Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2018

Mieux vaut en rire !

rire.jpgTristounette, la vie politique ? Parfois désopilante, aussi ! Je lis par exemple que Christophe Castaner, patron du parti LREM, plaide, à l’approche des européennes de 2019, pour un "renouvellement" (sic) allant "de Cohn-Bendit à Juppé" ...qui auront tous les deux 74 ans ! Je lis aussi que dans sa déclaration de patrimoine, la facétieuse Nicole Belloubet, ministre de la Justice, a "oublié" (sic) deux appartements à Paris et une maison dans l’Aveyron. Rigolo, non ? Je lis enfin que le porte-parole du Parti communiste, Olivier Dartigolles, ne supporte pas l’ "archaïsme" et l’ "autoritarisme" (sic) du président Macron ! Géant ! Quand on a des politiciens aussi drôles, on n’a pas besoin d’humoristes…

 

00:30 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : politique, humour, pcf |  Facebook | | Lien permanent

29/01/2018

Interdits, exclusions, anathèmes...

interdits,LR,Maurras,DarmaninAlors, quels nouveaux interdits, exclusions et anathèmes ont égayé, ce week-end, la patrie des droits de l'homme ? On a vu, au Conseil national de LR, une minorité de militants extrémistes réclamer bruyamment l’exclusion de Valérie Pécresse et de tous ceux qui, dans leur propre parti, ne sont pas de leur avis. On a vu des associations antiracistes convaincre la ministre de la Culture de rayer le nom de Charles Maurras, horresco referens, de la liste des commémorations nationales pour 2018. On a vu la féministe Caroline de Haas obtenir de la justice qu’elle corrige le tir à propos du ministre Gérard Darmanin afin que celui-ci, présumé violeur, soit exclu du gouvernement. Taïaut, taïaut, taïaut !

13:10 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : interdits, lr, maurras, darmanin |  Facebook | | Lien permanent

28/01/2018

Voo-TV : un beau gâchis !

BP-tv.JPGTrois pages, dans le Bien Public, sur le scandale de Voo-TV, c’est du jamais vu ! Chacun se rappelle, à Dijon, cette télévision locale lancée par la mairie socialiste en juin 2008, où se sont succédés, parfois à prix d’or, une bonne dizaine de président, directeurs et rédacteurs en chef (et leurs copains, gendres et petites amies). Le Département (à droite) n’avait pas suivi. La Région (à gauche) avait financé le truc, puis quitté le navire en 2013, précipitant la liquidation judiciaire de ce médiocre organe d’influence que personne ne regardait. Coût pour le contribuable local, selon le journal : 1,8 million d’euros ! Mais quelle importance, c’était de l’argent public…

27/01/2018

Par delà le bien et le mal

interdiction.jpgLa prolifération des interdits (à la télé, à l’école, dans les livres, au cinéma, sur la route, partout !) est le propre des sociétés post-démocratiques où l’Etat, à tort ou à raison, croit devoir suppléer le sens moral, ce consensus universel qui a longtemps défini le bien et le mal et auquel chacun se conformait, grosso modo, sauf à "fauter" aux yeux du grand nombre. La sécularisation des sociétés occidentales, où l’argent s’est imposé comme la principale norme commune, est la première cause de cette désertification morale où les jeunes générations, cernées par les interdits de toute nature, cherchent désespérément des repères…

10:49 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : interdits, morale |  Facebook | | Lien permanent

26/01/2018

Les médias sont unanimes...

Wauquiez,politique,Je ne connais pas Laurent Wauquiez, et, a priori, je ne suis pas près de voter pour lui. Mais je suis frappé par l’acharnement avec lequel les médias le critiquent, le dézinguent, le ridiculisent du matin au soir. Avez-vus déjà entendu un journaliste dire du bien, une seule fois, du nouveau patron de LR ? Il a été plutôt bon, hier, sur France 2, or, ce matin, tous les commentaires sont ironiques, tous ! Cet unanimisme est malsain. En réalité, Marine Le Pen ayant perdu toute crédibilité, Christine Boutin étant sortie des radars, les médias ont trouvé un nouveau bouc émissaire, une victime expiatoire qui incarne tout le mépris qu’ils vouent aux politiques. Catholique, provincial et de droite, le jeune Wauquiez va avoir du mal à remonter la pente…

 

09:39 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : wauquiez, politique |  Facebook | | Lien permanent

25/01/2018

Ni képi, ni kipa, ni idée, ni opinon, ni rien !

interdit,députés,laïcité,parlementL’abbé Pierre, qui fut député, doit se retourner dans sa tombe. En 2018, il serait interdit de soutane et de col romain ! Que le règlement de l’Assemblée nationale suggère le port de la cravate, ou déconseille celui de la burqa, on peut l’admettre. Mais qui et au nom de quoi, dans une République comme la nôtre, peut empêcher un élu du peuple souverain de porter des bottes de cheval ou un chapeau à plumes ? On a donc interdit aux députés, hier, toute tenue qui induirait "l’expression d’une quelconque opinion" (sic) au Parlement : stupéfiant oxymore ! Pourquoi pas, dans la foulée, interdire aux parlementaires l’adhésion à un parti politique ?

24/01/2018

Des infos sur l'info...

kiosque.jpgComme chaque année, le baromètre de "La Croix" sur les médias est plein d’enseignements. En 2018, on y apprend que les Français font définitivement la différence entre les infos qui traînent sur Facebook ou Twitter et celles qui viennent de journalistes professionnels, ce qui est un progrès. On y apprend que 71 % des jeunes de 18 à 24 ans s’informent d’abord sur Internet, ce qui fait peur. On y mesure aussi l’écart entre certaines infos et l’opinion réelle : si 100 % des gens ont suivi le décès et les obsèques de Johnny, par exemple, 37 % d’entre eux (!) n’ont jamais entendu parler des campagnes Balancetonporc ou MeToo contre les violences faites aux femmes…

00:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, information, la croix |  Facebook | | Lien permanent

23/01/2018

Peut-on rire de tout ?

vire-des-amours-tex.jpgPeut-on rire de tout ? Si la question n'est pas neuve, la réponse a sérieusement et tristement évolué depuis l’époque de Desproges, Coluche et Le Luron. Voyons, aujourd’hui, combien d'humoristes invités à la télé osent encore sortir des vannes sur les femmes, sur le harcèlement sexuel, sur le viol, sur l’égalité hommes-femmes, sur l’avortement, sur les mères porteuses, sur l’homosexualité, sur le terrorisme, sur le voile islamique, sur les noirs, sur les immigrés, sur les musulmans, sur le Coran, sur les juifs, sur la Palestine, sur la Shoah, sur le chômage, sur les fous, sur les alcooliques, sur les aveugles, sur la sclérose en plaques, sur les centrales nucléaires, etc, etc ?

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : humour, humoristes, censure |  Facebook | | Lien permanent

22/01/2018

Le bruit, le clash, le buzz...

télévision,buzz,réseaux sociauxLe grand tort des médias audiovisuels, depuis environ deux ans, est de vouloir rivaliser avec les réseaux sociaux qui les fascinent. C’est ainsi que la télévision s’est transformée en un gigantesque café du commerce où tout se vaut, les expertises précises comme les contre-vérités affligeantes, les reportages instructifs comme les montages à l’emporte-pièce. Qu’importe qu’un invité soit inculte du moment qu’il fait du bruit avec sa bouche ! Est-ce un drame s’il ne représente que lui-même, c’est-à-dire, parfois, rien ? Et tant pis si les insultes et les anathèmes ont peu à peu remplacé les arguments rationnels puisque c’est cela qui fait du buzz !

21/01/2018

MRJC : drôles de paroissiens !

MRJC.jpgTombé sur un communiqué stupéfiant du MRJC (Mouvement rural de Jeunesse chrétienne) rappelant qu’il défend le droit des femmes… à l’avortement ! C’est un peu comme si les Jeunesses communistes défendaient vigoureusement le droit des multinationales à exploiter la classe ouvrière ! Le MRJC, donc, regrette que l’IVG soit une démarche "complexe et difficile" au vu des contraintes administratives qu’elle implique. Non, les gars, si l’IVG est une démarche "complexe et difficile", c’est parce qu’elle consiste à tuer un être vivant mal défini dont on se demande s’il est déjà une personne humaine ou non, et que la réponse, même pour les athées, n’est pas simple !

10:14 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : avortement, ivg, mrjc |  Facebook | | Lien permanent

20/01/2018

Trop de féminisme tue le féminisme

therese-revant.jpgLa France n’est pas l’Amérique. Chez nous, heureusement, la majorité des femmes hausse les épaules quand quelques extrémistes veulent censurer le baiser volé à la Belle au Bois Dormant. Mais attention, le mouvement est lancé, et on ne sait pas jusqu’où il ira. A New York, les féministes ont exigé de retirer du Metropolitan Museum of Art le tableau Thérèse rêvant, de Balthus, par pur puritanisme. Dans l’Utah, un prof a été viré de son école pour avoir montré des œuvres d’Ingres, François Boucher et Modigliani jugées offensantes parce que pornographiques. Et n’oublions pas qu’à Paris, des élus ont proposé, sans rire, que les Journées du Patrimoine deviennent les Journées du Matrimoine…

 

19/01/2018

Les mauvais chiffres d'Europe 1

Cohen.jpgPourquoi l’audience d’Europe 1 s’effondre-t-elle ? Le talent des animateurs, qu’on les aime ou non, n’est pas en cause. C’est le ton général qui pose problème à la station, obligée de faire son trou entre une grande radio privée plutôt populaire (RTL) et une grande radio publique plutôt progressiste (France Inter) qui, selon Médiamétrie, caracolent seules en tête. Visiblement, le transfert de Patrick Cohen de la matinale de France Inter à celle d’Europe 1 n’a pas attiré de nouveaux auditeurs "de gauche", et a fait fuir une partie des auditeurs "de droite". Pas sûr que le subtil équilibre macroniste, ni gauche, ni droite, soit transférable à la radio !

18/01/2018

La province, combien de divisions ?

ND des Landes.jpgMacron était déjà mal vu des élus locaux, cela ne va pas s’arranger avec l’abandon de Notre-Dame des Landes, projet soutenu par l’immense majorité des élus du coin. On ne peut pas gouverner la France et ses 365 fromages sans écouter la province, les régions, la ruralité, la France profonde celle qui vote comme elle rouspète, celle qu'on oblige à rouler à 80 km/h, celle qui voit fuir les médecins et fermer les bureaux de poste, celle qui aimerait tant être financièrement autonome, celle qui rêve qu’un aéroport international la reliera un jour au reste du monde ! Heureusement qu’il n’y a pas d’élections locales en vue, elles se traduiraient par un désastre pour le parti LREM.

17/01/2018

Le président et les migrants

La-circulaire-Collomb-sur-les-migrants-contestee-en-justice.jpgJe cite le président de la République : "Il faut que les Français comprennent que c'est un problème européen (…). L'immigration clandestine ne doit pas être tolérée : les clandestins qui viennent en France, qui sont hors-la-loi, doivent donc s'attendre à être rapatriés ou dirigés sur un pays de leur choix (…). Le mot n’est pas plaisant, mais ils doivent être expulsés ! (…) On ne peut pas mettre un policier tous les dix mètres, on peut tout de même contrôler les passages aux frontières…" Ah ! Un détail : ce n’est pas Emmanuel Macron qui parle, c’est François Mitterrand, interviewé à la télévision le 10 décembre 1989. Il y a presque trente ans…

16/01/2018

"Ebdo" : encourageant, mais...

Ebdo.jpgPas mal, le premier numéro d’Ebdo ! Encourageant. A une réserve près. Quand on informe, on n’informe pas à moitié. Dans le grand dossier qu’il publie sur la Sncf, le journal explique comment son indéboulonnable pdg, Guillaume Pepy, traverse toutes les crises grâce à une communication top niveau qui coûte très cher à sa boîte. Ebdo révèle que Pepy "contrôle la presse" (sic) en entretenant, moyennant revenus et pressions, un réseau de "journalistes amis" (sic) qu’il actionne fort utilement à chaque crise. Or, on comprend que le journal a les noms de ces porte-flingues, mais il n’ose pas les donner, dommage ! Peur des représailles ou scrupule de débutants ?

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ebdo, presse, sncf, pepy |  Facebook | | Lien permanent

15/01/2018

Que c'est loin, mai 68 !

mai68.jpgIl y a 50 ans, il était "interdit d’interdire". Depuis, la France a fait un grand pas… en arrière ! La pensée progressiste, en 2018, consiste à interdire le plus de choses possible : les opéras comme Carmen qui finissent par la mort d’une femme ; les statues de pape surmontées d’une croix chrétienne ; les films où des cow-boys blancs tuent des indiens basanés ; les automobiles qui roulent au gazole ; le cinéma pour enfants, à Noël, où il est question de la Nativité ; les animaux que les gamins vont voir dans les cirques de village ; les humoristes qui délirent sur les homos ou les femmes battues… Dany, reviens, ils sont devenus fous !

14/01/2018

Où sont les Pasqua, les Marchais...?

nathalie-kosciusko-morizet.jpgBon, elle est un peu aigrie, Nathalie Kosciusko-Morizet, mais elle n’a peut-être pas tort, dans le "Parisien", de qualifier la vie politique d'aujourd'hui de "chiante comme la pluie". Un Etat "ni de gauche ni de droite", impuissant pour cause de faillite, dominé par un "politiquement correct" impitoyable, des débats débiles qui ignorent totalement la culture et l’histoire… Disparus, les Pasqua, les Ponia, les Marchais, les Sanguinetti ! Oubliés, l’Observatoire, le Petit-Clamart, le laitier, Mazarine ! A l’heure de la démocratie numérique et du nivellement par le bas, c’est vrai, on se prend à regretter Giscard, JJSS, Simone Veil, Mitterrand, Rocard, Chirac ou Bernard Tapie !

13/01/2018

Un impôt pour sauver Charlie ?

Juliette-Meadel.jpgQuand on pense que cette fille-là a été ministre, on comprend pourquoi le quinquennat Hollande fut si consternant. Mme Juliette Méadel, c’est son nom, a proposé, sans rire, la création d’un "impôt Charlie Hebdo" pour soutenir ce journal et, plus largement, "la presse indépendante, celle qui ne vit pas du soutien d’un actionnaire ou d’un industriel". Cette manie des socialistes de créer des impôts sur tout et n’importe quoi ! Mais là, c’est le pompon : que l’Etat, par l’impôt, soutienne financièrement tel journal et pas tel autre, pas sûr que Poutine, Erdogan ou Maduro y aient pensé, tellement l’idée est insensée ! Elle n’est pas "Charlie", la dame, elle est charlot !

12/01/2018

Laïcité : une nouvelle religion ?

schiappa-valls.jpgEmmanuel Macron a raison : il ne faudrait pas que la laïcité devienne, pour certains, une sorte de religion d’Etat. Déjà, ses grands-prêtres – comme Manuel Valls mardi sur Europe 1 ou Marlène Schiappa dans son dernier livre – s’indignent qu’on puisse accoler à leur dogme un qualificatif quelconque : une laïcité positive, ou restrictive, ou ouverte, ou radicalisée, c’est un blasphème ! Et prétendre, comme Macron, que "la République est laïque, pas la société", mérite, à les entendre, le bûcher. A tous les intégristes de cette religion laïque, rappelons que la loi de 1905 leur assure la liberté de pratiquer leur culte à condition qu’ils ne troublent pas l’ordre public…

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : laïcité, valls, schiappa |  Facebook | | Lien permanent

11/01/2018

Au bûcher, les traîtresses !

26240783_10156468253995769_8612337758644267777_o.jpgCe qui me frappe dans l’affaire de la tribune du Monde d’hier, ce n’est pas le texte de l’article lui-même (que je trouve plutôt raisonnable et assez révélateur) mais l’extrême violence avec laquelle les femmes qui l’ont signé ont été aussitôt insultées, critiquées, accusées, clouées au pilori médiatique ! J’ai entendu sur les ondes de véritables horreurs sur Catherine Deneuve, Joëlle Losfeld, Sylvie Le Bihan et leur centaine de co-signataires. Au bûcher, les traîtresses ! La libération de la parole des femmes, dont chacun se félicite depuis l’affaire Weinstein, serait-elle exclusivement réservée, et avec quelle brutalité, aux plus radicales d’entre elles ?

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : féminisme, femme, débat, deneuve |  Facebook | | Lien permanent