Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/05/2020

La France en vert et rouge

Ecluses-1 - Copie.JPGCe n’est pas pour critiquer, mais franchement, la division de la France en départements verts et rouges, c’est du pipeau. La vraie différence entre les territoires, elle est entre la province et l’Ile-de-France, évidemment ! Prenez, près de chez moi, dans l’Yonne, le site très tranquille de Rogny-les-Sept-Ecluses : zone rouge ! Pas question de s’y promener avant longtemps ! Alors qu’il suffit de traverser le pont, en haut des écluses, pour se retrouver à Briare… en zone verte ! Et cette situation absurde se prolonge bêtement sur 250 km : la rive droite de la Loire en rouge (Bourgogne), la rive gauche en vert (Centre) ! Loin, très loin du métro parisien…

06/05/2020

Mais que fait l'Etat ?

balance.jpgEntendu à la télé, ce matin, cette statistique imparable : en huit semaines de confinement, j’aurais pris 2,7 kilos. J’en appelle donc à l’Etat, et ce à plusieurs titres. D’abord, j’exige évidemment du gouvernement qu’il me verse une aide financière, et tout de suite ! Ensuite, j’estime pouvoir bénéficier d’un droit imprescriptible à perdre ces kilos superflus : je vais appeler le maire de ma commune pour savoir ce qu'il a prévu pour me faire perdre du poids. Enfin, je vais déposer une plainte auprès de la Cour de justice pour inculper le ministre de la Culture qui n’a rigoureusement rien fait, sachez-le, pour les écrivains confinés devant leur ordinateur. Ce qui est un vrai scandale. Allez, tous ensemble : Macron, démission !

05/05/2020

A tous les amis du livre...

librairie_berlin.jpgA partir du 11 mai, les librairies seront à nouveau ouvertes. Un seul mot d’ordre : allez-y en masse ! C’est en leur achetant un maximum de livres qu’on permettra aux libraires, cassés par huit semaines de confinement, de se refaire une santé économique. On n’achètera pas comme avant, on le sait grâce à l’exemple des librairies allemandes qui ont rouvert le 20 avril : il paraît que le lecteur dûment masqué ne flâne plus dans le magasin, qu’il ne tripote plus les livres, qu’il sait quel titre il vient acheter et qu’il repart aussi sec. Il faudra du temps pour retrouver, d’un rayon à l’autre, tous les plaisirs d’antan. En attendant… lisez !

04/05/2020

C'est scandaleux !

masks.jpgComment voulez-vous que les Français aient confiance en quiconque, tant ils entendent tout et le contraire de tout ? Un jour, il est scandaleux que les masques ne se trouvent qu’en pharmacie où ils sont réservés prioritairement aux personnels soignants ; le lendemain, il est scandaleux que les masques soient disponibles par millions dans les grandes surfaces alors que les personnels soignants en ont tant besoin. Un jour, il est scandaleux que le gouvernement ignore à ce point les élus locaux ; un autre jour, il est scandaleux que le gouvernement se décharge à ce point sur les élus locaux. Bon, au moins, il y a dans tout cela une logique, une vérité, une constante : c’est scandaleux !

08:48 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, médias, masques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/05/2020

Qui pour remplacer Macron ? (suite)

coronavirus,Macron,opposition,politiqueLe sondage publié par le JDD de ce matin risque fort d'énerver tous les internautes désœuvrés qui passent leurs journées à déverser leur haine d'Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux. Selon l'Ifop, en effet, s’il fallait remplacer Macron, les Français choisiraient Marine Le Pen (20 % des sondés, ce qui n'est pas énorme). Ou Sarkozy (même score). Viennent ensuite, loin derrière, les habituels Mélenchon, Bertrand, Baroin, Hollande, Royal, Pécresse (entre 8 et 15 %). Puis d'autres, au score encore plus insignifiant. Le vrai problème politique, en France, est qu’il n’y a pas d’alternative, et qu’aucune personnalité de poids ne se dégage pour fournir une solution de secours en cas de crise institutionnelle !

02/05/2020

La télé, c'est l'angoisse !

coronavirus,télévision,culture,TVJusque-là, le confinement était relatif : on s’embrassait toujours, sur le petit écran, dans "Amour, gloire et beauté", "Plus belle la vie" et "N’oubliez pas les paroles". Mais les tournages se sont arrêtés à la mi-mars et les réserves s’épuisent. A partir de ce week-end, la télé va multiplier les rediffusions : anciennes séries rabâchées, vieux spectacles ressortis des archives et films cultes vus et revus jusqu’à la nausée. La culture réduite aux premiers épisodes des "Feux de l‘amour" et à la vingt-cinquième rediff des "Bronzés font du ski", cela fait peur. Comme l’info quand elle se fait par Skype à partir de studios déserts. Que du réchauffé, du moche, du vieux, du vide. L’angoisse, vous dis-je !

30/04/2020

Un coup d'oeil dans le rétro...

retro-interieur.jpgDes nouvelles de Piotr Pavlenski ? Du réchauffement climatique ? Des Mémoires de Woody Allen ? Des incendies géants en Australie ? De Gabriel Matzneff ? Du Brexit ? De Cédric Vllani ? Du célibat  des prêtres ? De Carlos Ghosn ? Des violences faites aux femmes ? De Philippe Barbarin ? De la Crimée ? De François de Rugy ? Des migrants de la porte de la Chapelle ? De Rachida Dati ? Des réfugiés à la frontière turque ? De Philippe Martinez ? De la guerre au Yémen ? D’Agnès Buzin ? De la menace nucléaire nord-coréenne ? De Pénélope Fillon ? De l’opération Barkhane ? De Roman Polanski ? Des municipales à Lyon ? De Benjamin Griveaux ?

29/04/2020

Bravo les journalistes !

journl.jpgUne crise aussi violente et complexe ne se décline qu’en termes contradictoires : santé et/ou liberté ; hôpitaux et/ou entreprises ; prudence et/ou courage ; argent public et/ou futurs impôts ; Etat central et/ou échelon local ; cafés-restaurants et/ou reconfinement ; etc. Voulez-vous une contradiction de plus ? Moi qui suis souvent sévère ici même avec les médias, je vous invite aujourd’hui à saluer l’extraordinaire travail de la plupart des rédactions pendant cette période où les bureaux sont vides, les régies désertes, les techniques imparfaites et les infos souvent suspectes. Une fois n’est pas coutume, reprenez avec moi : bravo les journalistes !

27/04/2020

Ni avant, ni après...

couv1538bd.jpgPlus j’entends dire à la télé qu’il ne faudra pas reprendre notre vie d’avant, plus j’entends spéculer sur ce que sera le monde d’après, et plus je crois que l’important, c’est ce que sera notre vie pendant… C’est-à-dire pendant la période où le coronavirus, mystérieux et meurtrier, sera tapi dans l’ombre de toutes nos activités, plombant l’économie, minant la vie sociale, asséchant la culture… et qu’il faudra bien vivre avec ! Désolé pour les philosophes, les rêveurs et les naïfs : tant que l’humanité n’aura pas trouvé un traitement contre la maladie, ou un vaccin pour s’en protéger, il n’y aura pas plus de retour au passé que de projection dans l'avenir. Il n’y aura que l’obligation de vivre…

23:40 Publié dans Blog | Tags : coronavirus, futur, économie, vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2020

L'avenir de Macron...

B972309.jpgIls m’escagassent grave, les politiciens qui spéculent à la télé sur l’avenir de Macron. Faut-il leur rappeler que les vraies difficultés sont devant nous, et que leurs piapias n’ont rigoureusement aucune prise sur le futur ? Rappelez-vous… En 1920, Clemenceau, le "Père la Victoire" de 1914-18, se présente aux présidentielles : il est balayé ! En 1945, Churchill, le "vieux lion" britannique vainqueur des nazis, se présente aux élections : il est battu ! En 1946, le général de Gaulle, sauveur de la France, est désavoué par l’Assemblée nationale et renvoyé à ses chères études ! Alors, parier sur l’avenir de Macron après la crise du coronavirus, franchement…

24/04/2020

Au lieu de s'envoyer des insultes...

gordian-knot-big-gold.jpgEt si, au lieu de s’envoyer des insultes, des crachats et des anathèmes, on acceptait cette vérité de bon sens que les principales questions posées par le coronavirus n’appellent pas une réponse par oui ou par non ? La dernière en date, par exemple, sur les prochaines vacances : oui, cet été, l’intrusion de vacanciers venus de Paris ou du Grand Est risque d’apporter le virus dans les stations balnéaires de régions encore préservées ; mais oui, aussi, sans l’arrivée de ces vacanciers, lesdites stations balnéaires sombreront dans une misère économique et sociale insupportable. Voilà, maintenant, mettez-vous à la place des responsables nationaux ou locaux qui doivent trancher la question…

23/04/2020

Parfois j'ai honte pour mon pays

10436.jpgLa scène se passe dimanche dernier dans le VIIIe arrondissement de Paris. Dans l’église St-André-de-l’Europe aux portes soigneusement fermées, le curé dit sa messe dominicale "confinée", c’est-à-dire sans personne dans l’assistance, servi par trois paroissiens en guise d’enfants de chœur. Tenez-vous bien : un voisin "bienveillant" téléphone fissa à la police pour dénoncer le curé ! Des policiers arrivent, entrent dans l’église armes au poing (violant la loi de 1905) et expulsent les trois servants de messe ! On imagine ce que ce voisin délateur, en 1942, aurait fait des familles juives de son quartier. Parfois, franchement, j’ai honte pour mon pays.

22/04/2020

Le retour des communicants

influenceurs.jpgSale temps pour l’information. La fin du confinement est en vue, et chacun prépare l’après-11 mai. Conséquence : ce ne sont plus des acteurs, des témoins ou des victimes qui défilent dans les médias, mais des communicants (du transport aérien, des grandes surfaces, des cafés et restaurateurs, du football professionnel, etc) chargés d’expliquer que dans leur domaine, ce n’est pas pareil, que c’est particulier, qu’il faudra faire des exceptions... sauf, bien sûr, à fermer boutique et licencier tout le monde ! La défense des intérêts privés n’est pas illégitime, naturellement, mais il ne faudrait pas que les journalistes soient dupes…

21/04/2020

Les militaires l'avaient bien dit...

PHOc1b3b412.jpgIntéressante interview, dans le Figaro de dimanche, du député européen Arnaud Danjean, qui explique qu’en 2008 et 2013, les "Livres blancs sur la défense et la sécurité" avaient parfaitement intégré et développé le risque majeur d’une pandémie massive dévastatrice (juste derrière les attentats terroristes et les attaques informatiques). Il ajoute : en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis aussi ! Mais dans nos sociétés, les analyses des prévisionnistes, à dominante stratégique et militaire, font systématiquement les frais des arbitrages budgétaires, des blocages bureaucratiques et des incantations politiques. Demain, il faudra y réfléchir sérieusement…

20/04/2020

Les Français sont incorrigibles

gouvt.jpgC’est la comparaison du jour. Selon une enquête du Cevipof reprise ce matin sur France Culture, les Français sont seulement 39 % à soutenir leur gouvernement dans la crise du coronavirus. En Italie (où le désastre a été nettement plus grand), le chiffre est de 58 %. En Angleterre (où le Premier ministre a été aussi fantasque qu’irresponsable), il passe à 69 %. Et en Allemagne (qui a connu le même manque de masques qu’en France), il monte à 74 %. Une sacrée différence ! Les Français sont décidément ingouvernables : dès qu’il faut serrer les rangs, ils commencent par guillotiner leur roi...

19/04/2020

"Vivre avec le virus"

masque-couple-illu-854x543.jpgRassuré par la conférence de presse d’Edouard Philippe et Olivier Véran, qui fut de haut niveau –  même s'ils n'ont pas annoncé que des bonnes nouvelles. L’enjeu est clair : il consiste bien à "vivre avec le virus", sachant que l’autre option fondamentale est de rester confinés jusqu’à ce qu’on trouve un médicament ou un vaccin contre le Covid-19. Or une société ne peut pas rester longtemps bloquée, sauf à provoquer beaucoup plus de souffrances et de drames que le coronavirus lui-même. Ce choix étant fait, la date étant fixée, tout le reste sera une question d’organisation, de discipline, de confiance. Une seule chose est certaine : ce ne sera pas un retour au monde d’avant…

17/04/2020

Christophe in memoriam

christ.jpgAllez savoir pourquoi, cinquante-cinq ans après, je suis encore capable de chanter par cœur Aline ou Les Marionnettes qui n’étaient pas, franchement, des chefs d’œuvre ? Christophe n’était pas encore Christophe, il n’avait pas encore produit Les paradis perdus et Les mots bleus, et pourtant ce chanteur yé-yé n’était pas comme les autres. Sa voix, son tempo, sa couleur ? Bien sûr, depuis, il y a eu Julien Clerc, Michel Polnareff, Maxime Le Forestier et Francis Cabrel, mais Christophe, contrairement à tant d’autres, avait traversé le temps. Allez savoir pourquoi tel ou tel poète reste accroché à la mémoire d’un peuple. Comme Villon, comme Rimbaud…

10:30 Publié dans Blog | Tags : chanson, christophe, yé-yé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/04/2020

La "mondialisation" en vrai

The Golos.jpgLe confinement laisse du temps pour faire des trucs dingues. Par exemple, se promener pendant des heures sur internet à visionner les programmes correspondant à "The Voice" en Pologne et en Russie, les deux pays étrangers que je connais le mieux. Il est fascinant de voir à quel point ces émissions sont les mêmes ! "The Voice of Poland" ou "Golos" ("la voix", en russe) ne se distinguent pas d’un iota, d’une note, d’une larme, d'un buzz, de leurs homologues des autres pays. Les fauteuils sont les mêmes, on y pleure pareil, les coaches sont des copies conformes, on y chante aussi en anglais, on monte les mêmes "battles", etc. Il y a des jours, comme ça, où la mondialisation fait froid dans le dos…

14/04/2020

Offrir des livres est... interdit !

pile-de-livres.jpgIncroyable ! Le Tribunal de Nanterre vient de prendre une décision extravagante en interdisant formellement à la société Amazon de répondre aux commandes de livres et autres produits "non essentiels", sauf à payer une amende gigantesque ! Et dès demain, s’il vous plaît ! Le Syndicat des libraires ayant refusé la proposition du gouvernement, le 19 mars, de laisser les librairies ouvertes, il n’y a donc désormais plus aucun moyen d’offrir un livre à une personne isolée par le confinement et aimant la lecture. Dans nos villages, c’était vital ! Mais sur quelle planète vivent ces juges de banlieue qui, visiblement, ne lisent plus de livres depuis longtemps ?

13/04/2020

Qui, à la place de Macron...?

Trump Bojo.jpgLes lecteurs de ce blog le savent bien : je ne suis pas un fan inconditionnel d’Emmanuel Macron, loin de là ! Mais je voudrais poser deux questions à tous ceux qui continuent, pendant le drame du coronavirus, de le traiter de tous les noms et d’exiger frénétiquement qu’il quitte le pouvoir : 1) Quand vous regardez au-delà de notre petit hexagone, préféreriez-vous être dirigés par Trump, Johnson, Bolsonaro, Orban, Loukachenko…? 2) Si vous exigez que Macron s’en aille, en cette période de crise extrême, qui voulez-vous mettre à sa place : Marine Le Pen, Fillon, Mélenchon, Dupont-Aignan, Hollande, Hidalgo, Zemmour, Martinez, Hanouna…?