Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2014

Notation, piège à c... !

vallaud-belkacem.jpgAprès Benoît Hamon, Najat Vallaud-Belkacem ! A chaque fois qu’un nouveau ministre de l’Education nationale se rend compte, quelques mois après avoir été nommé, qu’il ne peut rien faire contre l'irrépressible baisse de niveau de nos chères têtes blondes, il se tourne vers le même miroir aux alouettes : la suppression des notes ! Comme si l’abandon de notre vieux système de notation, de 0 à 20, allait aider nos enfants à mieux savoir lire, écrire et compter à la fin de leurs études primaires ! Avec tout ce que ce serpent de mer a coûté depuis mai 68 (en réunions, études, rapports, etc) on aurait pu construire une bonne dizaine de lycées !

20:20 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : notes, notation, école |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

C'est marrant mais autour de moi, les enfants de CP savent déjà lire alors que nous ne sommes qu'en novembre. Mais heureusement que le niveau baisse. Quand arrêterez-vous de répéter ce que disent les médias ? La télévision, c'est elle qui abêtit.

Écrit par : Martin | 02/12/2014

Félicitations à ces enfants qui en deux mois ont appris à lire et à écrire .. Chapeau bas !!!
C'est quand même une exception désolée de vous le dire..mais votre humour est décapant

Écrit par : spraul | 03/12/2014

Ce ne sont pas les notes qui sont en cause, mais l ensemble de notre éducation nationale.. Il nous manque des lycées et des... ENSEIGNANTS. Bien formés et rémunérés correctement
Et c est certain qu avec tout cet argent dépensé, pour juste copier les pays voisins, on aurait pu palier à ces différentes difficultés.

Écrit par : Giraud AM | 03/12/2014

ancien professeur certifiée pendant plus de 40 ans, je pense sincèrement que la notation de 0à 20 est une "foutaise"..... j'ai souvent fait autrement et d'autre collègues aussi. Mais c'est aussi une foutaise qu'un ministre se lance dans ce serpent de mer....... Il y a tant de choses à faire... mais pour le comprendre il faut "aller sur le terrain" et se confronter au problème!

Écrit par : Dane Lassia | 05/12/2014

Les commentaires sont fermés.