Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2018

Trop dommage. Trop d'hommages ?

aznavour.jpgOui, le décès d’Aznavour nous rend tristes. Non, il n’était pas le plus grand artiste de son époque. Il était un grand chanteur, mais il n’était pas au niveau de Brel, Bécaud ou Ferrat. Il était un poète, mais pas comparable à Brassens ou Ferré. Il en a fait des complexes pendant toute sa vie, et s’est vengé en vivant plus longtemps que tous ses rivaux ! En revanche, il était un fabuleux compositeur de chansons : il laisse, ancrés dans nos mémoires, plus de succès populaires qu’aucun de ses contemporains. Ce qui n’est pas un mince titre de gloire. De là à proposer de le faire entrer au Panthéon…

10:57 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : aznavour, chanson |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Un poète, un chanteur populaire, un fabuleux compositeur... et un exilé fiscal ! bon d'accord, comme tant d'autres mais un exilé fiscal tout de même et que l'opinion, dans d'autres circonstances et pour d'autres personnes, cloue avec raison au pilori !!! je dis ça mais je dis rien en fait... De là à lui rendre un hommage national, décidé comme toujours sous le coup d'une émotion éphémère... !???

Écrit par : Bernard Bienvenu | 02/10/2018

Oui, une vedette du show-business bien au dessus de la moyenne, mais sûrement pas un monstre sacré. On finira par faire entrer Djamel Debouze, Cyril Hannouna et Laurent Ruquier au Panthéon à ce rythme là, et ce sera bien dans le ton de la médiocrité ambiante, générale et définitive.

Écrit par : Baobab | 04/10/2018

Les commentaires sont fermés.