Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2018

Deux mauvaises nouvelles

ebdo.jpgA chaque fois qu’un journal disparaît, c’est une mauvaise nouvelle pour le pays, pour la presse, pour la culture, pour la démocratie. Hier, on a appris que l’équipe de "L’Accent bourguignon" avait jeté l’éponge : les annonceurs de Dijon, publics ou privés, n’ont pas levé le petit doigt pour ce nouveau mensuel qui avait l’audace de vouloir faire de l’information. Ce matin, c’est "Ebdo" qui arrête les frais. Sa fameuse couv accusant trop rapidement Nicolas Hulot de viol lui aura été fatale. Si les annonceurs sont trouillards, les lecteurs, eux, sont méfiants : la volonté de faire un scoop à tout prix a brisé net leur bienveillance. A bon entendeur…

10:27 Publié dans Blog | Tags : presse, ebdo, hulot, dijon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/03/2018

Le "22 mars" pour les Nuls

22 mars.jpgL’avant-veille de ce fameux 22 mars 1968, des militants anti-impérialistes du Comité Vietnam ont été arrêtés par la police pour avoir saccagé, dans Paris, une agence de l’American Express. A la fac de Nanterre, une "assemblée générale" de 142 étudiants d’extrême gauche – dont Daniel Cohn-Bendit – exige leur libération et occupe les lieux. Ils sont communistes, communistes dissidents, castristes, trotskistes, maoïstes, libertaires, anarchistes, antimilitaristes, situationnistes : leur seul point commun, à tous, est qu'ils soutiennent le "peuple vietnamien", c’est-à-dire l’armée communiste de Ho Chi Minh alors armée par Mao et par Brejnev. Voilà. D’autres questions ?

21/03/2018

Mai 68, oui, mais lequel ?

mai 68,22mars,histoire,gaullismeDemain, 22 mars, c'est le début du cinquantenaire de mai 68. Attendez-vous à une stupéfiante variété des récits, interprétations, souvenirs et émotions de ceux qui l'ont vécu. L’un se rappelle les manifs et les barricades du Quartier latin. Un autre, les grèves couronnées par la hausse du Smic. Un troisième, le spectaculaire progrès économique qui avait caractérisé cette époque. Un autre encore, l’écrasante victoire des gaullistes aux législatives de juin. Sans parler de tous ceux, fort nombreux, qui ont vu tout cela de loin parce qu’ils étaient partis prématurément en vacances, ou parce qu’ils révisaient leurs examens à la campagne !

20/03/2018

Trop de réformes ?

Macron.jpgC’est un peu fort de café : voilà que l’on reproche à Emmanuel Macron d’avoir lancé trop de réformes ! Aurait-on déjà oublié que ses prédécesseurs n’ont pas réglé le tiers du quart des problèmes qui se posaient au pays ? Le chômage endémique, le déclin des hôpitaux publics, le vieillissement de l’armée, les entraves à l’entreprise, l’obsolescence de la Sncf, la hausse de l’immigration clandestine, la désertification médicale, l’insécurité dans les quartiers, l’asphyxie des agriculteurs, etc ? On peut évidemment critiquer Macron sur sa méthode, son style, sa personnalité, que sais-je ? Mais le critiquer parce qu’il essaie de régler les problèmes des Français, alors ça, c’est un comble !

11:59 Publié dans Blog | Tags : macron, politique, réformes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/03/2018

Une affaire empoisonnante

poutine kgb.jpgJe n’ai aucune info particulière sur l’affaire de l’empoisonnement à Londres de l’ex-espion Skripal, mais j’ai assez d’expérience en ce domaine pour savoir : 1) Que certains vétérans des services secrets russes, par-delà les changements de régime, ne cesseront jamais de vouloir se venger, à tout prix, de certains agents qui ont trahi la cause. 2) Que Poutine, ancien agent de base du KGB (photo) et ancien patron du FSB, est "des leurs", et que jamais il ne dénoncera ni ne poursuivra des "tchékistes", même s’ils commettent dans son dos des crimes hors-la-loi, et même s’il se serait bien passé de la crise diplomatique que ces têtes brûlées ont bêtement provoquée à la veille de sa réélection !

21:52 Publié dans Blog | Tags : poutine, kgb, fsb, tchékistes, skripal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/03/2018

Cela fait rire les Chinois

SARTHE ME U.jpgQu’est-ce qui plaît tant aux étrangers qui viennent, par millions, visiter la France ? Les paysages, le patrimoine, le vin, la gastronomie, la langue… la France, quoi ! Alors, pourquoi cette manie des agences de com’ de rebaptiser nos territoires avec des mots anglais ? Dans ma région, on vante "Just Dijon", "My Bourgogne", "Made in Bourgogne", "L’Yonne in Bourgogne", comme on trouve ailleurs "Sarthe me up", "Loire Valley", "Normandie French Fab", "Limoges Citypass", "Visit Paris Region" et tant d’autres trouvailles géniales qui montrent surtout que les Français se fichent complètement de leur langue – ce que les étrangers, bien souvent, ont du mal à comprendre !

16/03/2018

Le suicide de la SNCF

affluence-gare.jpgFaut-il que le statut des cheminots soit avantageux pour que la CGT déclenche, à l'annonce de sa réforme, une riposte aussi cataclysmique ! Pas de transport ferroviaire en France, deux jours sur cinq, pendant trois mois ! Venez prendre mon TER habituel (Joigny-Sens-Paris) le matin ou le soir, vous comprendrez qu’un tel blocage mettra à genoux, au bout de deux ou trois semaines, la cinquième puissance économique du monde. Déjà que la désorganisation générale de la SNCF (retards, suppressions, surbooking, pannes) faisait enrager la population, attendez-vous à voir s'effondrer définitivement l’image de cette malheureuse entreprise qui faisait, naguère, la fierté du pays !

08:49 Publié dans Blog | Tags : sncf, ter, cgt, grèves, cheminots | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2018

Le journalisme n'est pas mort

du-journaliste.jpgIntéressant, le dossier que "La Croix" a consacré hier au journalisme. Surtout à l’heure où les Jean-Luc Mélenchon et autres démagogues officiels crachent leur "haine" (!) sur cette profession aussi imparfaite que difficile. Selon le journal, 92 % des Français jugent que les journalistes sont "utiles", notamment pour distinguer les vraies infos des propos non vérifiés, des fake news, des montages propagandistes, des envolées de tribune ou des disputes de comptoir. Cela ne doit pas empêcher, bien sûr, de critiquer la presse ! Mais que le public fasse de plus en plus la différence entre les vraies infos (vérifiées, sourcées, mises en perspective) et le fatras de la politique et des réseaux sociaux, voilà qui est plutôt rassurant !

13/03/2018

Le droit de vivre

Cantat.jpgPas facile, le cas Bertrand Cantat. Le meurtrier de Marie Trintignant a purgé sa peine. La justice est passée. Il a droit à se réinsérer dans la société. Ce n’est pas parce qu’il est un artiste connu, beau-frère d’une ex-ministre connue, que sa victime était connue, tout comme la famille de la victime, que l’homme n’a pas droit à retrouver sa vie, son métier, sa musique. De là à faire la Une de journaux enthousiastes, de là à être applaudi dans des festivals de musique ! Quand on porte un tel fardeau, on ne s’exhibe pas dans les médias, on ne recherche pas les bravos. On exerce discrètement son droit à mener une vie normale – ce droit basique, tout simple, dont il a définitivement privé sa victime.

12/03/2018

Apprendre à écrire, à quoi bon ?

tintin.jpgLa directrice du Centre de formation des journalistes (CFJ) a décidé qu’il n’y aurait plus d’épreuve écrite au concours d’admissibilité à l’école. Explication : "Chaque année, les meilleurs à l’écrit étaient les moins bons à l’oral !" (sic). Ainsi, dorénavant, pour prétendre à la qualité de journaliste, il ne sera pas utile de savoir écrire. A entendre cette dame, ce serait même déconseillé ! Bon, soyons juste, il restera une épreuve écrite, ensuite, pour être définitivement admis à l’école. Mais quel symbole ! Ne vous étonnez plus de voir autant de fautes d’orthographe dans les bandeaux qui défilent sur les chaînes d’info. Et, hélas, trois fois hélas, autant de papiers mal écrits dans les journaux…

11/03/2018

Une affaire Wauquiez à Dijon ?

rebsam.jpgUne affaire Wauquiez à Dijon ? François Rebsamen, le maire de Dijon, ne pensait pas être filmé, le mois dernier, quand il expliqua à des étudiants de la Burgundy School of Business que "ceux qui dirigent les syndicats patronaux, neuf fois sur dix, sont ceux qui ont du temps pour ne rien faire". Scandale ! Grosse colère des responsables locaux du Medef et de la CPME ! Qui expliquent depuis, à la cantonade, qu’ils dirigent réellement, pour la plupart, des entreprises ! Et qui soulignent, furibards, que cette attaque imprévue vient du maire socialiste de Dijon, un apparatchik qui, depuis son entrée en politique en 1974, n’a jamais exercé le moindre métier !

10:11 Publié dans Blog | Tags : medef, tebsamen, dijon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2018

Censure, le retour !

censure-1.jpgA-t-on bien compris l’importance de ce qui s’est passé le 2 mars ? Mobilisés en quelques heures par deux associations féministes (Osez le féminisme et The Nasty Uterus), quelque 150.000 anonymes ont exigé violemment, sur les réseaux sociaux, l’interdiction d’un livre qu’ils n’avaient pas lu, On a chopé la puberté, chez Milan Jeunesse. L’éditeur, tétanisé, a cédé à ces e-Inquisiteurs : le livre, tiré à 2.000 exemplaires, ne sera pas réimprimé. De même que s’arrête la collection "Les Pipelettes" qui hébergeait l’ouvrage – collection conçue, écrite et illustrée par des femmes, sidérées par ce lynchage collectif digne du Moyen âge. Les éditeurs ont du souci à se faire. Les démocrates aussi.

09/03/2018

Et le César de l'hypocrisie est attribué à...

hommes.jpgIl était une fois un jeune président de la République qui décida d’en finir, une bonne fois pour toutes, avec l’inégalité hommes-femmes. Il demanda à son directeur de cabinet de réunir dans son bureau le Premier ministre, les présidents de l’Assemblée, du Sénat et du Conseil économique et social, les présidents du Conseil constitutionnel, du Conseil d’Etat et de la Cour des comptes, le président du CSA, les présidents des groupes LREM à l’Assemblée et au Sénat, et les présidents des deux principaux groupes d'opposition des deux chambres. Et là, il fallut bien poser la question qui démangeait les seize participants à ce prestigieux cénacle : "Et si on invitait aussi une femme ?"

08/03/2018

PS : une agonie pénible

débat.jpgJ’ai fait un effort, j’ai regardé les 40 premières minutes du débat entre les quatre candidats à la tête du PS. Et puis j’ai coupé, tant cette séquence un peu forcée manquait d’intérêt. Quatre hommes (aucune femme, ça fait drôle) ayant le même âge, partageant le même look, défendant le même passé, ânonnant les mêmes poncifs et, semble-t-il, ayant suivi les mêmes séances de vidéo-training. Des propos formatés, déconnectés, convenus, qui laissent peu d'espoir sur la renaissance possible du PS. Trop tard, trop vieux, trop mou, trop techno. Et aussi, pardon, un manque de talent, de personnalité, de souffle : le gagnant du débat d'hier soir, en réalité, c’est Emmanuel Macron !

00:16 Publié dans Blog | Tags : ps, politique, le foll, gauche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2018

Le déni de réalité

salvini.jpgCe qui fascine, à propos des élections italiennes, c’est le déni de réalité qui caractérise encore certains médias. Combien de mes excellents confrères de Libération, de France Inter ou de France Info n’arrivent toujours pas, c’est plus fort qu’eux, à expliquer froidement, sereinement, que la victoire de l’extrême-droite en Italie est due essentiellement à la question de l’immigration ? Il faut ne jamais franchir le périphérique parisien pour ne pas voir que nos vieilles sociétés européennes sont dangereusement ébranlées, et le seront demain plus encore, par ce bouleversement culturel majeur, et qu’on ne trouvera pas de solutions à ce problème en le niant !

06/03/2018

Les femmes au pouvoir !

joigny.jpgEmouvants, tous ces élus qui affichent leur volonté de promouvoir les femmes en politique ! Sauf qu’à vouloir trop prouver, on se prend les pieds dans le politiquement correct. Dans l’Yonne Républicaine de ce matin, un long article montre qu’à la mairie de Joigny, près de chez moi, on a nommé plein de femmes à des postes de directrice adjointe, chef de service, etc : 115 femmes contre 74 hommes, qui dit mieux ? Je rigole, parce que le journal n’insiste pas, même en note, sur le fait que les deux patrons politiques de la ville, le maire et son premier adjoint (qui est aussi le conseiller départemental du coin) sont des hommes. Quand même. Faut pas déconner, ho.

05/03/2018

Le numérique vire au cauchemar

electricite-F.jpgD'après "Le Monde" d'hier, 13 millions de Français sont menacés par l' exclusion numérique. A la campagne, le "tout numérique" est un vrai cauchemar. Un exemple, pour le fun ? Un peu étonné du montant de ma facture d’électricité (+ 8 % en un an), je tape sur mon ordi "EDF heures creuses". Je sélectionne l’onglet "Particuliers", puis l’onglet "Electricité", puis "Heures pleines, heures creuses", ce qui me mène à une page "Connaître les plages d’heures pleines et d’heures creuses". Et là, ça se complique. Votre code postal ? Votre ville ? Je m’exécute. "Rechercher". Je clique. Et voici enfin la réponse : je suis invité à "retrouver ma plage horaire en haut et à droite de ma facture". Tout ça pour ça ! Ils sont payés cher, les types qui gèrent ces services ?

04/03/2018

Les journalistes à la guillotine !

mélenchon-2.jpgMasochisme ou couardise ? La complaisance des médias français envers Jean-Luc Mélenchon est incompréhensible. Alors que le leader de la France Insoumise est dix fois plus méprisant et agressif vis-à-vis d’eux qu’un Laurent Wauquiez ou une Marine Le Pen ! Lisez, par exemple, son blog du 26 février : les journalistes sont tous des lâches, des menteurs, des crétins, des vendus, etc, etc ! La haine de Mélenchon à l’égard du "parti médiatique" (!) semble inextinguible. Or, quand on voit le piteux fiasco du "Média", la petite télé lancée sur le net par ses camarades de la France Insoumise, on attendrait du Grand Inquisiteur de la gauche un peu, un tout petit peu d’humilité…

03/03/2018

Brûlons les livres sexistes !

Puberté.jpgAvant, quand on vous disait du mal d’un livre, vous évitiez de l’acheter. A l’heure des réseaux sociaux, vous lancez une pétition sur internet pour censurer l’ouvrage ! C’est ce qui arrive à un petit bouquin publié jeudi par les éditions Milan, On a chopé la puberté, que des féministes jugent sexiste… au point de lancer sur internet, aussi sec, une pétition exigeant son retrait des librairies ! Ce vendredi soir, tenez-vous bien, la pétition avait déjà recueilli 75.000 signatures (de gens qui, évidemment, n’ont pas lu l’ouvrage dont ils exigent la censure). En un clic, en un tweet, allez, hop, on condamne, on interdit, on brûle un livre ! Du fond de l’enfer, Staline et Goebbels doivent hurler de rire…

 

02/03/2018

L'euthanasie, toutes affaires cessantes !

euthanasie.jpgIl y a un mystère, qui mériterait une enquête journalistique, dans la spectaculaire relance du dossier "euthanasie" sur la scène médiatique. Nul n’a oublié que le sujet, après de longs travaux, de nombreux débats, de larges consultations, a été réglé en 2016 par une loi Claes-Léonetti (votée à l'unanimité) qui a déjà fait évoluer la législation visant à mettre fin à la souffrance d’un malade incurable. Qu’est-ce qui anime donc les 156 députés exigeant soudain de revenir sur cette loi toute récente, pour y insérer une "aide active à mourir" (c’est-à-dire un droit de tuer, ce qui n'est pas rien) dès cette année, en urgence, toutes affaires cessantes ? Pourquoi cette étrange précipitation ?

17:01 Publié dans Blog | Tags : euthanasie, vie, léonetti | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |