Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2014

Un dîner en Bourgogne

Blancs+rouges.JPGOui, je sais, la liste qui suit va en agacer plus d'un, mais je n'y résiste pas. Hier soir, à la "paulée" du château de Meursault, près de Beaune, en Côte d'Or, on nous a servi successivement : un Meursault 1er cru Les Perrières 2010, un Meursault Les grands Charrons 2011, puis un Meursault 1er cru Les Charmes 2011, un Pommard Les Petits Noizons 2009, un Beaune 1er cru Cent-Vignes 2009, puis, avec les fromages, un Château de Meursault 1er cru 2004 et enfin, pour terminer en beauté, un Volnay 1er cru Clos des Chaînes 1974. Il y a des jours, comme ça, où on oublie les petits désagréments de la vie.

19:09 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : vin, meursault, bourgogne |  Facebook | | Lien permanent

11/10/2014

Des livres qui n'en sont pas

Combats.jpgIl y a quelques jours, je pestais ici contre les livres des Duflot, Batho, Morin, Mélenchon, Hue, Collard et autres Bartolone qui n’ont d’autre but que de permettre à tous ces honorables politiciens d’être invités à la télé. Voici, pour prendre la mesure de cette dérive éditoriale, trois chiffres cités hier par Edistat : le dernier livre de Pierre Moscovici (Combats) a été vendu à 828 exemplaires ; le dernier opus d'Arnaud Montebourg (Antimanuel de politique) a été acheté par 1808 personnes ; et celui de Michel Sapin (L’Ecume et l’océan) a trouvé 346 acquéreurs. De vrais bides. C’est dire si ces pseudo-livres n’intéressent pas le public et ne servent, en effet, qu’à promouvoir leurs auteurs dans les médias !

10/10/2014

A propos du prix Nobel de la Paix

Nobel.jpgLoin de moi l’idée de contester le choix des jurés Nobel, proclamé ce matin à Oslo : la cause défendue par Kailash Satyarthi et Malala Yousafzaï est inattaquable, bravo ! Je note simplement qu’en un peu plus d’un siècle, jamais le prix Nobel de la Paix n’a été décerné à un pape. Chaque année, ou presque, on trouve le nom du pape régnant dans la short list des favoris. Et, de fait, personne n’aurait trouvé choquant de voir le prix attribué à un Benoît XV, un Jean XXIII, un Paul VI, un Jean-Paul II ou, cette année, au pape François. Les parlementaires norvégiens, protestants rigoureux et exemplaires, n’auraient pas un léger a priori contre le Vatican, des fois ? Sûr ? 

12:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : nobel, pape françois, oslo, paix |  Facebook | | Lien permanent

09/10/2014

Petites vengeances immondes

Delphine-Batho.jpgLa politique a ses coutumes. L’une des plus récentes a l’avantage, au moins, de faire travailler les libraires : désormais, après qu’un président ou un ex-président se soit séparé d’un proche collaborateur, d’un vieux compagnon de route ou d’une maîtresse à demeure, cette personne (qui lui doit tout, en général) publie le plus vite possible (il y a des nègres pour cela) un livre à charge, plein de reproches sordides, de secrets intimes et de révélations assassines. Après Cécile Duflot et Valérie Trierweiler, c’est Delphine Batho qui se venge ainsi cette semaine, en attendant Aquino Morelle et Patrick Buisson. C’est beau, c’est grand, c'est élégant, la politique !  

 

07/10/2014

La crise vue de Rome

Rome-bus.jpgComment les Romains font-ils face à une crise plus violente que chez nous ? Réponse : à l'italienne. Exemple : à l'aéroport Fiumicino de Rome, les sandwiches au salami, qui contenaient deux tranches de salami avec du beurre, n'en contiennent plus qu'une fine tranche, et sans beurre – pour un prix à peine supérieur. Deuxième exemple : le vieux train qui relie Fiumicino à la gare de Termini a été classé tout entier en "première classe", hop, d'un coup, ce qui a fait passer le prix du billet de 8 euros à 14 euros. Troisième exemple : le soir, dans Rome, sans doute pour compenser la hausse du prix du ticket, le bus 46 qui passait toutes les 20 mn passe désormais toutes les 40 mn. J'adore l'Italie.

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : rome, crise, fiumicino, italie |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2014

Le Synode, c'est maintenant !

Synode.jpgAprès quelques entretiens ciblés à la veille du Synode, voici mon pronostic sur le dossier des divorcés remariés. Une première phase "doctrinale" verra se dresser tous les défenseurs de l'indissolubilité du mariage (au risque de bloquer la réflexion). Puis, lors d'une phase "pastorale", au nom de la miséricorde de Dieu, on tentera d'assouplir la discipline, en particulier les règles d'annulation du mariage (au risque de favoriser le laxisme). Enfin, lors d'une phase "sacramentelle", les évêques trouveront un compromis en élargissant le sacrement de pénitence sans compromettre celui du mariage. Les amateurs de théologie et de droit canonique vont se régaler.

 

02/10/2014

Rome : un synode agité ?

pape-francois-.jpgL'ouverture du Synode sur la famille, à Rome, ce dimanche, risque d'être un peu agitée, tant la tension est montée entre les cardinaux sur le sujet de l'ouverture à la communion des divorcés remariés (mon blog du 25/09). Il faut s'en réjouir : on avait un peu oublié que l'Eglise était plurielle, et elle-même avait négligé, ces derniers temps, la culture du débat interne. Les cardinaux ne seront jamais aussi virulents qu'en 1869 sur l'infaillibilité pontificale ou en 1962 sur l'œcuménisme. Un peu de polémique ne peut nuire. A la fin, le pape François tranchera, mais en parfaite connaissance de cause !

01/10/2014

Une France qui rayonne !

gerard-larcher.jpgEt voilà. La France se recroqueville, ses élites fuient la politique, la médiocrité nous menace...et les sénateurs, pour présider leur bunker médiéval, ont préféré Larcher à Raffarin ! Il est vrai que le jovial Larcher incarne parfaitement la seule grande ambition de ces centaines d'élus qui lui ressemblent : durer ! Passons sur le fait que seul un franc-maçon puisse présider le Sénat, cela montre que celui-ci vit toujours sous la IVè République. Mais, surtout, y a-t-il un seul observateur honnête qui puisse affirmer que ledit Larcher vaut mieux que Raffarin pour représenter la France dans le monde et assurer, au cas où, l’intérim du chef de l’Etat ?

22:27 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : sénat, larcher, raffarin |  Facebook | | Lien permanent

30/09/2014

La Puisaye n'a plus de sénateur

verien.jpgLa politique me désespère. Ma petite région de Puisaye, dans l’Yonne, avait un sénateur UMP, Pierre Bordier (de Saint-Fargeau). Largement battu au premier tour des sénatoriales, il a préféré ne pas se représenter au second tour, laissant la voie libre à une autre candidate de Puisaye, l’UDI Dominique Verien (de Saint-Sauveur), arrivée troisième à une poignée de voix de l’élection (photo). Eh bien ! un autre candidat de Puisaye, Jean-Philippe Saulnier-Arrighi (de Moulins-sur-Ouanne), pourtant arrivé largement derrière les autres, s’est maintenu, lui, empêchant l’élection de sa collègue ! Résultat : la Puisaye n’est plus représentée au Sénat. Je sais, ce n’est pas une tragédie, mais quand même…

12:01 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : puisaye, sénatoriales, ump, udi, yonne |  Facebook | | Lien permanent

29/09/2014

Le dernier tabou médiatique

Larcher-Raff.jpgJe rigole en écoutant les journalistes parler du duel Larcher-Raffarin, en constatant qu’aucun ne parle du rôle majeur joué au Sénat par la franc-maçonnerie – à l’exception, dimanche soir, des "Grandes voix" d’Europe 1, qui se lâchent sur le tard ! C’est le dernier tabou médiatique : pas d'interview, pas d'enquête, pas de sondage ! Or tout le monde politique sait que c’est la clef du scrutin, comme ce le fut en 2008. Allons ! face à l’ancien premier ministre Raffarin, dont on ne peut nier le charisme et la hauteur de vues, que pèserait l’aimable Gérard Larcher s’il n’était soutenu par ses "frères" ? Mais chut ! C’est tabou, vous dis-je !

28/09/2014

Les gens ont moins de sous

GdSalon-1.JPGRetour de la fête "Livres en Vignes" où j’ai pu mesurer avec précision l’impact de la crise économique sur le monde du livre. C’est très simple. Avant, le dimanche après-midi, la famille Dupont-Durand faisait un tour au salon du livre et y achetait un livre en carton pour le tout-petit, une BD sympa pour la gamine, le dernier Goncourt pour la maman et puis, tiens, un "beau livre" pour en faire cadeau au grand-père à Noël. Aujourd’hui, la famille Dupont-Durand a moins d’argent : elle achète le petit livre cartonné, elle achète aussi la BD, puis… elle renonce aux deux autres achats. Seule l’édition pour la jeunesse fait encore de beaux scores. Cqfd.

 

23:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | Lien permanent

25/09/2014

Divorcés remariés : une sacrée contradiction !

Divorces-remaries.jpgLa tension monte, à Rome, à propos de l'accès des divorcés remariés à la communion. D’un côté, il y a les défenseurs de l’indissolubilité du mariage : ce que Dieu a uni, seul Dieu peut le désunir, point barre. De l’autre, ceux qui contestent l’injustice canonique qui veut qu’un quidam ayant tué son père et sa mère mais qui s’en est repenti en confession, puisse recevoir la sainte communion, alors qu’une femme abandonnée par son mari et qui, plus tard retrouve l’amour, se voit définitivement interdite d’eucharistie ! Pourquoi est-ce si compliqué ? Parce que voilà : les uns et les autres ont raison !

24/09/2014

Le livre est une fête

Aff-demi-2014.jpgOrganiser un salon du livre comme "Livres en vignes" permet de prendre le pouls d'une société. D'un côté, vous avez une majorité d'écrivains et d'éditeurs heureux de se retrouver dans un bel endroit pour faire la fête, vendre des livres et rencontrer des lecteurs. De l’autre, quelques auteurs qui se la pètent et des éditeurs arrogants, qui, par exemple, annulent leur participation au dernier moment en se contrefichant des efforts qu’ont fait les organisateurs, les libraires et les bénévoles pour les recevoir : chacun pour soi, les autres on s’en fout ! J’ai les noms. Un jour, j’en ferai un livre.

23/09/2014

Sarko bashing, le retour !

Domenach.jpgJe l'avais dit, tout rentre dans l’ordre. Sur Canal +, pendant des années, à 13h10, on avait eu droit à dix minutes de Sarko bashing systématique et méticuleux, qui avaient été prolongées pendant quelques mois après la victoire de Hollande, mais qui avaient fini par disparaître. J’ai regardé La Nouvelle Edition d’Ali Baddou tout à l’heure : les dix minutes "anti Sarko" ont repris leur place dans le programme quotidien, à la même heure. La séquence est assurée, comme avant, par Nicolas Domenach – décidément plus brillant sur I-Télé quand il a un contradicteur. Question : c'est reparti pour deux ans ou pour sept ans ?

22/09/2014

L'antisarkozysme, c'est maintenant !

sarko.jpgIl est revenu ! Il va dominer la vie publique, saturer le débat politique, envahir les plateaux télé et les colonnes des journaux. Je ne parle pas de Sarkozy. Je parle de l’antisarkozysme. Cette détestation-là, simpliste et obsédante, avait tenu lieu d’idéologie à la gauche pendant cinq ans, allant jusqu’à faire élire un candidat antisarkozyste aux présidentielles – qui s’est effondré, on l’a vu, dès que Sarkozy s’est retiré de la vie politique. Heureusement l’antisarkozysme va regonfler les réseaux sociaux, réanimer la presse, redonner des couleurs à la France et réenchanter le monde ! L’antisarkozysme, c’est maintenant !

21/09/2014

Le pape à Tirana

Albanie.jpgLe voyage du pape François en Albanie, ce dimanche, ne va pas beaucoup intéresser les médias français. Pourtant, il est remarquable que le premier pape venu du tiers monde ait choisi le pays de mère Térésa et d’Ismail Kadaré pour aborder le continent européen : d’abord, c’est le pays le plus pauvre d’Europe ; ensuite, c’est celui qui a connu la répression antireligieuse la plus sanglante. Les Français ont déjà oublié qu’ils avaient à leur porte, à deux heures de Paris, une deuxième Corée du Nord se réclamant, elle aussi, du communisme le plus pur. Bon, c’est vrai, c’est beaucoup moins excitant que le retour de Sarkozy…

20/09/2014

Qui soutient Sarkozy ?

sarkozy.jpgQui applaudit au retour de Sarkozy ? Qui implore le Ciel chaque soir pour que l’ancien président revienne en politique ? D’abord, les médias de gauche, de Canal + à Libération, qui font monter la sauce, sans complexe, car Sarko pourrait bien leur éviter le dépôt de bilan. Ensuite, le Parti socialiste, pour qui cet adversaire commun représente le dernier espoir d’éviter l’éclatement. Egalement, les humoristes, dont l’inspiration s’est soudain tarie après la défaite de Sarko en 2012. Enfin, François Hollande lui-même, qui ne peut qu’être tiré vers le haut par un adversaire de ce niveau. Finalement, oui, cela fait du monde…

00:08 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, 2017, ump, journaux, ps |  Facebook | | Lien permanent

19/09/2014

Vivent les Ecossais !

Ecosse.jpgIl y a deux façons de changer la carte du monde. La plus répandue, c’est de laisser agir les cinglés, les crétins, les barbares, les nuques raides et les incultes qui, livrés à eux-mêmes, décapitent et égorgent sans scrupule, incendient et rasent des villages, ou bien descendent des avions de ligne - comme en Irak, au Nigeria ou en Ukraine. Et puis, ô miracle, il y a la méthode écossaise, appelée aussi "civilisée" : respecter les règles communes, débattre pacifiquement, voter, et accepter le résultat du vote. Si les adversaires de l’Occident et les détracteurs de l’Europe pouvaient y réfléchir… 

12:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ecosse, guerre, irak, ukraine |  Facebook | | Lien permanent

18/09/2014

Gouverner, c'est trop dur

valls-fab.jpgFilipetti, Cuvilier, Duflot, Hamon, etc : il y a quelque chose de révélateur dans l’attitude de toutes ces personnalités socialistes ou écologistes qui préfèrent décidément le statut de député, peinard, plutôt que le boulot de ministre. La culture politique de gauche, c’est la critique, la lutte, la contestation, la révolution, mais pas… le gouvernement. C’est pour cela, en fait, que tous les frondeurs en veulent à Manuel Valls : gérer le pays, faire des choix, mener des réformes, avec tout ce que cela comporte de difficultés, de résistances et de compromis, au fond, c’est un truc de droite.

17/09/2014

Coke en stock à la Curie ?

Mejia.jpgEntendu à midi, sur France inter, que des douaniers ont trouvé de la drogue dans la voiture d’un cardinal proche du pape François. Et l’animateur de s’esclaffer lourdement sur l’effet de la coke sur les homélies dudit cardinal ! On se marre ! Et on passe à autre chose. Sans préciser, bien entendu, que les deux passeurs n’ont rien à voir avec le Vatican (les deux malfrats auraient subtilisé la voiture) et que le malheureux cardinal argentin Jorge Mejia, 91 ans, serait bien en peine de jouer les trafiquants, étant depuis plusieurs jours à l’hosto, entre la vie et la mort ! Pas grave, on s’en  fout, on se marre, ouais !