Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2013

Ayrault en sursis

 ayrault.jpgLa télévision, c’est redoutable ! Notamment à l’Assemblée nationale, quand la caméra scrute les visages : celui de l’orateur, en gros plan, et celui des députés qui l’écoutent plus ou moins attentivement. Impossible, de si près, de ne pas voir en Jean-Marc Ayrault un homme aussi honnête que maladroit – son hommage à la "responsabilité" de Jérôme Cahuzac était pathétique – mais sans charisme ni talent d’orateur. Les visages fermés, inquiets voire accablés de ses ministres mal à l’aise, la lassitude distraite de nombreux députés socialistes pianotant sur leurs portables, montrent qu’aucun n’était dupe : Ayrault ne passera pas l'année…

10:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Ayrault n'est ni vraiment meilleur ni vraiment pire qu'un autre politique ou que l'un ou l'autre d'entre nous, français lambda. Mais de manière certaine, malhonnête il l'a été, lorsque des années durant, il a participé avec zèle, par le mensonge, la calomnie et la méchanceté gratuite, au lynchage politique et médiatique de Sarkozy et de tout ce et ceux qui s'y rattachaient, et malhonnête il l'est quelque part encore en continuant à faire croire aux français qu'il sait où il va et comment il y va, sauf à penser, en disant cela, à la situation quasi catastrophique où nous mène d'ores et déjà la politique sur le fond et sur la forme, qu'il conduit avec Hollande. Changer de premier ministre risquerait fort du reste de ne rien améliorer du tout tant qu'Hollande persistera à donner la priorité absolue à ses postures revanchardes et dogmatiques, politique petite, délétère, d'un autre temps.

Écrit par : Baobab | 21/03/2013

Les commentaires sont fermés.