Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2017

Ne tirez pas sur Stéphane Bern !

cathedrale.jpgNe tirez pas sur Stéphane Bern, qui a lancé un débat légitime ! A priori, il n'est EVIDEMMENT pas question de faire payer l’entrée d’une église, fût-elle une cathédrale : aller s’y recueillir est une des rares choses encore gratuites aujourd’hui ! En même temps, il faut ABSOLUMENT trouver un moyen de faire participer les millions de touristes à l’entretien coûteux de ce formidable patrimoine en danger. Peut-être faudrait-il faire la part des fidèles et des touristes en attribuant à ceux-ci des horaires spécifiques ? En tout cas, évitons de transformer ce débat en guerre de religion, et faisons preuve... d’imagination !

 

22:46 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : cathédrale, bern, patrimoine |  Facebook | | Lien permanent

15/11/2017

La France a des atouts...

balle-dans-le-pied.jpgTous les jours, la France se tire des balles dans le pied. Dans ce monde de brutes, quels sont les atouts de notre pays ? Ses vins, ses paysages, son patrimoine, sa cuisine, sa langue, sa tradition de l’amour courtois. Or,c’est exactement ce qu’on s’efforce de "déconstruire" : la loi Evin a interdit la pub pour le vin ; les marchands d’éoliennes détruisent nos paysages ; la laïcité extrémiste aura bientôt raison du patrimoine ; la grande distribution malmène la bonne cuisine ; l’écriture inclusive va rendre notre langue incompréhensible ; et le délire balancetonporc fera vite oublier l’amour à la française. Vous entendez les Chinois qui rigolent ?

14/11/2017

Vive les salons du livre ! (3)

photo[1].JPGPour être juste, je dois compléter mes deux dernières notules avec trois exemples de bonnes surprises que peut aussi réserver un salon du livre. 1) Le déjeuner improvisé où vous vous retrouvez entre deux prix Goncourt, un Académicien français, une comédienne connue et un grand éditeur parisien à la recherche de nouveaux auteurs. 2) La dame qui grimace en voyant sur quoi vous écrivez mais qui, après un échange un peu tendu, repart avec trois livres de vous. 3) Le type qui regarde attentivement chacun de vos ouvrages, un à un, avant de vous dire, d’un air sincèrement navré : "Désolé, je les ai tous lus !".

17:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : salon du livre |  Facebook | | Lien permanent

13/11/2017

Vive les salons du livre ! (2)

Salon.JPGSuite de mon blog d’hier. Ecrivains mes frères, lors d’un salon du livre, sachez qu’il y a trois catégories de visiteurs qui vous gâcheront la fête. 1) Le gars qui, au seul vu du titre de votre livre, vous explique doctement pendant vingt minutes ce qu’il y aurait mis, lui, s’il était vous. 2) Le type qui vous a vu, c’est sûr, à la télé, mais qui ne se rappelle plus où, et qui vous achète un exemplaire à l’aveugle, rien que pour épater sa femme en rentrant à la maison. 3) Le quidam qui soupèse minutieusement chacun de vos livres, obstruant longuement la place devant vous, avant de demander : "Et vos livres, on les trouve en librairie ?"

00:15 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : salon du livre |  Facebook | | Lien permanent

12/11/2017

Vive les salons du livre ! (1)

Salon Paris 2017-2.jpgAmis écrivains invités à un salon du livre, écoutez un vieux de la vieille vous dire les trois principaux risques que vous courez en vous livrant à ce type d’exercice. 1) Que vous soyez logé dans un hôtel minable à 10 km du centre-ville où a lieu le salon, et que vous perdiez le code d’entrée de l’établissement en rentrant après minuit. 2) Qu’en arrivant sur le stand du salon où vous aller dédicacer, le libraire un peu gêné vous dise : "Vous allez rire, on a oublié vos livres !" 3) Que vous soyez placé juste à côté d’une vedette de la télé-réalité dont les fans en extase vous prennent tout l’espace pendant la durée du salon. Le troisième cas de figure est, de loin, le pire.

23:06 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : salon du livre |  Facebook | | Lien permanent

11/11/2017

On en reparle dans cent ans ?

poubelles.jpgVoilà, c'est fait, le centenaire de la révolution d'Octobre a rejoint les vieux événements plus ou moins honteux dont les traces ont été effacées de la mémoire des hommes. A la grande satisfaction d'un Vladimir Poutine, qui n'avait aucune envie, allez savoir pourquoi, de célébrer un épisode aussi subversif de l'histoire russe. Et chez nous, au lâche soulagement des caciques du socialisme réel et des intellectuels de gauche qui ont tous, sur le sujet, des regrets inavoués ou des remords inavouables. Allez, Lénine, Cachin, Trotski, Mao, Béria, Ho Chi minh, Guevara, Thorez, Marchais, hop, voués pour toujours aux poubelles de l'Histoire !

09/11/2017

L'Histoire en vedette ?

goncourt-renaudot-2017.jpgFaut-il s’en réjouir.. ou non ? Comme si le monde littéraire se rebiffait contre la tendance générale à occulter l’Histoire, les jurés Goncourt ont sacré L’ordre du jour d’Eric Vuillard, qui est un récit sur l’Anschluss, tandis que le prix Renaudot était attribué à La Disparition d’Olivier Guez, qui est une évocation du docteur Mengelé. Mais on peut aussi s’inquiéter de ce double choix qui laisse penser que les Français ne s’intéressent à l’Histoire que lorsqu’il s’agit d’Hitler et de la Shoah, et cette "reductio ad hitlerum" est, en réalité, une véritable régression intellectuelle ! Allez, dans le doute, je choisis la première option…

08/11/2017

Le réel n'est pas supportable !

Hulot.jpgIl n’est donc pas possible de diviser par deux, hop, en quelques années, la part du nucléaire dans la production d’électricité de notre pays. Tout le monde le savait, mais les Verts justifiaient leur existence, depuis vingt ans, sur ce programme absurde, alors on faisait mine de prendre au sérieux leurs postures irréalistes et leurs exigences illusoires. Et voilà que Nicolas Hulot en personne explique hier, tout simplement, que cette promesse est techniquement intenable ! Réaction immédiate des écolos, d’une grande partie de la gauche et de la quasi-totalité des médias : Hulot doit démissionner du gouvernement ! Ben tiens !

19:57 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : nucléaire, écolos, verts, hulot |  Facebook | | Lien permanent

07/11/2017

Vanité de la chose écrite

jean paul I.jpgCe qui fatigue un écrivain, ce n’est pas d’effectuer de longues recherches, de rédiger ses livres avec minutie et d’enchaîner ensuite les conférences sur les sujets qu’il a explorés. C’est de constater, au fil des ans, la vanité de la chose écrite. Depuis trois jours, les médias italiens titrent avec fracas : "Le pape Jean-Paul Ier n’a pas été assassiné !", ce que "révèle" un nouveau livre publié à Rome avec la bénédiction de la Curie. C’est exactement ce que j’expliquais dans mon livre "Les secrets du Vatican" (Perrin, 2009), traduit et publié en italien sous le titre "I misteri del Vaticano" (San Paolo, 2010). Bon, c’est ainsi, un livre chasse l’autre, la vie est un perpétuel recommencement…

06/11/2017

Le journalisme politique est malade

Calmels.jpgDepuis l'été, je n’écoute plus les émissions politiques, qui m’ennuient prodigieusement. C’est par hasard que je suis tombé hier sur l’émission "Questions politiques" sur France Info, dont l’invitée était Virginie Calmels, l’adjointe d’Alain Juppé qui soutient Laurent Wauquiez dans la course à la présidence du parti LR. Las ! Pendant une heure, les quatre journalistes présents n’ont eu de cesse, d’une seule et même voix, sans relâche, de tenter de lui faire dire quelque chose de négatif sur Wauquiez ! Unanimité dans la détestation, manque total de pluralisme, désintérêt affiché pour les sujets de fond, obsession de la "petite phrase" qui fera le buzz : le journalisme politique est bien malade !

05/11/2017

Du passé faisons table rase

RV mag.jpgUn coup d’œil, pour voir, au programme TV du 7 novembre 2017, jour anniversaire de la révolution d’Octobre, l’événement qui influa le plus sur l’histoire du monde (et de la France) tout au long du XXè siècle. A part le Staline de Daniel Costelle en fin de soirée sur France 2, pas une rétrospective, pas un débat, pas un téléfilm, pas l’esquisse d’un bout de commencement de programme historique ou pédagogique. Pour la télévision française, l’épopée communiste et ses 80 millions de morts, Lénine, Trotski, Thorez, Marchais, tout ça, c’est un mauvais souvenir, un remords un peu flou : mieux vaut ne pas rouvrir les poubelles de l’Histoire !

04/11/2017

Train : le progrès fait rage

pub.jpgAvant, pour aller de Dijon à Florence par le train de nuit, on s’adressait à un guichet en gare de Dijon et on achetait un billet Dijon-Florence. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, en gare de Dijon, personne ne sait comment joindre la société Thello seule capable, paraît-il, de rallier Dijon à Florence (en changeant de train à Milan). Aucune agence de voyage, à Dijon, ne peut vous renseigner. Et le site de ladite société Thello est incompréhensible. En fait, il faut aller à Paris (!) où, dans un petit bureau provisoire et surchauffé de la gare de Lyon, une jeune femme vous vend un billet pour le train de nuit qui s'arrête à Dijon à 22h47... ou à 21h47, on ne sait pas, excusez-nous, l’ordinateur n’arrête pas de buguer !

02/11/2017

Du goudron et des plumes !

weinstein.jpgPartout comme aux USA ? En quelques jours, l’affaire Weinstein et le hashtag "BalanceTonPorc" ont transformé la scène médiatique en un formidable exutoire où les dénonciations se succèdent, incontrôlables, avec toutes les conséquences personnelles qu’on devine pour tel réalisateur, tel acteur, tel ministre, tel journaliste ainsi accusés. Faut-il vraiment que nous soyons, nous aussi, emportés par ce populisme assassin, façon Far West, qui contourne toute forme de justice démocratique ? Est-ce bien cette réduction à l’état sauvage que veulent les femmes qui luttent, à raison, contre le harcèlement sexuel ? Le goudron et les plumes en guise de justice républicaine ?

01/11/2017

Un changement de génération

vieux.jpgBattus aux élections, ou poussés à la démission, ou repliés sur des fiefs locaux, combien de vieux de la vieille, cette année, ont quitté la scène politique ! A l’exception de quelques rares survivants comme Laurent Fabius (président du Conseil constitutionnel), Gérard Larcher (président du Sénat), Christine Lagarde (patronne du FMI), Jacques Toubon (Défenseur des droits) ou Michel Barnier (négociateur du Brexit), on a changé de génération ! Place aux jeunes ! Voilà un beau sujet d’éditorial pour mes vieux camarades Alain Duhamel, Michèle Cotta, Olivier Mazerolle, Jean-Michel Aphatie, Roland Cayrol, Franz-Olivier Giesbert, Catherine Nay ou Jean-Pierre Elkabbach !

30/10/2017

Le pluralisme, voilà l'ennemi !

France Inter.jpgRigolo, le bras-de-fer entre Elisabeth Levy, de "Causeur", et la Matinale de France Inter, dont la quasi-totalité des chroniqueurs et humoristes pensent tout pareil, et exècrent les mêmes ennemis idéologiques ! Elargissons le propos : combien d’émissions, de "C à vous" à "Quotidien", combien d’animateurs, de Laurent Ruquier à Daphné Burki, se gaussent à l'unisson des mêmes têtes de turc : la Manif pour Tous, le FN, Zemmour, la religion, Finkielkraut, le pape et, désormais, Laurent Wauquiez ? Avez-vous compté les centaines de propos méprisants et de rires gras ayant suivi l'annonce de la retraite politique de Christine Boutin – dont, toute révérence gardée, on se tamponne le coquillard ?

29/10/2017

Ploermel, le pape et l'Europe

pape.jpg

Les grands médias, ce week-end, ont consacré quasiment le même temps à ces deux informations. D’un côté, deux habitants de Ploermel, militants d’un antique groupuscule laïcard appelé la "Libre pensée", ont obtenu du Conseil d’Etat, après onze ans de procédure, qu’il interdise une croix dominant une statue de Jean-Paul II érigée dans leur ville. De l’autre, à Rome, le pape François, représentant mondial d’1,3 milliard de croyants, a solennellement appelé l’Europe à défendre ses valeurs et sa culture, sauf à se laisser dissoudre dans une mondialisation inhumaine. Mais combien de ces médias ont souligné que c’était très exactement le même sujet ?

26/10/2017

Oui au pape, non à la croix !

jean-paul-ii-ploermel.jpgLe Conseil d’Etat a tranché. La municipalité de Ploermel, qui avait érigé en 2006 une statue de Jean-Paul II sur le territoire de la commune, devra retirer… non pas la statue elle-même, mais la croix qui la surplombe, qui contredit l’article 28 de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il aura donc fallu onze ans pour que d’éminents juristes estiment qu’une croix exprime une intolérable "préférence religieuse", contrairement… à un pape ! Un peu ubuesque, non ? Et attendons que cet arrêt du Conseil d’Etat fasse jurisprudence : s’il faut retirer la croix de toutes les statues représentant des personnages religieux, on n’est pas rendus !

25/10/2017

C'est la langue qu'on assassine

ecriture-inclusive.jpgEn publiant un premier manuel scolaire en "écriture inclusive", l’éditeur Hatier a relancé le débat sur ce sabir artificiel et approximatif qui rend les mots illisibles à force de les hacher à coup de tirets, de parenthèses inopportunes et de points-médians (sic) sous le prétexte de féminiser de force la langue de ce vieux sexiste de Chateaubriand, de ce porc de Stendhal et de ces odieux machos qu’étaient Rimbaud et Verlaine. Comme toute volonté idéologique de tordre le réel, cette atteinte à l’usage le vrai juge de paix en la matière – est évidemment totalitaire. Mais surtout, elle assassine une langue qui passait, jusque-là, pour une des plus belles du monde.

24/10/2017

Trop de politique nuit

Marine.jpgPersonne ne s’intéresse à la succession de Macron à la tête du parti LREM. La dernière "Emission politique" de France 2, jeudi, a fait un bide spectaculaire. Ces temps-ci, audimat oblige, les JT de 20 h se gardent bien d’inviter Benoît Hamon, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Laurent Wauquiez ou Edouard Philippe ! Toutes les "petites phrases", toutes les polémiques artificielles, tous les faux débats sont vains : les Français ont soupé, cette année, de la politique. Ils ne craignent plus la victoire du FN, ils sont plutôt contents d’avoir renouvelé le personnel politique, ils souhaitent globalement que Macron redresse la France, ce pourquoi ils l’ont élu. Tout le reste est bruit de fond et temps perdu.

15:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : politique, lrem, fn, débat |  Facebook | | Lien permanent

23/10/2017

Le pape, combien de divisions ?

Pape_Francois.jpgUn sacré recul : pour la deuxième année, en Europe, le nombre de catholiques décroît sensiblement (– 1,3 million), notamment le nombre de prêtres (– 2.500) et de religieuses (– 8.400). Bon, si on veut être un peu objectif, surtout à l’heure où un pape argentin dirige l’Eglise, il faut aussi signaler que le nombre de catholiques augmente sur tous les autres continents (+ 7,4 millions en Afrique, + 4,7 millions en Amérique latine, etc) pour atteindre le chiffre planétaire de 1,284 milliard d’individus, dont 5.300 évêques, 415.656 prêtres et 670.000 religieuses. Un record dans l’histoire du monde. Mais chut ! Pas un mot aux médias européens !