Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2018

Sous les pavés, la nostalgie !

Harum-Procol.jpgEt si l’évocation de mai 68 était surtout le prétexte à une grosse bouffée de nostalgie collective ? Jamais la France ne s’est mieux portée qu’à cette époque-là, ce qui conférait un aspect paradoxal aux manifs invoquant Lénine, Mao et Trotski ! Amis sexagénaires, avez-vous lu ces articles qui regrettent la disparition du slow – ce rite de passage qui a projeté dans une vie sexuée des millions d’adolescents, cette danse aussi démocratique qu’égalitaire qui, loin de tout harcèlement condamnable, autorisait préliminaires civilisés et audaces raisonnables avant le grand saut dans la vie adulte ! Ah ! Leny Escudero, Camillo, Procol Harum !

13:19 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, nostalgie, sixties, slow |  Facebook | | Lien permanent

01/04/2018

Sncf : la tension monte

cheminots.jpgEntendu vendredi à l’un des rares guichets ouverts en gare de Dijon. Une dame un peu affolée : "Puis-je avoir un billet pour Paris, le 5 avril, dans n’importe quel TGV qui roule ?" Une employée de la Sncf, plutôt revêche : "Il y en a bien un, mais il est complet, je ne peux pas vous délivrer de billet !" La dame, de plus en plus affolée : "Mais je dois absolument prendre ce train !" L’employée, carrément désagréable : "Je vous préviens, si vous montez dans ce train sans réservation, vous serez passible de 150 euros d’amende !" Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai vraiment le sentiment que cette grève, prévue pour trois mois, va mal tourner…

10:20 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, grèves, cheminots |  Facebook | | Lien permanent

31/03/2018

Une grève qui va faire mal

pepy.jpgPardon d’y revenir, mais vu de province, je vous jure que cette grève va faire un mal de chien. Quand Guillaume Pepy, à la radio, demande benoîtement aux usagers de la Sncf de "différer leur voyage", je voudrais lui faire respectueusement remarquer qu’en sus de tous les braves gens qui se voient conchier leur lundi de Pâques, il y a des millions de Français qui, figurez-vous, ne pourront pas "différer" leur trajet quotidien pour aller au travail, ou déplacer un entretien d'embauche, ou reporter un rendez-vous médical obtenu six mois plus tôt, ou décaler un examen ! Pfff ! Les travailleurs, les chômeurs, les gens malades, les jeunes, combien de divisions ?

14:41 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : grève, cgt, sncf, pepy |  Facebook | | Lien permanent

29/03/2018

On arrête de bosser, et alors ?

greve-sncf.jpgJe suis fasciné par le désintérêt des médias parisiens – dont les rédacteurs en chef, il est vrai, ne prennent pas le train pour aller au travail – pour l’invraisemblable grève qui, à partir de mardi, va paralyser la Sncf deux jours sur cinq pendant trois mois. Enrayer ainsi le fonctionnement d’une  grande puissance économique comme la France est une folie. Des millions de gens prennent quotidiennement le train pour aller au bureau, des millions d’autres ont besoin du train pour aller négocier, rencontrer, contracter, produire, vendre, livrer ! Et voilà qu’à Paris, on fait comme si ce n’était qu’un léger désagrément ! M’est avis que le retour sur terre va être douloureux…

11:46 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, sncf, travail, cgt |  Facebook | | Lien permanent

28/03/2018

Contre l'obscurantisme, la mémoire !

arnaud-beltrame.jpgFace à "l’obscurantisme barbare", a dit Macron ce matin, la nation doit se retrouver sur ses valeurs fondamentales et se rappeler ses héros, de Jeanne d’Arc au général de Gaulle. Certes. Mais alors, comment comprendre la pitoyable gestion de l’affaire Maurras par le Gouvernement, qui a sacrifié aux pressions militantes le Haut Comité aux commémorations nationales et, avec elle, le Livre des commémorations nationales – lequel permettait, depuis 1974, de rappeler au pays son histoire, ses valeurs, ses héros ? N’est-ce pas à l’Etat de protéger notre mémoire collective contre tous ceux qui veulent la prendre en otage et la découper en tranches ?

27/03/2018

Ciel, le Roi bat la Reine !

cartes.jpgBon sang mais c’est bien sûr, il va aussi falloir supprimer la plupart des jeux de cartes ! Avez-vous bien réalisé que dans le classique jeu de 52 cartes, le Roi était supérieur à la Reine ? Voilà qui risque d’insuffler de vilains préjugés machistes à tous les gosses qui apprennent à jouer à la bataille – lesquels sont déjà psychologiquement fragilisés quand on leur explique que le 1 est supérieur au 2 ! Aux échecs, cela se discute : la Dame est beaucoup plus mobile que le Roi et c’est elle, souvent, qui le met en échec. Reste le jeu de Dames où, excusez-moi, l’égalité femmes-hommes est scandaleusement bafouée. Ah, j’oubliais, il va aussi falloir interdire le jeu de bilboquet, forcément…

23:10 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : jeux, féminisme, bataille, roi, reine |  Facebook | | Lien permanent

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt |  Facebook | | Lien permanent

25/03/2018

Silence dans les champs !

oiseaux,pesticides,écologie,biodiversitéUne page dans Le Monde, une page dans Le Figaro, c’est l’info la plus importante de la semaine passée : en quinze ans, selon les experts, plus de 30 % des oiseaux des campagnes françaises a disparu, notamment dans les grands territoires agricoles pulvérisés d’insecticides et de pesticides dévastateurs. Un tiers en quinze ans ! Bonjour la biodiversté ! Mais voilà, à peine dit, aussitôt oublié. Pour une raison simple : c’est aux agriculteurs de réagir en modifiant leurs méthodes de culture. Or, la plupart d’entre eux ont d’autres soucis que la perpétuation des fauvettes, des perdrix, des bruants et des alouettes : ils disparaissent, en pourcentage, encore plus vite que les oiseaux !

24/03/2018

Les Canadiens privés de sexe

masculin-feminin%20copie.jpgUne fois encore, on aimerait que ce soit une blague. Mais c’est Marianne qui nous apprend qu’au Canada, le politiquement correct a encore marqué des points : depuis mercredi, là-bas, les employés du service public ne peuvent plus appeler leurs administrés "Monsieur" ou "Madame", officiellement "par respect pour la diversité" (les bi, les trans, etc), de même qu’ils doivent demander, par exemple, la "profession du parent" au lieu de celle du père ou de la mère. Au passage, cette obligation de faire disparaître le masculin et le féminin de notre civilisation risque de nous priver de deux vieilles choses pourtant bien utiles : la politesse et la canadienne.

23/03/2018

Deux mauvaises nouvelles

ebdo.jpgA chaque fois qu’un journal disparaît, c’est une mauvaise nouvelle pour le pays, pour la presse, pour la culture, pour la démocratie. Hier, on a appris que l’équipe de "L’Accent bourguignon" avait jeté l’éponge : les annonceurs de Dijon, publics ou privés, n’ont pas levé le petit doigt pour ce nouveau mensuel qui avait l’audace de vouloir faire de l’information. Ce matin, c’est "Ebdo" qui arrête les frais. Sa fameuse couv accusant trop rapidement Nicolas Hulot de viol lui aura été fatale. Si les annonceurs sont trouillards, les lecteurs, eux, sont méfiants : la volonté de faire un scoop à tout prix a brisé net leur bienveillance. A bon entendeur…

10:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, ebdo, hulot, dijon |  Facebook | | Lien permanent

22/03/2018

Le "22 mars" pour les Nuls

22 mars.jpgL’avant-veille de ce fameux 22 mars 1968, des militants anti-impérialistes du Comité Vietnam ont été arrêtés par la police pour avoir saccagé, dans Paris, une agence de l’American Express. A la fac de Nanterre, une "assemblée générale" de 142 étudiants d’extrême gauche – dont Daniel Cohn-Bendit – exige leur libération et occupe les lieux. Ils sont communistes, communistes dissidents, castristes, trotskistes, maoïstes, libertaires, anarchistes, antimilitaristes, situationnistes : leur seul point commun, à tous, est qu'ils soutiennent le "peuple vietnamien", c’est-à-dire l’armée communiste de Ho Chi Minh alors armée par Mao et par Brejnev. Voilà. D’autres questions ?

21/03/2018

Mai 68, oui, mais lequel ?

mai 68,22mars,histoire,gaullismeDemain, 22 mars, c'est le début du cinquantenaire de mai 68. Attendez-vous à une stupéfiante variété des récits, interprétations, souvenirs et émotions de ceux qui l'ont vécu. L’un se rappelle les manifs et les barricades du Quartier latin. Un autre, les grèves couronnées par la hausse du Smic. Un troisième, le spectaculaire progrès économique qui avait caractérisé cette époque. Un autre encore, l’écrasante victoire des gaullistes aux législatives de juin. Sans parler de tous ceux, fort nombreux, qui ont vu tout cela de loin parce qu’ils étaient partis prématurément en vacances, ou parce qu’ils révisaient leurs examens à la campagne !

20/03/2018

Trop de réformes ?

Macron.jpgC’est un peu fort de café : voilà que l’on reproche à Emmanuel Macron d’avoir lancé trop de réformes ! Aurait-on déjà oublié que ses prédécesseurs n’ont pas réglé le tiers du quart des problèmes qui se posaient au pays ? Le chômage endémique, le déclin des hôpitaux publics, le vieillissement de l’armée, les entraves à l’entreprise, l’obsolescence de la Sncf, la hausse de l’immigration clandestine, la désertification médicale, l’insécurité dans les quartiers, l’asphyxie des agriculteurs, etc ? On peut évidemment critiquer Macron sur sa méthode, son style, sa personnalité, que sais-je ? Mais le critiquer parce qu’il essaie de régler les problèmes des Français, alors ça, c’est un comble !

11:59 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : macron, politique, réformes |  Facebook | | Lien permanent

18/03/2018

Une affaire empoisonnante

poutine kgb.jpgJe n’ai aucune info particulière sur l’affaire de l’empoisonnement à Londres de l’ex-espion Skripal, mais j’ai assez d’expérience en ce domaine pour savoir : 1) Que certains vétérans des services secrets russes, par-delà les changements de régime, ne cesseront jamais de vouloir se venger, à tout prix, de certains agents qui ont trahi la cause. 2) Que Poutine, ancien agent de base du KGB (photo) et ancien patron du FSB, est "des leurs", et que jamais il ne dénoncera ni ne poursuivra des "tchékistes", même s’ils commettent dans son dos des crimes hors-la-loi, et même s’il se serait bien passé de la crise diplomatique que ces têtes brûlées ont bêtement provoquée à la veille de sa réélection !

21:52 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : poutine, kgb, fsb, tchékistes, skripal |  Facebook | | Lien permanent

17/03/2018

Cela fait rire les Chinois

SARTHE ME U.jpgQu’est-ce qui plaît tant aux étrangers qui viennent, par millions, visiter la France ? Les paysages, le patrimoine, le vin, la gastronomie, la langue… la France, quoi ! Alors, pourquoi cette manie des agences de com’ de rebaptiser nos territoires avec des mots anglais ? Dans ma région, on vante "Just Dijon", "My Bourgogne", "Made in Bourgogne", "L’Yonne in Bourgogne", comme on trouve ailleurs "Sarthe me up", "Loire Valley", "Normandie French Fab", "Limoges Citypass", "Visit Paris Region" et tant d’autres trouvailles géniales qui montrent surtout que les Français se fichent complètement de leur langue – ce que les étrangers, bien souvent, ont du mal à comprendre !

16/03/2018

Le suicide de la SNCF

affluence-gare.jpgFaut-il que le statut des cheminots soit avantageux pour que la CGT déclenche, à l'annonce de sa réforme, une riposte aussi cataclysmique ! Pas de transport ferroviaire en France, deux jours sur cinq, pendant trois mois ! Venez prendre mon TER habituel (Joigny-Sens-Paris) le matin ou le soir, vous comprendrez qu’un tel blocage mettra à genoux, au bout de deux ou trois semaines, la cinquième puissance économique du monde. Déjà que la désorganisation générale de la SNCF (retards, suppressions, surbooking, pannes) faisait enrager la population, attendez-vous à voir s'effondrer définitivement l’image de cette malheureuse entreprise qui faisait, naguère, la fierté du pays !

08:49 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, ter, cgt, grèves, cheminots |  Facebook | | Lien permanent

15/03/2018

Le journalisme n'est pas mort

du-journaliste.jpgIntéressant, le dossier que "La Croix" a consacré hier au journalisme. Surtout à l’heure où les Jean-Luc Mélenchon et autres démagogues officiels crachent leur "haine" (!) sur cette profession aussi imparfaite que difficile. Selon le journal, 92 % des Français jugent que les journalistes sont "utiles", notamment pour distinguer les vraies infos des propos non vérifiés, des fake news, des montages propagandistes, des envolées de tribune ou des disputes de comptoir. Cela ne doit pas empêcher, bien sûr, de critiquer la presse ! Mais que le public fasse de plus en plus la différence entre les vraies infos (vérifiées, sourcées, mises en perspective) et le fatras de la politique et des réseaux sociaux, voilà qui est plutôt rassurant !

13/03/2018

Le droit de vivre

Cantat.jpgPas facile, le cas Bertrand Cantat. Le meurtrier de Marie Trintignant a purgé sa peine. La justice est passée. Il a droit à se réinsérer dans la société. Ce n’est pas parce qu’il est un artiste connu, beau-frère d’une ex-ministre connue, que sa victime était connue, tout comme la famille de la victime, que l’homme n’a pas droit à retrouver sa vie, son métier, sa musique. De là à faire la Une de journaux enthousiastes, de là à être applaudi dans des festivals de musique ! Quand on porte un tel fardeau, on ne s’exhibe pas dans les médias, on ne recherche pas les bravos. On exerce discrètement son droit à mener une vie normale – ce droit basique, tout simple, dont il a définitivement privé sa victime.

12/03/2018

Apprendre à écrire, à quoi bon ?

tintin.jpgLa directrice du Centre de formation des journalistes (CFJ) a décidé qu’il n’y aurait plus d’épreuve écrite au concours d’admissibilité à l’école. Explication : "Chaque année, les meilleurs à l’écrit étaient les moins bons à l’oral !" (sic). Ainsi, dorénavant, pour prétendre à la qualité de journaliste, il ne sera pas utile de savoir écrire. A entendre cette dame, ce serait même déconseillé ! Bon, soyons juste, il restera une épreuve écrite, ensuite, pour être définitivement admis à l’école. Mais quel symbole ! Ne vous étonnez plus de voir autant de fautes d’orthographe dans les bandeaux qui défilent sur les chaînes d’info. Et, hélas, trois fois hélas, autant de papiers mal écrits dans les journaux…

11/03/2018

Une affaire Wauquiez à Dijon ?

rebsam.jpgUne affaire Wauquiez à Dijon ? François Rebsamen, le maire de Dijon, ne pensait pas être filmé, le mois dernier, quand il expliqua à des étudiants de la Burgundy School of Business que "ceux qui dirigent les syndicats patronaux, neuf fois sur dix, sont ceux qui ont du temps pour ne rien faire". Scandale ! Grosse colère des responsables locaux du Medef et de la CPME ! Qui expliquent depuis, à la cantonade, qu’ils dirigent réellement, pour la plupart, des entreprises ! Et qui soulignent, furibards, que cette attaque imprévue vient du maire socialiste de Dijon, un apparatchik qui, depuis son entrée en politique en 1974, n’a jamais exercé le moindre métier !

10:11 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : medef, tebsamen, dijon |  Facebook | | Lien permanent