Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Une compétition perverse

juppé-Fillon.jpg"Juppé tacle Fillon qui lui réplique vertement". C’était prévu. Le second tour des primaires est un piège pour leurs organisateurs puisque le futur candidat unique à la présidence de la République, pendant une semaine, se fait méchamment déglinguer par son challenger, ce qui complique sérieusement le travail de rassemblement qu’il aura à opérer avant la campagne de 2017. Comme on l’a vu lors des primaires de la gauche en 2011, ces échanges fratricides entre les deux champions de la droite et du centre permettent à leurs futurs adversaires, le PS et le FN, d’emmagasiner tout un arsenal de critiques et d’attaques d’autant plus meurtrières qu’elles viennent… de la droite et du centre ! C’est pervers, la politique !

00:01 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : primaires, fillon, juppé, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

22/11/2016

Un simple rappel des faits

mariage gay.jpgAux jeunes journalistes qui expliquent, depuis la victoire de Fillon, qu’une retouche à la loi Taubira serait l’acte d’un extrémiste quasi-forcené, il faut rappeler que l’opposition au "Mariage pour tous", il y a quatre ans, comprenait une grosse moitié des Français (64 % en février 2013), la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes !

21/11/2016

Pas le temps de réfléchir !

fiches_primaire-de-droire.jpgIl va quand même falloir que mes excellents confrères des grands médias parisiens se posent quelques questions s’ils veulent regagner un peu la confiance de la population française : pourquoi ont-ils annoncé que l’Angleterre resterait évidemment dans l’Europe, qu’Hillary Clinton battrait forcément Donald Trump, et que Juppé gagnerait facilement les primaires de la droite et du centre ? Malheureusement, journalistes, éditorialistes, experts, sondeurs et commentateurs n’ont pas le temps d’entamer ce genre de réflexion : ils sont trop occupés à annoncer, commenter, disséquer, analyser les résultats des élections à venir, en France et à l’étranger, dans les semaines et les mois qui viennent !

20/11/2016

Primaires : trois remarques, vite fait

primaires-touge.jpgTrois remarques, vite fait, en cette soirée des primaires. 1) Ceux des observateurs et commentateurs qui sont tombés des nues en découvrant le score de Fillon ce soir sont des Parisiens qui n’ont pas franchi le périphérique depuis quatre jours. 2) Moi, si j’avais été Juppé, j’aurais tiré une conclusion "gaulliste" à ce scrutin parfaitement clair en me retirant, la tête haute, d’une compétition devenue inutile et contre-productive. 3) La première tentation des médias, cette semaine, va être d’opposer drastiquement deux hommes… dont personne ne pouvait distinguer les programmes, jusqu’alors, à deux ou trois bricoles près ! 

23:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, fillon, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

L'autre enjeu des primaires

Urne.jpgLe premier enjeu du vote d’aujourd’hui, c’est évidemment de faire en sorte que la droite et le centre présentent un candidat commun en 2017, afin de ne pas prendre le risque de laisser la gauche face au FN au second tour des présidentielles. Mais il y a un second enjeu : si ce scrutin se passe bien, s’il n’est pas contesté, et si les battus se rallient, comme promis, au vainqueur, il y a tout à parier que cette procédure va s’inscrire définitivement dans notre pratique démocratique. Avec les conséquences qu’on imagine, les bonnes (clarté politique), les mauvaises (saturation médiatique) et d'autres que personne n'imagine, car, heureusement, la vie est imprévisible !

18/11/2016

Le divorce est remboursé !

mariés.jpgLes commentateurs qui pointent l’insondable vulgarité du nouveau président des Etats-Unis n’ont sans doute pas regardé la nouvelle émission proposée en France par M6 : "Mariés au premier regard". Sous des dehors "scientifiques" (il y a là un psychologue, un sociologue et un sexologue qui n’ont que ce mot à la bouche), ce nouveau jeu de télé-réalité consiste à sélectionner des hommes et des femmes "scientifiquement compatibles" et de les faire se marier pour de vrai, à la mairie, mais sans se connaître, et devant leurs familles affolées. En cas d'échec, la production rembourse les frais du divorce. Vous pouvez imaginer quelque chose de plus vulgaire, vous ?

17/11/2016

L'expérience, en politique...

macron.jpgEmmanuel Macron n’est pas mon candidat, mais je dois le défendre sur un plan : tous les hauts dirigeants socialistes qui pointent depuis hier son "manque d’expérience" seraient plus crédibles s’ils avaient eux-mêmes réussi, en cinq ans, à créer un maximum d’emplois, à résorber la dette publique, à sauver ce qui reste de notre industrie, à baisser le coût de l’énergie, à diminuer les impôts, à juguler la désertification rurale, à augmenter les petites retraites, à restaurer le dialogue social, à réformer l’Education nationale, à permettre aux paysans de gagner normalement leur vie, etc, etc. Si ce n’est pas cela, "l’expérience", en politique, alors expliquez-moi en quoi elle est si indispensable ?

00:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : macron, ps, quinquennat, politique |  Facebook | | Lien permanent

16/11/2016

Où est passé l'Etat ?

nd landes.jpgL’affaire de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes restera dans les annales comme la plus invraisemblable démonstration de l’impuissance de l’Etat socialiste à faire respecter à la fois la décision des élus locaux et le droit de la République. Quand on pense que les deux Premiers ministres nommés par le président François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, ont été les plus chauds partisans de cet aéroport, et qu’ils n’ont rien fait d’autre que de laisser pourrir la situation ! Comment voulez-vous que les citoyens et les électeurs du reste du pays accordent la moindre confiance à des dirigeants aussi incapables, aussi confus et aussi indécis ?

15/11/2016

Les élites ? Quelles élites ?

pagesjaunes.jpgVous connaissez les "Pages Jaunes" et le site "Mappy", qui proposent un annuaire professionnel commode et des itinéraires routiers à calculer avant de partir en vacances. Deux services issus de France Telecom qui ne cassent pas trois pattes à un canard. Eh bien figurez-vous que la boîte qui regroupe ces deux services, SoLocal, est plombée par une dette de… 1,16 milliard d’euros ! Expliquez-moi comment des gens sortis de grandes écoles, qui sont payés des mille et des cents et qui se prétendent compétents peuvent laisser filer impunément, sur deux services publics basiques, une dette de 1,16 milliard d’euros ? Quand il voit ça, le peuple, vous comprenez qu’il s’énerve contre ses élites ?

 

00:24 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pages jaunes, mappy, élites |  Facebook | | Lien permanent

14/11/2016

Dénoncer le populisme... ou le combattre ?

poste.jpgIl ne sert à rien de dénoncer le populisme à la télé, comme le font doctement tant d'hommes politiques, il faut le combattre ! Et ce n’est pas en moralisant, mais en agissant qu’on le fera reculer. Un exemple parmi tant d’autres : que font les hommes qui prétendent nous gouverner pour empêcher La Poste de relancer sa politique aussi suicidaire qu’irresponsable de fermetures et de restrictions d’ouverture de centaines de bureaux de poste, et de suppression de tournées de facteurs ? Si l’Etat souverain ne sert pas à endiguer la désertification accélérée de nos campagnes, voire de nos quartiers périphériques, mais, bon sang, à quoi sert-il ?

12/11/2016

Les éoliennes, le peuple et les élites

non_aux_eoliennes.jpgLa cour d’appel du tribunal administratif de Lyon a annulé le Schéma régional éolien adopté par le Conseil régional de Bourgogne et validé par le Préfet en 2012. En apparence, c’est une victoire des nombreuses associations qui défendent les paysages du Morvan, de l’Auxois, de la Bresse, de la Puisaye et de tout ce qui fait la richesse touristique de ma région. Réaction immédiate des autorités (Etat et Région) : "Tant pis, on se passera du Schéma, on continue !" Réaction des multinationales qui fabriquent les éoliennes : "Si le Schéma est annulé, ses restrictions concernant l’environnement le sont aussi, alors on va en mettre partout !" Et vous vous étonnez que le peuple enrage contre ses élites ?

10/11/2016

La leçon américaine

maire.jpgLa leçon à tirer de l’élection de Trump, au fond, est simplissime. Les gens, aujourd’hui, n’en peuvent plus de l’impéritie des hommes politiques qui passent leur vie dans les médias pour faire le buzz, et dont l'objectif principal est de se faire réélire afin de ne pas perdre les avantages liés à leur fonction. Ces dirigeants-là, de gauche ou de droite, ont-ils été capables de résorber le chômage, de juguler la désertification médicale, de sauvegarder une industrie de qualité, d’assurer une énergie pas chère, de restaurer le dialogue social, d’assurer une bonne éducation des enfants, de permettre aux paysans de vivre de leur travail ? Non ? Eh bien, élisons-en d’autres ! Dure leçon.

09/11/2016

Dissoudre le peuple américain ?

trump.jpgQue dire de l’élection de Donald Trump sans proférer des banalités ? Sans rappeler, notamment, que les médias français, à force de prendre leurs désirs pour des réalités, se sont autant plantés dans leurs prédictions américaines qu’ils s’étaient vautrés à propos du Brexit britannique ? Il n’était donc pas imaginable, vu de Paris, que le peuple américain élise à sa tête un milliardaire grossier, sexiste, homophobe et islamophobe ? Ben si. Le peuple britannique a voté pour le Brexit, le peuple américain a voté Trump. Ah ! Cette vieille tentation émise par Bertold Brecht, prix Staline 1955, de "dissoudre le peuple et d’en élire un autre" !

18:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : trump, brecht, peuple, usa, médias |  Facebook | | Lien permanent

08/11/2016

Bite, baise, chatte et caca-boudin !

hanouna-cyril-matthieu-delormeau.jpgLa télévision est de plus en plus vulgaire. Du plateau de Laurent Ruquier au canapé de Michel Drucker, les animateurs et leurs invités rivalisent de blagues salaces, de mots grossiers et de vannes ordurières. Les humoristes autoproclamés, notamment, se régalent de pets, de touche-pipi et de bite-à-cul : chier, baise, chatte et caca-boudin, qu’est-ce qu’on se marre ! Est-ce être réactionnaire que de rappeler qu’à la génération précédente, ni Raymond Devos, ni René Goscinny, ni Robert Lamoureux, ni Jacqueline Maillan, ni Bourvil, ni Sempé, ni Louis de Funès, ni Fernand Raynaud n’ont jamais proféré le moindre gros mot ?

07/11/2016

Des affiches assez... primaires

aff Juppé.jpgEn examinant les affiches réalisées par les candidats à la primaire de droite et du centre, on reste perplexe. Déjà, on est surpris de constater que NKM et Bruno Le Maire regardent ailleurs, tout comme JF Copé qui, sur sa photo, détourne ostensiblement les yeux de ses électeurs potentiels ! L’affiche de JF Poisson est plus classique, limite ringarde, mais on voit davantage sa veste, sa cravate et son pantalon que sa tête, toute petite, en haut à droite ! Rien à dire sur Sarko et Fillon, dont les visuels sont efficaces. En revanche, pour Juppé, critiqué pour son âge, quel saboteur a trouvé le moyen d’encadrer son visage un peu triste d’un cadre quasi-mortuaire ? Mais où sont les communicants d’antan ?

06/11/2016

Le problème, dans une démocratie...

danse-stars-de-sylvie-tellier-julien-lepers.jpgA ceux qui se demandent, incrédules, comment Donald Trump a pu être porté par les électeurs américains jusqu’au seuil de la Maison Blanche, je suggère de méditer l’incident qui a spectaculairement plombé l’émission Danse avec les stars, hier soir, sur TF1. La production de ce show avait imprudemment donné la parole aux téléspectateurs pour départager ses candidats danseurs : eh bien, le public a tranché… en éliminant l'excellente et charmante Sylvie Tellier, formidable danseuse, lui préférant deux animateurs télé connus dans les chaumières, Julien Lepers et Valérie Damidot, qui dansent comme des fers à repasser ! Ben oui, le problème, en démocratie, c’est le peuple…

05/11/2016

"Laissez la place !"

hue.jpgRobert Hue était vendredi à Sens, dans mon département, pour dédicacer son nouveau livre. Robert qui ? Hue ! L’ancien secrétaire de Georges Marchais, pas antipathique au demeurant, est l’homme politique le plus inutile de France. L’ancien patron du PCF n’est même plus communiste, c’est dire ! Bon, à voir le titre de son livre, on constate qu’il a gardé un peu de lucidité, puisqu'il a intitulé son opus : "Laissez la place !". Les mauvaises langues disent que cet éminent sénateur du Val d’Oise (eh oui) aurait été plus crédible en appliquant, depuis longtemps, cet excellent conseil à lui-même ! Ben oui, mais, ho, faut bouffer, camarade !

12:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pcf, hue, communiste |  Facebook | | Lien permanent

02/11/2016

Aux frais du contribuable

nicolas-domenach.jpgJe m’amuse de la mésaventure arrivée à Nicolas Domenach, interviewé au Togo sur le fait qu’il était l’invité personnel de Manuel Valls (avion, hôtel, petits fours, etc), ce qui est difficile à justifier quand on se dit indépendant du pouvoir. Impitoyable, Claude Askolovitch, qui fait son mea culpa sur le même thème dans Slate ce matin, enfonce définitivement l’ami Domenach. Je ne fais pas le malin, car il m’est arrivé, à moi aussi, naguère, d’être invité par tel dirigeant politique dans un voyage officiel. Si la presse française était riche, elle n’aurait pas à risquer ces collusions compromettantes. Encore lui faut-il éviter, en pensant à ces cas douteux, de donner des leçons au reste du monde…

17:41 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, valls, domenach |  Facebook | | Lien permanent

01/11/2016

La Bourgogne dans vingt ans ?

éoliennes.jpgRetour de Reims, hier, avec une suggestion : j’invite solennellement tous les Bourguignons insensibles à la prolifération d’éoliennes sur leur territoire à aller faire un saut en voiture sur l’A26 entre Troyes et Reims : cette région est aujourd’hui un invraisemblable champ d’éoliennes de 60 km de long où des centaines de mâts de 142 mètres de haut, par séries de vingt ou trente, transforment le paysage champenois en un interminable aéroport virtuel, où personne n’aurait l’idée d’aller se promener, visiter des maisons à vendre, ou même pique-niquer, ou ramasser des champignons ! Quand la Bourgogne, dans dix ou vingt ans, sera ainsi complètement saccagée, il sera trop tard pour pleurer…

 

31/10/2016

Pitié pour les facteurs !

plaque-de-rue.jpgCe qui est rigolo, dans les regroupements de communes qui se multiplient dans tout la France, c’est le casse-tête qu’ils provoquent dans les noms de rues desdites communes. Je m’explique : quand une "commune nouvelle" regroupe, par hypothèse, douze petites communes, tout laisse à penser qu’il y aura douze "Place de l’Eglise", douze "Grand Rue" ou, au bord de la mer, douze "Route de la Plage". Bonjour le micmac pour la Poste ! Et pour les GPS ! A chaque fois, il va falloir changer les plaques, inventer de nouveaux noms… et vérifier que les douze communes ne rebaptisent pas leur "Place de l’Eglise" en "Place du Marché" ou en... "Place de l'Ancienne mairie" !

10:49 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communes, adresse, poste, rues |  Facebook | | Lien permanent