Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2015

L'édition, un métier difficile... (2)

D'Un Noir si Bleu (LenV).JPGLe livre va se faire rare en Bourgogne ! Cette semaine, c’est au tour des éditions D’Un Noir Si Bleu de mettre la clef sous la porte, après dix ans de créations de qualité (photo). Mais comment vendre des livres quand les points de vente – librairies et salons du livre – disparaissent un à un, dans l’indifférence des responsables publics ? Le Conseil régional de Bourgogne vient de diminuer de 10.000 euros son soutien au festival "Livres en Vignes" (au Clos de Vougeot les 26-27 septembre) qui s’inscrit pourtant dans la démarche œnotouristique des "climats de Bourgogne" reconnus par l’Unesco. Quant aux municipalités voisines de Dijon et de Beaune, elles n’y ont jamais mis un euro ! Soutenir l’édition, le livre, la littérature, quel intérêt ?

24/07/2015

L'édition, un métier difficile...

Livres EdB-2.JPGAprès avoir relancé, dirigé et animé les Editions de Bourgogne pendant dix ans, et au moment de fermer boutique, mon épouse et moi-même avons déposé à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), pour 200 euros, la marque "Editions de Bourgogne" au cas où la providence permettrait à notre petite entreprise de ressusciter dans l’avenir. Quatre mois plus tard (quatre mois !) une longue lettre de deux experts de l’INPI, une "juriste" et un "chef de groupe", nous informe que notre démarche se heurte à une "objection" dont l’énoncé, je le jure, est absolument incompréhensible. Que faire ? Leur proposer de faire réécrire leur texte par un éditeur ?

22/07/2015

Des éoliennes qui rapportent

eolienne.jpgChacun d’entre vous se rappelle, bien évidemment, mon blog du 15 octobre 2013. J’y j’annonçais une longue suite de procès intentés aux élus locaux qui votent en faveur de l’implantation d’éoliennes sur le territoire de leur commune... comme par hasard dans le champ de leur frère ou de leur cousin. Eh bien ! La première condamnation pour prise illégale d’intérêts vient de frapper un conseiller municipal d’une petite commune normande de 215 habitants : 15.000 euros d’amende + 5.900 euros de frais pour une éolienne même pas encore installée sur un terrain appartenant à ses parents ! M'est avis qu'il va y en avoir d'autres...

20/07/2015

Des lieux de culte inutilisés ?

temple.jpgL’absurde polémique sur le remplacement des églises par des mosquées dans nos campagnes me donne une idée. Et si la Conférence des évêques de France saisissait la Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH) pour obtenir de l’Etat italien qu’il répare le préjudice moral causé aux chrétiens français entre le IIè et le IVè siècle : les gouverneurs et préfets romains interdisaient alors de transformer en églises les temples dédiés à Jupiter et à Junon alors que ces temples étaient de moins en moins fréquentés, surtout en zone rurale, et que les chrétiens étaient de plus en plus nombreux. Cette intolérable "injustice", comme dirait Libé, mériterait d’être indemnisée grave !

14/07/2015

Bonnes vacances !

Comme chaque année à la même époque, le Blog de Bernard Lecomte passe du mode "quasi quotidien" au mode "strictement aléatoire". Bonnes vacances à tous !

 

21:26 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : vacances |  Facebook | | Lien permanent

13/07/2015

L'Europe a bien changé !

euros.jpgMarre de voir autant d’agitation autour de la dette grecque. Je ne nie pas que le sujet doive être traité, il y a des experts pour cela, mais je ne me résous pas à ce que l’Europe soit confondue, aujourd'hui, avec l’euro. L’Europe, quand j’étais jeune, c’était d’abord la paix, la démocratie, la solidarité, la subsidiarité. Aujourd’hui, c’est un coffre de banque, un distributeur de devises ou, pour les plus pauvres, un boulier à l’ancienne. Quel dirigeant européen s’est préoccupé, depuis dix jours, de cette stupéfiante remise en cause, par le procureur général russe, des fondements juridiques de l’indépendance des pays baltes ? Aucun ! Les Baltes, combien de milliards d’euros ?

17:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : europe, euro, grèce, baltes, russie |  Facebook | | Lien permanent

11/07/2015

Sauvons les églises de campagne !

Malicorne.jpgIl y a les diseux et il y a les faiseux. L'idéologie et la réalité concrète. A un jet de pierre de chez moi, dans l’Yonne, la population du petit village de Malicorne (157 habitants) s’est remuée, depuis 8 ans, derrière un adjoint au maire aussi courageux qu’entreprenant, pour restaurer la toiture de son église. La route fut ardue, mais le résultat est là : nous fêtions joyeusement, cet après-midi, l’aboutissement du projet.Il y a des milliers de communes, en France, où croyants et non croyants se battent pour restaurer l’église du village, et transmettre aux générations futures cet inestimable patrimoine qui est, aujourd’hui, menacé. L’exemple de Malicorne montre que c’est possible !

10/07/2015

"Touche pas à mon église !"

Boubakeur.jpgQu’est-ce qu’il lui a pris, au recteur Boubakeur, sur Europe 1, de proposer de transformer en mosquées les églises que n'utilisent plus les catholiques ? D’abord, on voit mal l’intérêt pour les musulmans de récupérer des statues de saint Martin, des vitraux représentant la Cène, des orgues, des confessionnaux, des crucifix ou des tabernacles. Ensuite, il fallait s’y attendre, près de 70 % des Français, croyants ou non, sont opposés à substituer ainsi une culture bimillénaire, la leur, par une autre qui n’a pas la même histoire. L’appel de Denis Tillinac ("Touche pas à mon église !") lancé ce matin dans Valeurs Actuelles va remporter, évidemment, un grand succès populaire...

08/07/2015

L'Europe impose enfin un cessez-le-feu !

feu de cheminée.jpgEn 2013, sans aucune concertation, un arrêté préfectoral interdisait les feux de cheminée en Ile-de-France en raison d’un plan de protection de l’atmosphère (PPA) imposé par Bruxelles. L’hiver dernier, de vives protestations poussaient la ministre Ségolène Royal à annuler, avec bon sens, cet interdit parfaitement bureaucratique. Eh bien ! Les écolos ont aussitôt fait appel et… ils ont gagné : le 2 juillet, le tribunal administratif de Paris a ordonné qu’on revienne au diktat liberticide de Bruxelles ! Un processus aussi peu démocratique, cela vous ne donne pas envie de mettre le feu, vous ?  

07/07/2015

La justice au pied du mur

marteau-justice.jpgLe Pen, GPA, Bogdanoff, Bettencourt, DSK : à la veille des vacances d'été, les juges expédient les affaires ! Ne restera bientôt à juger que l’affaire du "mur des cons", qui date de 2013 et n’avait pourtant pas l’air très compliquée. Or, contre toutes les procédures habituelles, le parquet de Paris – qui avait d’abord requis un non-lieu, circulez, y a rien à voir ! – a multiplié les appels destinés à empêcher la chambre de l’instruction de renvoyer en correctionnelle la présidente du Syndicat de la magistrature, Françoise Martres, copine de Christiane Taubira. Le président de ladite chambre de l’instruction, l'autre lundi, a même exprimé sa surprise devant l’obstination du parquet à enrayer systématiquement toute procédure menant à un procès !

06/07/2015

Réussir, oui ! Echouer, non!

bac.jpgDemain, les résultats du bac. Dépassera-t-on les 90 % de réussite ? Pour rater son bac, aujourd’hui, il faut vraiment y mettre du sien. Or, le gouvernement veut faire mieux encore : désormais, quand on repassera le bac, on conservera de l’année précédente les notes supérieures à la moyenne, sans repasser les épreuves concernées. Magnifique ! Mais une angoisse monte, rue de Grenelle : et si quelques-uns, dans ces conditions, rataient encore leur bachot ? J’ai une idée : et si on ne tenait pas compte des épreuves non réussies ? J’ai une autre idée : et si on supprimait cet examen devenu totalement inutile, et qui coûte si cher, en argent et en stress, à la collectivité ?

10:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : bac, examen, notes |  Facebook | | Lien permanent

05/07/2015

Oubliés, les colonels !

Grece.jpgJ’ai perdu mon pari, les Grecs ont dit non aux Européens. Mais je n’arrive pas à oublier qu’en 1975-79, la France de Giscard avait beaucoup favorisé l’adhésion de la Grèce à l’Union européenne pour l’aider à s’extirper définitivement du régime des colonels. Aujourd’hui, sous les applaudissements de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon, et sous le regard enamouré de Vladimir Poutine, le même pays endetté jusqu’à l’os porte un coup terrible à l’idée européenne. Laquelle, on a un peu tendance à l’oublier, représente le seul système de valeurs, au monde, qui repose sur les droits de l'homme. Ben oui. Ce n'est pas rien.

23:25 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : grèce, europe, colonels |  Facebook | | Lien permanent

04/07/2015

La France va-t-elle quitter l'Unesco ?

champagne_vin.jpgMauvaise nouvelle pour Marisol Touraine : les climats de Bourgogne et les caves de Champagne entrent au patrimoine mondial de l’humanité. Ainsi en ont décidé aujourd’hui, à Bonn, les experts de l’Unesco. Le vin et le champagne sont donc, plus que jamais, les ambassadeurs touristiques, culturels et économiques de notre vieux pays dans le monde entier. La ministre avait pourtant tout fait, depuis quelques semaines, pour expliquer que le vin et le champagne tuaient notre belle jeunesse, donnaient le cancer, et qu’il était criminel de vouloir en affiner la communication ! Comment va réagir le gouvernement ? La France va-t-elle quitter l'Unesco ?

22:22 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : vin, champagne, evin, unesco |  Facebook | | Lien permanent

03/07/2015

Grèce : le pire n'est pas sûr

referendum.jpgUn peu lassé des titres dramatiques sur la Grèce. Et si on positivait un peu ? Et si le référendum de dimanche traduisait à la fois un irrépressible attachement du peuple grec à l’Europe, qu’il a contribué à fonder il y a plus de deux mille ans, et un ras-le-bol croissant du même peuple grec face à cette équipe gouvernementale populiste, irresponsable, incompétente, menteuse et démagogue ? Imagine-t-on, en France, un concentré de Mélenchon et de Marine Le Pen gérer la crise financière de 2008 en proposant le retour au franc ? Le XXe siècle a montré, tragiquement, où mènent les colères populaires : maintenant, on sait, non ?

11:29 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : grèce, euro, europe |  Facebook | | Lien permanent

02/07/2015

France-Vatican : o tempora, o mores !

pie-vii-face-a-napoleon.jpgVu au château de Fontainebleau, juste avant qu’elle ne ferme, l’exposition sur les relations entre Napoléon et le pape Pie VII. C’était sportif, à l’époque, le dialogue entre la France et le Saint-Siège ! Quand Bonaparte pille les Etats pontificaux (1797), quand il tente d’imposer son concordat au pape (1801), quand il humilie Pie VII lors de son couronnement à Notre-Dame (1804), quand il fait du pape son vassal après Austerlitz (1806), quand il le jette en prison à Savone pour trois ans (1808), quand il le harcèle dans sa retraite forcée de Fontainebleau (1812) ! Ah, c’était autre chose que les visites à Rome, en mode rikiki, de Sarkozy et Hollande !

01/07/2015

Raffarin et les migrants

raff.jpgRoboratif, le propos de Jean-Pierre Raffarin sur les migrants, ce matin, sur France Inter : "C’est ma culture, je suis chrétien. Donc quand je vois quelqu’un qui est étranger, avant d’être un étranger il est mon frère. Alors bien sûr qu’il faut traiter les problèmes, bien sûr que je vois les difficultés, bien sûr que je veux limiter l’immigration. Mais on ne me fera pas dire de quelqu’un qu’on a repêché dans l’eau qu’il faut le rejeter à la mer simplement parce qu’on n’est pas capables de l’accueillir !" Bien vu, bien dit. Tout comme sa dénonciation du "manichéisme" et de la "radicalité" qui caractérisent les échanges politiques sur l'immigration. Rafraîchissant.

30/06/2015

Hollande et son gros bâton

taxis-vtc.jpgDans le conflit des taxis, la question n’est pas de savoir si une minorité de gros bras peuvent impunément casser la figure à ceux qui les contrarient (il y a des tribunaux pour ça), mais de comprendre pourquoi les quatre ministères concernés par l’évidente inadaptation de la loi (Travail, Transports, Justice, Intérieur) ont si mal anticipé le problème. Je ne connais pas la mécanique d’UberPop, mais je suis inquiet d’entendre François Hollande, péremptoire, décider, depuis son Olympe médiéval, de "dissoudre" une "application" ! M’est avis que ce genre d'innovation va déferler, dans l'avenir, et qu’il sera difficile de les "dissoudre".

29/06/2015

Daesh a soumis Le Lavandou !

Lavandou.jpgPardon, je dois être encore très naïf, j’ai cru que c’était une blague : le maire du Lavandou (Var) a interdit au curé de sa ville de dire, chaque dimanche de cet été, la traditionnelle messe en plein air sur le terrain de boules de la place Reyer (photo). Ceci pour des raisons de sécurité, explique le maire, et "pour ne pas attiser les critiques des adeptes de la laïcité" (sic). La menace islamiste est là, soumettons-nous fissa et interdisons carrément le culte catholique ! Plus lâche que ce maire, tu meurs ! En 1939-40, dans son école municipale, ce gars-là se serait sans doute dépêché d’ouvrir des cours d’allemand ?

00:21 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lavandou, messe, islam, laïcité |  Facebook | | Lien permanent

28/06/2015

Régionales : Sauvadet en piste

francois-sauvadet.jpgDes nouvelles des régionales en Bourgogne-Franche Comté, où Sarko a tranché en faveur de François Sauvadet (UDI) pour mener, en décembre, la liste d’union de la droite et du centre. Il faut dire qu’Alain Joyandet, son rival de Vesoul, en Haute-Saône, est totalement inconnu en Bourgogne, à part dans un tout petit réseau dijonnais très actif. Question : une vraie dynamique va-t-elle s’installer autour de Sauvadet, chef de file désigné pour reprendre la nouvelle région au PS, ou bien les amis de Joyandet se préparent-ils à contrecarrer systématiquement la campagne électorale qui s'annonce ? La politique, sur le terrain, n'est pas une affaire de bisounours…

26/06/2015

Une délibération... capitale !

Dijon-Besançon.jpgDans la grande bagarre qui agite les régions Bourgogne et Franche-Comté avant leurs élections communes de décembre, il est des nouvelles rafraichissantes. Tenez, par exemple, le Conseil économique social et environnemental (Ceser) de Bourgogne – vous savez, cette institution régionale totalement inutile que Gaston Defferre n’a pas osé supprimer en 1981 de peur de priver les syndicats locaux d’un placard doré pour recaser leurs caciques – a rendu un avis solennel sur le choix de la future capitale de la région Bourgogne-Franche Comté. Tenez-vous bien, il a préconisé Dijon ! Si ! J’en entends qui rigolent, ce n’est pas très gentil…