiéreux, des cadrans, des ombres, des couloirs, mélangez le tout à des documents d’archives et des vues du Capitole et du Kremlin, et vous avez un superbe téléfilm. Sauf que tous les connaisseurs du dossier sont d’accord, aujourd’hui, pour dire que le tueur, Ali Agça, selon toute vraisemblance, n’était pas piloté par le KGB. Un léger détail.

29/09/2015

On se fout de Morano !

Morano.jpgL’affaire Morano résume assez bien l’affligeante dérive des médias d’aujourd’hui. Une élue de province qui n’engage qu’elle, remise en lumière pour avoir été insultée publiquement par un humoriste de gauche, prononce le mot "race" sur un quelconque plateau télé, et c’est à qui en fera l’événement politique du mois, de Ruquier à Morandini, de Barthès à Hanouna ! A tous ces bateleurs irresponsables qui font profession d’antiracisme au nom de l’audimat, mais qui invitent du matin au soir, week-end compris, les membres de la famille Le Pen, bon clients eux aussi, dans l’espoir d’un dérapage qui fera le buzz et alimentera les réseaux sociaux, je hurle : assez ! Morano, bon sang de bois, on s’en fout !

12:04 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : morano, ruquier, audimat, race |  Facebook | | Lien permanent

28/09/2015

Un président, pour quoi faire ?

francois-hollande.jpgVu le long documentaire sur François Hollande, ce soir, sur France 3. Frappé par deux choses : 1) On ne voit jamais le président faire quelque chose de vraiment utile. Il préside, parle, visite, rédige, décore, déclame, lit les journaux, serre des mains, mais il ne décide jamais rien. Même dans les grands moments, on reste sur la forme, la communication, le protocole, le détail ! 2) Le rôle du dircom est devenu, aujourd’hui, terrifiant : la scène où Gaspard Gantzer dicte aux journalistes accrédités les deux mots choisis qu’ils reprendront ensuite devant leurs caméras, alignés en rang d’oignon, devant la façade de l’Elysée, donne un peu le vertige.

25/09/2015

Fillon-Valls : des limites à la dérision ?

fillon-et-valls.jpgLaurent Ruquier est furieux, évidemment, mais le refus de François Fillon de comparaître au tribunal médiatique de "On n’est pas couché" mérite qu’on s’y arrête. Fillon estime que la dérision systématique fait du tort au sens civique. Valls n’a pas dit autre chose hier, sur France 2, quand il a refusé de lire des tweets rigolos après une heure et demie d’un intéressant débat qui se situait, pour une fois, au-dessus des blagues de pétomane, des polémiques futiles et des gags de cour d’école. Fillon, Valls et quelques autres croient que la démocratie n’a rien à gagner à être ridiculisée à longueur de médias. Ils ont raison.   

24/09/2015

Droits de l'homme : retour au Moyen âge !

femmes-voiles.jpgEst-ce que ce monde est sérieux ? On peut se poser la question du taureau de la célèbre chanson de Francis Cabrel en voyant que l’ONU a nommé à la tête du groupe consultatif de son Conseil des Droits de l’homme un… Saoudien ! Que cette préoccupation brûlante soit désormais incarnée par le représentant d’un pays qui condamne ses jeunes opposants à être décapités et crucifiés, voilà qui fait froid dans le dos. Grâce à son pétrole, l’Arabie Saoudite achète le silence des autres Etats devant le viol quotidien de la liberté religieuse et du droit élémentaire des femmes. Lui confier le dossier des droits de l’homme montre que non, décidément, ce monde n’est pas sérieux.

23/09/2015

EELV : Un drame familial !

EELV.jpgQuand le parti EELV se divise en deux, ce n’est pas un événement politique, c’est un drame familial. On sait que la députée Barbara Pompili vit avec Christophe Porquier, n° 2 EELV de la Région Picardie. Que François de Rugy vit avec Emmanuelle Bouchaud, élue EELV des Pays de Loire. Que Denis Baupin, député EELV de Paris, vit avec Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale du parti. Que Jean-Vincent Placé, après son aventure avec Cécile Duflot (laquelle vit aujourd’hui avec Xavier Cantat, le photographe des candidats EELV en campagne), a épousé Eva Sas, la trésorière du parti, qui est l’ancienne épouse du ministre EELV Pascal Canfin. Etc. Les Verts, ce n'est pas un parti, c'est "Tournez manège !"

18:14 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : eelv, verts, placé, duflot, pompili |  Facebook | | Lien permanent

22/09/2015

Dijon : Hippocrate se rebiffe

panneau.jpgSuis passé cet après-midi par l’hôpital de Dijon. On n’y décolère pas, de la standardiste aux grands professeurs de médecine, après la décision prise par la mairie de rebaptiser ce grand CHU, qui s’appelait "Le Bocage", du nom de "François Mitterrand". Qu'il soit parfois orthographié "Mitterand" sur les nouveaux panneaux urbains fait désordre, mais ce n'est pas le sujet. Le personnel est surtout outré qu’on ait donné à leur hôpital le nom d’un président qui a truqué, violé et ridiculisé le secret médical du début à la fin de son double mandat, en forçant son propre médecin à faire de faux bulletins de santé ! C’est la révolte d’Hippocrate contre Hypocrite...

23:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : dijon, hôpital, mitterrand |  Facebook | | Lien permanent

21/09/2015

Une peur indicible...

peur,fn,migrants,médiasCe qui frappe, quand on circule un peu dans le pays, c’est la montée d’une peur irrationnelle, confuse, presque honteuse, qui tient au sentiment d’impuissance des Français devant la finance internationale, les flux migratoires, le terrorisme islamiste et le dérèglement climatique – qui sont autant de menaces sur leur style de vie, leur confort, leurs références, leur culture, leur avenir. A Paris, dans les médias, on reste enfermé dans la sphère politicienne, on s’accuse ad nauseam de "faire le jeu du FN". Or,dans la vraie vie, on ignore les postures électorales, on n’attend rien des politiques et on se fiche bien du FN : on aimerait surtout que les médias expliquent et rassurent au lieu de mettre en scène, du matin au soir, cette peur indicible dont ils sont en partie responsables.

19:38 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : peur, fn, migrants, médias |  Facebook | | Lien permanent

18/09/2015

Gauche Hollande ou gauche Cupidon ?

Filipp-Monteb.jpgMais quel vent coquin souffle donc sur les socialistes français ? Le commissaire européen Pierre Moscovici a épousé au début de cette année, en grand tralala, sa jeune fiancée Anne-Michelle. Le ministre Bernard Cazeneuve, lui, s’est remarié avec Véronique, son ex-femme, au mois d’août. Les deux anciens ministres Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, eux, viennent de mettre au monde une petite fille prénommée Jeanne. Et voilà qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, est enceinte d’un troisième enfant ! Qui se plaindra de voir la cour de l’Elysée, d’habitude si terne, éclairé d’un peu d’humanité, d’amour et de tendresse ?

17:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : gauche, ps, amour, cazeneuve |  Facebook | | Lien permanent

15/09/2015

FN : le PS change de pied

Camba.jpgC’était bien la peine ! On a encore en tête les hurlements des socialistes vilipendant les candidats de droite ou du centre qui, aux élections, refusaient de voter PS pour barrer la route au FN au nom d’un sacro-saint "front républicain". Et voilà que le même PS, par la bouche de son chef, déclare tranquillement qu’aux prochaines régionales, il abandonnera cette stratégie anti-FN pour sauver désespérément quelques sièges régionaux en PACA ou dans le Nord-Pas-de-Calais ! Comment veut-on que la population, ballotée par ces changements de pied, ces reniements moraux et ces justifications à géométrie variable, prenne au sérieux le discours des partis politiques ?

14/09/2015

Par-delà le bien et le mal...

Refugies.jpgEcartons-nous prudemment des grands moulinets moralistes qui disent le bien et le mal sur les plateaux télé, et voyons ce qu’il en est dans la vraie vie. Concrètement, la ville d’Auxerre s’apprète à recevoir 15 réfugiés syriens "bénéficiant du droit d’asile". Le département de l’Yonne, 120. La région Bourgogne, 400. C’est un bon début, pour une région grande comme la Belgique. Je ne me moque pas. J'observe qu’il est très compliqué, sur le terrain, d’accueillir dignement des réfugiés dont on espère, en outre, qu’ils ont des compétences – médicales, tiens, en milieu rural, ce serait bien ! Mais l’exemple de l’Allemagne est éclairant : on va faire comment quand il faudra passer de 400 à 40.000 ?  

13/09/2015

Un flagrant manque d'imagination

duflot.jpgRegardé hier soir le début de On n’est pas couché. Un bon point, d’abord : le duo Salamé-Moix tient la route, pour la première fois depuis Zemmour et Naulleau. Un mauvais point, ensuite : la litanie des flops d’ouverture est devenue un catéchisme moral qui, sans aucun humour, condamne toujours les mêmes : Marine Le Pen, Nadine Morano, un élu FN de base qui a dit une connerie, Robert Ménard, Poutine, un catho extrémiste homophobe, Zemmour, Depardieu et, bien sûr, Sarkozy. Quel manque d’imagination ! C’est comme le choix de l’invitée principale : l’ultra-minoritaire Cécile Duflot m’a tellement ennuyé avec son livre-prétexte et ses petites ambitions présidentielles débitées au rythme d’une mitraillette que je me suis endormi. Désolé.

10:39 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : ruquier, humour, duflot |  Facebook | | Lien permanent

12/09/2015

Les pauvres !

michel-galabru.jpgEst-ce un effet de compensation dû à l’omniprésence des migrants à la télé ? La nouvelle tendance, dans les médias, c’est de plaindre les vedettes, les riches et les célébrités. Claire Chazal, que les dirigeants de TF1 ont remplacée, à 58 ans, de façon un peu brutale. Céline Dion, dont le mari René est gravement malade. Guy Bedos, qui a "tout dépensé" (sic) et va devoir vendre sa belle maison de Corse. Michel Galabru, qui doit travailler à 92 ans tellement sa retraite est petite. Enrico Macias, qui s’est cassé le bras juste avant la promo de son nouveau livre. Ho ! Je suis désolé pour eux, bien sur, mais si vous voulez vraiment raconter des histoires tristes, venez donc enquêter sur les malheurs des petites gens de mon canton, vous ne serez pas déçus !