Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2018

La fin du politique ?

gilets-jaunes.jpgUn individualisme débridé, aujourd’hui, plombe toute action collective et mine tout projet social. Or, le rejet instinctif de la politique, même s’il a des causes objectives, est toujours un retour en arrière. C’est la porte ouverte aux démagogues, aux grandes gueules et aux nuques raides. Boulanger, Poujade, Le Pen, le retour ! Hurler, bloquer, refuser, détruire, c’est infantile et dangereux si cela ne débouche pas sur des propositions, des innovations, des discussions, des porte-parole, des chefs élus et des rêves communs. Sans un minimum de conscience politique, la République n’est plus rien.

21/11/2018

"...et on ira jusqu'au bout !"

gilets-jaunes.jpgUn mouvement social sans mot d’ordre ni porte-parole, cela donne, sur les médias, des choses étranges. "On va bloquer jusqu’à ce que le gouvernement fasse qu’on vive mieux, et avec des moyens conséquents", dit l’un. "On vient d’acheter une maison et on ne peut plus se payer à manger", dit l’autre. "Je veux pouvoir faire des cadeaux à mes enfants", dit un troisième. La colère populaire est légitime, parfois émouvante, mais si les manifestants exigent d’Emmanuel Macron qu’il donne à chacun d’entre eux un diplôme, un boulot, une maison individuelle, des vacances et une bonne retraite, on peut craindre que les blocages durent un certain temps…

20/11/2018

Du gilet jaune à l'écharpe tricolore

tm_gilets_jaunes.jpgJ’ai fait un rêve. En écoutant les "gilets jaunes" exiger tout et n’importe quoi, de la démission de Macron à "un référendum pour abolir les taxes" ou "des moyens pour faire des cadeaux à mes gosses" (sic), j’ai rêvé que les 300.000 manifestants de samedi, qui ne savent pas comment prolonger leur action, annoncent… qu'ils se présenteront en masse aux prochaines municipales ! Voilà qui réglerait le problème de la défection annoncée d’une moitié des 36.000 maires de France, et renouvellerait le vivier des 300.000 élus municipaux. Allez, les gars, on arrête de brûler des pneus et on se met au service de ses concitoyens ! Chiche !

19/11/2018

De la démocratie à l'anarchie...

gilets.jpgToute jacquerie est un retour en arrière. Un monde politique civilisé se reconnaît à quelques principes clairs, où le peuple délègue son pouvoir souverain à des représentants élus au suffrage universel et pour une durée précise. Le droit de manifester fait partie de ces principes. Mais si des petits groupes s’arrogent ce droit en dehors de toute règle (au point de prétendre défendre les automobilistes en bloquant la circulation, ce qui est assez original), alors on passe insensiblement de la démocratie à l’anarchie. Voilà, ça, c’est le b-a ba. Merci de votre attention. Vous pouvez recommencer à hurler des slogans et à brûler des pneus…

16/11/2018

Selon que vous serez homme ou femme...

les-propos-de-juliette-meadel.jpgIl est ahurissant, à l’heure où les principes démocratiques sont ébranlés, d'entendre une ancienne secrétaire d’Etat de François Hollande, Juliette Méadel, s’indigner de l’acquittement du dénommé Georges Tron, aux pratiques sexuelles un peu étranges : "Le doute ne doit pas bénéficier aux accusés ! C'est le retour du droit de cuissage !" Et cette dame est avocate ? Selon elle, le bénéfice du doute – un des fondements de la civilisation – ne devrait plus s'appliquer à l’accusé quand la victime est une femme ? Quel recul vertigineux dans la marche vers l’égalité homme-femme !

12:18 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : féminisme, tron, méadel, justice |  Facebook | | Lien permanent

15/11/2018

Des nouvelles du monde

INDIA-STATUE.JPGC’est un signe que le monde a basculé – sans nous – vers le continent asiatique. La plus grande statue de la planète avait été longtemps la Statue de la Liberté, à New York, réalisée par le sculpteur français Auguste Bartholdi. Eh bien ! Oubliez le vieux monde ! Le gouvernement indien vient d'inaugurer la Statue de l’Unité, qui est deux fois plus haute, et qui représente Sardar Vallabhbhai Patel (vous voyez qui c’est ?). Elle domine une vallée de l’Etat du Gujarat (vous voyez où c’est ?). Il y a des jours où on ne se sent plus tout-à-fait dans le coup…

14/11/2018

Quelle armée européenne ?

END-OF-NATO-GERMANY-FRANCE-AGREE-TO-CREATE-EUROPEAN-ARMY-1728x800_c.jpgUne armée européenne, c’est une idée séduisante, mais qui se heurte à tant d’obstacles ! Le rêve de la CED, en 1953, est si lointain ! Quels territoires, quelles valeurs défendrait cette armée ? Qui serait son chef, et en combien de temps serait-elle mobilisable ? Le réalisme consiste plutôt à mettre sur pied une sorte d’alliance stratégique européenne (modèle OTAN) ou, plus raisonnable, un Conseil de sécurité européen (modèle ONU) qui définirait au moins les objectifs, les menaces, les actions propres aux intérêts des 27 pays de l’Union. Ce ne serait déjà pas si mal…

12:54 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : armée, otan, europe |  Facebook | | Lien permanent

13/11/2018

Fais risette au petit Jihad !

nourrisson-bebe-sommeil_5856395.jpgA Dijon, une jeune femme a décidé d’appeler son nouveau-né "Jihad" (ce qui veut dire "guerre sainte"). Pas pour des raisons religieuses, dit-elle, mais parce qu’elle trouve cela joli. A la mairie, l'officier d'état-civil a saisi le procureur de la République. La dame s’étonne : "Mais enfin, il y a plein de catholiques qui s’appellent Marie !" (sic) Aux dernières nouvelles, "dans l’intérêt de l’enfant", le procureur de la République pourrait inviter la mère à appeler son minot "Jahid". Vous imaginez un catholique appelant son enfant "Croisade", invité par la justice à changer ce prénom en "Zadcroix" ?

21:31 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : prénom, jihad, islam |  Facebook | | Lien permanent

10/11/2018

La politique, c'est simple...

M-LP.jpgChaque jour le confirme. En politique, il n’y a que deux options fondamentales, existentielles, civilisationnelles : ou bien vous respectez celui qui ne partage pas vos idées, et vous cherchez le compromis avec lui ; ou bien vous faites tout pour le faire taire et, si vous parvenez au pouvoir, vous l’éliminez fissa. C’est le seul critère qui permette de nuancer, d’orienter ou de corriger les choix partisans dus à la culture familiale, l’intérêt personnel, la posture médiatique, etc. C’est la seule façon de distinguer un démocrate d’un dictateur en puissance qu’il soit facho, bolcho, populo ou mégalo. Vous voulez des noms ?

08/11/2018

Presse : la catastrophe menace

Presse.jpgOn dit souvent qu’en matière de médias, l'Amérique a cinq ans d’avance sur nous. Or, aux Etats-Unis, sur les 3.143 comtés qui composent le territoire, plus de 2.000 n’ont plus de quotidien local, et 200 n’ont plus de journaux du tout ! Ailleurs, les organes de presse qui n’ont pas encore fermé n’ont plus les moyens de couvrir la vie politique ou intellectuelle : toute la pub est partie sur internet ! On parle de "journaux fantômes", on déplore les "déserts médiatiques". Une part croissante des Américains moyens n’est plus informée que par les télés locales et les réseaux sociaux. Etonnez-vous qu'ils votent pour Trump !

00:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, journaux, usa, trump |  Facebook | | Lien permanent

07/11/2018

1918 : on a sauvé le communisme !

trotsky-lenine.jpgIl est un épisode de la fin de la guerre 1914-18 qu’on évitera de rappeler, en cette période de commémorations : c’est la survie inespérée, grâce à l’armistice du 11 novembre, du régime communiste ! On se rappelle que le 3 mars 1918, la paix de Brest-Litovsk avait placé le tout jeune Etat bolchevik, amputé du tiers de son territoire, sous la domination totale de l’Allemagne impériale. Huit mois plus tard, la victoire des Français, des Anglais et de leurs alliés américains sauva Lénine, Trotski et leur petite bande, in extremis, d’une disparition aussi définitive qu’inéluctable. Alors, camarades, merci qui ?

10:24 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communisme, 1918, lénine, russie |  Facebook | | Lien permanent

06/11/2018

Nouvelles de la France profonde

diesel.jpg"Mais puisqu’on vous dit que c’est pour votre bien !" Ils sont sincèrement étonnés, les dirigeants nationaux, relayés par les journalistes parisiens, de voir 80 % des habitants de la France profonde hurler contre la hausse de 23 % du carburant qui leur sert à aller travailler tous les jours, comme ils avaient hurlé contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sur leurs routes ! Ce qui serait bien, c'est qu’Emmanuel Macron, dans son escapade mémorielle, se rende compte que tous ces gens qui protestent ne sont ni des crétins, ni des égoïstes, ni des fachos ! Et qu’il serait bienvenu, au minimum, de les écouter…

05/11/2018

Un peu de fraîcheur en politique

Glusck.jpgVu hier soir "C Politique", l’excellente émission dominicale de Karim Rissouli. Le jeune Raphaël Glucksmann et moi, on n’est pas de la même bande : il est fils de, il est bobo, il est parisien et il veut fonder un parti de gauche ! Et pourtant, j’ai trouvé que son interview ne manquait pas de bon sens. Ainsi quand il constate qu’être de gauche, aujourd’hui, cela consiste à dire du mal d'Eric Zemmour à la télé : voilà qui est bien vu ! Mais surtout quand il explique qu’on ne sauvera la démocratie qu’en remettant du collectif dans une société passée de "Spartakus" à "Gladiator". Tiens, je crois que je vais acheter son livre !

00:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : glucksmann, gauche, collectif |  Facebook | | Lien permanent

04/11/2018

Pédophilie : le silence de Roselyne

roselyne-bachelot.jpgSuite de mon blog d’hier sur le manque de curiosité des journalistes sur la pédophilie. En 2009, une terrifiante étude réalisée par l’Université de Bordeaux-Segalen (spécialisée en psychologie du sport) avait révélé ceci : 3 % des athlètes, en France, disent avoir été victimes de violences sexuelles perpétrées par des entraîneurs, dirigeants, gardiens, préparateurs sportifs, etc. Le journal L’Equipe avait repris l’info. Mais ensuite, chut, plus un mot, plus rien sur le sujet ! Trop d’intérêts en jeu ! Ne serait-il pas intéressant d’interviewer là-dessus la ministre des Sports de l’époque ? En 2009, la ministre des Sports s’appelait Roselyne Bachelot…

11:38 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pédophilie, bachelot, sport |  Facebook | | Lien permanent

03/11/2018

Pédophilie : le silence de Ségolène

pedo Royal 2.jpgQuand Ségolène Royal publie un livre de souvenirs, tous les médias l’invitent sur leurs plateaux. Pourtant, alors que la pédophilie fait la une de tous les journaux, personne ne l’interroge sur ce sujet brûlant. Faut-il rappeler, pourtant, le rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale qui, en juillet 1998, expliquait comment l’école de la République étouffait les nombreux crimes pédophiles commis en son sein ? Ce rapport explosif, dont Libération s’était fait l’écho, avait été commandé dix mois plus tôt par une toute jeune ministre déléguée à l’Enseignement scolaire dans le gouvernement Jospin. Une certaine Ségolène Royal…

02/11/2018

Mal nommer les choses...

naming.jpgPeut-on être amateur de basket sans faire la pub, malgré soi, de la Jeep Elite ? Un Marseillais peut-il aimer le vélo sans vanter, à chaque compétition, les mérites d’Orange ? Peut-on aimer le sport, simplement, sans participer tôt ou tard à l’image de Conforama, ou la notoriété des hôtels Accor ? Peu à peu, les multinationales étendent leur emprise sur le monde du sport, en collant leur nom sur les stades, les clubs, les compétitions, etc. Et en effaçant de la mémoire collective le nom d’un entraîneur de jeunes, d’un sportif local, d’un élu ayant défendu le sport, etc. Cela s’appelle le "naming", et cela contribue, en effet, au malheur du monde.

13:04 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : stades, naming, pub, sport |  Facebook | | Lien permanent

01/11/2018

Suspendu, le "frère" Mélenchon ?

franc-maçonnerie,godf,mélenchon,lgbtPas content, Mélenchon. Même le Grand Orient de France (GODF), auquel il appartient depuis près de 35 ans, le lâche ! Quand on est franc-maçon, on doit respecter la République, notamment ses juges et ses policiers, ainsi que la liberté de la presse. Pour celui qui se prend lui-même pour la République ("la République, c’est moi !"), être suspendu par sa propre obédience maçonnique serait une insupportable humiliation. Mais il faut aussi comprendre le GODF qui se bat pour rester crédible à l’heure où le monde politico-médiatique est beaucoup plus influencé par les réseaux LGBT, désormais, que par les loges d'antan !

31/10/2018

Pédophilie : on progresse

pédophilie,prêtres,cef,egliseJe reprochais récemment à mes confrères journalistes, ici même, de ne jamais avoir enquêté sérieusement sur le nombre de prêtres convaincus de pédophilie en France ces dernières années. Voici au moins quelques chiffres publiés ce matin par la Conférence des évêques de France (CEF) : depuis le 1er janvier 2017, sur environ 12.000 prêtres et 2.700 diacres, 129 clercs ont fait l’objet d’accusations ; 75 d'entre eux ont été "signalés" auprès de la justice, dont 45 pour des faits antérieurs à l’an 2000 ; 10 ont été mis en examen ; 4 prêtres sont en prison et 5 ont purgé leur peine. On progresse. Il serait opportun, maintenant, de vérifier, compléter, recouper ces chiffres…

18:28 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : pédophilie, prêtres, cef, eglise |  Facebook | | Lien permanent

30/10/2018

Francophonie : on ne lâche rien !

films.jpgQuelques jours après le Sommet de la Francophonie d’Erevan où Emmanuel Macron a longuement célébré "le français, une langue qui ne veut rien abdiquer, au contraire, et qui se réinvente à chaque instant", je tombe sur la page "Cinéma" de mon journal local qui recommande, cette semaine, aux cinéphiles de l’Yonne : A Star Is Born (de Bradley Cooper), Bohemian Rhapsody (de Bryan Singer), First Man (de Damien Chazelle), Girl (de Lukas Dhont), Halloween (de David G. Green), I Feel Good (de Benoît Delépine), Thunder Road (de Jim Cummings), The House That Jack Built (de Lars von Trier), etc. Y aurait-il une grève générale des traducteurs ?

29/10/2018

Et maintenant, le Brésil...

jair_bolsonaro.jpgIl y a comme une fatalité à voir accéder à la tête des Etats-Unis, de la Hongrie, de la Pologne, de l’Autriche, de l’Italie, du Brésil, des hommes qui n’ont pas notre conception de la politique des hommes qui ignorent l’histoire, occultent la culture et se fichent du reste du monde. A chaque fois, nos médias unanimes expriment une sidération hautaine envers tous ces "populistes" méprisables, avant de redonner très vite la parole à ceux qui, chez nous, passent leur temps à taper sur le pouvoir en place… en ignorant l’histoire, en occultant la culture et en se fichant du reste du monde !