Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2020

A tous les amis du livre...

librairie_berlin.jpgA partir du 11 mai, les librairies seront à nouveau ouvertes. Un seul mot d’ordre : allez-y en masse ! C’est en leur achetant un maximum de livres qu’on permettra aux libraires, cassés par huit semaines de confinement, de se refaire une santé économique. On n’achètera pas comme avant, on le sait grâce à l’exemple des librairies allemandes qui ont rouvert le 20 avril : il paraît que le lecteur dûment masqué ne flâne plus dans le magasin, qu’il ne tripote plus les livres, qu’il sait quel titre il vient acheter et qu’il repart aussi sec. Il faudra du temps pour retrouver, d’un rayon à l’autre, tous les plaisirs d’antan. En attendant… lisez !

04/05/2020

C'est scandaleux !

masks.jpgComment voulez-vous que les Français aient confiance en quiconque, tant ils entendent tout et le contraire de tout ? Un jour, il est scandaleux que les masques ne se trouvent qu’en pharmacie où ils sont réservés prioritairement aux personnels soignants ; le lendemain, il est scandaleux que les masques soient disponibles par millions dans les grandes surfaces alors que les personnels soignants en ont tant besoin. Un jour, il est scandaleux que le gouvernement ignore à ce point les élus locaux ; un autre jour, il est scandaleux que le gouvernement se décharge à ce point sur les élus locaux. Bon, au moins, il y a dans tout cela une logique, une vérité, une constante : c’est scandaleux !

08:48 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, médias, masques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/03/2020

Que les masques tombent !

mask.jpgIncroyable ! La France disposait donc, il y a neuf ans, d’un impressionnant stock de 1,4 milliard de masques, mais les technocrates qui nous gouvernent auraient estimé que la gestion de cette réserve coûtait trop cher à l’Etat, laissant le stock national retomber à… 150 millions de masques ! Que cela se soit passé en 2011 (sous Sarkozy) ou en 2013 (sous Hollande), il y a bien quelqu'un, en haut lieu, qui a pris cette décision stratégique ! Quand le drame du coronavirus sera derrière nous, il faudra absolument au moins par respect pour nos soignants, infirmiers, policiers, facteurs, caissières, etc qu'une commission d'enquête retrouve fissa le responsable de cette folie !