Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2020

Les intercommunalités en question

Dechets 1.jpgL'actuel débat sur les intercommunalités, vital pour la démocratie, échappe complètement aux médias parisiens. Dommage ! Chez moi, à Charny (septième ville de l'Yonne), quand on demande pourquoi la piscine est fermée, la mairie répond (à juste titre) que c'est la Communauté de communes (comcom), à 30 km de là, qui décide ; quand on se plaint que les conteneurs poubelles débordent, la mairie répond (à juste titre) qu'il faut aller se plaindre à la comcom ; et quand on va augmenter sensiblement les impôts, l’an prochain, la mairie répondra (à juste titre) que c'est la comcom qui a besoin d'argent ! Allez convaincre les habitants de Charny qu'il est essentiel de voter aux municipales !

13/07/2020

Coronavirus, le retour !

nievre.jpgIl suffisait d’aller faire son marché, hier matin, dans ma commune de Charny (Yonne) prise d’assaut par les vacanciers juilletistes, pour être gagné par un pessimisme noir. Irresponsabilité générale, incivilités patentes, mépris pour la population locale, absence de masques, ignorance absolue des gestes barrières : ce petit marché, d'habitude si sympathique, a tout pour devenir un prochain cluster ! Tout comme, dans la Nièvre voisine, la gigantesque et folle rave party totalement illégale, improvisée pendant quatre jours (!) par quatre mille "teufeurs" venus de partout, à la barbe de la police. Amis du monde rural, le reconfinement est en vue !

25/03/2020

C'est la faute à qui ?

colère.jpgEn France plus qu’ailleurs, c’est toujours la faute des autres ! Quand j’entends les insultes gratuites proférées ici et là contre Macron, le gouvernement, l’administration, les élus, les autorités en général, je repense à ce qui s’est passé il y a dix jours, quand des milliers de Parisiens ont débarqué en catastrophe dans ma campagne bourguignonne : à peine arrivés, le dimanche soir, ils sont tous allé faire le plein à l’Intermarché du bourg, au cas où. Et quand le lundi matin, avant l’aube, comme d'hab, les infirmières du coin ont commencé leur tournée par un arrêt à la station d'essence, les pompes étaient à sec. Macron, démission !

21/03/2020

Lettre ouverte à Agnès Buzyn

buzyn.jpgMadame la ministre, j’ai lu dans Le Monde que vous vous demandiez "ce que vous allez faire de votre vie" (sic) quand vous aurez été définitivement battue aux élections municipales à Paris. J’ai une idée pour vous. Vous êtes médecin, et vous vous plaisez à dire souvent : "Ministre un jour, médecin toujours !" Nous, ici, à Charny Orée de Puisaye, commune nouvelle de 5.000 habitants située à 1h25 de la Porte d’Orléans, figurez-vous que nous n’avons pas de médecin ! La désertification médicale, vous connaissez ? Venez donc vous installer dans l'Yonne (nous avons un bâtiment municipal qui hébergera gratuitement votre cabinet), nous vous réserverons le meilleur accueil !

15/03/2020

A voté !

Mairie.jpgA voté ! Retour de mon bureau de vote, à Saint-Denis-sur-Ouanne (89), où la participation, à la mi-journée, est importante. Le vote se passe dans la discipline, la vigilance et la bonne humeur. La polémique sur le non-report des élections municipales m’étonne un peu. Dans nos campagnes, une élection municipale a quelque chose de sacré, et on fait sagement tout ce qu’il faut pour la rendre possible. Elire un maire, ce n’est pas aller au café ou au stade. Intuitivement, les habitants sentent qu’en période de crise, on a d’autant plus besoin d’élus vraiment responsables, donc légitimes !

15/11/2019

Municipales : l'absurde au pouvoir

Charny(halle).jpgComme s’ils ne s’étaient pas assez planté avec les usines à gaz antidémocratiques qu’on appelle "communautés de communes", les technocrates qui gouvernent la province depuis leurs bureaux parisiens ont reculé, cet été, les limites de l’absurde. A l’issue de leurs savants calculs, le futur conseil municipal de ma commune, Charny, dans l’Yonne, devra compter 55 membres - pour une population qui dépasse tout juste, après fusion avec treize petits villages alentour, les 5.000 habitants. Par comparaison, le conseil municipal d’Auxerre (35.000 habitants) comptera 39 membres. Celui de Joigny (9.500 habitants), 33. Et nous, je le répète : 55. C'est beau, l'administration.

30/08/2019

Le ras-le-bol des maires

Piscine.jpgAu lieu de supprimer un quart des députés, mesure démagogique s’il en est, Macron ferait mieux de revenir sur la fameuse loi NOTRe qui a dépouillé les maires d’une grande part de leurs pouvoirs. Un exemple, tiré de l’Yonne Républicaine d’hier ? La piscine de Charny (5.000 hab) a une fuite, ce qui embête d’autant plus le maire de la ville que le sujet n’est plus de sa compétence, mais de celle de la Communauté de communes, une administration anonyme sise à 40 minutes en voiture et dont le président, inconnu des habitants de Charny, a augmenté les impôts de ceux-ci pour construire une autre piscine à Toucy, un bourg situé à 20 minutes de là ! Etonnez-vous que les maires rechignent à se représenter aux municipales !

09:25 Publié dans Blog | Tags : charny, macron, maires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2019

Charny : un vrai débat citoyen

IMG_3692.JPGAnimé hier le "grand débat" de Charny (89) avec l’ami Aurélien Pécot. Une salle pleine à craquer pendant plus de quatre heures, des élus (député, conseillère départementale, maire, adjoints) mêlés à cette assemblée hétéroclite, gilets jaunes compris, faite de citoyens égaux quelles que soient leurs différences d’opinion, de culture ou de fortune. Chacun a pu s’exprimer… et écouter les autres, même en cas de tension ! Les sujets prioritaires feront l’objet d’une remontée à Paris : transports, fiscalité locale, désertification médicale, écologie, mille-feuilles administratif. Tout ce qui concerne la vie réelle ! Avis unanime à la sortie : il faudra recommencer…

08/05/2017

Marine Le Pen, chef de l'opposition ?

duel.jpgPardon de casser l’ambiance, mais si la France avait voté comme ma commune de Charny (Yonne), Marine Le Pen serait présidente de la République (avec 51,19 % des voix). M’en voudrez-vous de reposer ma question du lendemain du "grand débat" du second tour : le face-à-face grinçant et mortifère entre une majorité présidentielle "Macron" et une grosse minorité "Le Pen" plus ou moins élargie va-t-il se prolonger pendant tout le quinquennat ? J’en frémis ! La gauche étant à la ramasse, seule une droite républicaine reconstituée au moment des législatives pourra nous éviter cette sinistre perspective. Désolé de vous faire redescendre sur terre…

04/06/2016

Solidarité à la française

inondations,grèves,charny,cgt,solidaritéSi vous connaissez un cheminot, un chauffeur de bus ou un pilote d’avion en grève, conseillez-lui d’éviter de passer par chez moi. A Charny (Yonne), où l’on se serait bien passé de faire la Une du JT de TF1, on évalue les dégats, on fait les comptes, on nettoie garages, caves et magasins, comme dans une vingtaine de départements voisins. Et quand on entend, à la radio, que la CGT n’a même pas daigné suspendre ses ordres de grève dans les trains, les bus et les avions, on est très, très colère ! La solidarité à la française : état d’urgence + état de catastrophe naturelle = blocage des transports ! Etrange pays.

20/02/2016

Le "Sapeur plombier" nous a quittés

Sapeur-pl..jpgIl ne s’appelait pas Umberto Eco, mais Francis Le Leysour. Son départ ne fera pas la Une des journaux, et pourtant il était, lui aussi, un amoureux des mots et une vedette – à Charny, au moins, où il animait toutes les manifestations locales, avec sa gouaille et une bonne humeur qu’il a gardée jusqu’au bout de sa sale maladie. Il était plombier de métier, pompier volontaire et peintre amateur. Homme de synthèse, il avait peint lui-même, sur sa façade, l’enseigne "SAPEUR PLOMBIER" (il avait hésité avec "Pompier zingueur"). En ces temps plutôt angoissants, Francis était toujours souriant, ouvert, attentionné, positif. C'est le souvenir qu'on gardera de lui. Adieu, mon ami.

10:47 Publié dans Blog | Tags : charny, francis, plombier, eco | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/12/2012

Un Etat fort, c'est un Etat fort

 oies,bernache,Etat,CharnyMarre de l’UMP et du mariage gay, alors que mon canton de Puisaye est confronté à un péril bien plus grave : la prolifération des bernaches du Canada ! On en a compté une trentaine autour de l’étang de Charny, et plus de vingt à Toucy ! Importées naguère pour agrémenter nos plans d’eau, ces oies superbes sont devenues "invasives" : elles polluent la flotte et conchient l’environnement ! Devinez ce qu’a ordonné le préfet de l’Yonne : les zigouiller, les plumer et les offrir aux Restos du Cœur pour leurs colis de Noël ? Non : par voie d’affichage municipal, on a interdit au public de leur jeter du pain. Un Etat fort, nom de Dieu, c’est un Etat fort !

10:29 Publié dans Blog | Tags : oies, bernache, etat, charny | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/02/2012

La guerre des gaules

pecheur.jpgCette fois, c’est la guerre ! Entre les rives de l'Ouanne et celles du Branlin, là où j'habite, les pêcheurs sont à cran. Tout le canton de Charny est en émoi. Figurez-vous qu’à quelques jours de l’ouverture de la pêche, l’association Le Martin-Pêcheur a appris que sa rivale, La Tannerroise, qui vient de fusionner avec L’Amicale de la Truite poyaudine pour devenir l’Entente Branlin-Ouanne, lui a sournoisement piqué des baux communaux ! A vos gaules, à vos moulinets, à vos hameçons ! Dans la tourmente, le maire de Charny a déclaré qu’il n’accorderait de baux aux deux associations que lorsqu’elle auront fusionné, et toc : sage position, pourvu qu’il tienne bon !


09:25 Publié dans Blog | Tags : charny, pêche | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |