Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2018

Avec lui, le déluge !

hollande pluie.jpgLa malédiction continue. François Hollande, quand il était président, ne pouvait faire un discours sans qu’il se mette à pleuvoir des cordes. Le voilà qui revient pour faire la promo de son livre ? Il disparaît aussitôt sous un déluge d’informations : la grève des cheminots, l’ébullition lycéenne, le discours de Macron devant les évêques, le nettoyage musclé de Notre-Dame-des Landes, les deux interviews surprises du même Macron chez Pernaut, Bourdin et Plenel... en attendant que l’Amérique, aidée par la France, bombarde l’armée russe en Syrie ! Le livre de Hollande risque fort d’être balayé par une telle giboulée. Encore une carrière d’écrivain qui s’arrête net. La vie est injuste.

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hollande, pluie, livre, actualité |  Facebook | | Lien permanent

11/04/2018

Hollande tel qu'en lui-même...

310x190_francois-hollande-france-2-10-avril-2018.jpgVu en replay l’interview de François Hollande, hier, sur France 2 à propos de son livre. Interview d'une stupéfiante banalité, dont j'ai retenu trois phrases grandioses. 1) "Si je n’ai pas réussi, c’est en raison de l’état dans lequel Sarkozy avait laissé le pays". 2) "J’aurais pu battre Macron mais je ne l’ai pas voulu". 3) Mais le bout de phrase qui m’a scotché est le suivant : "Ce qu’on attend de moi aujourd’hui…" Superbe inconscience, prétention inouïe ! Reste-t-il encore quelqu’un auprès de François Hollande pour lui expliquer qu’à droite comme à gauche, comme ailleurs, personne n’attend plus rien de lui, personne, rien, ouh la la, non, surtout, s’il vous plaît, rien !!

11:27 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hollande |  Facebook | | Lien permanent

10/04/2018

Medias : y a comme un problème

macron-bernardins.jpgVoulez-vous savoir ce qui fausse le débat public ? Hier soir, alors qu’Emmanuel Macron prononce son discours devant les évêques aux Bernardins, les chaînes d’info parlent d’autre chose, des zadistes, de la Sncf, etc – après tout, c’est un choix éditorial. Mais soudain, breaking news ! Jean-Luc Mélenchon a pianoté un tweet rageur et insultant, de quatre lignes, sur ce qu’a dit le "chanoine Macron" sur l’Eglise et l’Etat. Sans plus attendre, partout, les invités sont priés de réagir au tweet de Mélenchon. Et les voilà tous, experts, élus, journalistes, en train de commenter avec passion le long discours de Macron… qu’aucun d’entre eux, et pour cause, n’a écouté !

00:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : medias, laïcité, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

09/04/2018

Nous sommes tous d'anciens lycéens

lycéens,manif,mai 68Les lycéens et les étudiants qui bloquent, le poing en l’air et en agitant des drapeaux, leurs propres universités, oublient un truc : c’est que les adultes, quel que soit leur âge, sont tous d’anciens lycéens qui ont assisté, voire participé, au blocage de leurs universités par quelques groupuscules quasi professionnels, à l’impuissance du corps enseignant face à la violence, à la dévaluation forcée des examens et concours, au recul du gouvernement affolé et au retour à l’immobilisme – tout ce qui fait que les études en France, d’année en année, sont de moins en moins cotées à l’étranger. Mais si, les gamins ! Demandez à vos parents !

09:22 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lycéens, manif, mai 68 |  Facebook | | Lien permanent

08/04/2018

Mais que veulent les cheminots ?

martinez.jpgGrèves, blocages, hystérie, c’est reparti pour un tour. Déjà, les professionnels du tourisme, les premiers, agitent le drapeau blanc : économiquement, on court au désastre ! Le problème, c’est qu’on ne sait pas pourquoi. Posez la question autour de vous : savez-vous, exactement, ce qu’exigent les cheminots ? L’abandon de tout projet de réforme de la Sncf ? Le retour à l'immobilisme ? Le maintien de leur sacro-saint statut ? La convergence des luttes ? La chute du capitalisme ? La France est un curieux pays où une seule catégorie de travailleurs peut saboter le début de reprise économique et le retour de la croissance… sans qu’on sache pourquoi !

07/04/2018

Accusé de pédophilie...

Dmitriev.jpgRelâché avant-hier, l’historien Iouri Dmitriev, spécialiste du goulag et du passé stalinien de la Russie, a fait quinze mois de détention pour rien. Evidemment, ce gêneur n’avait pas été inculpé pour ses recherches ou ses écrits, mais pour… pédophilie. A tort, bien sûr. N’oublions jamais que les polices communistes, à l’Est, étaient spécialistes en fausses accusations de ce genre. Et que Goebbels, chef de la propagande sous Hitler, en avait fait un système : à chaque fois qu’un prêtre allemand critiquait les nazis, il était accusé, comme par hasard, de pédophilie. Je dis ça, je dis rien, je ne vise personne, mais quelle chance nous avons de vivre dans un Etat de droit !

06/04/2018

"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !"

manif.jpg"Ho ! Ho ! Ho Chi Minh !" Désolé pour les lycéens et étudiants qui poussent à la "convergence des luttes" pour mieux renverser le régime capitaliste, mais leurs aînés, en mai 1968, avaient au moins des modèles pour entraîner les jeunes sur les barricades du Quartier Latin : Marx, Lénine, Mao, Ho Chi Minh, Trotski, Castro, cela avait de la gueule ! Aujourd’hui, quels modèles pour enflammer la jeunesse rebelle ? Quelles idéologies proposer pour remplacer la démocratie libérale ? Quels exemples de régimes prolétariens offrir à nos contemporains ? Va falloir faire preuve d’imagination, les gars, pour que la révolution soit crédible !

05/04/2018

Les mots qui déraillent

greves-sncf.jpgDès lors qu’elle fait l’actualité, une grève tourne très vite à la guerre des mots. Et dans toute guerre, la censure fait rage. Avez-vous remarqué que, sur les plateaux télé, il est interdit de dire que les cheminots sont des "privilégiés" (silence, les agriculteurs), que les usagers sont "pris en otage" (à cause des récents attentats), ou qu’il existe en France une "gréviculture" (parce que Le Pen a employé ce mot) ? Bon, évidemment, il est aussi malvenu de dire que la réforme de la Sncf est absolument indispensable, et que la CGT, en déclin, se positionne surtout en vue des élections professionnelles de la fin de l’année…

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, grève, cgt, mots |  Facebook | | Lien permanent

04/04/2018

Trois mois sans dédicaces ?

quai du P.jpgQuand Emmanuel Macron a boycotté le stand russe du Salon du livre de Paris pour des raisons de haute diplomatie, le 15 mars, on lui a reproché de n’avoir pas "sanctuarisé" une telle manifestation culturelle. Permettez-moi d’avoir une pensée désolée, en cette période de blocage ferroviaire, pour les malheureux organisateurs des salons du livre de Concarneau, Lyon (affiche ci-jointe), Bordeaux, Autun, Laval, Metz, Saint-Louis, Montaigu, Deauville, Perros-Guirec, Hyères, Limoges et Dax. Et je ne cite que les manifestations prévues au cours du mois d’avril ! Rencontrer des écrivains et promouvoir le livre, d’ici cet été, risque d’être très compliqué…

00:47 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : livre, grève, sncf, culture |  Facebook | | Lien permanent

03/04/2018

Vers la "convergence des luttes" ?

conv des luttes.jpgA entendre ce matin Philippe Martinez (CGT), Alexis Corbière (FI) ou Olivier Besancenot (NPA), le but du mouvement social est de provoquer la "convergence des luttes". Qu’est-ce donc que cet étrange concept, inventé à la fin du XIXe siècle dans les arrière-salles enfumées de cafés londoniens ou zurichois par des intellectuels nommés Marx, Engels ou Lénine ? Il s’agit de fédérer les forces prolétariennes les plus exploitées pour mieux renverser, évidement par la violence, le pouvoir capitaliste. Aujourd’hui, qui incarne la "convergence des luttes" ? Les cheminots, les pilotes de ligne, quelques lycéens politisés et les vendeurs de Carrefour. C’est pas gagné, camarades.

02/04/2018

Sous les pavés, la nostalgie !

Harum-Procol.jpgEt si l’évocation de mai 68 était surtout le prétexte à une grosse bouffée de nostalgie collective ? Jamais la France ne s’est mieux portée qu’à cette époque-là, ce qui conférait un aspect paradoxal aux manifs invoquant Lénine, Mao et Trotski ! Amis sexagénaires, avez-vous lu ces articles qui regrettent la disparition du slow – ce rite de passage qui a projeté dans une vie sexuée des millions d’adolescents, cette danse aussi démocratique qu’égalitaire qui, loin de tout harcèlement condamnable, autorisait préliminaires civilisés et audaces raisonnables avant le grand saut dans la vie adulte ! Ah ! Leny Escudero, Camillo, Procol Harum !

13:19 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, nostalgie, sixties, slow |  Facebook | | Lien permanent

01/04/2018

Sncf : la tension monte

cheminots.jpgEntendu vendredi à l’un des rares guichets ouverts en gare de Dijon. Une dame un peu affolée : "Puis-je avoir un billet pour Paris, le 5 avril, dans n’importe quel TGV qui roule ?" Une employée de la Sncf, plutôt revêche : "Il y en a bien un, mais il est complet, je ne peux pas vous délivrer de billet !" La dame, de plus en plus affolée : "Mais je dois absolument prendre ce train !" L’employée, carrément désagréable : "Je vous préviens, si vous montez dans ce train sans réservation, vous serez passible de 150 euros d’amende !" Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai vraiment le sentiment que cette grève, prévue pour trois mois, va mal tourner…

10:20 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : sncf, grèves, cheminots |  Facebook | | Lien permanent

31/03/2018

Une grève qui va faire mal

pepy.jpgPardon d’y revenir, mais vu de province, je vous jure que cette grève va faire un mal de chien. Quand Guillaume Pepy, à la radio, demande benoîtement aux usagers de la Sncf de "différer leur voyage", je voudrais lui faire respectueusement remarquer qu’en sus de tous les braves gens qui se voient conchier leur lundi de Pâques, il y a des millions de Français qui, figurez-vous, ne pourront pas "différer" leur trajet quotidien pour aller au travail, ou déplacer un entretien d'embauche, ou reporter un rendez-vous médical obtenu six mois plus tôt, ou décaler un examen ! Pfff ! Les travailleurs, les chômeurs, les gens malades, les jeunes, combien de divisions ?

14:41 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : grève, cgt, sncf, pepy |  Facebook | | Lien permanent

29/03/2018

On arrête de bosser, et alors ?

greve-sncf.jpgJe suis fasciné par le désintérêt des médias parisiens – dont les rédacteurs en chef, il est vrai, ne prennent pas le train pour aller au travail – pour l’invraisemblable grève qui, à partir de mardi, va paralyser la Sncf deux jours sur cinq pendant trois mois. Enrayer ainsi le fonctionnement d’une  grande puissance économique comme la France est une folie. Des millions de gens prennent quotidiennement le train pour aller au bureau, des millions d’autres ont besoin du train pour aller négocier, rencontrer, contracter, produire, vendre, livrer ! Et voilà qu’à Paris, on fait comme si ce n’était qu’un léger désagrément ! M’est avis que le retour sur terre va être douloureux…

11:46 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : grèves, sncf, travail, cgt |  Facebook | | Lien permanent

28/03/2018

Contre l'obscurantisme, la mémoire !

arnaud-beltrame.jpgFace à "l’obscurantisme barbare", a dit Macron ce matin, la nation doit se retrouver sur ses valeurs fondamentales et se rappeler ses héros, de Jeanne d’Arc au général de Gaulle. Certes. Mais alors, comment comprendre la pitoyable gestion de l’affaire Maurras par le Gouvernement, qui a sacrifié aux pressions militantes le Haut Comité aux commémorations nationales et, avec elle, le Livre des commémorations nationales – lequel permettait, depuis 1974, de rappeler au pays son histoire, ses valeurs, ses héros ? N’est-ce pas à l’Etat de protéger notre mémoire collective contre tous ceux qui veulent la prendre en otage et la découper en tranches ?

27/03/2018

Ciel, le Roi bat la Reine !

cartes.jpgBon sang mais c’est bien sûr, il va aussi falloir supprimer la plupart des jeux de cartes ! Avez-vous bien réalisé que dans le classique jeu de 52 cartes, le Roi était supérieur à la Reine ? Voilà qui risque d’insuffler de vilains préjugés machistes à tous les gosses qui apprennent à jouer à la bataille – lesquels sont déjà psychologiquement fragilisés quand on leur explique que le 1 est supérieur au 2 ! Aux échecs, cela se discute : la Dame est beaucoup plus mobile que le Roi et c’est elle, souvent, qui le met en échec. Reste le jeu de Dames où, excusez-moi, l’égalité femmes-hommes est scandaleusement bafouée. Ah, j’oubliais, il va aussi falloir interdire le jeu de bilboquet, forcément…

23:10 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : jeux, féminisme, bataille, roi, reine |  Facebook | | Lien permanent

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt |  Facebook | | Lien permanent

25/03/2018

Silence dans les champs !

oiseaux,pesticides,écologie,biodiversitéUne page dans Le Monde, une page dans Le Figaro, c’est l’info la plus importante de la semaine passée : en quinze ans, selon les experts, plus de 30 % des oiseaux des campagnes françaises a disparu, notamment dans les grands territoires agricoles pulvérisés d’insecticides et de pesticides dévastateurs. Un tiers en quinze ans ! Bonjour la biodiversté ! Mais voilà, à peine dit, aussitôt oublié. Pour une raison simple : c’est aux agriculteurs de réagir en modifiant leurs méthodes de culture. Or, la plupart d’entre eux ont d’autres soucis que la perpétuation des fauvettes, des perdrix, des bruants et des alouettes : ils disparaissent, en pourcentage, encore plus vite que les oiseaux !

24/03/2018

Les Canadiens privés de sexe

masculin-feminin%20copie.jpgUne fois encore, on aimerait que ce soit une blague. Mais c’est Marianne qui nous apprend qu’au Canada, le politiquement correct a encore marqué des points : depuis mercredi, là-bas, les employés du service public ne peuvent plus appeler leurs administrés "Monsieur" ou "Madame", officiellement "par respect pour la diversité" (les bi, les trans, etc), de même qu’ils doivent demander, par exemple, la "profession du parent" au lieu de celle du père ou de la mère. Au passage, cette obligation de faire disparaître le masculin et le féminin de notre civilisation risque de nous priver de deux vieilles choses pourtant bien utiles : la politesse et la canadienne.

23/03/2018

Deux mauvaises nouvelles

ebdo.jpgA chaque fois qu’un journal disparaît, c’est une mauvaise nouvelle pour le pays, pour la presse, pour la culture, pour la démocratie. Hier, on a appris que l’équipe de "L’Accent bourguignon" avait jeté l’éponge : les annonceurs de Dijon, publics ou privés, n’ont pas levé le petit doigt pour ce nouveau mensuel qui avait l’audace de vouloir faire de l’information. Ce matin, c’est "Ebdo" qui arrête les frais. Sa fameuse couv accusant trop rapidement Nicolas Hulot de viol lui aura été fatale. Si les annonceurs sont trouillards, les lecteurs, eux, sont méfiants : la volonté de faire un scoop à tout prix a brisé net leur bienveillance. A bon entendeur…

10:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : presse, ebdo, hulot, dijon |  Facebook | | Lien permanent