Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2017

L'armée est-elle sacrée ?

macron villiers.jpgJe hurle de rire en entendant tous ces responsables socialistes, écolos et insoumis, enfants de mai 68, défendre avec gravité l’armée, les militaires, la Marseillaise et le drapeau tricolore ! La démission du général de Villiers, homme de grande qualité, n’est pourtant pas une affaire d’Etat : le président de la République, chef des armées, fait un difficile choix budgétaire ; le chef d’état-major des armées désapprouve ce choix, il est remplacé et basta. La gestion d’une des cinq puissances militaires du monde n’est pas une affaire de bisounours. Et débiner le président sur les réseaux sociaux, du matin au soir, souvent grossièrement, n’est pas le meilleur moyen de servir l’intérêt du pays…

00:21 Publié dans Blog | Commentaires (5) | Tags : armée, de villiers, macron |  Facebook | | Lien permanent

20/07/2017

Il y a 70 ans, un jeune prêtre polonais...

Jean-Paul II,Loew,WojtylaIl y a exactement 70 ans, en juillet 1947, un jeune prêtre polonais interrompait ses études romaines pour découvrir la France. Il constate que la "fille aînée de l’Eglise", où les communistes ont failli parvenir au pouvoir quelques mois plus tôt, s’est beaucoup déchristianisée au point de devenir, elle aussi, un "pays de mission" ! Conseillé par le père Cardjin, fondateur de la JOC, il rencontre le père Loew à Marseille, le père Michonneau à Colombes. Il dévore les livres de l’abbé Godin et du chanoine Boulard. Il est fasciné par l’expérience des prêtres ouvriers. Il comprend qu’il est urgent de revoir la relation entre l’Eglise et le monde moderne, quinze ans avant le concile Vatican II. Le nom de ce visiteur ? Wojtyla. Karol Wojtyla.  

 

09:01 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : jean-paul ii, loew, wojtyla |  Facebook | | Lien permanent

19/07/2017

Sus aux Millenials sur Snapchat !

geek.jpg

Reçu un message dont je veux absolument faire profiter tous mes amis. Le voici, mot pour mot : "Guerlain, sur le conseil de KR Media, agence média de GroupM France, réalise des eventfilters (qui permettent aux marques de prendre part aux photos ou vidéos échangées sur Snapchat). Les utilisateurs peuvent ainsi envoyer un Snap avec un eventfilter sponsorisé à leurs amis ou bien l’utiliser dans une story. En proposant, par exemple, de l’ajouter en surimpression à des photos ou vidéos. Et en complétant ce dispositif par une présence en vidéo sur Musical.ly‪, nouveau réseau social de partage de vidéos en musique". Cela donne envie, non ?

09:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : geek, snapchat, communication |  Facebook | | Lien permanent

18/07/2017

Feu la réserve parlementaire ?

réserve.jpgC’est toujours pareil avec les promesses électorales. Une fois élu, il faut les tenir. Même quand elles sont idiotes ou bêtement démagogiques. Prenez l’exemple de la "réserve parlementaire". Sous prétexte qu’elle favorise le clientélisme (ce qui est vrai), on va supprimer cette disposition qui permettait aux députés et sénateurs, avec une souplesse enviable, de faire un geste ici ou là – pour refaire le mur d’un cimetière, donner un coup de pouce à un petit festival de musique, venir au secours d’une association dédiée aux malades du cancer, etc. Fini, tout cela, hop ! Or, tous les élus locaux savent que personne ne compensera jamais ces petites sommes, pourtant si utiles !

17/07/2017

A quoi sert l'intelligence ?

Belvedere.jpgTombé par hasard sur un vieux numéro de la revue Belvédère aujourd’hui disparue, où le professeur Stanley Hoffmann, depuis Harvard, analyse la montée du populisme en France. Tout y est : la peur de l’autre, le besoin de bouc émissaire, le changement social sans contrepartie économique, la persistance du chômage, la nostalgie d’un pouvoir fort, la pression migratoire, la sclérose du politique, l’impuissance de l’école, etc. Sauf que le papier est écrit... en 1992 ! Il y a vingt-cinq ans, tout était dit ! Combien d’intellectuels ont ainsi prêché dans le désert ? Pourquoi fait-on mine de découvrir ce qui était si prévisible ? A quoi sert l’intelligence dans les Etats modernes ?

Bon été à tous !

Comme chaque année, le "blog de Bernard Lecomte" passe du mode "quasi quotidien" au mode "à peu près aléatoire". Bon été à tous !

10:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | Lien permanent

14/07/2017

Poutine, Trump et l'histoire

Trump-Macron.jpgIl faut le dire : Emmanuel Macron a été excellent, jusqu’à présent, dans sa gestion des rapports avec Poutine et Trump. A l’un et à l’autre, il a fait admettre que les relations franco-russes ou franco-américaines s’inscrivaient dans une longue histoire (l’expo Pierre le Grand à Versailles, les GI’s de 1917 sur les Champs Elysées) et qu’elles dépassaient les chefs d’Etats eux-mêmes, engoncés dans un présent forcément fugitif. De Gaulle avait fait de même (notamment avec Staline et Adenauer). Sous Chirac, Sarkozy et surtout Hollande, on avait fini par oublier que sans la référence à l’histoire, les mots patrie, nation, alliance, grandeur, diplomatie ou frontière n’ont aucun sens !

13/07/2017

L'environnement demande réflexion

CESE.jpgSuite de ma notule du 4 juillet sur la non-suppression par Macron du Conseil Economique et social (CESE), ce bidule rigoureusement inutile qui coûte 40 millions d’euros par an et qui ne sert qu’à recaser des copains de copains. Pour justifier ce recul, le Premier ministre s’est rendu mardi devant ce qu’il convient de qualifier désormais de "chambre du futur" (ça, franchement, c’est désopilant) pour lui demander d’ "engager trois réflexions" dont une, essentielle, sur la "transition écologique". Bigre ! C’est Hulot qui doit être content ! Il n’y avait donc pas assez de comités spécialisés, d’experts, de membres de cabinet, d’universitaires et d’associations diverses pour "réfléchir" à ce sujet cent fois, mille fois rebattu ?    

12/07/2017

Quels pouvoirs intermédaires ?

Mao-Macron.jpgA la veille des vacances d’été, on commence à mesurer le nouveau risque qui pèse sur notre démocratie : un président tout puissant, un Parlement aux ordres, des partis d’opposition en déconfiture, une presse décrédibilisée, ce n’est pas bon pour le pays. Certes, si le président reste lucide et si le taux du crédit reste faible, on continuera à se rassurer en enfilant des polémiques insignifiantes. Mais si le président ne se sent plus (hypothèse évidemment théorique), ou si une vraie crise financière éclate (hypothèse beaucoup plus réaliste), nul ne sait comment fonctionneront les pouvoirs intermédiaires, seuls capables d’éviter la dictature ou l’anarchie…

11/07/2017

Edition : attention, avalanche !

livres.jpgIl n’y a qu’en France que le phénomène existe. Le mois prochain, une avalanche de 581 nouveaux romans va s’abattre sur les critiques littéraires, les rédacteurs en chef, les représentants des diffuseurs et, bien sûr, les libraires. Un tsunami absurde d’où émergeront quelques valeurs sures, les anciens nominés ici ou là, les auteurs venus du sérail et une poignée de nouveaux venus portés par le bouche à oreille parisien. Et tant pis pour les quelque 500 livres qu’aucun journaliste n’aura évidemment le temps d’ouvrir et qui, au petit bonheur la chance, attireront péniblement quelques centaines d’acheteurs avant Noël, selon l’importance de la famille et le nombre de followers sur les réseaux sociaux...

10/07/2017

Le Tour, c'est sacré !

coureurs-à-lunettes-sur-le-tour-de-france.jpgNous étions plus de 5 millions, hier, à regarder le Tour de France à la télé en buvant de la bière et en mangeant des chips. Et à méditer sur le sens du sacré. Car le Tour, c’est sacré. Nul ne proteste contre cet indécent tsunami de publicité débile et polluante, contre le saccage de nos campagnes transformées en poubelles par des centaines de semi-remorques et de grosses bagnoles roulant au diesel (sans compter avions et hélicoptères), contre les gigantesques brassages d’argent ayant décidé du trajet et des villes-étapes, contre l’inhumaine robotisation de sportifs transformés en hommes-sandwichs esclaves de leurs oreillettes. Mais où sont-ils, les Insoumis, les Patriotes, les Cégétistes, les Ecolos, les contestataires de tout poil ? Devant la télé, à boire des bières en mangeant des chips ?

10:57 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : tour de france |  Facebook | | Lien permanent

09/07/2017

Quel avenir pour l'humanité ?

einstein.jpgAu fond, soyons clair, il y a trois attitudes sociales majeures. La première, c’est céder au vieux et viscéral désir de retourner à l’état animal (la castagne, la loi du plus fort, la vulgarité). La deuxième, c’est défendre la civilisation qui nous a construits (la fourchette, le PQ, le respect de l’autre). La troisième, c’est courir après un progrès tentateur et sans garantie (le nucléaire, la PMA, la révolution). Cyrille Hanouna, le pape François ou Jean-Luc Mélenchon ? Donald Trump, Alain Juppé ou le groupe IAM ? Pas facile de trancher d’un coup, comme cela, au pied levé. Or c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu.

08/07/2017

Macron et les francs-maçons

macron,francs-maçons,loges,collombComme à chaque élection importante, plusieurs médias consacrent un dossier sur le rôle des francs-maçons dans la "révolution Macron" : Ferrand, Collomb, Le Drian, Delevoye, Mézard, Castaner, Schiappa… Or, à part quelques journalistes sérieux (François Koch, Vincent Nouzille), les rédacteurs qu’on a chargés de ce marronnier oscillent, comme d'hab, entre les vieux fantasmes recuits et les hypothèses classiques qui ne mangent pas de pain. Et si la vérité était toute simple ? Et si les "frères" avaient été complètement dépassés par la vitesse à laquelle la classe politique a été dégagée et renouvelée, comme tout le monde ?

07/07/2017

Mélenchon : Jaurès ou... Raspail ?

CIPB0097.jpgAinsi Mélenchon a intrigué en coulisse, en arrivant au Palais Bourbon, pour qu’on lui attribue le fauteuil de Jaurès ! Il n’aurait pas chopé le melon, Méluche ? Gêné, le président de Rugy, tout juste élu au perchoir, lui aurait proposé, en riant jaune, de retrouver le siège de Robespierre. Or, en réalité, c'est le fauteuil de Raspail dont Mélenchon aurait dû hériter : libre penseur, fondateur de l'Ami du Peuple, professant des idées aussi radicales qu’excessives, Raspail s’était présenté aux présidentielles de 1848 avec un programme qui le ferait qualifier aujourd’hui d’ "insoumis" (il obtint 40.000 voix) avant de se faire élire en 1876, après bien des arrestations, des amendes et des exils, député… de Marseille !

00:33 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : mélenchon, jaurès, raspail |  Facebook | | Lien permanent

06/07/2017

Mort de Joaquin Navarro-Valls

Navarro.jpgAppris avec tristesse la mort de mon ami Joaquin Navarro-Valls, qui dirigea pendant plus de 20 ans la communication de Jean-Paul II. Sa nomination en 1984 avait été une petite révolution : laïc, non italien (il était espagnol), membre de l’Opus Dei, médecin de formation, journaliste de métier, son profil était atypique ! Mais il a su devenir le confident et l’ami de Jean-Paul II (auquel il avait un accès direct), qui était lui-même un grand communicateur devant l’Eternel. Ces dernières années, à chaque fois que je le revoyais, à Rome, je le poussais à écrire ses Mémoires. Il en riait, jurant qu’il n’en avait pas le temps. J’espère que c’était de la com’ !

05/07/2017

La France a mérité des vacances

macron.jpgBon, je résume. En six mois, on n'a pas arrêté. On a poussé Hollande vers la sortie. On s’est débarrassé de Sarkozy, Juppé et Fillon. On a élu à l’Elysée un quasi inconnu de 39 ans. On a fait disparaître le Part socialiste. On a renouvelé de fond en comble le Parlement. On a déjà oublié Ayraud, Vallaud-Belkacem, Taubira et consort. On a réduit la droite à pas grand-chose. On a un nouveau cosmonaute français. On va augmenter les impôts et réformer le code du travail. On a rendu hommage à Helmut Kohl. On a enterré dignement Simone Veil. Voilà. Et maintenant, chers compatriotes, si on prenait quelques vacances ? Non ?

22:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : actualité, macron, 2017, france |  Facebook | | Lien permanent

04/07/2017

Le premier recul de Macron

CESE.jpgEn écoutant le discours de Macron, on comprend sans peine qu’il avait bien en tête de supprimer le Conseil économique, social et environnemental (CESE), mais qu’il en a été finalement dissuadé : le CESE sera donc réformé, réduit, redessiné, transformé "de fond en comble" (sic) , adapté, malaxé, reconfiguré… mais pas supprimé ! Or, chacun sait que ce machin coûteux est devenu rigoureusement inutile, et qu’il sert exclusivement à recaser quelques copains battus aux élections, ex-syndicalistes, francs-maçons marginalisés et vieux militants dans le besoin. Saura-t-on jamais qui a fait reculer Macron, et avec quels arguments ?

09:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : cese, macron, institutions |  Facebook | | Lien permanent

03/07/2017

Le peuple français est incorrigible

Louis-XVI-Guillotine.jpgEmmanuel Macron s’est-il trop vite glissé dans la peau d’un jeune monarque républicain ? La réaction du peuple français, qui brandit aujourd’hui ses fourches et ses piques sur les réseaux sociaux, n’a pas traîné : il se prend pour un roi, coupons-lui la tête ! A-t-il proféré quelque bévue ? Qu’on le juge ! Choisit-il Versailles pour son premier discours ? Aux Tuileries, le prétentieux ! Publie-t-il une photo officielle en majesté ? A la lanterne, on vous dit ! A-t-il, sacrilège suprême, snobé les journalistes ? Dressez la guillotine ! Tout cela serait risible si Macron n’avait pas à résoudre, au passage, quelques problèmes autrement sérieux. Mais le peuple français est incorrigible !

02/07/2017

IVG : les réserves de Simone Veil

Simone Veil,LGTB,IVGQue les féministes et autres militants LGTB encensent Simone Veil est étrange. Car sa loi de 1975 sur l’IVG punissait "le fait d’inciter à l’avortement ou d’en faire la publicité" et prévoyait de donner à chaque femme concernée "une information sur les alternatives à l’avortement". Elle-même voulait "aider les femmes dans leur détresse" et rappelait dans son fameux discours à l’Assemblée qu’ "aucune femme ne recourt de gaité de cœur à l’avortement, il suffit d’écouter les femmes : c’est toujours un drame et cela restera toujours un drame". Or, depuis la loi Vallaud-Belkacem du 4 août 2014, émettre de telles réserves est passible de 2 mois à 2 ans d’emprisonnement et d’une amende de 2.000 à 20.000 euros…

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : simone veil, lgtb, ivg |  Facebook | | Lien permanent

01/07/2017

Politiquement incorrecte...

Veil-Chirac.jpgOn voit bien que ça en agace plus d’un. Que Simone Veil ait été politiquement révélée par Giscard (en 1974), qu’elle ait été tête de liste de l’UDF aux européennes (en 1979), qu’elle ait été très proche de Chirac (en 1984), qu’elle fût nommée au Conseil Constitutionnel par Monory (en 1998), qu’elle ait fait la campagne de Sarkozy (en 2007), qu’elle ait contribué à fonder l’UDI (en 2012), qu’elle se soit mêlée aux manifestants opposés à la loi Taubira (en 2013), en un mot, que cette femme admirable n’ait jamais été une militante "de gauche", cela fait tache dans le petit milieu politico-médiatique où l’on entend parfois, depuis hier, en guise d’hommages empressés, des choses un peu étranges… 

13:22 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : simone veil |  Facebook | | Lien permanent